Forum sur la culture alternative
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Manifs anti-nucléaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nico37



Nombre de messages : 2247
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Manifs anti-nucléaires   Mar 16 Aoû - 12:09

Citation :
Manifestation Contre le Nucléaire et pour l'arrêt immédiat des chantiers EPR et THT Rennes 15 Octobre 2011

Organisée par la Coordination Antinucléaire Ouest Avec le soutien du Réseau "Sortir du nucléaire"

Le gouvernement va prendre dans les prochaines semaines une décision lourde de sens. Après l’avis positif de l’Autorité de Sûreté Nucléaire, le redémarrage de la centrale de Fessenheim serait un choix catastrophique pour notre avenir à tous.

Alors que la plupart des grandes puissances économiques tracent leur chemin vers l’indépendance énergétique grâce aux énergies alternatives, alors que le parc mondial, très vieillissant, des centrales électronucléaires diminue, il serait aberrant de poursuivre la fuite en avant que nous impose la nucléocratie française.

Prolonger la filière nucléaire serait la garantie pour la France de se retrouver seule à mettre en œuvre cette technologie du XXème siècle, avec les risques inacceptables qu’elle comporte pour la santé publique. Pour lot de consolation, nous aurions des stocks de déchets toujours plus importants, toujours plus ingérables…

Récemment l’Italie et l’Allemagne ne s’y sont pas trompées en réaffirmant l’abandon du nucléaire. L’Allemagne a prévu d’atteindre en 10 ans 40 % d’électricité verte. De même, la Suisse a acté de ne pas renouveler son parc.

Il faut non seulement fermer Fessenheim, mais dans la même logique, stopper la filière du réacteur EPR et donc le chantier de Flamanville et sa ligne Très Haute Tension.

La Coordination Antinucléaire Ouest (1) réitère son appel à manifester massivement le 15 octobre prochain à Rennes pour obtenir l’arrêt immédiat des chantiers EPR et THT et invite toutes les organisations concernées à la soutenir.

Fukushima témoigne : sortons du nucléaire !

(1) Coordination d’organisations antinucléaires de Basse-Normandie, Bretagne et Pays de la Loire. Voir son site sur www.sdn-rennes.org.

Communiqué du 12 juillet 2011

D'autres manifestations régionales ou inter-régionales seront organisées en France le 15 octobre par les coordinations antinucléaires régionales (à Bordeaux, au Bugey...), avec le soutien du Réseau "Sortir du nucléaire".
Revenir en haut Aller en bas
Nico37



Nombre de messages : 2247
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Manifs anti-nucléaires   Lun 10 Oct - 22:11

Citation :
Mobilisons nous pour l'arrêt immédiat du nucléaire !

La catastrophe de Fukushima a sonné comme un rappel et un avertissement sur la réalité d'une source d'énergie prétendument « propre et sans danger ». Plus récemment, en France , une explosion a eu lieu dans le centre de traitement et conditionnement de déchets radioactifs de Marcoule. Tout en multipliant les déclaration visant à nier toute contamination, avant même qu'une quelconque expertise ait lieu, l'État s'est pourtant empressé de mettre en alerte tous les pompiers volontaires du sud de la France.
Comme à chaque accident, l'État, la bourgeoisie et le lobby nucléaire nient la réalité des faits, pour maintenir la population à l'écart de toutes les décisions en matière de gestion de l'énergie; et c'est en ce sens que le slogan « société nucléaire, société totalitaire » prend toute sa signification. La société nucléaire est également une société policière et militaire, puisque le complexe industriel nucléaire est également un complexe industriel militaire (la France ayant une longue tradition de production de missiles nucléaires et poursuivant la construction de sous-marins et de porte-avions nucléaires) qui s'appuie sur la répression policière pour exclure les travailleuses et travailleurs de toute possibilité de contrôle des choix et de la production énergétique. De la même manière un discours bien rodé tente de disqualifier les opposants au nucléaire en les assimilant à des partisans technophobes du « retour à la bougie ».

Le risque de catastrophe nucléaire s'accroit pourtant à mesure de l'allongement de la durée de vie des centrales, mais aussi sous l'effet de la logique de rentabilité qui pousse aussi bien les ErDF à utiliser des matériaux encore moins fiables et à espacer les contrôle. Mais au delà de ce risque de catastrophe, se pose également la question des déchets qui quoi qu'en disent les défenseurs du nucléaire, n'a toujours pas trouvé de solutions acceptable. L'industrie nucléaire envisage seulement d'enfouir les déchets radioactifs et les problèmes qu'ils créent avec. Cette poubelle géante située 500m sous terre contiendrait alors des éléments radioactifs pendant plusieurs centaines de millier d'années. Personne ne peut raisonnablement prévoir ce qu'ils deviendront ni quelle société aura à vivre au dessus de ce dangereux amas.

Pour nous une seule solution s'impose. Il faut arrêter immédiatement le nucléaire civil et militaire : mettre fin à l'extraction d'uranium qui maintient des pays comme le Niger dans des rapports néo-coloniaux, arrêter toute nouvelle construction de centrale et d'arme nucléaire et entamer immédiatement le démantèlement des installations nucléaires existantes.
Pour cela, il nous faut mettre fin à l'organisation capitaliste du travail, de l'économie, et au le rôle organisateur de l'État qui nous privent de nos capacités de décision et d'organisation, en matière de production de bien et de service (choix de production comme de conditions de travail) et plus particulièrement en matière énergétique. Il nous faut également mettre en cause la logique productiviste qui implique une surconsommation énergétique et empêche toute gestion rationnelle de la production pour lui substituer celle de la satisfaction des besoins réels des populations.
Il nous faut lutter pour la gestion directe des moyens de production et de distribution par les travailleuses et les travailleurs seul moyen d'assurer le contrôle de la production c'est à dire de permettre de répondre collectivement à: Que produire ? Pour qui ? Comment ? Avec quelles conséquences énergétiques et environnementales ?

Ce Samedi 15 octobre 2011 les groupes de la CGA seront présents dans les manifestations de Saint Vulbas (Centrale du Bugey), de Rennes et d'Avignon (près des centrales de Marcoule et du Tricastin) avec les mots d'ordre suivants :
Arrêt immédiat du nucléaire civil et militaire
Reprenons le contrôle sur les choix énergétiques et économiques:
Rompons avec la société nucléaire, capitaliste et étatique !
Revenir en haut Aller en bas
Nico37



Nombre de messages : 2247
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Manifs anti-nucléaires   Dim 16 Oct - 15:56

Citation :
Plusieurs milliers de manifestants ont défilé contre le nucléaire en France

Plus de 25 000 personnes, selon le réseau Sortir du Nucléaire, ont manifesté samedi 15 octobre en France dans le cadre d'une journée nationale "Nucléaire Stop" avec notamment une importante mobilisation à Rennes (Ille-et-Vilaine), en présence de trois candidats déclarés à la présidentielle : Eva Joly (Europe-Ecologie-Les Verts, EE-LV), Corinne Lepage (Cap21) et Philippe Poutou (Nouveau parti anticapitaliste, NPA).
A Rennes, le cortège comptait entre 8 000 (préfecture) et plus de 15 000 (organisateurs) manifestants venus du Grand Ouest. Eva Joly, candidate d'EE-LV à la présidentielle et se définissant comme "candidate de la sortie du nucléaire", a tenu à mettre en garde le futur candidat socialiste : "Il n'y a pas de victoire de la gauche sans les écologistes et il n'y a pas de victoire des écologistes sans les socialistes. Notre sort est scellé."


"DÉNONCER LE MENSONGE ET L'OMERTA"

Devant la centrale nucléaire du Bugey (Ain) un millier de personnes selon les gendarmes, 3 à 4 000 selon les organisateurs, ont défilé en scandant "Là où le nucléaire passe, la démocratie trépasse !". Ils ont réclamé l'arrêt de cette centrale, "l'une des plus vieilles d'Europe", selon Emmanuel Coux, porte-parole du collectif Stop-Bugey.

A Toulouse (Haute-Garonne), ils étaient entre 500 et un millier à simuler l'arrêt des 58 réacteurs nucléaires français, précédant un cortège composé de nombreux enfants chantant : "Affreux nucléaire, dangereux nucléaire, veux-tu me laisser tranquille, je veux te quitter, je veux m'en aller, je veux changer d'énergie." En tête de la manifestation, Phil Gallion, du Réseau Sortir du nucléaire, a soudé trois bidons d'huile pour former une tour jaune et noire, symbolisant un empilement de déchets "pour dénoncer le mensonge et l'omerta".

A Bordeaux (Gironde), les 500 à 1 000 manifestants ont déployé sur les marches du Grand Théâtre une banderole vert fluo géante "Le nucléaire tue l'avenir". Il se sont ensuite allongé au son d'une sirène, simulant les victimes d'une catastrophe nucléaire. "Une belle réussite" selon Stéphane Lhomme, un des candidats malheureux à la primaire d'EE-LV et président de l'association Tchernoblaye, qui milite pour la fermeture de la centrale nucléaire du Blayais (Gironde).

A Strasbourg (Bas-Rhin), plusieurs centaines de militants français et allemands, rassemblés sur le parvis de la cathédrale, ont ouvert 300 parapluies jaunes et noirs pour former un "trèfle radioactif" géant et réclamer la fermeture de la centrale de Fessenheim. Photographes et cameramen étaient juchés sur la terrasse panoramique de la cathédrale, 66 mètres plus haut, pour immortaliser l'événement. "Aujourd'hui, ces parapluies, c'est tout ce que nous avons pour nous protéger du nucléaire", a lancé le physicien Jean-Marie Brom, porte-parole du réseau Sortir du Nucléaire.

A Dunkerque (Nord), entre 150 et 200 manifestants ont défilé équipés de lunettes anti-radiations, brandissant des pancartes "l'énergie verte créée 10 fois plus d'emplois que le nucléaire". Vincent Dhelin, responsable régional EE-LV, y a dénoncé l'insécurité de la centrale de Gravelines qui, selon lui, est "comme une voiture d'occasion de 200 000 kilomètres, on fait des révisions, des contrôles techniques, mais on sait bien qu'il y a une durite qui un jour va péter et qu'il finira par y avoir une fuite d'huile, c'est inévitable".
Revenir en haut Aller en bas
Nico37



Nombre de messages : 2247
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Manifs anti-nucléaires   Jeu 31 Jan - 1:48

Citation :
Rassemblements devant les préfectures vendredi 1er février à 18h

Fédération Anti-nucléaire Bretagne
6 rue de la Tannerie – 56000 VANNES
Email : fan-bretagne@laposte.net - Tel : 06 65 72 31 66
Communiqué du 14 janvier 2013 :

AREVA ne fera la loi ni en Bretagne, ni en France, ni au Niger ni ailleurs !

En Bretagne, en juillet 2008, Sortir du nucléaire Cornouaille avec l’appui scientifique de la CRIIRAD, pointait des pollutions radioactives inadmissibles dues à l’exploitation de l’uranium dans plus de 20 sites miniers d’AREVA. Des chemins de randonnée présentaient un niveau radioactif 20 fois plus élevé que le niveau naturel. 4 ans plus tard, le pollueur AREVA n’a pas entrepris une seule action de décontamination ou de radioprotection vis-à-vis de la population malgré la relance constante de l’association Rozglas (Morbihan).

En France, la situation intolérable des 200 anciennes mines a fait se regrouper cet été, les associations locales concernées ainsi que l’association AGHIR IN MAN du Niger en un Collectif Mines Uranium afin qu’AREVA ne fasse la loi ni en France ni au Niger ni ailleurs.

Et pourtant c’est bien ce que compte faire AREVA en assignant en justice l’Observatoire du nucléaire, le 1er février au TGI de Paris. Dans un communiqué du 11 décembre 2012, l’Observatoire du nucléaire* dénonçait le « curieux don » de l’industriel français AREVA avec le versement de 26 millions d’euros dont la majeure partie affectée à l’achat d’un avion au président nigérien. Ce 7 janvier 2013, l’Observatoire du nucléaire a interpellé à travers des lettres ouvertes, le président de la République française, François Hollande, le premier ministre Jean-Marc Ayrault et le ministre chargé du développement Pascal Canfin. A ce jour, aucune explication n’a été donnée sur les agissements d’AREVA. A cela s’ajoutent le fonctionnement opaque et stérile des Observatoires de santé au Niger et au Gabon, la violation de la réglementation pour le gisement d’Imouraren au Niger, l’affaire surpayée URAMIN visant à faire acheter des EPR par l’Afrique du Sud, des pratiques douteuses pour acheter la complicité de villageois de PINEHOUSE situé dans les grandes mines d’uranium au nord de la province de Saskatchewan au Canada. Et cette liste n’est qu’un petit aperçu des faits récents.

Aussi la Fédération anti-nucléaire Bretagne demande que cesse l’impunité d’AREVA. L’extraction scandaleuse de l’uranium qui ne laisse qu’un héritage empoisonné aux générations actuelles et futures, doit aussi cesser. Elle salue l’action courageuse de l’Observatoire du nucléaire et lui apporte son entier soutien.

La Fédération Anti-nucléaire Bretagne appelle tous les citoyens épris de transparence, de justice et de démocratie à exprimer leur solidarité en se rassemblant, bâillonnés, devant les préfectures et sous-préfectures de Bretagne le Vendredi 1er Février, 18h, jour l’assignation à comparaître de l’ « Observatoire du nucléaire ».

*consulter :
http://observ.nucleaire.free.fr/

Contacts presse :
Alain Rivat : 06 65 72 31 66
Chantal Cuisnier : 06 84 14 58 87
Cedric Cadoret : 02 56 22 02 37

La Fédération Anti-nucléaire Bretagne a été constituée le 27 octobre 2012 à Pontivy. Elle a pour but de structurer et d’amplifier l’action régionale du mouvement anti‑nucléaire breton, et d’agir pour l’arrêt immédiat du nucléaire.

Plateforme disponible sur les sites www.stop-nucleaire56.org et www.sortirdunucleairecornouaille.org
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Manifs anti-nucléaires   

Revenir en haut Aller en bas
 
Manifs anti-nucléaires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le topic Anti-Spoiler
» Compil anti-NSBM !
» Just Music Beats - The Anti Christmas tape [BuddahKriss]
» Punk & Post Punk Stories ... le topic anti Rock Prog' !
» Spot anti-drogue... Ca choque...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Couteaux & Fleurs :: Des Couteaux Et Des Fleurs :: Manifs-
Sauter vers: