Forum sur la culture alternative
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Police partout ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Police partout ...   Dim 9 Jan - 17:57

http://www.dailymotion.com/video/xgg23b_etats-unis-une-bavure-la-nuit-du-nouvel-an_news#from=embed

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Police partout ...   Ven 14 Jan - 2:37



Citation :
Exposée dans une salle de l'école des Beaux-Arts de Dresde, "Petra" porte un uniforme anti-émeutes vert foncé aux couleurs de la police allemande, un casque blanc et est accroupie, fesses à l'air et pantalon partiellement baissé. Cela n'est pas du goût de tous.

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Police partout ...   Mer 26 Jan - 12:50

Citation :
Les policiers volaient les cartes bleues de leurs gardés-à-vue
26 Janvier

INSÉCURITÉ. Deux gardiens de la paix du commissariat Nord de Toulouse ont été condamnés ce mardi 25 janvier à un an de prison ferme et deux avec sursis pour «escroqueries aggravées»: les duettistes, un homme et une femme, faisaient leurs achats sur Internet... en utilisant les cartes de crédit de leurs gardés-à-vue.

Ils avaient affiné leur affaire. Au début de leur activité, en 2006, ces policiers se contentaient de se «voler» mutuellement leur carte bancaire. L’un enregistrait la plainte que l’autre déposait après avoir effectué divers achats et retraits. Le récépissé de plainte suffisant à la banque pour rembourser la «victime», l’enquête filait tout de suite au panier.

Puis, s’avisant que plusieurs «vols» d'une même carte dans la même année, ce pouvait attirer l’attention de leur banque, le policier et sa collègue ont alors imaginé assurer ensemble, et à leur façon, la bonne marche du service. Pendant que l’un soumettait un gardé-à-vue à la question, l’autre fouinait dans les effets dudit gardé-à-vue. Il relevait sur les cartes bancaires récupérées dans les portefeuilles toutes les données qu’exigent les sites de ventes par correspondance.

C'est 35.000 euros d'emplettes diverses que les deux représentants de l'ordre ont ainsi pu faire en trois ans d'activité. Ils se faisaient livrer leurs achats auprès de “points relais”, voire directement au commissariat:
Le subterfuge a été découvert par la société financière d’un grand distributeur, en butte à la hargne d’un quidam protestant du débit de 778 Euros pour un I.Phone qu’il jurait ne jamais avoir acheté. Dans le but louable de lui mettre son bon de commande sous le nez, la société de crédit a fait des recherches… et constaté que l’achat avait été effectué «depuis un ordinateur du ministère de l’Intérieur». L’enquête a été très brève.

Arrêtés en mars 2009, les deux policiers ont d’abord purgé quatre mois de détention provisoire, avant d’être radiés de la fonction publique. Á l’audience, le procureur a requis des peines de «trois ans de prison, dont dix huit mois fermes», demandant même leur retour en prison. Le tribunal a donc été plus clément.

Á l’annonce du jugement, les policiers toulousains n’ont pas manifesté. Le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux non plus ne s’est pas fait entendre.

Philippe MOTTA, Libération

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Police partout ...   Ven 28 Jan - 12:54

Citation :
Le syndicat Unité SGP-Police s'oppose à la création au sein de la police nationale d'une réserve citoyenne qui s'apparente, selon lui, à une "milice armée".

La loi sur la sécurité intérieur (Loppsi 2) examinée mercredi par les députés prévoit d'étendre aux citoyens volontaires la réserve civile créée en 2003 pour les retraités de la police nationale âgés de moins de 65 ans.

Le recrutement de volontaires réservistes, notamment parmi les étudiants, vise à compenser la baisse des effectifs dans la police nationale. Ils pourront être armés et dresser des procès-verbaux après avoir été formés sur le tas.

Pour Nicolas Comte, secrétaire général d'Unité SGP-Police, la sécurité ne peut être confiée "qu'à des hommes formés aguerris et aptes à répondre à toutes les situations comme le sont les policiers nationaux."

Il s'interroge dans un communiqué sur "cette volonté de créer un semblant de 'milices' armées et mal formées plutôt que de maintenir des policiers nationaux".

Nicolas Comte juge cette décision d'autant plus mal fondée qu'en même temps le ministère de l'Intérieur s'apprête à fermer plusieurs compagnies républicaines de sécurité et poursuit la réduction des effectifs dans le cadre de la réforme générale des politiques publiques.

L'UMP justifie la création du statut de réserviste volontaire par le trop petit nombre de candidats dans les rangs des retraités de la police, un peu plus de 5.000 en 2009.

"L'objectif, c'est plus d'effectifs mobilisables en temps réel et plus disponibles", explique jeudi dans Libération Eric Ciotti, qui a en charge les questions de sécurité à l'UMP.

Il souligne que la réserve dans la gendarmerie compte 40.000 hommes.

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Police partout ...   Ven 28 Jan - 12:58

http://www.dailymotion.com/video/x747b0_violences-policieres-a-montfermeil_news#from=embed&start=1

Citation :
Plus de deux ans après une bavure filmée à Montfermeil, en Seine-Saint-Denis, deux policiers ont été condamnés à quatre mois de prison avec sursis. Ce jugement, qui satisfait les deux parties, met fin à une affaire rocambolesque révélée à l'époque par Rue89.

Le tribunal correctionnel de Bobigny a rendu sa décision ce jeudi : deux policiers ont été jugés coupables de violences, et condamnés à quatre mois de prison avec sursis, ainsi qu'à verser 3 600 euros de dommages et intérêts à leur victime, Abdoulaye Fofana. Ils l'avaient frappé à quatre reprises alors qu'il était menotté.

« C'est une peine juste, voire même un peu sévère »

Lors du procès, le 25 novembre 2010, le procureur avait requis une peine comprise entre six et huit mois avec sursis à l'encontre de deux policiers jugés pour violence aggravée, et trois mois avec sursis contre un troisième, poursuivi pour « abstention volontaire d'empêcher un crime ou un délit ». Ce dernier a été relaxé, et les deux autres ne verront pas cette condamnation inscrite au bulletin n°2 de leur casier judiciaire.

L'avocat d'Abdoulaye Fofana, Me Yassine Bouzrou, est « satisfait » de ce jugement :

« C'est une peine juste, voire même un peu sévère par rapports aux faits reprochés, des violences volontaires ayant entraîné deux jours d'ITT émanant de primo-délinquants.

On est loin des déclarations choquantes du procureur lors du procès : il avait parlé des circonstances “explicables” de ces violences, parce qu'elles avaient eu lieu à Montfermeil et qu'elles avaient été précédées de jets de pierres. »

Me Daniel Merchat, avocat d'un des deux policiers condamnés (l'autre défenseur n'était pas joignable), se montre aussi satisfait :

« Après 300 000 pages consacrées à cette affaire et une vidéo vue des dizaines de milliers de fois, la montagne a accouché d'une souris. C'est un jugement modéré, qui ramène cette affaire à de justes proportions. Le tribunal a pris ses distances avec l'instruction médiatique de cette affaire. »

Interpellé alors qu'il regarde un match de foot

Le soir du 14 octobre 2008, une voiture de police circulant rue Pablo-Picasso, dans la cité des Bosquets à Montfermeil, essuie des tirs de mortier de feu d'artifice et des jets de pierres.

Quelques heures plus tard, une patrouille de police pénètre dans un des immeubles de la rue et interpelle Abdoulaye Fofana, un étudiant âgé de 20 ans à l'époque, qui regarde un match de foot à la télévision dans l'appartement de sa famille, au 5e étage. La police le soupçonne d'être l'auteur des jets de projectiles.

Un voisin, le réalisateur professionnel Ladj Ly, se trouve en bas de l'immeuble et filme l'arrivée des policiers et de l'étudiant dans le hall de l'immeuble. Il donne ensuite ses images à Rue89. (Voir la vidéo)

Plus de deux ans après une bavure filmée à Montfermeil, en Seine-Saint-Denis, deux policiers ont été condamnés à quatre mois de prison avec sursis. Ce jugement, qui satisfait les deux parties, met fin à une affaire rocambolesque révélée à l'époque par Rue89.

Le tribunal correctionnel de Bobigny a rendu sa décision ce jeudi : deux policiers ont été jugés coupables de violences, et condamnés à quatre mois de prison avec sursis, ainsi qu'à verser 3 600 euros de dommages et intérêts à leur victime, Abdoulaye Fofana. Ils l'avaient frappé à quatre reprises alors qu'il était menotté.
« C'est une peine juste, voire même un peu sévère »

Lors du procès, le 25 novembre 2010, le procureur avait requis une peine comprise entre six et huit mois avec sursis à l'encontre de deux policiers jugés pour violence aggravée, et trois mois avec sursis contre un troisième, poursuivi pour « abstention volontaire d'empêcher un crime ou un délit ». Ce dernier a été relaxé, et les deux autres ne verront pas cette condamnation inscrite au bulletin n°2 de leur casier judiciaire.

L'avocat d'Abdoulaye Fofana, Me Yassine Bouzrou, est « satisfait » de ce jugement :

« C'est une peine juste, voire même un peu sévère par rapports aux faits reprochés, des violences volontaires ayant entraîné deux jours d'ITT émanant de primo-délinquants.

On est loin des déclarations choquantes du procureur lors du procès : il avait parlé des circonstances “explicables” de ces violences, parce qu'elles avaient eu lieu à Montfermeil et qu'elles avaient été précédées de jets de pierres. »

Avant de diffuser ces images, Rue89 effectue sur place une enquête de proximité sur les circonstances de la bavure. Témoignages à l'appui, nous montrons que le jeune homme a été frappé par les policiers pendant toute la descente de l'escalier.

La révélation de la bavure provoque une polémique. Le directeur départemental de la sécurité publique et un sénateur UMP de Seine-Saint-Denis contestent les conditions du tournage des images, le second fustigeant « les vidéos bidonnées d'apprentis Spielberg ». Rue89 publie donc l'ensemble des rushes (17 minutes). La polémique cesse.

Deux mois plus tard, un épisode rarissime se produit : alors qu'Abdoulaye Fofana doit être jugé pour ses violences présumées contre les policiers, le procureur de Bobigny fait une annonce contrite au début de l'audience : le dossier a disparu ! Il sera retrouvé, mais les poursuites contre Fofana seront abandonnées.

Les tensions entre la police, la justice et la population n'ont pas vraiment cessé en Seine-Saint-Denis : en décembre, des policiers ont publiquement manifesté leur réprobation après la condamnation de sept de leur collègues à de la prison ferme pour avoir menti en accusant un justiciable.


Rue89

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Police partout ...   Dim 30 Jan - 16:47

Conditionnel

Citation :
Les commissaires de police toucheraient des primes à la garde à vue
LEMONDE.FR avec AFP | 21.01.11 | 09h37 • Mis à jour le 21.01.11 | 10h23

Les commissaires de police "touchent des primes en fonction du nombre de gardes à vue réalisées dans leur commissariat", a affirmé, vendredi 21 janvier sur RFI, le secrétaire général du Syndicat de la magistrature, Mathieu Bonduelle, au lendemain de l'examen à l'Assemblée nationale de la réforme de la garde à vue.

"CELA MOTIVE À PLACER EN GARDE À VUE"

"La garde à vue est devenue un indicateur de performance du travail policier. C'est un peu comme si on disait qu'un juge va être payé au nombre de personnes incarcérées", a dénoncé le dirigeant syndical. "Je ne dis pas que le policier lui-même est payé comme ça mais les commissaires touchent des primes en fonction du nombre de gardes à vue réalisées dans leur commissariat" et "les crédits du commissariat dépendent de ce nombre-là", a-t-il affirmé.

"Vous comprenez bien que cela motive à placer en garde à vue, y compris des gens qu'on n'aurait pas dû placer en garde à vue", a regretté Mathieu Bonduelle.

"Le premier facteur de cette explosion [des gardes à vue] n'est pas juridique, il est politique. C'est ce qui s'appelle la politique du chiffre qui est dénoncée pour le coup par tous les syndicats de policiers (mais) qui est complètement déniée par le gouvernement", a argumenté le magistrat.

L'Assemblée nationale a voté la présence de l'avocat tout au long de la garde à vue, réforme imposée par la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH), la Cour de cassation et le Conseil constitutionnel. Pour Mathieu Bonduelle, cette réforme "contrainte" est menée par un gouvernement qui "fait le minimum" et n'a "pas d'ambition réelle".


_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Police partout ...   Mar 1 Fév - 21:05

Que fait la police de Metz ???
Elle fait chié.

Citation :
Nazis malgré eux: les supporters du FC Metz relaxés
27/01/2011 | 18H43


Crédits photo: Les Norvégiens venus soutenir les supporters français. (Pierre Siankowski)

Lors d’un procès d’une grande tenue, les quatre supporters antifascistes accusés d’avoir fait pénétrer un symbole nazi dans le stade ont été relaxés.

Des dizaines de personnes devant le tribunal de Metz : supporters de football, journalistes, simples curieux. Tout le monde est là pour le procès (rocambolesque) de quatre membres de la Horda Frénétik, jugés ce jeudi pour avoir introduit dans l’enceinte du stade Saint-Symphorien un symbole nazi.

Les supporters messins ont reçu le soutien de deux fans d’un club norvégien, ainsi que d’une supportrice du club allemand de Sankt-Pauli. "C’est terrible de voir ce genre d’affaires en France", explique l’un des supporters norvégiens, qui n’en revient toujours pas.

Rappel des faits

Le 22 octobre dernier, à la fin du match qui oppose le Football Club de Metz à Angers au stade Saint-Symphorien, la BAC interpelle quatre supporters de la Horda Frénétik. Fondée en 1997, la "Horda", comme on l’appelle à Metz, est un groupe de supporters réputé pour ses prises de positions antiracistes et antifascistes. Les quatre sont ensuite placés en garde à vue, et le FC Metz, via son responsable de la sécurité, dépose une plainte.

Il est reproché aux membres de la Horda d’avoir "introduit, porté ou exhibé dans une enceinte sportive des insignes, signes ou symboles rappelant une idéologie raciste ou xénophobe, en l'espèce une croix gammée". Il s'agit en effet d'une croix gammée, mais celle-ci est placée sur un drapeau sur lequel est écrit en allemand "Gegen nazis", littéralement "Contre les nazis". Sur l’image, on voit également un poing briser violemment ladite croix gammée.

Ce que la police ignore ou feint d’ignorer, c’est qu’outre-Rhin, "Gegen Nazis" est une action de grande envergure menée par les clubs de supporters antifascistes (dont ceux du fameux club d’Hambourg, Sankt-Pauli). La sécurité du FC Metz, qui n’a pas peur du ridicule, ajoute que les supporters de la Horda auraient également tenté de plier le drapeau d’une certaine façon pour envoyer un message à un autre groupe de supporters, la Génération Grenat, dont l’abréviation est GG.

Après une réunion de conciliation, le président du FC Metz, Bernard Serin, décide de déjuger son chef de la sécurité et de retirer la plainte. Mais les quatre supporters restent interdits de stade. C’est donc sans aucune constitution de partie civile que les quatre de la Horda ont comparu au tribunal de Metz.

La présidente rappelle les faits, les supporters font profil bas, s’expriment dans le calme. Jamais ils n’ont souhaité envoyer de message aux supporters de la Génération Grenat. Ils mènent depuis plusieurs années, dans les tribunes du Stade Saint-Symphorien, un combat contre les dérapages xénophobes récurrents, et Dieu sait que le FC Metz en a été victime ces dernières années.

Relaxe requise

La présidente enregistre les témoignages des quatre prévenus, et passe la parole au procureur Bernard, qui fera preuve de beaucoup de tempérance, d’intelligence et d’humour.

"Je note que la salle joue à guichets fermés, pour reprendre une métaphore footballistique. J’aimerais qu’il y ait autant de monde lorsque nous traitons des fraudes fiscales, par exemple."

Le procureur Bernard, visiblement fin connaisseur du ballon rond, rappelle que les combats menés par la Horda sont les mêmes que ceux menées par de nombreux supporters allemands de la Bundesliga. Il s’interroge sur l’opportunité d’utiliser – surtout dans les enceintes sportives - des symboles nazis sur certaines images inhérentes à la lutte antifasciste ou antinazie, et conclut sa brillante intervention en demandant la relaxe des quatre prévenus.

C’est ensuite à l’avocat des quatre membres de la Horda de prendre la parole. Maître Raphaël-Anthony Chaya, c’est son nom, est lui aussi supporter du FC Metz. Il a été, en 1991, l’un des premiers à mener le combat antifascite dans les tribunes Est du Stade Saint-Symphorien. Sa plaidoirie est foudroyante.

Il joue avec le drapeau, s’interroge sur l’opportunité d’opposer, dans l’enceinte d’un tribunal, des supporters "de gauche" à des supporters "de droite", surtout lorsqu’il s’agit de l’antiracisme. Il rappelle le combat de ces quatre jeunes, ils rappelle les "combats", les "fights" que ceux-ci mènent depuis de nombreuses années dans les stades de France pour un monde du ballon plus digne. Il cite même l’article publié dans Les Inrockuptibles voilà quelques semaines ("Vous voyez, madame la présidente, l’antiracisme, c’est rock’n’roll"), puis demande la relaxe et une indemnisation de ses clients.

Le débat aura été d’une grande tenue, et la justice se sera montrée ce 27 janvier à Metz sous son meilleur jour. Après quelques minutes d’attentes, la présidente du tribunal annonce la relaxe des autres membres de la Horda, ainsi qu’une indemnisation de chacun d’entre eux – certes moins importante que celle qu’avait demandé Maître Chaya, mais le symbole est là.

Sur le perron du tribunal de Metz, toute la Horda se félicite, les deux supporters norvégiens offrent un drapeau à leurs homologues français. La "Horda", via un représentant, dit aux médias locaux et nationaux sa joie et martèle son envie de pouvoir désormais continuer, dans une plus grande sérénité, son combat contre le racisme. Le FC Metz, qui n’avait sans doute pas besoin de cette péripétie, n’a désormais plus qu’à se maintenir en Ligue 2.

Pierre Siankowski

http://www.lesinrocks.com

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Police partout ...   Mar 1 Fév - 23:25

Même dans l'avion pour gagner des miles sur leur carte.

http://www.lesinrocks.com/actualite/actu-article/t/58359/date/2011-01-25/article/des-passagers-dun-avion-filment-et-contestent-lexpulsion-brutale-dun-etranger/

Citation :
Le 20 janvier à Roissy, un homme de nationalité malienne doit être expulsé. Monté de force dans un avion de ligne d’Air France, l’homme se débat et crie. Des passagers protestent, d’autres filment la scène… Résultat : deux escouades de la police aux frontières (Paf) débarquent et interpellent quatorze voyageurs, onze d’entre eux finissent en garde à vue et sont désormais passibles de poursuites judiciaires. En exclusivité, les Inrocks se sont procuré trois vidéos de la scène.

http://www.lesinrocks.com/actualite/actu-article/t/58359/date/2011-01-25/article/des-passagers-dun-avion-filment-et-contestent-lexpulsion-brutale-dun-etranger/

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Police partout ...   Jeu 3 Fév - 14:59

http://www.bfmtv.com/video-infos-actualite/detail/gard-un-gendarme-mis-en-cause-sur-une-video-897127/

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Police partout ...   Jeu 3 Fév - 21:10

http://www.dailymotion.com/video/xgvlbs_egypte-un-car-de-police-fonce-sur-la-foule_news#from=embed&start=18

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Police partout ...   Mar 15 Fév - 12:31

Que tu sois riche ou pauvre la justice te fera blanc ou noir.


_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Police partout ...   Ven 18 Fév - 10:40


_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Police partout ...   Ven 18 Fév - 10:47

Citation :
La police expulse les squatteurs de l'avenue Matignon
Venues en nombre, les forces de l'ordre ont investi le bâtiment de huit étages. L'expulsion des membres du Collectif Jeudi Noir a débuté sans violence.

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Police partout ...   Mar 22 Fév - 14:06


_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Police partout ...   Jeu 3 Mar - 2:06

Citation :


« Embrasse le flic ! » : une performance à Moscou

Une vidéo montrant des jeunes filles en train d'embrasser de force des policières moscovites a été diffusée le 1er mars dans le segment internet russe, rapportent les médias.

La vidéo postée sur Youtube montre des jeunes filles embrassant des policières russes dans les transports en commun et dans la rue. Certaines policières « agressées », abasourdies, essayaient de repousser les « attaquantes ».

Il s’agirait de la performance « Embrasse le flic ! », du groupe artistique Voïna ("guerre" en russe), consacrée à l'entrée en vigueur en Russie de la réforme de la police, qui remplacera, dans le courant de l’année, l’ancienne « militsia », instaurée en Russie depuis la révolution de 1917. Cette campagne aurait pour objectif d'"aider" les policières à s'adapter à la réforme.

Cependant, l’un des fondateurs du groupe Voïna, Alexeï Ploutser-Sarno, a déclaré que cette manifestation n’avait rien à voir avec son groupe. Il s’agirait d’une provocation de son ancien membre, "viré" depuis longtemps, précise le site Delovoï Peterbourg.

Le groupe Voïna est notamment connu pour avoir dessiné un pénis géant sur l'un des ponts de Saint-Pétersbourg qui se trouve en face du bureau local du Service de sécurité fédéral (FSB, ancien KGB).

http://french.ruvr.ru/2011/03/02/46821050.html

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Police partout ...   Jeu 3 Mar - 16:20


_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Police partout ...   Ven 4 Mar - 20:43





_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Police partout ...   Ven 4 Mar - 20:58

Citation :
Web: la police a désormais accès à toutes vos données personnelles
RMC.fr | 03/03/2011

Un décret oblige désormais les fournisseurs de services sur Internet à conserver pendant un an mots de passe, traces d'achats ou commentaires laissés sur le web par les internautes. La police pourra y avoir accès lors d'enquêtes, ainsi que le fisc ou l'URSSAF. Tollé général sur la Toile.

La publication du décret au Journal Officiel a immédiatement provoqué une levée de boucliers des défenseurs de la liberté sur le web.
Sites de commerce en ligne, fournisseurs d'accès à Internet, gestionnaires de comptes e-mail ou plateformes de vidéo (YouTube, Dailymotion...) doivent désormais conserver pendant un an l'intégralité des informations renseignées par l'internaute sur les sites concernés.

Obligation de communiquer les mots de passe

Les données en question sont notamment: les nom, prénom et raison sociale; adresses postales; pseudonymes utilisés et mots de passe; adresses électroniques et mot de passe associé; numéros de téléphone; adresses IP; heures et dates précises de connexion et de déconnexion.
En clair, l'ensemble des informations personnelles des internautes, y compris les plus confidentielles, sont désormais mises à disposition des autorités. Un gestionnaire de boîtes e-mails (Yahoo, Hotmail, Gmail par exemple) est dorénavant dans l'obligation de conserver la totalité des informations données par l'internaute lors de son inscription, y compris son mot de passe, ainsi que « les données permettant de le vérifier ou de le modifier ». Autrement dit la fameuse "question" à laquelle une réponse a été attribuée.

Police, fisc, URSSAF, douanes ...

Sont également concernés par ce pistage les commentaires postés sur des forums de discussion, les billets publiés sur des blogs ou encore les vidéos ou photos mis en ligne sur les grands sites spécialisés.
Cet ensemble de données devra être rendu disponible, pour les besoins d'enquêtes diverses, à tout un ensemble de services. Et officiellement pour des besoins précis. La police et la gendarmerie en tout premier lieu. Mais également les services du fisc, lorsqu'ils mènent des investigations sur les contribuables. Ceux de l'URSSAF, en cas notamment de suspicion de fraude. Ceux de la répression des fraudes également, concernant essentiellement les ventes sur Internet. Ou encore les agents des douanes.
Le décret élargit ainsi le champ d'application de la loi du 21 juin 2004 qui ne préconisait l'utilisation de ces données que par la police et la gendarmerie et « afin de prévenir les actes terroristes ».

« C'est Big Brother ! »

Sa publication provoque déjà une levée de boucliers de la part d'associations d'usagers d'Internet, mais aussi des opérateurs concernés par cette obligation. Nombreux soulignent les risques d'atteinte à la vie privée.
Pour Jérôme Thorel, président de l'ONG Privacy France, « cela va à l'encontre des principes fondamentaux d'une démocratie. C'est disproportionné, c'est sans commune mesure avec le Big Brother qu'avait pu imaginer George Orwell ».
Pour sa part, l'Association française des Services Internet communautaires (ASIC, regroupant notamment les branches françaises de Google, Facebook, PriceMinister, Dailymotion ou encore Ebay) envisage de saisir le Conseil d'Etat pour faire annuler le décret. Selon l'ASIC, « stocker certains mots de passe ou contenus est interdit par la loi ».

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Police partout ...   Ven 4 Mar - 21:01

Souvenirs 2005


_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Police partout ...   Mer 16 Mar - 3:23

Citation :
À Grigny, on aime bien les poulets
Les policiers ne goûtent pas le concours de poulets

Une dégustation de volailles pour apaiser les relations entre les jeunes et les forces de l’ordre. C’est ce que propose un collectif de Grigny (Essonne). Les policiers crient à la provocation.[/i


Poulet au curry, poulet tajine, poulet grillé… si les recettes sont alléchantes, les policiers, eux, ne goûtent pas la métaphore. À Grigny, un collectif de jeunes organise demain [Dimanche à 16h30, au salon de thé la Chicha, 6, place de la Treille à Grigny] un concours culinaire et une rencontre-débat autour des relations entre les jeunes et la police. L’idée : proposer à un jury de goûter différentes recettes à base de poulet.



Les invités-jurés, qui ont tous reçu une invitation par lettre recommandée, ne sont autres que Nicolas Sarkozy, le ministre de l’Intérieur, le procureur d’Évry, le directeur de la police essonnienne, les syndicats de police et, bien sûr, les habitants, jeunes et moins jeunes. L’objectif : permettre à tout le monde de parler des relations, souvent tendues, entre jeunes gens et forces de l’ordre.



Si l’initiative ne déplaît pas à ces dernières, la méthode, elle, les laisse sceptiques. Car le nom de la manifestation — À Grigny, on aime bien les poulets — et la photo sur l’invitation — un poulet rôti planté d’un couteau et d’une fourchette — «ne vont pas contribuer à réchauffer les relations», estime Claude Carillo, le secrétaire départemental du syndicat Alliance. «Je trouve cette manière de faire provocante et sarcastique. S’ils voulaient faire évoluer les relations, ils s’y seraient pris autrement, en organisant un forum ou un débat sans cette idée de confrontation permanente», note-t-il. «Cette analogie entre la police et la volaille est de très très mauvais goût», déplore pour sa part le commissaire de police de Grigny, Thierry Mathé, qui n’a pas prévu de prendre part au jury… tout comme un autre fonctionnaire du secteur, qui voit en cette affiche un «outrage».



«Bien au contraire», répond Omar Dawson, un des organisateurs de l’événement. «Il s’agit là d’une initiative très sérieuse pour croiser les expériences de chacun. À Grigny, il y a d’un côté des citoyens qui ont l’impression d’être sans cesse contrôlés et malmenés par les policiers et, de l’autre, des fonctionnaires qui ont des conditions de travail pas toujours faciles. Il faut que les deux parties se rencontrent pour faire baisser les tensions dans les quartiers et prévenir les heurts», analyse-t-il.



Autre détail qui fait grincer des dents des policiers : le débat aura lieu à la Chicha. En 2006, ce café de la Grande-Borne, place de la Treille, avait été le théâtre d’une vague d’interpellations contestées, dont on a soupçonné qu’elle avait motivé l’incendie d’un bus, le lendemain.



«Si l’invitation humoristique ne plaît pas à certains, qu’ils viennent nous expliquer pourquoi. Ce sera forcément constructif pour tout le monde» poursuit Omar Dawson. Pour plaider sa bonne foi, le Collectif des Grignois citoyens, qui organise l’événement, ajoute qu’un court-métrage réalisé par un ancien policier sera diffusé. Et que les fonds récoltés par la vente de sandwichs seront reversés à l’Association de soutien aux orphelins de la police… et aussi à un fonds d’aide aux victimes de bavures, que le collectif compte créer.
[i]
Leur presse (Florence Méréo,
Le Parisien), 12 mars 2011.


http://juralibertaire.over-blog.com/article-a-grigny-on-aime-bien-les-poulets-69197615.html

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Police partout ...   Sam 19 Mar - 20:28


_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Police partout ...   Sam 26 Mar - 1:54

Citation :
MÉPRIS EN LIGNE - Le lol selon la police

Sur la photo, un homme menotté est accompagné de deux CRS. La légende est lapidaire : “fallait être sage”. Quatre personnes “aiment ça”. Cette photo et ces commentaires sont publiés par des policiers et leurs proches sur Facebook, révèlent Les Inrocks dans l’article “Sur Facebook, la police se fout de ta gueule”.

“En quelques minutes et dans un seul groupe Facebook, on trouve une dizaine de clichés de ce genre, où le physique, la motivation ou la couleur de peau des citoyens photographiés font l’objet d’une franche rigolade”, explique la journaliste.

Dans un diaporama de photos mis en ligne sur le site Internet des Inrocks, on peut voir l’image d’un CRS, en plein saut, une matraque à la main, alors que des hommes courent vers l’objectif. “Puis le CRS sans donne a coeur joie lol” (sic), commente un utilisateur. Dans une orthographe tout aussi habile, un autre écrit “ki s y frotte s y pik”.

Un autre cliché présentant une femme et un enfant noirs suscite des commentaires énigmatiques : “je dirais bien un truc mais c’est pas bien”. “J’ai deviné lol idem mais je me taie”, répond un autre.

“Nul doute que l’institution policière, si prompte à protéger ses employés quand ils sont photographiés et dénigrés, ne tardera pas à s’opposer à ce genre de loisirs,” estime la journaliste.

Le Monde

http://www.lesinrocks.com/actualite/actu-article/t/62133/date/2011-03-23/article/sur-facebook-la-police-se-fout-de-ta-gueule/

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Police partout ...   Jeu 31 Mar - 15:04


_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Police partout ...   Ven 1 Avr - 20:06

Citation :
Ces policiers de la Bac adorateurs d'Hitler

Les policiers de la Brigade anti-criminalité (Bac) traînent une réputation, souvent à juste titre, de « cowboys ». Elle ne va certes pas s’arranger avec cette affaire : « Durant cette soirée du 1er février 2008, dans le pub le Goodness d’Amiens, il y avait beaucoup de monde, relate Le courrier picard. De nombreux témoins ont parlé. Ils ont vu ce groupe de cinq personnes faire des saluts nazis, prononcer des «Heil Hitler» en trinquant, des «mort aux Juifs», «il faut rallumer les fours crématoires», ou encore cette phrase : «Je préfère briser ma carrière plutôt que de laisser mon pays colonisé par les bougnoules et les négros. Il faut les tuer, les tuer». Le procès devant le tribunal correctionnel a débuté le 22 mars, qui a vu nos prévenus se moquer consciencieusement du monde : « Les trois policiers, dont l’ancien chef de la Bac de jour, se battent becs et ongles contre ces accusations. Soit ils nient, soit ils ont oublié. (…) Pourtant, face aux enquêteurs de l’inspection générale de la police nationale, connus sous le nom des «bœufs carottes », les langues se sont déliées. Aujourd’hui, ils se rétractent : ils disent avoir été contraints de faire ces déclarations sous la pression, lors de leur garde à vue. Tout juste un gardien de la paix admettra-t-il, au milieu de la journée : «Un ou deux propos ont peut-être été entendus, c’est tout à fait possible, mais à qui les attribuer ? Dans quelles circonstances ont-ils été tenus ?» «Sieg Heil», sauf que pour lui, il disait : «zig zag»… sans savoir pourquoi. Et les saluts hitlériens ? «Pour moi, comme il y avait beaucoup de monde, c’était plus des ouh ouh les gars, je suis là !», dira un gardien de la paix. Le plus gradé des policiers a contre lui un élément à charge important : deux photos, retrouvées dans ses archives personnelles, où on le voit effectuer, avec d’autres, ce qui ressemble au salut hitlérien. Pour lui, ce n’était pas le cas : «C’était lors d’une soirée arrosée où on chantait « maréchal nous voilà ». Enorme : pour se défendre d’avoir exprimé son adoration d’Hitler, il prétend n’avoir que chanté à la gloire de Pétain ! Attendons le verdict qu’on espère exemplaire. « Les trois fonctionnaires le savent : leur carrière est en jeu », précise le Courrier. Il ne manquerait plus qu’ils restent dans la police !

http://www.plumedepresse.net/ces-policiers-de-la-bac-adorateurs-dhitler/

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Police partout ...   Jeu 7 Avr - 0:42

Citation :
Besançon: les CRS chargent les parents d'élèves

Coups de matraque et gaz lacrymogène, les policiers ont fait usage de la force sur les manifestants devant le rectorat.

La manifestation contre les fermetures de classes dans les écoles primaires a dégénéré ce matin devant le rectorat de Besançon. Plusieurs parents d'élèves et leurs enfant ont été aspergés de gaz lacrymogène.
Environ 500 manifestants se sont regroupés ce matin devant le rectorat pour faire du "boucan pour les écoles". Un concert de sifflets et de casseroles pour manifester contre la suppression de 35 postes qui apparait dans la carte scolaire. L'ambiance était bonne enfant mais le contexte avec la police tendu. Les CRS avait déjà fait usage de la force pour évacuer les locaux du rectorat occupés par les parents d'élèves lundi soir.

http://franche-comte.france3.fr/

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Police partout ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Police partout ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 10 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» La gamme mineure pentatonique, complément passe-partout
» Batterie fanfare de la Police Nationale
» La BF de la Police Nationale à CUIVRES EN DOMBES
» Config de nain...heu passe partout !
» Police et Sting

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Couteaux & Fleurs :: Des Couteaux Et Des Fleurs :: Ici je discute à moi-même de tout et rien-
Sauter vers: