Forum sur la culture alternative
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 INTERVIEW de BIMBO KILLERS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
mezigue

avatar

Nombre de messages : 3095
Localisation : avignon
Date d'inscription : 15/03/2005

MessageSujet: INTERVIEW de BIMBO KILLERS   Ven 26 Aoû - 22:58

voila l'interview.
ouf!

1. Racontez-nous en quelques mots l'historique du groupe.

PIERRICK STARSKY : On a répété pour la première fois le 20 janvier 2004. On était tous super motivés et on a vite eu pas mal de compos, de styles assez différents. On s’est pas mal cherché même si on avait un objectif rock’n’roll. On a enregistré en juin 2004, ce qui sera l’album qui vient de sortir (le DIY nécessite du temps et de l’argent) . Depuis, on a un nouvel album quasiment prêt, diamétralement plus « roll » que le premier. On va dire que le disque « les BIMBO KILLERS vous emmerdent » mélange du punk avec un peu de garage et un peu de hardcore, tandis que les nouveaux morceaux mélangent du punk avec beaucoup de garage et beaucoup de psycho…
Bref, en un an et demi, on a fait une vingtaine de dates, avec entre autre LEMMINGS , LES NAINS DE JARDIN, PASTEUR GUY, FICTION ROMANCE , LES DESERTEURS , ZAMPANO, SULKY SHEENA, SEXOPATHS, HATE PINKS, LAZY DOLL FACTICE , NO COMMENT, GREAT SMUC ZARMAH ORCHESTRA , LA MEUTE, TADOS , LEPTIK FICUS et pas mal d’autres.

COLIN FARCTUS : Au vu de ce que dit Starsky on a été beaucoup « trop vite » dans la composition des morceaux. On parle déjà d’un deuxième album alors qu’on sort tout juste le premier…enfin bon notre principal objectif est de se faire plaisir avant tout , et pour l’instant c’est réussi…Youpi


2. Ca serait cool de vous présenter vite fait, membres du groupe, influences (individuelles) et puis si vous avez sorti des trucs...
quelles sont vos influences revendiquées ?


PIERRICK STARSKY : Je joue de la guitare et je chante. En ce qui concerne les influences, il y en a beaucoup. Je crois que ce qu’on écoute durant notre vie compose un tout, une sorte de culture musicale à laquelle on est indissociable. Si par « influence revendiquée », tu entend par là « un groupe auquel on souhaite ressembler », il n’y en a pas particulièrement. Un jour, tu va entendre un plan ou un riff qui va te brancher, et ça t’influencera certainement pour ton prochain morceau, mais je fais pas de la zic en me disant « tiens, j’aimerais ressembler à tel ou tel groupe »…
Donc, je revendique toute mes influences. J’ai grandi avec RENAUD, qui m’a appris à réfléchir autrement qu’on l’apprend à l’école. Même si il est aujourd’hui un pitoyable pantin, je ne le renie pas. Après, mon premier coup de foudre rock’n’roll doit être THE CLASH. Aujourd’hui, mon groupe préféré est LES RATS. Tant au niveau des textes que de la musique, je m’y retrouve toujours. J’aime cette manière de mélanger cynisme, noirceur et humour. Sinon, pas mal de vieux trucs, comme PARABELLUM, LUDWIG, HAPPY DRIVER, LES DILEURS, BANLIEUE ROUGE , le 1er STARSHOOTER , OTH …
En ce moment, il y a pas mal de groupes qui me font triper : SULKY SHEENA, BEATCH BITCHES, PSYCHOPUNCH, THE 5’6’7’8’s’, JAVA, THE DEFECTORS, GARAGE LOPEZ, MONSTER KLUB, LES ENVAGISSEURS, VODKOF, MAD SIN, et une chiée inénarrable d’autres trucs…

STEPHANIE COTINE :Je joue de la basse. Avant on tournait aux instruments avec Colin et Pierrick, mais depuis que ces deux gros cons ont abandonné la quatre cordes, je m’y colle toute seule avec plaisir et délice. Vous remarquerez que c’est moi qui ai le plus gros symbole phallique. J’ai commencé petiote avec la variété française et des trucs comme la compagnie créole… En 4ème, une copine m’a fait découvrir le punk, musique qui m’a changé la vie et m’a ouvert à d’autres musiques alternatives, comme le ska, le psycho, le garage…
Les groupes qui m’inspirent le plus sont BUZZCOCKS , STIFF LITTLE FINGERS, THE HIVES, STARSHOOTER, BEACH BITCHES , THE CLASH. Je suis aussi ouverte à des styles différents comme SOLDAT LOUIS, BONNEY M , RENAUD, etc (la liste serait trop longue)…
BIMBO KILLERS est mon premier groupe.

GO RAY : Je joue de la batteuse. Pour les influences j’écoute du rock’n’ roll depuis ma plus tendre enfance puisque mon père chantait dans un obscur groupe de rock sur Lyon au début des années 80 . Son groupe s’appelait le « Wrago band » et à l’époque ils z’avaient fait quelques concerts sur Lyon, dont notamment une première partie de Starshooter. J’ai même « vu » Trust quand j’étais dans le ventre de ma mère en 80. Ensuite mon vieux m’a fait découvrir AC/DC et a l’époque j’écoutait quasiment que ça ; ensuite un pote m’a fait découvrir LUDWIG VON 88 et c’est avec eux que je me suis mis à la musique alternative. Y’a 2 ou 3 ans , je suis revenu au sources en découvrant la scène Psycho avec notamment les METEORS et MONSTER KLUB ( dont j’ai fais la connaissance y’a pas longtemps au Calella Psycho Meeting en Espagne, salut Paskal). Merci aussi a Pierrick qui m’a fait découvrir pas mal de bon groupes de garage et de rock’n’roll( voir au dessus sa réponse).

COLIN FARCTUS : Pour ma part, je joue du clavecin, j’adore cet instrument et je trouve qu’au sein de ce groupe, il apporte une petite touche viennoise qui fait son petit effet surtout lors de nos concerts diablement survoltés...Bon plus sérieusement je joue du pipo…Je suis désolé je ne sais pas ce qui m’a pris…Reprenons : au sein du groupe les Baimbo Kilaire (prononcez à la belge) je joue de la guitare électriquement saturée et il m’arrive même de chant…heu…de brailler.
En ce qui concerne mes influences, je vais pas y aller par quatre chemins, elles sont clairement Rock’n’roll. Déjà, mon père voulait absolument m’appeler LEMMY en référence à MOTORHEAD mais ma mère a pris le dessus et m’a appelé Colin en référence au personnage du roman de Boris VIAN : « L’écume des jours ». LEMMY est devenu mon deuxième prénom.
Un groupe phare : les CRAMPS ! In utero, j’ai su apprécier les onomatopées déjantées de LUX INTERIOR soutenues par les riffs cradingues mais tellement sexy de POISON IVY. Mes parents étaient passionnés de garage, de psycho, enfin de rock’n’roll quoi ! C’est ainsi que, toujours à l’état fœtal, j’ai pu assister aux prestations de groupes tels que les MILSHAKES ou les STING RAYS que j’écoute et que j’apprécie beaucoup aujourd’hui. A huit ans, j’habitais Paris à l’époque, ma mère m’emmène voir un concert organisé par bOUCHERIE PROD. Le choc ! STELLA, les VRP et les GARCONS BOUCHERS qui s’agitent devant moi. Cet énergie m’affecte et dès lors, elle me suivra jusqu’à aujourd’hui. En ce moment, j’écoute pas mal de groupes issus du label BANANA JUICE comme ATOMIC SPUDS, Les JUANITOS, les MONSTERS, BEACH BITCHES etc. Et même si ça ne se ressent pas dans Bimbo Killers , j’écoute pleins d’autres trucs non rock’n’roll : du reggae avec MAX ROMEO ou LKJ (oui je sais du Dub) en passant par le hip hop avec PUBLIC ENNEMY, ASSASSIN ou SVINKELS ; du métal avec PANTERA ou MINISTRY, du trip hop, un peu de chanson française etc il y a trop de choses à énumérer. Ah si, quand même j’adore les WAMPAS surtout en concert j’ai du les voir 12 ou 13 fois. Mon album préféré : « Chauds, sales et humides » incontestablement ! Bon je vais pas raconter toute ma vie non plus, il y a des trucs que je garde pour mon petit jardin secret, on a beau faire du rock, on ne reste pas moins un être sensible et délicat bordel de merde !


3. Qui êtes-vous ? Comment vous êtes-vous connus ?

PIERRICK STARSKY : Ca faisait pas mal de temps qu’on voulait faire un groupe ensemble avec Stefanie. On vit ensemble, on couche ensemble, on bouffe ensemble, on boit ensemble, et maintenant on joue ensemble. Goret avait auditionné pour être batteur dans mon autre groupe, ALKOTEST, mais on a gardé l’ancien même si c’est un branleur. Du coup, on s’était dit avec l’ami Goret qu’on se ferait un truc ensemble. Quand à Colin, il s’est ramené un jour à la radio et nous a dit avec son regard de chien fou « je veux faire l’émission avec vous » ! Comme on a eu peur, on a dit oui. Après, il est venu me voir et m’a lancé en serrant des dents : « moi pas content ! Moi veux faire bruit avec guitare. Moi fou et moi tuer toi si toi pas aider moi ». Je lui dit oui, et maintenant on se fait des orgies cannibales et des soirées vaudou, on s’éclate bien. En fait, c’est un peu lui qui a vraiment fait partir le truc qui n’était qu’un vague projet. Il a dit qu’il voulait jouer du rock’n’roll dans un groupe, une semaine plus tard on répétait.

GO RAY : J’ai connu Pierrick et Stef en concert punk y’a environ 3 ans ; plus tard Pierrick m’a proposé de faire un essai dans ALKOTEST, mais je suis arrivé à l’audition complètement bourré et ça a foiré. On a quand même décidé de monter un groupe un peu plus Punk’n’Roll plus tard. Ca s’est concrétisé avec l’arrivée de Colin. Et cette fois, je te garantis que j’y suis allé à jeun.

4. Pourquoi ce nom de groupe ?

PIERRICK STARSKY : A deux semaines de notre premier concert, on a fait une liste d’au moins cinquante noms, puis on a progressivement voté par élimination. Le jour du grand soir (moi et ma syntaxe, on vous emmerde !), on a balancé la sauce sous le nom HARRY COVER. Puis on s’est rendu compte d’une, que le nom avait déjà été utilisé trente fois, et de deux que c’était un nom assez pourris. J’ai toujours regretté le nom d’ ALKOTEST, choisi à la va vite, et quelque peu foireux…Ce coup ci, je n’avais personnellement pas envie de jouer sous un nom dont je ne sois pas sûr, sachant que ce serait celui qu’on devrait garder des années . BIMBO KILLERS nous est venu assez naturellement. Il nous a plu tout d’abord phonétiquement. Puis comme avec Colin, on est grands consommateurs de films gore et d’horreur, toutes sauces et tout budgets, le nom correspondait à quelque chose de profond, une vrai culture qui nous est cher : celle du mauvais goût. Après, il faut avouer que casser de la Bimbo, c’est un délicieux phantasme : ces êtres superficiels font passer leur physique avant toute chose, et confortent le mâle ignorant dans son sexisme culturel, par leurs attitude de fashion victimes et d’objets sexuels. En plus, le terme de Bimbo me fait souvent illico penser aux bouseux vulgaires de la jet set, qu’il faudrait exterminer comme des rats. On aurait pu s’appeler beauf killers ou tueurs de kékés, mais ca sonnait moins bien. Et puis on avait du se retaper MANIAC pas longtemps avant.

GO RAY : C’est vrai qu’on a pas mal galéré pour trouver un nom mais finalement BIMBO KILLERS était le seul qui plaisait à tous les membres du groupes.

COLIN FARCTUS : Ouais, et puis entre « BIMBO KILLERS » et des noms comme « LES SARDINES A L’HUILE » ou « LES SOUS MERDES » le choix était vite vu…quoi que « LES SOUS MERDES » nous caractérisait bien. On a finalement opté pour BIMBO KILLERS avec un « S » même si au début, on s’est longtemps demandé si on le mettait ce putain de « S ». Moi je trouvais que c’était pas mal sans le « S », ça présentait le groupe comme une entité à part entière : il n’y avait qu’un seul tueur c’était le groupe…Tu me suis ? Alors qu’avec le « S », les quatre membres du groupe sont des tueurs de Bimbo, ce qui me paraît moins crédible tu vOoia. Enfin bon, aujourd’hui j’assume complètement le port du « S » même s’il m’a longtemps posé problème…
Tu te rends compte, cette prise de tête tout ça pour une malheureuse lettre, c’est dingue non ? Finalement, le problème vient peut être de moi, je suis peut être complètement taré…Un authentique taré quoi ! Je sais pas si t’arrives à cerner ce que j’essaye de te faire comprendre ce que je veux te dire…Oh et puis j’abandonne, je vais de ce pas me remater MANIAC, ça me reposera l’esprit…

5.On a entendu dire que Starsky se déguisait en boucher , pouvez vous nous en dire plus?

PIERRICK STARSKY :En fait on se « déguise » tous, mais pas tout le temps. Le délire est né lors d’un concert pour le nouvel an. Goret a débarqué avec du maquillage et des pseudo tabliers taillés dans des draps et tachés de sang. On s’est fait des gueules de zombies, et on a fait un concert de merde. Mais les gens ont biens aimé quand même un peu grâce au délire gore, je pense. Maintenant, on change un peu tous de « personnage » à chaque fois qu’on décide de se la jouer serie z. Bon, j’ai quand même une préférence pour le tablier. D’ailleurs, maintenant j’en ai un vrai, qui a appartenu au grand père boucher de E.T (des skalopards). Puis on utilise de l’hémoglobine artificielle de professionnels, à base de sirop de glucose, et j’adore m’en barbouiller la gueule à la manière de ASH dans EVIL DEAD… En montant le groupe, quand on savait pas encore où on allait, on voulait chanter les morceaux la bouche pleine de carottes mâchées, et les cracher sur le public.
Finalement, on se contente de l’insulter…

GO RAY : Moi j’adore me maquiller sur scène car ça me fait renter dans la peau d’un autre personnage ; au moins j’oublie le trac. Je me fait souvent de grosse cernes noir pour cacher mes cernes naturelles ( qui sont elles aussi assez noires). En plus, y paraît que quand je joue, je tire toujours des sales gueules ; le maquillage renforce encore plus cet effet là…

6.Apparement, vous aimez les choses gores…Seriez vous du genre à bouffer la tête d’une chauve souris, cracher son sang sur scène, comme certains groupes ?

PIERRICK STARSKY : Non, on laisse ces délires moisis aux métaleux sans vergogne. Nous on moleste des enfants morts et des courgettes.

STEPHANIE COTINE : C’est pas mon délire, les trucs exagérés à la DEAD BOYS qui bouffaient des tampaxs usagés. Même des réponses comme celle que vient de faire Pierrick me foutent
parfois mal à l’aise (pour les enfants, les courgettes, je m’en branle)…Le gore, je trouve ça amusant, mais à petite dose…

GO RAY : Moi c’est pareil , je préfère le Gore délirant. C’est pas mon genre de me balader dans la rue déguisé en vampire. Moi je préfère sacrifier quelques cucurbitacées au moins ça fait vivre les producteurs de courgettes.

COLIN FARCTUS : C’est tout simplement ignoble ce que vous dîtes sur les courgettes quand tu sais que c’est une espèce en voie de disparition. Chaque jour, dans pleins de foyers du monde entier, la courgette est gratinée, farcie, coupée en rondelles voire frite. A ce rythme là on aura bientôt plus de courgettes, ce qui déstabilisera profondément notre écosystème…bande d’inconscients !


7.Est ce que vous vous inspirez de certains films pour composer ?

PIERRICK STARSKY : A partir du moment où tu crée, tu t’inspire, consciemment où non, de tout ce qui t’entoure, ce qui te passionne, ce que tu vis ou ce qui te révolte. Automatiquement, étant donné que c’est surtout Colin et moi qui faisons les bases des morceaux et leur textes, et qu’on est tous deux passionnés de cinéma en général, et de cinéma bis en parallèle, cela se ressent dans le groupe. Même sur les morceaux qui ne seront pas inspiré par un film, on retrouve souvent des samplers où des visuels se rapportant au cinéma. Je dirait qu’on aime rendre hommage à certains films, à un certain cinéma. C’est plus des clins d’oeils permanents que de l’inspiration. Mais bon, on a quand même deux ou trois textes inspirés directement par un film. J’ai fait un morceau prétexte pour caler dans le refrain une de mes tirades favorite de JAWS (« les dents de la mer »), dont le doublage original est fantastique ( il a été redoublé à l’arrache pour la sortie dvd en stéréo, c’est un crime contre l’humanité).
Mais le cinéma n’est pas tout ; on fait aussi des clins d’œil à d’autres style, comme la littérature avec BUCKOWSKY et ses « contes de la folie ordinaire »…
GO RAY : Moi le seul titre que j’ai écrit est un morceau sur les chasseurs. En tant que vigneron, je suis entouré toute la journée par ces gros cons (j’èspere que mon patron ne lira pas cette interview), donc ça m’a pas mal inspiré…


Dernière édition par le Dim 28 Aoû - 19:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://bimbokillers.free.fr/
mezigue

avatar

Nombre de messages : 3095
Localisation : avignon
Date d'inscription : 15/03/2005

MessageSujet: Re: INTERVIEW de BIMBO KILLERS   Ven 26 Aoû - 23:01

...
8. Vos films références, c’est quoi ?

PIERRICK STARSKY : Les films que j’ai vu le plus de fois dans ma vie sans doute le premier DENTS DE LA MER. Ma dernière grosse claque est FUNNY GAMES de michael HANEKE.
Sinon, depuis très jeune, il y a trois films de la vieille collection « les films que vous ne verrez jamais à la télévision » pour lesquels j’ai vendu mon âme : MANIAC, MASSACRE A LA TRONCONEUSE, et ZOMBIE. Les autres films de ROMERO aussi. Sa trilogie des morts vivants sont à la fois flippants et très réfléchis, subversifs… Je suis aussi très friand de SAM RAIMI et des EVIL DEAD.
John CARPENTER et un autre héros de ma jeunesse. Je le défend même pour ses films pourris. Il y a truc qui m’émeut chez lui, une sorte d’amour pour la série B qui transforme les pires dialogues ou les scènes inutiles en quelque chose de génial. J’ai l’impression que personne n’a vu LOS ANGELES 2013 avec le recul qu’il mérite. Au premier degrés, ce film est une daube, mais j’y vois un second degrés permanent, une autodérision géniale … Il joue avec les ficelles du genre et doit beaucoup s’amuser. Peut être que je me trompe, mais c’est ce regard que je porte sur son œuvre. Après, il y en a plein : DERNIERE MAISON SUR LA GAUCHE, LE LOUP GAROU DE LONDRES, BABY BLOOD, SANTA SANGRE…
Y a pas mal de films de genre italiens qui me font aussi triper, comme L’ENFER DES ZOMBIES de FULCI, ou DEMON, que j’ai vu de nombreuses fois malgré sa ringardise.
Je citerais encore KUBRIK, CHRONENBERG, KUSTURIKA, les premiers KASSOVITCH, GUY RITCHIE,BONVOISIN, TARANTINO, SERGIO LEONE , TIM BURTON , DAVID LYNCH, JOHN WATHERS, TERRY GUILLIAM , TOD BROWNING et son génialissime « FREAKS », ERNST LUBITCH , AUDIARD, PECKINPAH, DAVID FINCHER, PETER JACKSON … En ce qui concerne ce dernier, son film le plus atroce est loin d’être une fantaisie gore. CREATURES CELESTES, est un chef d’œuvre à la fois beau et malsain.
Mon film préféré est ARIZONA DREAM.
Après, il y a tellement de films et de cinéastes que j’adore, que cette liste est très très loin d’être exhaustive…
STEPHANIE COTINE : J’ai une mémoire cinématographique assez merdique et le cinéma ne me passionne pas plus que ça. J’aime bien les films de TIM BURTON en particulier BIG FISH. TRUE ROMANCE, HAUTE TENSION, RESERVOIR DOGS sont des films qui m’ont marqués et beaucoup plu. Autrement, j’adore les films de CEDRIC KLAPICH et j’ai du voir LES BRONZES un bon milliards de fois !

GO RAY : Je ne suis pas trop cinéphile comme Pierrick qui est une véritable encyclopédie à lui tout seul. Mais j’aime bien les films du genre ARNAQUE, CRIME ET BOTANIQUE ou LE 51ème ETAT. Je suis aussi fan de TARANTINO et des frère COHEN ; j’adore un de leur film qui s’appelle FARGO. Sinon Y’en a plein d’autres dans tous les genre comme le premier BATMAN, SACRE GRAAL des MONTHY PYTHON et même UN SINGE EN HIVER avec Gabin et Bebel qui est l’apologie de l’ivresse. En fin en y’a plein d’autre mais ce serait trop long …Ah si les TONTON FLINGUEURS.

COLIN FARCTUS : Gros fan du premier DENTS DE LA MER aussi qui doit être, comme pour Pierrick, le film que j’ai visionné le plus de fois gamin avec QUI VEUT LA PEAU DE ROGER RABBIT de ZEMECKIS Sinon, je ne sais pas si j’ai des films de référence mais en tout cas certains films ou certains réalisateurs m’ont beaucoup marqué Je pense notamment à TARANTINO dont le film que je préfère reste PULP FICTION. D’ailleurs j’ai à ce sujet une petite anecdote. Je devais avoir 12,13 ans quand je suis allé voir ce film au cinéma accompagné de mes parents. Le seul hic : il y avait un pote avec moi. Dans la salle, je me suis mis au premier rang avec lui…on était les seuls à ce rang. Le film a commencé et au bout de quelques temps on a commencé, moi et mon pote, à être sous l’emprise d’un désir brûlant de foutre le bordel. A partir de ce moment ça a été un carnage. On a commencé à déchiqueter les sièges en mousse , à en lancer des bouts sur l’écran etc. Du coup, je n’ai pas vu grand chose du film et ce n’est que par la suite, quand je l’ai vu en VHS que j’ai pris ma claque D’ailleurs, en parlant de claque, je m’en suis pris une méga en sortant de la salle du cinéma pour le peu détériorée. Fin de la parenthèse.
; HITCHCOCK/LA MORT AUX TROUSSES ; JOE DANTE /GREMLINS etc etc. Autre réalisateur : KUBRICK. Ah SHINING, la folie qui submerge petit à petit Jack Torrance(Nicholson=excellent) et puis ORANGE MECANIQUE of course ! J’aime beaucoup David LYNCH aussi notamment ELEPHANT MAN et l’un de ses premiers films glauquissime : ERASERHEAD. Grosse claque !
Enfin bon il y en a plein d’autres, je ne pourrai pas tous les citer mais voilà les principaux dans le désordre: Jim JARMUSH et son film DEAD MAN ; KEN LOACH avec LADYBIRD ; RUSS MEYER et son fameux FASTER PUSSYCAT KILL ! KILL !; JOHN WATHERS et l’horrible PINK FLAMINGOS; SAM RAIMI/EVIL DEAD; TOBE HOPPER/MASSACRE A LA TRONCONNEUSE; OLIVER STONE/PLATOON; KAURISMAKI/LENNINGRAD COWBOYS GO AMERICA; KLAPISCH/UN AIR DE FAMILLE; SCORSESE/TAXI DRIVER; SPIKE LEE/DO THE RIGHT THING; KASSOVITZ/LA HAINE
Cependant, mon film préféré reste tout de même LE FLIC DE BEVERLY HILLS 3…non, je déconne…


9. Le cinéma porno vous en pensez quoi?

PIERRICK STARSKY : Ca ne m’intéresse pas. Fixer en gros plan un gros nœud culbuter un cul ne m’excite en rien. Je comprend que des gens seuls et pris de désespoir sexuel ai besoin de ça, mais je n’ai personnellement aucune affinité avec ce cinéma. A la rigueur, je préférerais un cinéma plus érotique et SUBJECTIF. La subjectivité reste d’après moi très importante, en sexe où en horreur. Puis le porno reste un genre réservé aux hommes. Même les films lesbiens ne sont pas réalistes et correspondent plus à un phantasme masculin. C’est un cinéma réducteur basé sur un fond très sexiste, et les jeunes qui font leur éducation sexuelle avec le porno vont être renforcés dans une idée faussée du sexe et des rapports avec les filles. Dans le porno soft et l’érotisme déjanté, il y a les films de Russ MEYER que j’adore. C’est un réalisateur très incompris, comme ses films, et ces derniers sont beaucoup plus réfléchis qu’il n’y paraît. Très subversifs… Et ce type est fou, il est resté coincé dans une obsession mammaire qu’il pose sur la pellicule avec un humour hors du commun. Je sais pas , ce mélange de sexe, de tex Avery et de trash me plait beaucoup. J’ai déjà entendu des gens balancer « Russ Meyer, c’est sexiste ». Je suis pas d’accord. Il aime dépeindre les dérives de l’Amérique profonde et tape vraiment sur tout le monde…

STEPHANIE COTINE : Porno ? Je n’ai jamais entendu parler de ce truc.

GO RAY : Moi je vis avec un colloc acharné de ce genre ( désolé Youss ). Ca m’est arrivé de tomber sur des DVD qu’il avait oublié dans la Playstation ; imagine ma surprise alors que je croyais tomber sur mon jeu de foot!!! Moi ça me fait marrer à petite dose mais sinon je trouve ça chiant, voire carrément glauque…

COLIN FARCTUS : je m’en branle…

10. Que pensez vous de la masturbation ?

PIERRICK STARSKY : Hum, on peut penser quelque chose de la masturbation ? C’est très pratique, très agréable et adaptable, seul ou à deux…

STEPHANIE COTINE : Je suis complètement d’accord avec lui.

GO RAY : Pareil que Miguel, en plus y’a que là que je suis vraiment performant!

COLIN FARCTUS : je m’en branle…

11. Pierrick t'es fan de ciné et de films gore /horreur et tout ça, est ce que vous aimeriez faire un clip dans le style? Est ce que comme Melvin des pekatre t'aimerais réaliser un film de zombies?

PIERRICK STARSKY : Je savais pas que Melvin aimerais faire un film de zombies, mais c’est pour moi un véritable rêve. Je me destinais depuis tout petit au cinéma, et j’ai été refroidi par le niveau demandé par la FEMIS , et par le prix que coûte une formation privée. Ca fait quelques temps que je recommence à me dire que le faire (un film de zombie ou d’autre chose) peut être une bonne manière d’apprendre. La réalisation et l’écriture ne me font pas peur, mais je n’y connais vraiment rien en prise de son et en photo / éclairage. J’ai plusieurs projets perso, et on verra bien…
On compte tourner des clips pour le groupe, et ca peut être un bon apprentissage, surtout qu’on aura pas à s’inquiéter de la prise de son…En plus, un pote de goret qui travaille plein de trucs comme le montage, les filtres ou l’incrustation est motivé pour travailler avec nous. Donc on verra…


12. Vous venez d'Avignon. Quel est l'état du rock indépendant dans cette région ? Y a t-il des facilités de se produirent régulièrement sur scène ? Avez-vous des contacts étroits avec d'autres groupes ?

PIERRICK STARSKY : Y a beaucoup de groupes excellents sur toute la région, et pas mal de gens qui se bougent le cul. Le problème, c’est le même qu’un peu partout ailleurs : trouver des lieus pour accueillir les festivités, sachant qu’à quasiment chaque fois qu’on en dégote un, les plaintes du voisinages et les conneries d’une partie du public condamnent le lieu à l’abstinence de punk rock. Quand tu vois une poignée de gars crier « anarchie » (sans savoir ce que ça veut dire) en cassant des canettes par terre et traitant tout ce qui n’est pas punk de facho ou de bourgeois, les même gars pleurer qu’ils n’ont pas de sous pour l’entrée (et malgré ça un pack dans le coffre) et que les concerts devraient être gratos…Certains croient que tout devrait arriver sur un plateau. Ils s’imaginent que les groupes ont que ça à foutre de faire 500 bornes aller/retour à leurs frais.
Sinon, on entretient des rapports étroits avec quelques groupes d’Avignon, dont LEMMINGS, LES NAINS DE JARDIN, PASTEUR GUY, ALKOTEST et une asso gravite autour de tout ça. Après, il faut admettre que c’est là un joyeux bordel, puisqu’on retrouve dans BIMBO KILLERS un membre de ALKOTEST et un membre de PASTEUR GUY ; dans ce dernier groupe cité officie un membre de LEMMINGS, un autre membre d’ALKOTEST et deux NAINS, tandis que LEMMINGS compte en plus de ceux cités deux membres d’ALKOTEST…Et encore, LES FRED POURRIS n’existent plus, ça aurait rajouté du bordel aux explications déjà confuses. La palme revient à beavis, batteur dans pasteur guy, lemmings, les nains et GILBERT & SES PROBLEMES

La scène régionale a quand même la particularité de compter une multitude de très bon groupes ; c’est une scène aussi très vivante au niveau du public. J’ai souvent l’agréable impression qu’on peut parler d’une grande famille. Je suis personnellement proche de pas mal de gens qui gravitent autour du ROCKAB (squat marseillais) , et c’est un endroit que j’aime bien sauf quand un type veut tuer un pote à coups de hache... Au niveau des groupes avec qui on s’entend bien, je ne vais pas réciter tous ceux mentionnés plus hauts, mais il y a aussi PROHIBER, GILBERT, HIPPYCORE, FLOW, ZERO POINTE , ROUGE KIT H , FONSKIPEUV, et plein d’autres…

GO RAY : C’est vrai que la scène locale est super dynamique mais que pour trouver des lieux où jouer c’est un peu la misère. Une fois je me suis carrément entendu dire par le maire de mon village qu’il ne voulait pas rameuter tout les camés de la région ! Quel connard.

13. Avignon c'est bien pour un groupe ou c'est le trou du cul de nulle part? y'a assez d'endroits ou jouer? Le public se deplace aux concerts ?

PIERRICK STARSKY : C’est le trou du cul de nulle part. Il y a des lieus pour les soirées étudiants et des groupes tendance, mais rien pour les trucs plus bourrins et alternatifs. On a organisé un concert en mai avec ZAMPANO, et ça a été la croix et la bannière pour trouver un lieu. Les FREDS POURRIS organisaient pleins de concerts sauvages, dont certaines étaient très réussis. Mais c’est de plus en plus risqué de faire un concert dans la nature avec les nouvelles législations. On a vu pas mal de fois les flics débarquer et un pote a failli se faire confisquer tout le matos lors d’un festival qu’il organisait…
Au niveau public, ça va… Entre habitués et curieux, on s’y retrouve. Puis les gens n’hésitent pas à faire des bornes pour un concert , dans le sud, et ça c’est buenos !

14. Si j'ai bien compris, les 3 titres (pas masterisés) auxquels on a eu droit viennent d'un album qui sortira bientôt? Vous avez enregistrer ça où /comment? Ca sortira
où / comment? Vous vous coiffez où / comment?


PIERRICK STARSKY : Le disque est sorti. Il a été enregistré par des potes, au studio RHIZOM, à Sorgues. Notre ami olive, derrière les commandes fait de l’électro dans le groupe COM, et il était très intéressé pour faire un truc nouveau. On savait ce qu’on voulait, et ça c’est bien passé. On a enregistré en vingt cinq heures, en autoproduction, et en numérique. C’est Plume, des skalopards anonymes, qui a masterisé la galette.
Puis on a commencé à contacter des labels pour leur proposer la coproduction du pressage et la co-diffusion du disque. Ont répondu présent TRAUMA SOCIAL , ACRATOS, SOLEIL NOIR, et LE KEUPON VOYAGEUR. Plus le label que l’on a monté pour l’occasion.
Je ne me coiffe pas.

GO RAY : Moi je suis en pourparler avec les laboratoires Scharzkopff pour qu’il me sponsorise, ça à l’air en bonne voie.

COLIN FARCTUS : Moi je me coiffe chez Marty Mc Fly , spécialiste de la tondeuse.

15. Fait-il beau chez vous ?

Tous les beaufs, les bourgeois et les zonards que vous ne voyez plus pendant l’été, ils viennent chez nous parce que oui, il fait beau. Ceci dit, il faut croire que le soleil attire les vieux, les réacs, les consanguins et les fachos (tout est cumulable), parce que la PACA en est claffie…


Dernière édition par le Mar 27 Sep - 20:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://bimbokillers.free.fr/
mezigue

avatar

Nombre de messages : 3095
Localisation : avignon
Date d'inscription : 15/03/2005

MessageSujet: Re: INTERVIEW de BIMBO KILLERS   Ven 26 Aoû - 23:04

...
16. Etes-vous végétariens ?

PIERRICK STARSKY : Non, mais je suis sympathisant. Je pense le devenir un jour, pour être en adéquation avec mes idées et mes sentiments, mais pour l’instant, je mange de la viande. Je suis même adepte du cannibalisme, par misanthropie et nécessité. Là je peut dire « cannibal liberation, meurtre = viande ».

GO RAY : Non mais je respecte leur choix tant qu’ils essaient pas trop de m’endoctriner. Une fois j’ai péché des écrevisses en présence d’une meute de végétarien et cette histoire me poursuis encore ; donc j’évite de lancer le débat. Ceci dit pour de nombreux points c’est vrai qu’ils ont raison.

STEPHANIE COTINE : Non. Je suis d’accord avec certains principes du végétarisme. Le fait de manger un être qui a été vivant a quelque chose de malsain, et les conditions d’abatage et d’élevage des animaux me révoltent…
Mais je ne me sens pas prête à passer le pas, même si j’y pense. C’est une habitude à laquelle j’ai pris goût, et il me faudra du temps avant de réussir à la perdre…

COLIN FARCTUS : Non j’adore la bidoche mais j’aime aussi les courgettes (merde je suis en total contradiction avec ma réponse 6…Booaff je m’en branle…)

17. Est-ce que vous pouvez nous parler du Rhododendron?

PIERRICK STARSKY : Seul le défunt braque marc y connaissait quelque chose…

GO RAY : Tout ce que j’en sais, c’est que c’est un buisson à fleur rose que l’on retrouve notamment dans les Alpes. Courir tout nu dans ces buisson est très bon pour les peau à problème.

STEPHANIE COTINE : NON!

COLIN FARCTUS : Une belle question de merde !

18 Pierrick , tu co-animes une émission sur une radio associative (raje) où vous faites découvrir des groupes principalement locaux. Avez-vous d'autres activités allant dans ce sens (fanzine ou webzine par exemple) ?

PIERRICK STARSKY : Colin aussi l’anime, ainsi que fofo des LEMMINGS. Pour la zic, je pense qu’on est loin de faire découvrir principalement des groupes locaux, puisqu’on y passe du punk, du garage, du psycho, du ska, de la oï !, et des chansons à textes de tout pays et tout horizons…
On est en train de monter un zine dont le premier numéro devrait bientôt sortir. Gaze des
Fred pourris ( rip) a un zine à tendance libertaire qui répond au doux nom de QUEZAKO ( et il s’occupe aussi d’ un magazine de graffiti).

COLIN FARCTUS : Ce type m’étonnera toujours !

19. Il sort quand cet album?

PIERRICK STARSKY :Ben ca y est…
.
20. Pourquoi avoir fait une chanson contre Sarko, vous l'aimez pas ou quoi?

PIERRICK STARSKY :Non, mais je t’avouerais que cette chanson m’a quelque peu gavé. Faire un morceau contre Sarkozy, qui représente bien une politique de répression de par son statut , reste un stéréotype de base , et avec le recul, je trouve ça moyennement fait. Son principal attrait reste la mélodie qui est la reprise d’un dessin animé célèbre. Mais on ne la joue plus…

GO RAY : Sans commentaire ( je ne veux avoir de problème avec l’administration).

STEPHANIE COTINE : Je pense qu’il ne méritais même pas une chanson. Nous sommes trop bons.

COLIN FARCTUS : C’est pas moi qu’ai fait cette chanson ! Mais j’aime pas Sarko quand même !

21. Qu'est ce que vous prenez au petit déjeuner?

PIERRICK STARSKY :Etant donné que je me lève entre midi et trois heures, je ne mange pas de petit déjeuner. Et comme je suis pauvre, je mange des pâtes. Et comme j’en mange beaucoup, j’ai plus aucun futal à me foutre.

GO RAY : Je me lève super tôt tous les matins pour aller bosser (contrairement à cette grosse feignasse de Pierrick, OOuups !) ce qui fait que je bois juste un café (avec une clope) . Par contre un peu plus tard on se fait des gros casse dalle au boulot avec pâté, saucisson et gros rouge qui tache. C’est à peu près le seul avantage de bosser avec des chasseurs ( j’ crois que je suis pas près d’avoir une augmentation).

STEPHANIE COTINE : J’oublie souvent de manger le matin, quand cela m’arrive, j’aime bien gober 3 œufs frais et une barquette de moules crues et avariées…

COLIN FARCTUS : Une bonne grosse chatte poilue !

22. Pensez vous que les chansons engagées passent mieux avec humour?

PIERRICK STARSKY : Il n’y a pas de règle. C’est une question de feeling, ça dépend du moment où tu l’écris, de ce que tu veux faire passer… J’aime ne pas me cantonner dans 1 style. Il y a les groupes qui ne font que des chansons noires, d’autres que des chansons engagées, d’autres des drôles, etc… Moi j’aime bien tout mélanger, pour faire comme dans la vie : brasser les humeurs et les préoccupations.
Ceci dit, on ne pond que très peu de textes engagés pour les bimbo. C’est plus une constante chez ALKOTEST, même si la vision des choses retranscrite est très pessimiste.

GO RAY : Les groupes engagés qui ne font que balancer les injustices et les réalités à la face des gens comme ça, ça me saoule rapidement , je trouve que ça manque de finesse. Je préfère de loin des groupes comme LUDWIG qui utilisent beaucoup le second degrés pour faire passer leur revendications….

STEPHANIE COTINE : Effectivement, sans dédramatiser la chose, l’humour est un bon moyen pour faire passer un message .

COLIN FARCTUS : Pas forcément. Comme le dit John DOE, des fois pour se faire comprendre « il faut y aller à coup de marteau ». Un exemple : les Bérus. La majorité de leurs chansons, dans le fond comme dans la forme, traite d’une réalité glauque loin d’être marrante. Et pourtant leur message engagé contre les prisons, les crimes de guerre etc a rassemblé plein de gens.


23. J'ai lu que vous aviez une chanson sur les zombies....
Est ce que ça a un rapport avec le bouffage de cerveaux par les médias ou bien pour vous les cerveaux c'est comme les courgettes, ça se cuisine et ça se sert à table, serviette au cou et ustensiles aiguisés..?


PIERRICK STARSKY : Non, c’est juste une chanson sur les zombies, les morts vivants et les contres cultures qui en découlent : le cannibalisme, les meurtres sauvages, et l’instinct primaire. C’est « marrant » mais les zombies font peur pour tout ça bien sur, mais aussi parce qu’ils expriment un certains tabou : vous serez poussés à tuer ou être tués par des proches (la personne que vous aimez, vos gosses…). Ca c’est flippant. Imaginez votre frère ou votre sœur se faire dévorer par vos parents. Dans les films de zombies, on découvre souvent que le plus gros danger pour les survivants est …les autres survivants. Une situation extrême de survie et d’horreur qui entraîne l’individualisme et la barbarie. Le vrai danger réside plus chez les vivants dotés de conscience que chez les morts lobotomisés et anthropophages…


24. Que pensez vous de la situation mondiale ?

PIERRICK STARSKY : C’est une question évasive, ça…
Je pense que la planète est vouée à sa destruction, et à la fin de la vie, à cause de l’ego d’une race humaine qui se croit « évoluée », et qui s’octroie une puissance de décision qu’elle ne peut pas gérer à des fins intelligentes. Je pense que l’humain se situe très bas dans l’échelle de son évolution, et qu’il se croit très haut. Mais un être incapable de régler ses problèmes par un autre biais que la violence, qui résonne en terme de profit et de bénéfices, qui est capable de sacrifier sa planète et la vie de millions de personnes pour ce même pognon, n’a rien d’évolué. Je ne suis pas sûr qu’un changement radical de système changerais quoique ce soit tant que « l’homme » n’aura pas évolué, dans sa tête et dans son mode de pensée. Cela reste pourtant la dernière chance de survie, et je reste très pessimiste quant au salut de la vie sur terre. Quand un homme des cavernes se prend pour dieu, il y a un moment où ça clash…

GO RAY : En résumé, c’est la merde partout…

COLIN FARCTUS : Quelle présence d’esprit ce Goret !
En même temps, on ne peut pas dire qu’il a tort ! Je pense qu’au niveau des relations internationales, tout fout le camp. Assoiffés par le profit, l’exploitation des ressources matérielles et humaines, les pays riches/occidentaux accentue de plus en plus le clivage entre pays du Nord et pays du Sud. Ces derniers laissent par exemple crever l’Afrique à petits feu, c’est inadmissible. Après il ne faut pas s’étonner des représailles terroristes écrasées par tant d’injustices, c’est peut être leur façon à eux de nous faire comprendre qu’ils existent. Eh oui des fois il faut y aller à coup de marteau pour se faire entendre. Sincèrement, je pense que tout ça va mal se finir un jour ou l’autre. Ajoutez à cela le réchauffement de la planète, la pollution, les tsunamis et la Star Academy…un tableau déprimant quoi…
( c’en est presque comique, je viens juste d’apprendre qu’un attentat s’est produit en Egypte ! Bilan : très triste…)


25. Est ce que vous travaillez? qu'est ce que vous faites comme boulot?
Est ce que vous avez du mal à gérer les conneries d'une vie "normale" (boulot, responsabilités, tune) par rapport à vos idées et idéaux?


PIERRICK STARSKY :Je ne travaille plus depuis deux ans. Pas par idéal de pensée, mais pour garder mon intégrité mentale. J’ai tout essayé : bagagiste, animateur enfants, animateur adultes , animateur personnes âgées, manutentionnaire, livreur, larbin à l’usine, vendeur au troc de l’île(sic), chauffeur … J’en suis arrivé à la conclusion que je n’étais pas fait pour travailler. J’ai un vrai problème de volonté en général, et encore plus dans tout ce qui concerne le turbin. C’est simple, je suis surendetté depuis mes dix huit ans, et j’en ai vingt trois. Un bouleau à la con me rend nerveux et me fais littéralement péter les plombs, alors je le lâche au bout de trois jours, même si je suis dans la galère la plus noire. Je me débrouille comme je peux, et oui, j’ai du mal à concilier responsabilités et idéaux puisque je rêve d’autonomie et que je suis dépendant des autres.

GO RAY : Comme je l’ai dit plus haut, je suis vigneron, le seul avantage de ce boulot c’est que tu peut picoler le produit final de ton travail. Mais plus sérieusement c’est un job super physique payé à coup de lance pierre. Y a quand même quelques avantages comme de bosser en pleine nature et les fameux casse-croûtes dont je parlais plus haut ; d’autant plus que l’agriculture est a peu près la seul filière où on ne te regarde pas de travers quand tu porte une crête. C’est vrai qu’après le boulot j’en ai plein les pattes et c’est pas facile de se motiver pour aller encore taper 3 heures sur une batterie mais bon ça se fait.


Dernière édition par le Dim 28 Aoû - 19:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://bimbokillers.free.fr/
mezigue

avatar

Nombre de messages : 3095
Localisation : avignon
Date d'inscription : 15/03/2005

MessageSujet: Re: INTERVIEW de BIMBO KILLERS   Ven 26 Aoû - 23:09

...
26. Quels sont vos projets? Vos ambitions? Pensez vous qu'il faut coucher pour y arriver?

PIERRICK STARSKY : Je pense qu’il faut y arriver pour coucher.
J’espère juste qu’on va jouer longtemps, sortir plein de disques, et s’éclater avant de crever. Après, bien sûr, si on peut donner à quelqu’un l’envie de jouer, de s’investir dans les contres cultures alternatives, ce serait déjà grandiose.

GO RAY : Je pense que Pierrick était assez satisfait de ma performance pour m’embaucher ; donc oui il faut coucher !

COLIN FARCTUS : Sortir des skeuds, faire plein de concerts partout.

STEPHANIE COTINE : Même réponse que Goret.
Continuer de faire de la musique avec mes potes, organiser pleins de concerts avec l’asso, arrêter de me ronger les ongles et de faire la gueule… et aussi avoir des supers pouvoirs magique.

27. Quel est votre plat préféré?

PIERRICK STARSKY :mon top 3 : couscous , spaghettis bolognaise et lasagnes.

GO RAY : La raclette que tu prend même pas le temps de mâcher, qui te donne la gerbe après et qui te fait relever 8 fois la nuit pour boire un coup.

COLIN FARCTUS : Une bonne grosse chatte poilue !

STEPHANIE COTINE :Ca dépend : endives au jambon ou « tremper du pain dans l’huile des maquereaux ».

28. Pour Pierrick : pourquoi arrêter Alkotest? Peut tu nous parler de tes records concernant les culs sec à la bière?

PIERRICK STARSKY : ALKOTEST n’est pas encore mort, c’est un groupe dans le coma. On doit quand même enregistrer l’album avant de cracher notre dernier souffle. En fait, le batteur est projectionniste et dispose de très peu de temps libre « exploitable » pour répéter ou jouer, et encore il le consacre à la contrebasse dans PASTEUR GUY. On joue pour des mini « reformations » de manière souvent improvisées dans des festoches ou concerts, une ou deux fois par an.
En ce qui concerne mes records, je dispose d’une glotte mutante qui décuple mes capacités à ingurgiter du liquide avec rapidité. En gros, jamais quelqu’un n’a réussi à boire une bière cul sec aussi vite que moi. C’est pas ludique, pas culturel, mais pour une fois que je suis le meilleur quelque part, je suis content.

29. La chanson "Yaourt & TNT" elle déchire son papa. Qui a été baptisé en premier, l'émission radio ou la chanson?

PIERRICK STARSKY : Le nom de la chanson est un clin d’œil à l’émission de radio. Il correspond en même temps bien à un morceau chanté en yaourt à deux cent à l’heure, non ?

l'intro est excellente, l'enchaînement du dialogue avec le cris de vieille ghoule. C'est tiré du film "le Péril jeune", est ce que vous aimez ce film ou c'est juste parce que cet extrait convenait bien? A ce moment là du film le mec s'apprête à chanter "Suzanne" de Léonard Cohen, est ce que c'est une manière de vous comparer à Léonard Cohen? Quels points communs avez vous avec lui?

PIERRICK STARSKY :J’aime personnellement beaucoup ce film. Je trouve qu’il sonne juste, qu’il sonne vrai. C’est une histoire qui reprend des personnages qui me donne tous l’impression que je les connais, qui révèlent aussi tous une part de moi. Les années lycées ont été décisives chez moi, que ce soit idéologiquement, en terme de confiance, de choix…C’est une période que je regrette beaucoup, et ce film m’y replonge de manière étonnante, même si il y a presque trente ans d’écart entre les deux. Il se trouve que j’ai toujours envie de sampler des phrases dans les films que j’apprécie, et je l’ai pas mal fait pour la radio. Ce sample correspondait à merveille. En ce qui concerne Léonard Cohen, on lui a simplement piqué la vedette à la fin de l’extrait, et il est très jaloux ! Ses héritiers on voulu nous intenter un procès , mais on les a soudoyé grâce à d’horribles chantages doublés de tortures physiques et morales.

30. Qui écrit les textes? les musique? Y a-til (eu) des grosses prises de têtes lors de la composition? est ce un processus douloureux ou bien ça coule tout seul?

PIERRICK STARSKY : C’est principalement Colin et moi, même si Goret en a pondu un, « très chasse ». Au niveau des textes, ça se passe bien, mais il arrive que quelqu’un amène en répète un riff où un morceau qui ne plait pas à tout le monde. On a tous dû abandonner une à plusieurs chansons, et c’est sur que c’est frustrant, mais bon…
Si les autres n’accrochent pas truc que t’amènes, c’est qu’il y a une raison. Il, faut faire des concessions pour tous être d’accord.

GO RAY : c’est un processus douloureux si je suis constipé sinon ça coule tout seul les lendemain de cuite.

31. Au niveau des textes est ce que parfois ça aborde des trucs persos, sentiments ou expériences vécus?

PIERRICK STARSKY : En ce qui me concerne, oui, même si ce n’est pas automatiquement des faits exposés tels quels, mais plus un truc imagé, du moins avec BIMBO KILLERS…


32. Vous semblez avoir des chansons "drôles" et d'autres plus sérieuses, voir même des morceaux qui abordent des thèmes sérieux de façon humoristiques. Est ce que la balance se fait d'elle même ou bien est ce que vous veillez consciemment à ce que le coté rigolo n'empiète pas sur le coté revendicatif, et vice versa?

PIERRICK STARSKY :Non, dans mon cas, ça se fait de manière assez automatique. C’est une question d’humeur. Sois je suis déprimé, et ce sera une vision pessimiste, glauque, de la chose. Sois je suis plus réfléchit, et j’y ajoute une touche de cynisme, voir d’humour. Pas pour dédramatiser la chose, mais pour apporter du relief au discours . On peut faire passer un message dans une histoire, par exemple… Parfois, on a envie de mélanger les sauces, et d’autres non. Voilà, quoi, y a pas de règle.

GO RAY : t’aura qu’a relire ma réponse de la question 22…
Merde fais gaffe je déteste me répéter.

33. Est ce que les groupes ultra revendicatifs qui ne rigolent pas ça vous gonfle?

PIERRICK STARSKY : Moi, ce qui me gonfle, c’est les groupes qui revendiquent plein de trucs dans un cercle élitiste, qui prêchent pour les convertis, et crachent sur le reste du monde. « Si tu penses pas comme moi, t’est automatiquement un con » , je trouve ça limite. J’ai rencontré des gens qui passaient plus de temps à épier, interpréter et commenter les dires des autres en récitant leur discours politisés, comme s’ils appartenaient à une élite, un tribunal…Mais rien de concret pour faire avancer quoi que ce sois. HEYOKA est un groupe qui m’interpelle aussi bien musicalement qu’au niveau des textes. Il y en a beaucoup d’autres d’excellents. Donc, une fois de plus, ça dépend du groupe, du discours, de la manière d’exprimer le message…

GO RAY : Même réponse que pour la question d’avant. Pour la peine tu me fera quatre tour de stade en courant avec ton slip sur la tête et une courgette dans la bouche.
COLIN FARCTUS : Ca dépend lesquels.

34. Le punk c'est quoi déjà?

PIERRICK STARSKY : Un rock’n’roll teigneux et subversif… Un microcosme cosmopolite… Un milk shake d’idées pour un monde meilleur…Une vaste fumisterie…Je sais plus.

GO RAY : c’est pareil que le R’n’B sauf que les meuf ont des crêtes et qu’elles sont bourrées.

COLIN FARCTUS : Du rock’n’roll qu’en a marre de se la jouer.

35. Pourquoi cette musique ?

PIERRICK STARSKY : Parce que c’était elle, parce que c’était moi.

GO RAY : je ne me voyait pas jouer dans star académy et que les seuls a m’avoir contacté m’avaient promis beaucoup d’argent. y se sont bien foutu de ma gueule les cons !

COLIN FARCTUS : Comment ça pourquoi cette musique ! On ne joue pas exclusivement du punk…On se la joue un peu des fois.

STEPHANIE COTINE :C’est la musique de DIEU.

36 Comment vous êtes vous mis à un instrument?

PIERRICK STARSKY : J’ai commencé vers quatorze ans, à la sèche, pour faire des chansons comme Renaud … Heureusement, j’étais trop mauvais, et j’ai essayé l’électrique, et la, vlan. La claque. Même mauvais, je trouvais génial de pouvoir gratter des accords en saturé. En plus je découvrais le punk, et j’ai jamais arrêter de jouer.

GO RAY : j’ai commencé y seulement 3 ans. Ça faisait longtemps que je voulait m’y mettre puis un jour j’ai sauté le pas, quel pied. En plus comme je fait pas de sport la batteuse me permet de la ligne.

STEPHANIE COTINE : C’est Pierrick qui m’a initié à la guitare et depuis peu, je me suis mise à la basse, c’est un instrument formidablement génial.


37. Contre quel groupe vous battriez vous à mains nues?

PIERRICK STARSKY : KYO, KINITO, (facile), INDOCHINE, VAN HALEN, GUNS’N’ROSES, BLINK et consort, STRING COLOR, et LES MUSCLES.

GO RAY : Y en plein mais j’aimerais en priorité débarqué au château de la Star Académy avec une batte de base-ball.

38. A quel(s) groupe(s) aimeriez vous être comparés /associés?

PIERRICK STARSKY : Je sais pas…ABBA, c’est crédible ?

GO RAY : SUPERTRAMP ou VILLAGE PEOPLE.


39. West Coast ou East Coast?

PIERRICK STARSKY : East côte du Rhône.

GO RAY : Ouais, Pierrick a raison , il faut soutenir la viticulture local , buvez plein de pinard les gars ! (en fin je dis ça c’est surtout pour rattraper mon augmentation).

40. Décrivez-nous votre public ? (belle question piège )

PIERRICK STARSKY : Belle question con, oui… ;)
Je sais pas…On a un public ?
Bon, ben vu qu’on fait du punk, on a un public de gens qui écoutent du punk… Voir définition « qu’est ce que c’est le punk ?)

GO RAY : Des gros, des petits, des beaux, des moches, mais les ¾ sont bourrés.

41. Est-ce que certains d'entre vous jouent dans d'autres groupes ?

COLIN FARCTUS : Je joue depuis quelques temps dans PASTEUR GUY. Si vous ne connaissez pas c’est normal, le groupe existe depuis quelque temps aussi. C’est une formation contrebasse-2 guitares-batterie-chant et bientôt sampleur (ni reproche). On y retrouve des membres de STUPIDES, LEMMINGS, GILBERT ET SES PROBLEMES, FRED POURRIS et donc BIMBO KILLERS. Le style du groupe est globalement rock et passe par la country, le twist, le psycho, le hardcore et le punk. On va sûrement enregistrer à la fin de l’année. Pour ce qui est des concerts, on a fait que deux pour l’instant, un à Carpentras et un autre à Marseille, au rockab (tristement mythique mais ce serait trop long à raconter voir réponse 12 de Pierrick starsky).

STEPHANIE COTINE : Un futur groupe rock’n’roll avec des copines.

42.Ma question préférée : êtes vous torchés ou défoncés quand vous montez sur scène ?
PIERRICK STARSKY : Parfois oui, parfois non.

GO RAY : Personnellement un peu trop souvent à mon goût ; j’ai une sale réputation pour ça au sein du groupe se qui fait que je me retient et que finalement je vais finir par être le plus soft de tous.

43. Combien de nana ont voulu un autographe sur les nichon ?

PIERRICK STARSKY : Aucunes. Et celles qui s’y essaieront finirons pendues à un crochet.

GO RAY : Si moi une fois, mais c’était ma copine et c’était chez moi alors ça compte pas. En plus c’était pas un autographe et c’était pas sur ces nichons ; en fait je dit n’importe quoi. J’ai écrit une lettre à ma mère aussi une fois.

44. Avez vous crée le groupe pour vous faire des meuf comme lemmy de motorhead , ou pour vous faire des mecs ?

PIERRICK STARSKY : Non, on a créé le groupe pour se faire Lemmy de Motorhead.

GO RAY : Non moi c’était juste pour coucher avec Pierrick pendant l’audition comme je l’ai déjà dit plus haut.

STEPHANIE COTINE : Ben les deux…

45. Combien de bière supportez vous sur scène sans jouer comme des porcs ensuite ?

PIERRICK STARSKY : De toute façon, je joue toujours comme un porc.

GO RAY : Je te rappelle que je m’appelle Goret.

46. Envisager vous de vous produire au Groenland afin de participer au réchauffement de la planète ?

PIERRICK STARSKY : C’est une bonne mentalité que de jouer pour participer. Y en a qui jouent pour gagner, mais l’important, c’est de participer. Comme je ne gagne jamais, je participe beaucoup. Dans le cas présent, je m’abstiendrais de jouer.

GO RAY : Je n’ai jamais joué en moufles mais pourquoi pas. Merde les esquimaux aussi ont le droit d’écouter du Rock’n’roll.

47. Etes vous adhérant a la mrap ( Mort Aux Pigeons ) ?
quel est votre lapin préféré , duracel ou playboy ?


PIERRICK STARSKY : Je suis détenteur de la carte du MACQACDMJ (mort au connard qui a chié dans mon jardin), et mon lapin préféré est Roger Rabbit.

GO RAY : Le connard qui a chié dans son jardin c’était moi ! Je ne pensait pas qu’il m’en voulait encore.

48. Votre expression favorite ?

PIERRICK STARSKY : « Rien ne sert de courir, non, ça sert à rien. »
« va mourir en novembre »

GO RAY : c’est au pied du mur qu’on voit le mieux le mur. Surtout que je viens de me péter le pif sur un mur en béton y pas trop longtemps( Aaaah l’alcool…).

COLIN FARCTUS : « je m’en branle… »

STEPHANIE COTINE : « Bravo Clistax »
« Faut pas pousser mémé dans les orties »
Revenir en haut Aller en bas
http://bimbokillers.free.fr/
mezigue

avatar

Nombre de messages : 3095
Localisation : avignon
Date d'inscription : 15/03/2005

MessageSujet: Re: INTERVIEW de BIMBO KILLERS   Ven 26 Aoû - 23:13

...

48. Avez-vous des tendances sadomaso ?

PIERRICK STARSKY : C’est plus que des tendances, mais une véritable perversion…

GO RAY : Oui d’ailleurs Pierrick m’appelle « esclave » et moi « maître ».

COLIN FARCTUS : Booaff comme tout le monde Ca t’es jamais arriver de te dire que t’étais maso de te lever pour aller bosser ?

49. Vous êtes plutôt ......

PIERRICK STARSKY :sadomaso… J

GO RAY : Zoophile…

50. "Sarko" reprends la musique du dessin animé "boumbo". J'aimai pas vraiment ce dessin animé pourtant je le regardait assidûment sur FR3. Est ce que c'est une source d'inspiration pour vous? et plus globalement y'a-t-il des dessins animés que vous aimez?

PIERRICK STARSKY : Non, je sais pas, ça nous a fait marrer de refaire un générique à la con, mais boumbo n’est en aucun cas une source d’inspiration. Je regardais pas mal de dessins animés, et ceux qui m’éclatent le plus sont « les chevaliers du zodiaque » et « les cités d’or ». J’adorais aussi les monstroplantes. Aujourd’hui, j’aime bien les trucs de Bill Plimpton, les Simpson aussi. Mais je suis plus(+) branché bande dessinée.
Y doit y avoir un côté « complexe de Peter pan » à recréer des trucs qui rappellent l’enfance…

COLIN FARCTUS : Les Simpson : mon dessin animé préféré depuis toujours…J’aime bien les Tex Avery aussi. Les films de MIYAZAKI et de Bill PLYMTON me font bien délirer aussi mais pour moi ils relèvent plus du film d’animation que du dessin animé.


51. J'ai toujours trouvé que la chanson de Boumbo était assez difficile à chanter, ça commence bas et ça monte pas mal. Quand tu pars dans les aigus sa race et que t'en chies comme un tank, tu pense à qui? t'aimerais être où?

PIERRICK STARSKY : Je pense au chanteur de KYO et j’aimerais être en train de lui épiler les aisselles à la glue dans un hangar désaffecté.

52. Est ce que vous jouez parfois nus? Est ce que vous l'envisagez? si non, est ce pour des raison morales ou médicales?

PIERRICK STARSKY : Je l’ai fait avec ALKOTEST pour des raisons éthyliques.

GO RAY : Non car j’ai vraiment une petite bite.

COLIN FARCTUS : Non j’ai peur d’écœurer GO-RAY

53. Vous êtes pour ou contre la légalisation de la drogue dure ?

PIERRICK STARSKY : Je suis contre la légalisation de la drogue, quelle soit dure où douce. Par contre, je suis pour la dépénalisation de cette dernière.

GO RAY : Je serais plutôt pour pour la légalisation du Cote-du Rhône au volant. Non c’est pour rire.

54. Vous êtes vous déjà pris la tête affreusement avec un groupe lors d'un concert? (si oui faut dire qui c'est sinon c'est pas marrant)

PIERRICK STARSKY : Oui, enfin, pas moi, plutôt Goret et Colin…Moi j’étais trop raide pour comprendre ce qu’il se passait vraiment. Je leur laisse le soin de raconter…

GO RAY : c’était avec les mecs de TANASIA un groupe de métal d’Avignon qui jouait juste avant nous . Des crusts avaient foutus le bordel pendant leur set ; du coup ils se sont barré avec leur matos alors que l’on devait jouer sur un de leur ampli. Chacun avait amené un truc, et finalement on a pas pu jouer. En plus ils se sont mit a déblatérer des conneries stéréotypées sur les punks et leurs lubies…

55. Les clivages punk/crust/mélo/rockab/oi/ska/ ça vous saoule ou vous trouvez ça relativement nécessaire pour qu'on s'y retrouve?

PIERRICK STARSKY : C’est nécessaire pour qu’on s’y retrouve. J’aime pas les étiquettes, mais je les utilises tout le temps. La dualité de l’homme, non de dieu !

GO RAY : Moi j’y comprend rien, et puis je m’en fous.

COLIN FARCTUS : Je m’en branle…

56. La Boum 1 ou la Boum 2?

PIERRICK STARSKY : VIDEODROME

GO RAY : Sophie Marceau 10ans plus tard.

57. Beatles ou Rolling Stones?

PIERRICK STARSKY : The Clash.

GO RAY : Rolling stones

COLIN FARCTUS : Rolling Stones


58. Conflict ou Crass?

PIERRICK STARSKY : C’est pas deux groupes que je connais bien, mais en me basant sur ce que j’ai entendu (musicalement), ce que j’ai lu, je répondrais Crass.

59. Pâtes ou Pizza?

PIERRICK STARSKY : Je n’ai jamais su faire de choix aussi déchirants…joker.

GO RAY : Sans hésiter les Pizzas, je déjà fais plusieurs overdose de pâtes.

60. Pistols ou Clash?

PIERRICK STARSKY : Clash. Même si on doit beaucoup aux pistols, sans qui il n’y aurait pas eu the clash.

GO RAY : Idem.

COLIN FARCTUS : THE CLASH

61. le bruit ou la fureur?

PIERRICK STARSKY : je sais pas, une fois encore…
Je suis pas du genre à faire des choix éliminatoires quand je peux prendre les deux.

GO RAY : Le bruit et l’ odeur.

62. Pekatre ou Boney M?

PIERRICK STARSKY : Le bruit et la fureur.

GO RAY : Ace of base

STEPHANIE COTINE : Boney M bien sur.

63. Pourquoi vous avez pas de site Internet? Envisagez vous d'en avoir un prochainement?

PIERRICK STARSKY : On y connais rien, donc on a besoin d’aide, donc de pognon… Ptit Chris du GREAT SMUC ZARMAH ORCHESTRA nous a fait une proposition intéressante, donc…à venir.

64. Les rouflaquettes vous trouvez pas ça ringard et laid?

PIERRICK STARSKY : Non, bien au contraire. C’est la beauté et la finesse à l’état pur. Par contre, je trouve les dread locks ringardes et laides.

GO RAY : Mon rêve serait d’avoir les même pattes que Jules Ferry à la mode du 19ème siècle.

STEPHANIE COTINE : T’es fou ou quoi ? Les rouflaquettes c’est la vie.
Revenir en haut Aller en bas
http://bimbokillers.free.fr/
mezigue

avatar

Nombre de messages : 3095
Localisation : avignon
Date d'inscription : 15/03/2005

MessageSujet: Re: INTERVIEW de BIMBO KILLERS   Ven 26 Aoû - 23:21

Et voilà!
merci à newo, mordoc, beru77, toth, noisemaker, plofisto, ekkeh, stevenseagal, graine d'ananar, lilith, georgete77, flurpy et gredin...
Revenir en haut Aller en bas
http://bimbokillers.free.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: INTERVIEW de BIMBO KILLERS   Sam 27 Aoû - 1:22

Et merci Starsky pour ce moment de grâce en lisant vot' interview. Spéciale dédicace à GO RAY pour ses réponses pleines de sens et de sang.
Quelque remarques : Bravo à je sais plus qui pour la référence à Aki Kaurismaki (qui est mon réalisateur préféré de tous les temps, et pas seulement parce qu'il est marxiste); bravo aussi à toi pour toutes ces fautes dans les noms de réalisateurs ("PEKIMPAH", je m'en souviendrai jusqu'à ce que je crève) et pour ton récurent "NON DE DIEUX" qui s'écrit comme chacun le sait "Nom de dieu"; tant d'affinités cinématographiques également, de Maniac à la référence à Cannibal ferox (les crochets dans les seins), des Dents de la mer au chouette film de Lucio Fulci avec le mort-vivant au fond de la mer qui bouffe un requin et qui m'a filé un des pires fou-rires de ma vie de merde; enfin ton commentaire sur les Rats, auxquels j'ai pensé direct en écoutant votre morceau "Mesrine" (depuis les Rats et les Zabs, j'attendais une chanson comme ça sans y croire). Bref merci vous êtes aussi cools que je le pensais en lisant les messages de Starsky et chuis pas déçu.
PS : si ça vous branche un site gore de mauvais goût pour les bimbos killers, j'veux bien le bâcler !
Revenir en haut Aller en bas
mezigue

avatar

Nombre de messages : 3095
Localisation : avignon
Date d'inscription : 15/03/2005

MessageSujet: Re: INTERVIEW de BIMBO KILLERS   Dim 28 Aoû - 18:51

hmmmmmmmm, je te recontacterais très prochainement en messages privés, et oui, je suis TRES interessé!
Revenir en haut Aller en bas
http://bimbokillers.free.fr/
mezigue

avatar

Nombre de messages : 3095
Localisation : avignon
Date d'inscription : 15/03/2005

MessageSujet: Re: INTERVIEW de BIMBO KILLERS   Dim 28 Aoû - 18:57

je corrige: c'est Sam Peckinpah nom de dieu!


Dernière édition par le Dim 18 Sep - 16:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://bimbokillers.free.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: INTERVIEW de BIMBO KILLERS   Lun 29 Aoû - 18:43

WAAAAAAAAAAARRRRRRRRHUUUUUUUUM...........aaaaaaaaaatchgagnélcdoum
Revenir en haut Aller en bas
mezigue

avatar

Nombre de messages : 3095
Localisation : avignon
Date d'inscription : 15/03/2005

MessageSujet: Re: INTERVIEW de BIMBO KILLERS   Mar 30 Aoû - 0:11

yep, mordoc and ze suisse, donnez moi à nouveau vos adresses en messages privés pour vos cadeaux,,,
Revenir en haut Aller en bas
http://bimbokillers.free.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: INTERVIEW de BIMBO KILLERS   Mar 30 Aoû - 17:20

yeepa!
Revenir en haut Aller en bas
Fofo

avatar

Nombre de messages : 143
Localisation : Avignoun
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: INTERVIEW de BIMBO KILLERS   Ven 16 Sep - 16:29

Salut à vous. Excellente cette interviou !!
Je suis un fan de Solyass et j'aimerais bien vous voir en concert un jour pour venir dans le pogo...
Si je pouvais avoir une photo dédicacée ça serait cool !!
@ Bientot les amis !!
Revenir en haut Aller en bas
raph



Nombre de messages : 130
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: INTERVIEW de BIMBO KILLERS   Ven 16 Sep - 19:15

coule l'interview, me suis bien fendu la poire! :)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: INTERVIEW de BIMBO KILLERS   Sam 17 Sep - 0:24

j'm'en fout, j'ai l'cédé! na! :twisted:
Revenir en haut Aller en bas
goergette77

avatar

Nombre de messages : 144
Localisation : paname
Date d'inscription : 23/06/2005

MessageSujet: Re: INTERVIEW de BIMBO KILLERS   Sam 17 Sep - 14:38

Je viens juste de m'apercevoir qu'il y avait une interview ... :DD
Merci quand même à tous les membres :D
Revenir en haut Aller en bas
mezigue

avatar

Nombre de messages : 3095
Localisation : avignon
Date d'inscription : 15/03/2005

MessageSujet: Re: INTERVIEW de BIMBO KILLERS   Dim 18 Sep - 16:11

Fofo a écrit:
Salut à vous. Excellente cette interviou !!
Je suis un fan de Solyass et j'aimerais bien vous voir en concert un jour pour venir dans le pogo...
Si je pouvais avoir une photo dédicacée ça serait cool !!
@ Bientot les amis !!

hu hu hu...

sans cet homme, bimbo killer n'existerait pas...
Revenir en haut Aller en bas
http://bimbokillers.free.fr/
Mordoc
Invité



MessageSujet: Re: INTERVIEW de BIMBO KILLERS   Sam 8 Oct - 17:47

héhé moi je l'ai le cd il demonte sa mere , jsui fan

vous vnez quand jouer a paris ? hein ? hein ? hein ? hein ? hin ? hein ?
Revenir en haut Aller en bas
mezigue

avatar

Nombre de messages : 3095
Localisation : avignon
Date d'inscription : 15/03/2005

MessageSujet: Re: INTERVIEW de BIMBO KILLERS   Mer 12 Oct - 16:18

J'ai plus la date en tête, mais on dois venir avec fiction romance.
Revenir en haut Aller en bas
http://bimbokillers.free.fr/
Grand dieu Thoth

avatar

Nombre de messages : 252
Localisation : Cracrazone
Date d'inscription : 21/02/2005

MessageSujet: Re: INTERVIEW de BIMBO KILLERS   Mer 12 Oct - 22:43

Crâneur...
Revenir en haut Aller en bas
http://kitchen-show.over-blog.com/
mezigue

avatar

Nombre de messages : 3095
Localisation : avignon
Date d'inscription : 15/03/2005

MessageSujet: Re: INTERVIEW de BIMBO KILLERS   Ven 14 Oct - 17:44

Si j'étais un craneur, je dirais qu'on va bientôt jouer avec vous...
Revenir en haut Aller en bas
http://bimbokillers.free.fr/
Grand dieu Thoth

avatar

Nombre de messages : 252
Localisation : Cracrazone
Date d'inscription : 21/02/2005

MessageSujet: Re: INTERVIEW de BIMBO KILLERS   Dim 16 Oct - 14:36

Flâteur...
Revenir en haut Aller en bas
http://kitchen-show.over-blog.com/
mezigue

avatar

Nombre de messages : 3095
Localisation : avignon
Date d'inscription : 15/03/2005

MessageSujet: Re: INTERVIEW de BIMBO KILLERS   Sam 22 Oct - 19:07

Coquin...
Revenir en haut Aller en bas
http://bimbokillers.free.fr/
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: INTERVIEW de BIMBO KILLERS   Lun 24 Oct - 17:19

Quand est-ce qu'on vous voit jouer en région parisienne ?
Vous avez pris des contacts avec les "gens" de Paname ?

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
mezigue

avatar

Nombre de messages : 3095
Localisation : avignon
Date d'inscription : 15/03/2005

MessageSujet: Re: INTERVIEW de BIMBO KILLERS   Lun 24 Oct - 17:40

oUI? un certai owen doit nous faire jouer...
sinon, peut être en novembre, mais rien de sur...
Revenir en haut Aller en bas
http://bimbokillers.free.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: INTERVIEW de BIMBO KILLERS   

Revenir en haut Aller en bas
 
INTERVIEW de BIMBO KILLERS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Interview fred schneider
» [Interview] Tokio Hotel réponds aux questions d'NRJ.de
» [Vidéo ] interview With Gustav Schäfer - Drummer Of Tokio Hotel!
» [Interview] Radio Energy : 11 1/2 questions avec Tokio Hotel !
» [Interview] Interview avec David Jost pour Welt.de

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Couteaux & Fleurs :: Des Couteaux Et Des Fleurs :: Interviews :: Interviews DCEDF-
Sauter vers: