Forum sur la culture alternative
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Angleterre 2011

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Angleterre 2011   Mar 9 Aoû - 9:54







_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo


Dernière édition par Newo le Mar 9 Aoû - 10:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Riot Tottenham   Mar 9 Aoû - 9:54

Que se passe t-il à Londres ?
http://www.goandroam.com/webcams/uk/london/
http://webcam.oii.ox.ac.uk/camera1.cfm
http://webcam.oii.ox.ac.uk/camera2.cfm
http://www.streamdays.com/camera/view/oxford-street-london

Citation :

Londres : les violences continuent, Cameron écourte ses vacances

La pression ne retombe pas à Londres. Les violences continuent ce lundi soir dans la capitale britannique, pour la troisième journée consécutive. Le Premier ministre britannique David Cameron a même décidé d'écourter ses vacances pour rentrer à Londres dans la nuit de lundi à mardi et devrait tenir une réunion d'urgence avec les services de secours.


Des incidents étaient encore en cours ce lundi soir dans le quartier de Peckham (sud), de Hackney (nord) et à Croydon (sud). Selon la BBC, plusieurs feux étaient visibles dans ce dernier quartier. Et pour la première fois, les violences semblent s'être étendues à la ville de Birmingham, selon le correspondant d'I-Télé.

Toute la journée de lundi, des groupes de jeunes ont harcelé les forces de l’ordre et pillé des magasins dans plusieurs quartiers de la ville. Ces nouveaux incidents font suites aux émeutes survenues dans la nuit de samedi à dimanche à Tottenham.

Lundi en début de soirée, 215 personnes, dont un garçon de onze ans, ont été arrêtées depuis le début des violences. Au moins neuf membres des forces de l'ordre ont été blessés durant la nuit de dimanche à lundi, dont trois après avoir été heurtés par un véhicule roulant à vive allure. Trente-cinq au total ont été blessés depuis le début de ces émeutes, a indiqué la police, qui s'est dite «choquée par cet incroyable niveau de violence à leur encontre»

Le Parisien

http://globonews.globo.com/videos/v/grande-incendio-acontece-em-londres/1590331/

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo


Dernière édition par Newo le Mar 9 Aoû - 9:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Emeutes Londres   Mar 9 Aoû - 9:56














_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Angleterre 2011   Mar 9 Aoû - 10:06

Je me souviens que les médias anglais raillaient les destructions des sauvageons français. Bien qu'il y ait eu malheureusement quelques agressions physiques d'émeutiers sur des personnes en un mois, il semblerait que les violences gratuites soient légion sur le sol anglais. Et en regardant les vidéos et les quartiers supplémentaires touchés, les émeutiers ne sont pas que des personnes issues de l'immigration.

Citation :
LONDRES. Les émeutes se sont poursuivies pour la troisième nuit consécutive
Les violences et pillages se sont propagés aux villes de Birmingham, Liverpool et Bristol. 1.700 policiers supplémentaires ont été déployés.


Après avoir touché ce week-end plusieurs quartiers multiethniques de Londres, les émeutes se sont poursuivies dans la nuit de lundi à mardi 9 août, obligeant le Premier ministre britannique David Cameron à écourter ses vacances.

Les violences et pillages sont également propagés dans la nuit aux villes anglaises de Birmingham (centre), de Liverpool (nord-ouest) et de Bristol (sud-ouest).

Mardi, David Cameron, qui était en vacances en Toscane (Italie), tiendra une réunion d'urgence avec les services de secours et va s'entretenir avec la ministre de l'Intérieur et le chef de la police.

Immeubles en feu

Scotland Yard a annoncé avoir déployé 1.700 policiers supplémentaires pour faire face aux pires incidents survenus dans la capitale britannique depuis des années. Scotland Yard a également indiqué que 334 personnes - dont un garçon de onze ans - avaient été arrêtées depuis le début des violences samedi. 69 d'entre elles ont été mises en accusation en relation avec les incidents survenus dans l'ensemble de l'agglomération londonienne. Au moins 35 policiers ont été blessés au cours du week-end.

Des immeubles étaient en feu à Croydon, Peckham et Lewisham dans le sud de Londres, tandis que des groupes de pilleurs se répandaient dans les rues d'Hackney à l'est, à Clapham dans le sud, à Camden dans le nord et Ealing à l'ouest.

Plusieurs quartiers touchés

Au "Ledbury", restaurant étoilé au guide Michelin, à Notting Hill, les pilleurs s'en sont pris au téléphone portable des clients et ont fait main basse sur la caisse ainsi que sur la vaisselle de l'établissement.

Des centaines de policiers anti-émeute sont intervenus pour contenir les émeutiers à Hackney, à quelques kilomètres de Stratford (est de Londres) où auront lieu les prochains jeux Olympiques dans moins d'un an.

Le chef de la police Tim Godwin avait déclaré lundi à la presse : "il y a des troubles importants dans un certain nombre de quartiers à travers Londres. Par conséquent, beaucoup de policiers sont déployés, mais je demande aux parents de commencer à contacter leurs enfants pour leur demander où ils se trouvent".

"Vague de violence gratuite"

En province, la police des West Midlands a confirmé l'arrestation de 87 jeunes qui, dans le centre de Birmingham, brisaient des vitrines de magasins et se livraient au pillage. Elle a indiqué qu'un commissariat de Birmingham était en feu.

A Liverpool, la police locale dit aussi avoir été confrontée à des scènes de violences, notamment l'incendie de plusieurs véhicules. "Aucune violence ne sera tolérée dans les rues de Liverpool et nous avons pris des mesures rapides et fermes pour y répondre", a vivement réagi un porte-parole de la police, Andy Ward.

Les scènes d'émeutes dans la capitale britannique ont éclaté samedi soir après une manifestation pour réclamer "justice" après le décès d'un homme de 29 ans, Mark Duggan, tué jeudi lors d'un échange de tirs avec la police à Tottenham (nord de Londres).

Le numéro deux du gouvernement Nick Clegg, qui s'est rendu à Tottenham lundi, a condamné une "vague de violence gratuite", n'ayant "absolument rien à voir avec la mort de Mark Duggan", un père de famille.

Une enquête sur les circonstances du décès de Mark Duggan a été ouverte par une commission de contrôle indépendante. Les résultats des expertises balistiques sont attendus ce mardi.

Le Nouvel Observateur - AFP

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Angleterre 2011   Mar 9 Aoû - 10:37
























_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo


Dernière édition par Newo le Mar 9 Aoû - 12:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Angleterre 2011   Mar 9 Aoû - 10:48






_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Angleterre 2011   Mar 9 Aoû - 11:59


_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Angleterre 2011   Mar 9 Aoû - 12:14


_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Angleterre 2011   Mar 9 Aoû - 19:07


_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Angleterre 2011   Mar 9 Aoû - 19:33

Quelles sont les différences entre les révoltes urbaines anglaises avec les révoltes urbaines françaises de 2005 ?

La cause. Même si à la source du conflit se trouvent des policiers, à l'heure actuelle à Tottenham un trafiquant d' (sources officiels) à été tué lors d'échanges de coups de feu pendant une intervention. En France, des gamins tentant d'échapper à un contrôle de police peut-être abusif ont été tués dans un transformateur EDF par négligence, selon une partie de la population locale des policiers de la Brigade Anti Criminalité sur place.

En France, il y a eu quelques personnes qui ont été victimes physiquement des émeutiers (une femme a une une très grande partie du corps brûlé dans un bus incendié). Il y avait intention de détruire des commerces et des centres administratifs. A Londres, des gangs profitent du chaos pour cambrioler des particuliers, commettre des violences gratuites, détruire pour détruire, même à brûler des immeubles où vivent des personnes qui peuvent être victimes d'incendie criminel.

Incidents au coeur de la capitale anglaise, en France, les émeutes ont très peu touché Paris, peu de présence policière en banlieue, avis d'habitants, pas mal sur Paris pour éviter que les incidents touchent les Champs-Elysées.

Déjà une victime par balles parmi les émeutiers anglais. En plus d'un mois, aucun dans les émeutiers français. Flics français plus pros que flics anglais ?


_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Angleterre 2011   Mar 9 Aoû - 20:46

Citation :
• Les émeutes reprennent à Birmingham

La police a annoncé que les émeutes ont repris aujourd'hui en fin d'après-midi près de Birmingham, deuxième ville du Royaume-Uni. «Nous avons des informations faisant état de désordres à Wolverhampton», où des magasins ont été vandalisés, «et à West Bromwich», ont précisé les forces de l'ordre dans un communiqué.
• Un jeune homme de 26 ans tué par balle

Mardi, un jeune homme de 26 ans est mort des suites de ses blessures : il avait été touché par une balle lundi alors qu'il se trouvait dans sa voiture, dans le sud de Londres. C'est le premier décès recensé depuis samedi soir. La victime, dont l'identité n'a pas été révélée, avait été découverte vers 21h15 à Croydon, un quartier où plusieurs bâtiments ont été brûlés. L'homme avait «été hospitalisé dans un état grave». Deux jeunes, qui se trouvaient sur place avec des objets volés, ont été arrêtés, a précisé la police dans un communiqué.

http://www.lefigaro.fr/international/2011/08/09/01003-20110809ARTFIG00389-un-premier-mort-dans-les-emeutes-en-grande-bretagne.php


_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Angleterre 2011   Mer 10 Aoû - 9:49

Citation :
Quand des internautes lancent la chasse aux émeutiers
Plusieurs sites proposent aux internautes des photos d'émeutiers afin d'aider à leur identification et de les dénoncer à la police.

Face aux violences qui continuent à embrasser Londres, des internautes britanniques ont décidé de jouer aux policiers en aidant à l’identification des émeutiers afin de les dénoncer.

Lancé par un internaute anonyme, le blog "Catch a looter" poste ainsi à longueur de journée des photos tirées de diverses sources (journaux, agences de presse, services de police…) et incite les lecteurs qui reconnaîtrait une personne à contacter les services de police.

Le site LondonRioters se présente quant à lui comme une galerie de photos d’émeutiers. Pour chaque photo, le lecteur peut indiquer s’il reconnaît la personne et donner son identité. Les internautes peuvent également uploader leurs propres photos.

Reconnaissance faciale

Sur Google, un groupe a également été mis en place pour utiliser les techniques de reconnaissance faciale. Intitulé "London Riots Facial Recognition", ce Google Group invite ses membres à échanger des informations sur les différentes méthodes qui permettraient de retrouver sur internet des émeutiers pris en photo, tout en respectant la loi.

Un des sujets de discussions porte sur le logiciel Face, qui permet de développer des applications permmettant reconnaitre un visage et de le retrouver sur des photos postées sur les réseaux sociaux tels que Facebook, Flickr ou Twitter. D’autres proposes d’utiliser l’application de reconnaissance faciale de Facebook.

Pour l’instant, la police n’a pas précisé si des émeutiers avaient pu être interpellés sur dénonciation d’un internaute. Mardi 9 août en milieu d'après-midi, le site "LondonRioter" était partiellement inaccessible en raison d'une surcharge de ses serveurs.

(Jérôme Hourdeaux - Le Nouvel Observateur)


_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Angleterre 2011   Mer 10 Aoû - 9:56

Citation :
Angleterre : les émeutes se propagent à Manchester

L'Angleterre se réveille ce mercredi après une quatrième soirée d'émeutes. Hier soir, les forces de l'ordre - 16 000 policiers mobilisés - ont contenu le mouvement dans Londres mais d'autres villes, notamment Manchester, ont été touchées pour la première fois, en fin d'après-midi.

La police a estimé dans la nuit que la 4e ville de Grande-Bretagne n'avait pas été touchée ainsi depuis 30 ans.

A Londres, un homme a été grièvement blessé. A Birmingham, trois hommes sont morts devant une mosquée. Pour l'instant, le lien avec les affrontements n'a pas été établi. Si c'était le cas, le bilan s'élèverait à quatre morts après la découverte, hier, d'un cadavre dans une voiture à Londres.

8h30. «Shop a moron». C'est sous ce titre, qui signifie «paie-toi un abruti», que le Sun propose à ses lecteurs de dénoncer les émeutiers. Le tabloïd, vendu à 3 millions d'exemplaires, affiche des visages d'homes et de femmes dont les visages ont été captés par des caméras lors des violences, dont les identités peuvent être données par des anonymes au téléphone.

8h20. Les ventes de battes de base-ball et de manches de pioche, tout objet pouvant servir à se défendre, auraient explosé ces deux derniers jours en Angleterre.

8h10. Selon plusieurs médias britanniques, un Londonien est hospitalisé dans un état grave. Âgé d'une cinquantaine d'années, il s'est interposé face à un groupe d'une dizaine de jeunes qui pillaient un magasin dans le quartier d'Ealing, à l'ouest de Londres. L'homme a été battu puis délesté à terre de son portefeuille, ce qui rend son identification pour le moment difficile.
Un policier a assisté à la scène sans pouvoir intervenir. Les renforts ont dû affronter le groupe pour récupérer la victime.

8 heures. Yemoko Baboss, émeutier rencontré à Londres par les envoyés spéciaux du Parisien - Aujourd'hui en France, estime que les jeunes se révoltent «contre le système», pour des raisons sociales et économiques mais admet «cibler les richesses».

7h55. L'homme blessé à Birmingham a succombé à ses blessures. Comme les deux autres victimes, il faisait probablement d'une milice d'autodéfense et était devant une mosquée quand il a été blessé par une voiture.

7h50. Selon la police de Gloucester, les affrontements ont opposé une soixantaine d'habitants aux forces de l'ordre.

7h45. Un Britannique interrogé par Europe 1 estime que la nuit a été plus calme, en tout cas à Londres et avoue que «personne ne comprend exactement ce qui est en train de se passer. Ce ne sont pas des émeutes ethniques comme à Brixton dans les années 1980. Les Anglais ne comprennent pas les raisons d'une telle violence. Ce sont des pilleurs et des voleurs».

7h40. Quatre personnes arrêtées dans la nuit à Bristol devraient comparaître ce matin devant les juges. Ces hommes sont âgés de 17, 21 et 47 ans.

7h25. Les deux victimes de Birmingham participaient à un groupe d'autodéfense, installé à proximité de la mosquée. Une voiture aurait pris la fuite et la police aurait arrêté un homme, toujours selon la BBC.


6h50. La police protège les urgences de l'hôpital de Birmingham où une foule s'est massée, probablement après avoir entendu parler de ces deux morts.

6h37. Selon la BBC, une enquête pour meurtre est ouverte après que deux hommes ont été tués à Birmingham et un troisième blessé. A cette heure, il n'est pas établi que cette affaire soit liée aux affrontements de la nuit.

6h25. Le bilan des interpellations dans les rues de Manchester s'élève désormais à 108 personnes.

6 heures. La population s'organise. Des centaines d'habitants de Londres ont organisé des groupes d'autodéfense, dans un climat tendu mais sans heurt. A Southall, à Enfiedl, les anti-émeutes sillonnaient les rues pour désamorcer les gestes violents.


4h30. Les affrontements battent leur plein à Liverpool.

3h10. 44 personnes arrêtées à Liverpool.

2h40. La police contient des mouvements dans la petite ville portuaire de Gloucester. Mais un début d'incendie aurait pris à la grande bibliothèque.

1 heure. Un commissariat incendié. Le commissariat de police de Canning Circus, à Nottingham (centre) a été incendié au cocktail molotov par un groupe de 30 à 40 hommes. L'incendie a été rapidement éteint, il n'y a pas eu de blessé, et selon la police, huit personnes ont été arrêtées.

LeParisien.fr

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Angleterre 2011   Mer 10 Aoû - 9:58

Citation :
Le site de RIM piraté après des indications de collaboration avec la police
(AFP)

MONTREAL — Le blog officiel de Research In Motion (RIM), fabricant de BlackBerry, a été brièvement piraté mardi après des indications que le groupe canadien allait aider les autorités à faire la lumière sur le rôle éventuel du téléphone multifonctions dans les émeutes en Grande-Bretagne.

"Cher RIM, vous n'allez pas aider la police britannique parce que si vous le faites, les gens innocents qui étaient à la mauvaise place au mauvais moment et qui possèdent des BlackBerry seront accusés sans raison", souligne le message revendiqué par un groupe de pirates baptisé "Team Poison" (équipe poison).

Les pirates menacent de dévoiler l'identité et les coordonnées des employés du groupe canadien. "Si vous aidez la police, nous allons rendre cette information publique et la communiquer aux émeutiers. Voulez-vous vraiment que des jeunes gens furieux attendent vos employés à leur porte?", poursuit le message.

"Pensez-y et ne pensez pas que la police va protéger vos employés, la police ne peut même pas se protéger elle-même", conclut le message des pirates qui ont brièvement paralysé le blog officiel du groupe canadien établi à Waterloo, en Ontario.

Des commentateurs britanniques ont mis en cause le nouveau système de messagerie du BlackBerry, qui permet de transmettre des messages en circuit fermé et gratuitement à d'autres abonnés du service, comme étant un outil clé utilisé par les émeutiers pour se coordonner.

Sur le compte Twitter de sa branche britannique, RIM a écrit: "Nous compatissons avec les personnes éprouvées par les émeutes à Londres. Nous allons aider les autorités de toutes les façons que nous pouvons".

Les émeutes, qui secouent la Grande-Bretagne depuis ce week-end, ont repris mardi en fin d'après-midi près de Birmingham (centre), la deuxième ville du pays, et à Manchester (nord-ouest), a annoncé mardi la police.

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Révoltes libertaires plutôt qu'àpolitiques   Mer 10 Aoû - 18:11

Peut-être (sûrement) une bavure policière sur un trafiquant de drogue (ce n'est plus un trafiquant d'armes). Des jeunes désœuvrés (ou pas) et loin d'être réfléchis, trouvent ce prétexte pour acquérir des biens par la force. Des policiers et des politiciens dépassés. Une petite partie de l'extrême-gauche se gaussant. Une très large partie de l'extrême-droite se musclant. Des milices "citoyennes" errant dans les rues au risque d'affrontements violents (déjà 3 morts).
Des personnes qui voteront extrême-droite en masse, ne sachant pas que si l'extrême-droite passe, les mesures anti sociales feront augmenter ce genre de violence. Que la violence de mesures d'extrême-droite appelleront à une violence des vieux et jeunes désœuvrés, ou à une violence anti fasciste. Que les milices fascistes n'arriveront pas à amener le calme alors que les professionnels policiers n'y arrivent pas.
Monde de merde ... que j'vous dis ...

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Angleterre 2011   Mer 10 Aoû - 18:22

Citation :
[size=18]Emeutes en Angleterre: 3 hommes tués à Birmingham[/size


Trois hommes qui gardaient leur quartier ont été écrasés par une voiture à Birmingham, dans le centre de l'Angleterre, théâtre d'émeutes cette nuit, a annoncé la police qui a ouvert une enquête pour meurtre. Cela porte à 4 le nombre de tués depuis 4 jours et le début des émeutes, après le policier également renversé par une voiture à Londres dans la nuit de lundi à mardi.

La police n'a pas précisé si les décès étaient ou non directement liés aux émeutes qui ont à nouveau secoué la deuxième ville du pays, mais elle a interpellé un homme et saisi une voiture. Selon la BBC, qui cite les témoignages de personnes du voisinage, les victimes appartenaient à une groupe d'autodéfense et tentaient de prévenir les pillages dans le quartier. Elles sortaient d'une mosquée. Les trois hommes ont été renversés peu après une heure du matin. Deux sont morts sur le coup. Le troisième homme, qui a été hospitalisé, a succombé peu après des suites de ses blessures. "Quand les services de secours sont arrivés, ils ont trouvé environ 80 personnes rassemblées sur les lieux, dont certaines tentaient de les réanimer", a indiqué un porte-parole des ambulanciers.

Selon la BBC, près de 200 personnes, membres de la très grande communauté pakistanaise de Birmingham, se sont rassemblées autour de l'hôpital où les victimes ont été transportées, et des forces de police étaient également déployées à proximité. Une autopsie et des expertises sont en cours.

A Londres aussi, des habitants se sont structurés en "milices" pour protéger leur quartier

Des centaines d'habitants de Londres se sont organisés en groupes d'autodéfense la nuit dernière dans les rues de leur capitale, a constaté un photographe de l'AFP sur place. Groupés par quartier, par ethnie ou par affinités, ils protègent leurs biens et leurs familles des émeutiers.

A Southall, dans l'ouest de Londres, des centaines de Sikhs (Indiens adaptes du sikhisme), certains portant leur habit traditionnel, se sont rassemblés mardi soir devant leur Gurdwara (leur temple) après des rumeurs selon lesquelles il pourrait être pris pour cible par des émeutiers. Ils ont organisé des patrouilles à moto et surveillaient la gare locale pour guetter l'arrivée d'éventuels fauteurs de troubles.

A Enfield, arrondissement du nord de Londres lourdement touché par des troubles les nuits précédentes, quelque 200 habitants arpentaient le quartier pour surveiller les rues. Une vidéo amateur diffusée mercredi montrait un groupe d'environ 100 personnes scandant "England, England, England" dans une rue d'Enfield. Le groupe avait plus tôt eu une altercation avec un jeune homme portant une crosse de hockey, mais la situation s'était calmée lorsque la majorité de la foule avait appelé au calme.

Un nombre similaire de fans de football se sont rassemblés dans la banlieue d'Eltham, au sud-est de la ville, où couraient également des rumeurs d'arrivée de fauteurs de troubles.

Dans les quartiers de Hackney et Kentish Town, au nord de Londres, des commerçants, dont une majorité de Turcs, montaient la garde devant leurs échoppes, nombre d'entre eux arborant des armes de fortune.

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Angleterre 2011   Mer 10 Aoû - 18:43




_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Angleterre 2011   Mer 10 Aoû - 20:49

Drôle ... quand même.
http://photoshoplooter.tumblr.com/

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Angleterre 2011   Mer 10 Aoû - 22:00

Citation :
Depuis lundi, commerçants et habitants se regroupent pour protéger leurs rues des émeutiers. Ces initiatives ont été condamnées par la police, qui craint des échauffourées supplémentaires et veut éviter de diviser ses forces.

Les milliers de policiers -16.000 à Londres- faisant face aux émeutiers mardi soir n'étaient pas les seuls à faire respecter l'ordre dans les villes britanniques. Des centaines de commerçants et d'habitants ont également patrouillé dans les rues pour protéger leur quartier et leurs magasins. De très nombreux groupes d'auto-défense ont émergé à Londres depuis lundi pour pallier à une police jugée trop timorée à intervenir pour arrêter les pillages. Des initiatives similaires se montent dans les autres localités du pays, touchées par les violences. Le phénomène préoccupe la police, qui a condamné mercredi l'existence de tels groupes.

«La dernière chose dont j'ai besoin sont des justiciers autoproclamés qui ont dû boire un coup de trop. Ils accaparent des policiers, qui ne peuvent remplir leur mission première : empêcher les pillages», a mis garde, mercredi, Steve Kavanagh, commissaire adjoint de la police londonienne. «Ce sont des petits groupes de gens frustrés et en colère, ce qui est très compréhensible au vu des événements de ces derniers jours. Mais lorsque la télé montre des endroits où la police est absente, c'est parce que nos hommes doivent désormais aussi s'occuper de ces soi-disant défenseurs», a-t-il souligné. Cette mobilisation citoyenne est également critiquée par les associations de terrain qui redoutent de futures tensions entre communautés.

L'extrême-droite affirme s'être mobilisée

Les premiers groupes sont apparus lundi, à Londres, au deuxième jour des émeutes. Des commerçants turcs du quartier d'Hackney, un arrondissement très affecté par les troubles, ont repoussé eux-mêmes des émeutiers. «La police nous avait demandé de ne pas agir mais elle ne faisait rien et il en arrivait toujours plus donc on les a pris en chasse. Des cuistos d'un kebab sont sortis avec leurs couteau à viande à la main», a raconté un cafetier au Guardian. Très reconnaissants, les habitants du quartier estiment que c'est grâce à cette mobilisation que leur rue a été épargnée. Selon un autre commerçant, la police leur a interdit de sortir armés dans la rue mais les a autorisés à l'être dans leurs commerces. De même, des émeutiers se sont fait repousser lundi à Whitechapel par des fidèles qui sortaient de la mosquée. Ils craignaient que leur lieu de culte et la banque islamique ne soient attaqués.

Mais plusieurs incidents, survenus dans la nuit de mardi à mercredi, semblent valider les craintes de la police. A Birmingham, trois hommes, qui, selon leurs proches, patrouillaient pour protéger leur quartier des vandales, ont été écrasés par une voiture. Un témoin a expliqué à l'agence de presse Press Association que les victimes venaient d'éteindre un feu allumé par des émeutiers. Plusieurs automobiles sont passées au niveau du trio, qui s'est fait copieusement injurier, quand un des véhicules a fait demi-tour, est monté sur le trottoir et a percuté le groupe. À Enfield, au nord de Londres, 70 blancs, selon un reporter du Guardian, se sont lancé à la poursuite de jeunes à vélo et masqués. Ces habitants criaient vouloir attraper des «noirs et des Pakistanais». La police est rapidement arrivée sur les lieux, empêchant tout dérapage. Toujours à Enfield, une vidéo amateur a filmé une centaine de personnes, qui venaient d'avoir une altercation avec un jeune, scandant «Angleterre, Angleterre, Angleterre».

Ce chant résonne souvent dans les stades de foot mais a également été repris par des groupes d'extrêmes droite comme l'EDL. Le mouvement, cité par le terroriste norvégien Anders Breivik comme une source d'inspiration, affirme d'ailleurs que 1000 de ses membres sont descendus dans les rues pour dissuader les pilleurs. «Nous allons stopper les émeutes puisque la police en est incapable mais je ne peux pas garantir qu'il n'y aura pas de heurts avec les jeunes» a remarqué son président Stephen Lennon.

Le Figaro

Plus de 450 détectives ont été affectés à la chasse aux émeutiers et les pillards dans la plus grande enquête criminelle jamais montée par le Metropolitan de police .

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo


Dernière édition par Newo le Mer 10 Aoû - 22:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Angleterre 2011   Mer 10 Aoû - 22:08

Groupe auto défense anglais (hooligans ?), criant England ! England ! dans les rues.










_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Angleterre 2011   Mer 10 Aoû - 22:16

Citation :
Le profil complexe des émeutiers anglais
Le Figaro - SUZANNE PLUNKETT/REUTERS


Si la plupart sont des jeunes hommes issus de milieux pauvres, les tribunaux voient aussi défiler parmi les personnes arrêtées des enfants, des femmes et des quadragénaires établis.

Lorsque les premières émeutes ont éclaté samedi soir, certains journaux et politiques britanniques ont immédiatement dénoncé des «gangs» d'être à l'origine des violences. Quatre jours plus tard, alors que les violences et les pillages se sont propagés en dehors de la capitale, la réalité semble plus complexe. Si une majorité des émeutiers sont bien de jeunes hommes issus des quartiers pauvres, les premières comparutions révèlent des profils plus atypiques.

Parmi les personnes qui ont défilé à la barre, un homme qui s'apprête à intégrer l'armée, un chauffeur de chariot élévateur, un graphiste, un ouvreur dans un opéra de Londres. Un cuisinier d'un restaurant bio âgé de 43 ans et son frère de 47 ans ont également comparu pour avoir dévalisé une enseigne de restauration rapide à Clapham, un quartier relativement aisé du sud de Londres. La plupart des accusés ont un casier judiciaire vierge, rapporte le Times.

D'autre part, les différents témoignages recueillis par les journalistes britanniques montrent que l'origine ethnique des émeutiers est très diverse. Les pilleurs sont indifféremment asiatiques, noirs, blancs ou d'origine turque. Les foules de casseurs ne sont pas plus anarchistes ou altermondialistes. Le manque de revendications politiques est patent.

Des mères de familles parmi les pilleurs

Les émeutiers présumés comptent aussi dans leurs rangs de nombreux adolescents et même des enfants dont certains n'ont pas plus d'une dizaine d'années. Le porte-parole de la mairie de Manchester, où des troubles ont éclaté mardi soir, fait état «de jeunes de 9, 10 ou 12 ans, cagoulés, brisant des magasins». Un garçon de 11 ans a même été arrêté lundi soir alors qu'il pillait une boutique à Birmingham. Autre illustration de l'extrême jeunesse d'une partie des fauteurs de troubles, Tim Godwin, qui assure l'intérim à la tête de Scotland Yard, a appelé en début de semaine les parents à «contacter leurs enfants et à leur demander où ils se trouvent.»

Mais les parents censés aider la police à ramener le calme n'ont pas été les derniers à descendre dans les rues. «J'étais dans les émeutes et c'est ma fille de 16 ans qui m'appelait pour savoir où j'étais», glousse Jackie, une mère de famille de 39 ans. Elle n'est pas la seule femme à avoir participé, loin s'en faut. Une autre mère avec son enfant a par exemple été filmée par une caméra en train d'essayer des chaussures qu'elle venait de dérober dans un magasin de sport de Tottenham, au nord de Londres. Des jeunes londoniennes, interrogées par la BBC, se sont elles félicitées d'avoir pu voler de l'alcool pour faire la fête toute la nuit. D'autres jeunes filles ont aidé par endroit à monter des barricades, rapporte le Guardian .

La distinction entre les participants responsables de délits d'émeutes - voitures brûlées, agressions de policiers - et des pillages opportunistes n'est jamais très claire. En dépit de la grande variété des situations et des profils identifiés, David Cameron persiste à incriminer les «gangs», comme s'ils formaient une entité homogène. «Il n'est que trop clair que nous avons un grand problème avec les gangs dans notre pays», a déclaré le premier ministre mercredi matin, ajoutant qu'ils n'étaient «en rien représentatifs de l'énorme majorité des jeunes gens de notre pays qui les méprisent.»

Guardian

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Angleterre 2011   Mer 10 Aoû - 23:05

Avant/Après
Déplacez la souris
http://www.telegraph.co.uk/news/uknews/crime/8691651/London-riots-before-and-after-the-destruction-in-Croydon-Hackney-and-Enfield.html

Ce qui est aussi dommage, c'est que des bâtiments centenaires ont cramés en quelques heures. J'aime les vieilles pierres.

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Angleterre 2011   Mer 10 Aoû - 23:22

Citation :
16h23. Attaque raciste ? Ali Hussain, le cousin de Haroon Jahan, l'un des hommes tués cette nuit à Birmingham, assure qu'ils ont été victimes «d'une attaque raciste», dans un quartier qui souffre de «problèmes raciaux», rapporte The Telegraph. «Ils étaient avec le reste de la communauté afin de protéger le voisinage contre les pillards. Ils ne portaient pas d'armes et n'étaient pas violents. Ils étaient juste là pour protéger les entreprises locales des pillards», décrit-il.


Il tentait de raisonner les émeutiers

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Angleterre 2011   Mer 10 Aoû - 23:31


_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Angleterre 2011   Jeu 11 Aoû - 2:06

Citation :
Un émeutier de Londres : « On cible les richesses »
Timothée Boutr

Il y a un temps pour tout. Il est environ 13 heures et Yemoko Baboss — l’identité sous laquelle ce membre autoproclamé d’un gang préfère se présenter — promène tranquillement sa fille dans une poussette. L’heure n’est pas encore à l’affrontement. De toute façon, son téléphone BlackBerry n’a plus de batterie.

Et sans ce précieux outil de communication, pas de rassemblement possible. Lundi après-midi, c’est par le biais d’un message transmis sur sa boîte Messenger que Yemoko a reçu le signal qu’il attendait, voire qu’il espérait. « Il y avait eu Tottenham, Wood Green, Enfield (NDLR : les premiers quartiers de Londres touchés par les émeutes)… C’était évident que ça allait arriver chez nous », raconte cette figure de Hackney, un quartier populaire de l’est de Londres. Le mot d’ordre est simple : rendez-vous à 16 heures sur Mare Street. « Je pense que la police était au courant car elle a fait fermer la plupart des magasins, observe-t-il. En revanche, ils ne savaient pas à quoi s’attendre. Ils ont clairement été dépassés. »

«Il faut se révolter»

Quand Hackney s’est embrasé lundi après-midi, Yemoko était donc aux premières loges à l’heure dite. Une évidence pour ce garçon de 29 ans dont deux ans et demi passés en prison pour « des affaires de drogue ». La mort dans des circonstances troubles d’un habitant de Tottenham jeudi a servi, selon lui, de détonateur à l’expression d’une colère enfouie. « Il faut se révolter. Les taxes sont trop élevées, on n’a pas de travail et il y a eu trop de coupes dans le budget. Pour le gouvernement aujourd’hui, les jeunes sont d’abord un problème. Il ne faut pas s’étonner de ce retour de bâton », plaide ce père de quatre enfants de trois mères différentes en développant des arguments économiques qui font mouche dans l’opinion. « Je comprends parfaitement ce mouvement. Les gosses n’ont rien, leur frustration est énorme », analyse Robin, un vieil habitant du quartier, tandis que, derrière lui, des agents municipaux déblaient les restes d’une voiture calcinée.

Yemoko, issu d’une famille originaire de la République démocratique du Congo (RDC), réfute toute base ethnique à cette contestation. « Il y a des Noirs, mais pas seulement. J’ai vu des gens de toutes les origines », insiste-t-il. Dans les rues bigarrées de son quartier, comme dans celles de Tottenham la veille, personne d’ailleurs ne met en avant le moindre argument racial.

Yemoko se sent davantage engagé dans une guerre contre « le système » qui ne lui procure guère d’états d’âme. Et quand il raconte cette scène d’un policier qui s’effondre après avoir reçu une pierre, c’est d’abord pour se plaindre de l’arrestation du jeune lanceur. Le pillage des boutiques de marques, pourtant peu populaire chez ses compatriotes, ne l’émeut pas plus. « On n’est pas violents contre les gens, et puis, ici, on n’a pas incendié de bâtiments. En revanche, on cible les richesses. On ne fait que reprendre l’argent qu’on a donné. Si on met l’économie à terre, ça va peut-être faire bouger les choses », argumente-t-il.

«ça va se propager à toute l'Angleterre»

Mais Yemoko n’est pas dupe : il sait bien que, dans la masse des jeunes cagoulés, tous ne sont pas mus, loin de là, par des visées politiques. « Il y en a qui profitent de l’opportunité, admet-il. En même temps, quand tu es jeune et qu’il y a des affaires sympas à prendre, c’est sûr que tu te sers. » Bien qu’il se décrive volontiers comme un aîné dans le mouvement, lui-même n’est pas à l’abri d’une contradiction. Lundi, il est rentré chez lui après les émeutes avec « des lunettes de soleil, des chaussures et des tee-shirts ». Pas vraiment effrayé par des policiers largement inoffensifs, le jeune homme au visage tatoué n’a qu’une seule crainte : « Retrouver [sa] tête à la télévision ou sur une caméra de vidéosurveillance. »

Après une matinée passée à pouponner et à faire le bilan de la nuit avec ses potes, Yemoko attend la suite avec gourmandise : « Je pense que ça va se propager à toute l’Angleterre. Parce qu’il y a une compétition un peu stupide entre les quartiers, mais pas seulement. Les jeunes sont vraiment en colère. Je ne sais pas comment ça va tourner… »

Le Parisien

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Angleterre 2011   

Revenir en haut Aller en bas
 
Angleterre 2011
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Sisters of Mercy [Gothique Rock / Angleterre)
» Théâtre du Capitole de Toulouse - saison 2010/2011
» Royal Opera-House 2010-2011
» Théâtre de Caen 2010-2011
» [Fraispertuis City 2011] Timber Drop-El Loco S&S

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Couteaux & Fleurs :: Des Couteaux Et Des Fleurs :: Manifs-
Sauter vers: