Forum sur la culture alternative
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Manif anti aéroport Notre Dame Des Landes (44)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18 ... 23 ... 30  Suivant
AuteurMessage
Nico37



Nombre de messages : 2247
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Manif anti aéroport Notre Dame Des Landes (44)   Ven 18 Oct - 1:27

Citation :
A l’occasion de sa sortie, le CNCA vous invite à une discussion autour du livre de Nicolas de la Casinière “Les prédateurs du béton, enquête sur la multinationale Vinci” (Ed. Libertalia) le VENDREDI 18 octobre à 20h à B17 (17 rue Paul Bellamy : http://bellamy17.free.fr/trouverB17.htm).

Nicolas viendra nous en faire une présentation et le débat qui suivra sera l’occasion de mieux cerner le fonctionnement tentaculaire de ce géant du BTP que nous connaissons bien par ici.
Cette discussion, en forme de retour à l’envoyeur, est aussi pour nous une manière de répondre à l’appel à actions lancé pour l’anniversaire du début des expulsions sur la ZAD, en octobre 2012, dont AGO-VINCI est le principal commanditaire. Elle sera suivie d’une manif le samedi 19 octobre à 14h place Bretagne à Nantes (http://zad.nadir.org/spip.php?article1927 ou http://nantes.indymedia.org/events/28303)

“ Créé en 2000, le jeune groupe Vinci est vite devenu un champion du CAC40 et le leader mondial du BTP, à peine dépassé par deux groupes chinois depuis. Autoroutes, parkings, aéroports, voies ferrées, industrie
nucléaire, réseaux d’eaux, constituent les marchés de Vinci pour la phase construction, et pour l’exploitation. Pour les partenariats public-privé et les grands chantiers, Vinci a constitué avec quelques autres majors une oligarchie très restreinte, surpuissante, imposant son ordre au monde économique et aux collectivités. Vinci incarne le capitalisme moderne avec un discours de façade verte, une rhétorique bien rodée sur l’humain au coeur de l’entreprise, des oeuvres de bienfaisance bien orchestrées, mises
en avant. Ce qui n’empêche pas des pratiques de prédateurs en profitant des opportunités ouvertes par la crise financière et économique, l’exploitation de la précarité des salariés, ses proximités avec le pouvoir et quelques ennuis devant les tribunaux ” .

Collectif Nantais Contre l’Aéroport cnca@riseup.net
Revenir en haut Aller en bas
Nico37



Nombre de messages : 2247
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Manif anti aéroport Notre Dame Des Landes (44)   Sam 19 Oct - 2:04

Citation :
Rendez vous Samedi 19/10 à 15h place Jean Jaurès [Tours], devant l'hotel de ville, pour fêter l'échec des dirigeants et célébrer la résistance de nos irréductibles Gaulois et autres insoumis cosmopolites face à César.

Il y a un an, l’État, complice de la multinationale Vinci, lançait une vaste opération militaro-policière, l'opération César, afin de déloger les résistants à la construction d'un aéroport sur la zone de Notre Dame des Landes et faire place nette pour les bétonneurs.

Malgré les violences et les destructions, cette opération n'a ni empêché les habitants de reconstruire, ni la lutte de continuer, et même si le climat semble en ce moment plus calme, cela nous rappelle que le gouvernement est toujours prêt à utiliser la force pour arriver à ses fins.

Vous pouvez venir déguisés et avec de quoi faire de la musique.
Revenir en haut Aller en bas
Nico37



Nombre de messages : 2247
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Manif anti aéroport Notre Dame Des Landes (44)   Dim 20 Oct - 0:05

Citation :
Le conseil d'État rejette un recours important contre le projet Christophe Turgis 18/10

Le conseil d'Etat a rejeté jeudi un recours important contre le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes déposé par des opposants qui contestaient sa déclaration d'utilité publique prononcée en février 2008, selon l'avis rendu public vendredi sur le site du Conseil d'Etat

Le recours rejeté jeudi avait été déposé le 18 avril 2012 par le Collectif des élus qui doutent de la pertinence de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes (CEDPA). Il faisait partie des recours suspensifs d'une partie des expulsions, à la suite d'un accord politique entre les opposants et les collectivités locales, le 8 mai 2012 pour faire cesser une grève de la faim menée par plusieurs d'entre-eux.

Aux termes de cet accord, les locataires, exploitants et propriétaires installés légalement sur la zone du projet, avant la mise en oeuvre des expropriations, et encore en place le 8 mai 2012 ne pouvaient être expulsés avant l'issue des recours juridiques déjà engagés à cette date contre le projet.
Devant le conseil d'Etat, les opposants contestaient un premier refus du Premier ministre (à l'époque François Fillon) d'abroger la déclaration d'utilité publique (DUP) du projet (prononcée le 9 février 2008), en raison de changements du contexte économique et de la législation environnementale, intervenus depuis l'enquête publique de 2006.

Le conseil d'Etat a rejeté ces recours et les arguments des opposants à l'aéroport, ainsi que leur demande de transmission d'une Question prioritaire de constitutionnalité pour excès de pouvoir au Conseil constitutionnel.
Concernant la modification du contexte économique ou la sous-évaluation, avancées par les opposants, de l'impact environnemental du projet, le conseil d'Etat estime que les arguments des opposants "ne font pas état de changement des circonstances de fait mais seulement de divergences d'appréciation sur les études réalisées antérieurement" à la DUP.

Un recours déposé devant la cour de cassation contre les ordonnances d'expropriation doit encore être jugé, ainsi qu'un autre, déposé devant le tribunal administratif contre les arrêtés de cessibilité. Il a été rejeté en première instance le 20 décembre 2012 mais les opposants ont fait appel en février 2013.
Menant une bataille juridique intense, les opposants n'ont cessé de déposer des recours contre pratiquement toutes les décisions administratives, en parallèle à l'occupation du terrain dédié au projet, qui a donné lieu à d'intenses affrontements avec les forces de l'ordre à l'automne 2012 lors d'une première tentative d'expulsions.

L'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, dont la concession a été attribuée au groupe Vinci, devait initialement être mis en service en 2017 pour remplacer l'actuel aéroport de Nantes Atlantique. Les travaux préparatoires ont déjà pris un an de retard.
Revenir en haut Aller en bas
Nico37



Nombre de messages : 2247
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Manif anti aéroport Notre Dame Des Landes (44)   Dim 20 Oct - 15:23

Citation :
Un an après, le site de Notre-Dame-des-Landes toujours occupé 16/10

Il y a un an jour pour jour, 500 CRS et gendarmes mobiles investissaient la zone prévue pour construire le nouvel aéroport de Notre-Dame-des-Landes, à 20 kilomètres au nord de Nantes. Objectif : déloger les opposants au projet. Le bras de fer a duré plusieurs mois et le face-à-face a parfois été violent. Un an après cette opération policière, le site est toujours occupé et les travaux n'ont pas commencé.

Les gendarmes mobiles ont quitté les lieux, les tracteurs ne barrent plus les chemins mais il reste les chicanes, abandonnées sur les routes. Il y a aussi, partout, des slogans en lettres noires sur fond jaune, hostiles à l'aéroport. Et, au bout des chemins boueux, dans les sous-bois, des cabanes et des caravanes. Elles accueillent 150 à 200 personnes, pour la plupart des militants écologistes ou anticapitalistes.

Sur le site, un seul mot d'ordre : résister aux pressions policières, insiste Sylvain Fresneau, président de l'association de defense des exploitants concernés par l'aéroport. "On est contrôlés régulièrement quand ils passent sur la route et l'hélico passe en moyenne tous les deux jours sur la zone. L'objectif de l'Etat, c'est de nous avoir à l'usure mais cela fait 40 ans qu'on se bat et on ne va pas arrêter maintenant".

Combat sur la durée

Les opposants au projet ne sont pas décidés à baisser la garde. Ils sont même déterminés à occuper durablement le terrain. Début octobre, ils ont semé 24 hectares de céréales sur des parcelles qui doivent accueillir l'une des deux pistes de l'aéroport. Sur le site, la vie s'est organisée, avec le marché du vendredi où l'on vend, où l'on échange des légumes, des oeufs produits sur la zone de l'aéroport. "On est autonomes, on a un boulanger, on fait du fromage, on a un potager... Comment peut-on mieux démontrer que la zone est vivante et que l'on est installés pour longtemps ?" demande Jean-Baptiste, un agriculteur.

Mais pour certains, la situation est parfois pesante. "Parfois on se dit, 'je sème mais est-ce que je vais récolter ?' On n'est pas sûrs de pas être virés dans quelques temps. On est des grains de sable dans la mécanique, donc ils n'ont pas de cadeaux à nous faire" confie Marcel Thébault, qui a refusé de quitter sa ferme.

Etudes complémentaires

Après la mobilisation de l'hiver dernier, des études supplémentaires ont été réclamées. Elles portent notamment sur le réaménagement de l'actuel aéroport et sur l'environnement. Les enquêteurs ont émis des réserves, ce qui retarde le début des travaux. Mais Françoise Verchère, coprésidente du collectif d'élus opposés à l'aéroport, craint un passage en force du gouvernement.

"La logique de l'Etat, c'est de reprendre le projet en le verdissant un peu plus, on va économiser quelques hectares de terres agricoles, on va compenser un peu mieux la destruction des zones humides en creusant trois mares de plus. Voilà la logique. Ils ne peuvent pas penser à l'abandon du projet. Donc je crains fort qu'il y ait à nouveau des actions sur le terrain dans les trois mois qui viennent", explique-t-elle.

Effectivement, la menace d'une intervention est régulièrement évoquée mais elle n'inquiète pas particulièrement Camille, qui s'est installé sur le site dans son camion : "Quelle que soit l'heure du jour ou de la nuit, on est prêts à réagir. Parce que beaucoup de boulot a été fait et on sera super pas d'accord si tout est détruit à nouveau".

Projet maintenu

Les défenseurs du projet, eux, se disent convaincus que l'aéroport verra le jour, qu'il est nécessaire pour développer le Grand-Ouest, l'emploi, la croissance. Mais les recours juridiques et l'occupation du terrain agacent au plus haut point Jacques Auxiette, président du conseil régional des Pays de la Loire : "Une partie de ce territoire est devenu un territoire de non-droits. Il y a un certain nombre d'exactions, d'agressions, de racket, et c'est une situation de non-droits qui est intolérable". En attendant, c'est sur le terrain juridique que se joue cette bataille du ciel. Prévu initialement pour 2017, l'ouverture de l'aéroport est d'ores et déjà reportée d'au moins une année.
Revenir en haut Aller en bas
Nico37



Nombre de messages : 2247
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Manif anti aéroport Notre Dame Des Landes (44)   Lun 21 Oct - 23:47

Citation :
Vendredi 25 octobre, réagissez en direct au documentaire exclusif et au débat sur france3.fr Xavier Collombier 21/10

15h00 vendredi, deux heures interactives permettront d'offrir aux internautes une photographie plus approfondie, un éclairage pour se forger sa propre opinion à travers un documentaire inédit : « Le Tarmac est dans le pré » suivi d’un grand débat. À vous de réagir en direct.

Au delà du jour après jour

Depuis plusieurs mois, France 3 Pays de la Loire accompagne à travers ses éditions d’informations locales et régionales le « dossier Notre-Dame-des-
Landes », des éclairages liés à l’actualité. Cette grande soirée permet d’offrir aux téléspectateurs une photographie plus approfondie, un éclairage pour se faire sa propre opinion à travers un documentaire inédit : « Le tarmac est dans le pré » suivi d’un grand débat.

Une première diffusion sur le web : "Le tarmac est dans le pré" de Thibaut Férié

Le pitch du documentaire ......Quelque part dans le bocage : des gendarmes suréquipés, des paysans remontés, des altermondialistes barricadés, des élus du peuple contrariés, et une importante entreprise du Bâtiment Travaux Publics qui compte les jours et les points. A Notre-Dame-des-Landes, depuis près de cinquante ans, le projet d’un « super aéroport» est régulièrement dans l’actualité tel le serpent de mer, mais ne parvient toujours pas à décoller. Il est devenu en cours de route, et peut être malgré lui, le symbole d’un grand projet inutile et imposé.

Lutte paysanne et citoyenne, « guérilla bocagère » ou encore « nouveau Larzac », ce que l’on nomme désormais « le conflit de Notre Dame des Landes » renvoie à une opposition radicale entre deux modèles de développement et de croissance, deux visions du monde et de l’avenir. De surcroit, il stigmatise d’une manière très forte l’exercice démocratique du pouvoir et les modes de consultation citoyenne. Dans le sillage des hommes et des femmes engagés de part et d’autre dans la bataille, l’histoire de ce récit capte de l’intérieur les termes, les enjeux et les rouages, pour approcher de ce qui se cache et se joue sous les boues épaisses de ces landes-là qui font régulièrement l’actualité.

Un débat interactif : 3 thèmes majeurs avec des débats en face à face.

Vrai ou Faux ? Le futur aéroport est-il un vecteur de développement économique ?
Les raisons du transfert de l’aéroport sont-elles justifiées ?
Le futur aéroport sera-t-il compatible avec les problématiques environnementales ?

Pendant la diffusion du documentaire de Thibaut Férié "Le Tarmac est dans le pré" et durant le débat qui suit, réagissez en direct sur notre page Facebook et sur Twitter avec le bon hashtag #NDDL
Revenir en haut Aller en bas
Nico37



Nombre de messages : 2247
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Manif anti aéroport Notre Dame Des Landes (44)   Mer 23 Oct - 2:22

Citation :
Il n’est plus interdit de semer. 22/10

Ce mardi 22 octobre, le tribunal de grande instance a décidé d’annuler l’ordonnance du 5 octobre. “Les juges ont estimé que l’interdiction était trop vaste et pas assez définie. L’ordonnance ne faisait pas assez la distinction entre les parcelles qui bénéficiaient d’un prêt d’usage et les autres. C’est une victoire”, se satisfait Me Erwan Lemoigne, avocat des opposants. Le Tribunal de Nantes doit se prononcer le 21 novembre pour les terrains de Vigneux-de-Bretagne.)

Reprise des hostilités à Notre-dame-des-Landes ? Un an après la fin des violences qui avaient émaillé les premières tentatives d’expulsion, et la mise en place d’une commission de dialogue, le ton semble se durcir à nouveau entre pro et anti-aéroport. La joute judiciaire a en tout cas repris.

Le 3 octobre, la société Aéroport du grand ouest (Ago), filiale de Vinci, a demandé et obtenu auprès du tribunal de grande instance de Saint-Nazaire une ordonnance sur requête pour interdire semis et plantations sur la Zone d’aménagement différé (Zad), le futur périmètre de l’aéroport.

“Il s’agit de certains terrains en particulier (1), là où sont prévues les deux pistes notamment. Sur le reste de la Zad, il est tout à fait possible d’exploiter, précise Me Maudet, l’avocat d’Ago. Nous avons eu vent sur Internet de la manifestation “Semons la résistance” dont le seul but est de procéder à un coup de force et nous avons souhaité la prévenir.”

Effectivement, samedi 5 octobre, des opposants ne se sont pas privés pour labourer les terres de ces parcelles. Un trouble manifeste à l’ordre public pour Ago qui réclamait mardi 15 octobre devant le TGI 24 000€ à l’Adeca (Association de défense des exploitants concernés par l’aéroport), organisatrice de “Semons la réssistance” pour payer la remise en état.

“Inacceptable, infondé, intolérable”, s’insurge le défenseur de l’Adeca Me Lemoigne, qui réclamait l’annulation de l’ordonnance, “une atteinte à la liberté de travailler, d’exploiter. En quoi labourer une terre qui a vocation à devenir une friche constitue un trouble grave à l’ordre public ?”. “Le droit au travail d’accord, mais pas sur la parcelle d’autrui”, rétorque Me Maudet.

Les juges rendront leur décision ce mardi 22 octobre.

Devant les marches du palais de justice, sous la pluie, une centaine de manifestants ont tenu les rangs.“Ago se prend pour le seigneur de la Zad. Nous ne le laisserons pas faire”, assène Julien Durand, porte-parole de l’Acipa, principale association d’opposants.
Julien Bouliou

(1) 24 hectares en tout, dont 20 à Notre-Dame-des-Landes et 4 à Vigneux-de-Bretagne, dépendant de la juridiction de Nantes.
Revenir en haut Aller en bas
Nico37



Nombre de messages : 2247
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Manif anti aéroport Notre Dame Des Landes (44)   Mer 23 Oct - 23:39

Citation :
Nouvelle poussée de fièvre à Notre-Dame-des-Landes Pierre Sparaco 22/10

Le dossier Notre-Dame-des-Landes s’invite dans l’actualité : rejet d’un recours des opposants par le Conseil d’Etat et manifestation dans les rues de Nantes. Pour sortir du dialogue de sourds, il faudrait pouvoir poser le problème de manière pragmatique, à la manière des Britanniques dans le dossier « Gatwick ».

Le Conseil d’Etat a rejeté un recours contre le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, une défaite juridique pour des opposants bien décidés, au-delà de nombreuses manifestations, à utiliser tous les moyens envisageables pour obtenir l’abandon du dossier. Ce n’est pourtant qu’un rebondissement parmi d’autres, l’affrontement étant loin d’être terminé. Une manifestation dans les rues de Nantes vient de le rappeler, en même temps qu’elle a mis en évidence la dérive de la polémique : on croyait parler transport aérien alors que les arguments portent ouvertement sur des choix de société. En d’autres termes, le dialogue de sourds est confirmé et les raisons d’inquiétude sont plus réelles que jamais.

L’aéroport de Nantes Atlantique n’est évidemment pas saturé avec moins de trois millions et demi de passagers par an et, même en se basant sur des perspectives de croissance du trafic aérien empreintes d’un grand optimisme, le bon fonctionnement de cette plate-forme régionale est assuré bien au-delà de l’horizon. Tout au plus peut-on avancer l’argument de nuisances sonores (qu’un couvre-feu permettrait d’éliminer du jour au lendemain), la notion de risque étant difficilement recevable. Qui plus est, à aucun moment n’a été envisagée l’hypothèse d’un changement d’orientation de l’unique piste de 2 900 mètres qui, s’il était prouvé qu’il est réalisable, résoudrait l’essentiel des difficultés au moindre coût.

Pour établir un dialogue constructif, il faudrait pouvoir ramener la polémique dans le périmètre de l’aviation commerciale et du transport aérien

Aujourd’hui, un moment de calme relatif précède une nouvelle tempête. Les animateurs de la Région des Pays de la Loire réclament d’être « désenclavés » et soutiennent cette thèse de la même manière qu’en l’absence de tout aéroport. Ici et là, les intervenants ont tout simplement oublié qu’il s’agit ici, au départ, d’un dossier de pur transport aérien, dévoyé, dénaturé, qui sert de prétexte à la promotion … « d’un autre choix de société ». Ce qui suffit à expliquer que tout dialogue soit impossible. De toute manière, en avril, le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, a clairement réaffirmé « son attachement à poursuivre la conduite de ce projet », dans le respect, avait-il précisé, d’une méthode de travail fondée sur « le dialogue et l’échange constructif ».

Rien de tout cela n’est possible, à partir où les opposants à « NDDL » contestent la déclaration d’utilité publique édictée le 9 février 2008, il y a donc 5 ans. Les experts du transport aérien répètent que Nantes Atlantique ne risque en aucun cas la saturation, même à très long terme. Mais cet argument technique imparable n’est pas entendu par des opposants qui préfèrent se draper dans la dignité de protecteurs de l’environnement, de la biodiversité, de la défense d’espèces protégées. Sans doute seraient-ils écoutés avec davantage d’attention s’ils cherchaient plutôt à maintenir la polémique dans les limites de l’aviation commerciale.

Tout au contraire, lors de la plus récente des manifestations, dans les rues de Nantes, devant le bâtiment de la préfecture, chacun a pu voir une banderole « aéroport = capitalisme ». D’autres slogans s’attaquaient à Vinci, concessionnaire choisi pour exploiter NDDL, « La terre aux paysans, et non pour Vinci ». Et, injure suprême, le Premier ministre était caricaturé… tenant un avion dans la main.

Mieux vaudrait s’intéresser, par exemple, aux travaux de l’Airports Commission britannique qui, dans moins de deux mois, publiera un rapport très attendu qui dira ce qu’il convient de penser de l’avenir de l’aéroport de Londres Gatwick : une seule piste, deux aérogares, 34 millions de passagers et 242 498 mouvements d’avions par an. Des repères qui valent tous les repères du monde et qui devraient suffire à la France à choisir d’autres priorités. Ce qui sera peut-être le cas, toutes considérations politiciennes mises à part, le jour où le gouvernement français ne sera plus dirigé par un Breton.
Revenir en haut Aller en bas
Nico37



Nombre de messages : 2247
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Manif anti aéroport Notre Dame Des Landes (44)   Sam 26 Oct - 12:59

Citation :
Rassemblement devant le Ministère de l’écologie CONTRE L’AEROPORT DE NDDL samedi 26 octobre à 15h

Cet appel à mobilisation fait suite à l’enchainement des dernières actualités concernant la Zad (septembre-octobre), dont :

- demande de dérogation pour le déplacement des espèces protégées déposée par Vinci : dossier de 2000 pages mis en ligne le 7/10 pour 3 semaines de pseudo consultation

- passage d’huissiers sur plusieurs lieux pour spécifier l’expulsabilité notamment à la Ferme de Bellevue, à la Châteigne et au Moulin de Rohanne

- ordonnances interdisant de semer sur la Zad (recours déposés)

- déclaration d’utilité publique du barreau routier (corrolaire du projet d’aéroport)

Ils veulent faire passer leur projet en force et accélèrent les manoeuvres, nous sommes toujours mobilisés et nous ne laisserons pas faire !

Tous en bottes devant le Ministère de l’écologie samedi 26 octobre à 15h !

Pour plus d’infos : http://www.nddl-idf.org
http://communiques-acipa.blogspot.fr

Ministère de l’écologie 246 Boulevard Saint-Germain, 75007 Paris M° Rue du Bac, Solférino / Rer C Musée d’Orsay
Revenir en haut Aller en bas
Nico37



Nombre de messages : 2247
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Manif anti aéroport Notre Dame Des Landes (44)   Dim 27 Oct - 12:19

http://audioblog.arteradio.com/Notre_Dame_des_Landes/frontUser.do?method=getHomePage
Revenir en haut Aller en bas
Nico37



Nombre de messages : 2247
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Manif anti aéroport Notre Dame Des Landes (44)   Lun 28 Oct - 13:52

Citation :
La prochaine assemblée du Collectif d'Île-de-France de soutien aux opposants au projet d'aéroport de NDDL aura lieu au Transfo* à 20h mardi 29/10.

En espérant vous voir nombreux pour préparer les mobilisations importantes à venir en novembre : les expulsions se rapprochent à nouveau et tout porte à croire qu'elles seront tout aussi violentes et subites que l'année passée et que le projet d'aéroport avancera ensuite très rapidement, en dépit des mobilisations, réticences et recours nombreux.

*57 avenue de la République à Bagnolet - M° Galliéni / Tram T3b Pte de Bagnolet
Revenir en haut Aller en bas
Nico37



Nombre de messages : 2247
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Manif anti aéroport Notre Dame Des Landes (44)   Mar 29 Oct - 14:13

Citation :
Espèces protégées à l'aéroport : la consultation est prolongée 23/10

Avant d'autoriser leur destruction et leur transfert de Notre-Dame-des-Landes, la préfecture de Nantes met à disposition du public le dossier concernant les espèces protégées

Et vient de faire savoir que la consultation des dossiers de demande de dérogation espèces protégées déposés dans le cadre du futur aéroport du grand ouest et de sa desserte routière est prolongée jusqu’au 7 novembre inclus.

Pour la prise en compte des contributions le site internet de la préfecture de Loire-Atlantique

Ce dossier également consultable sur place, à la préfecture du lundi au vendredi, de 9 h à 12 h et 14 h à 16 h 30.
Revenir en haut Aller en bas
Nico37



Nombre de messages : 2247
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Manif anti aéroport Notre Dame Des Landes (44)   Jeu 31 Oct - 6:46

Citation :
Fête à la Ferme de Bellevue le 23 novembre

Tous ceux qui occuppent et font vivre la ferme de Bellevue depuis fin janvier 2013 souhaitent inviter largement tous ceux qui sont concernés par cette lutte à venir festoyer à la ferme le 23 novembre. Repas, musique et convivialité.

Ci desous le texte d'invitation:

Betterave party accompagnée d'une poule au pot musicale au soir du 23 novembre 2013 à la Ferme de Bellevue

Au mois de juillet un jour de grand soleil nous avions planté 80 ares de betteraves dans un champs près du Rosier. L'été les a enracinées avec juste ce qu'il faut de pluie passagère, fort belle il n'est plus nécessaire d'attendre, le 23 au matin nous les ramasserons ensemble (amener son pique nique du midi ) les vaches en ruminent déjà de plaisir.

Pour une autre équipe cela ne mangera pas de pain d'allumer le four de la maison pour y faire une fournée dans la perspective de la fête du soir.
Trop bête de laisser perdre la chaleur d'après fournée, alors pourquoi ne pas penser à y mettre pizzas, gâteaux, pâtés ou autres dans la perspective de se taper la cloche le soir Pour ceux qui ne veulent venir qu'en fin d'après midi, fromage ou dessert sous le bras seront les bienvenus .

La poule au pot pour le soir se cuisinera en direct (début d'après-midi) avec vos petites ou grosses paluches . Dans le hangar il faudra installer la veille, un bar, des tables, un barnum, un bon gros et grand bazar de bonne humeur quoi...

Le soir venu les carottes seront cuites, la poule au pot dégustée, il sera l'heure d'allumer les lumières pour laisser parler les instruments de musique.

Trois groupes titilleront nos semelles de feu et c'est souvent juste après que la scène peu s'ouvrir à un bouf d'enfer (ne pas oublier ses instruments ).
Revenir en haut Aller en bas
Nico37



Nombre de messages : 2247
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Manif anti aéroport Notre Dame Des Landes (44)   Jeu 31 Oct - 14:12

Citation :
Les accords PS-écologistes sous la menace de Notre-Dame-des-Landes 22/10

Dans plusieurs communes de Loire-Atlantique, écologistes et socialistes feront listes communes aux élections municipales du mois de mars. Ici et là, le dossier de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes a empêché un tel accord. C’est loin d’être le cas partout. Mais les accords conclus sont sous la menace d’une fin de la trêve à Notre-Dame-des-Landes. « Si le gouvernement tente de passer en force, il est clair qu’il faudra revisiter ces accords, qui pourraient capoter », dit-on à Europe Ecologie les Verts.
Citation :
Éric Edom conduira la liste Alternative citoyenne pour Saint-Nazaire 22/10

Label gauche qui a changé d’enseigne est devenu " citoyenns (nes) nazairiens (nes) », s’est allié avec le Parti de Gauche pour présenter une liste de gauche « authentique » aux prochaines élections municipales.

« Éric Edom conduira cette liste, nous ouvrirons cette liste aux partis de gauche, au Parti communiste ainsi qu’aux citoyens non encartés » précise le candidat.
Éric Edom ne ferme pas la porte à Nicolas Terrassier « mais il y a deux préalables pour participer à une alliance : Notre-Dame-des-Landes et la vasière de Méan. »

Alternative citoyenne pour Saint-Nazaire ne veut pas « cautionner la politique néolibérale menée par Joël Batteux et qui sera poursuivie par David Samzun. »

Lionel Debray du Parti de gauche estime que la politique menée par Hollande va laisser des traces et « invite les camarades à rejoindre la gauche authentique ».
Revenir en haut Aller en bas
Nico37



Nombre de messages : 2247
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Manif anti aéroport Notre Dame Des Landes (44)   Ven 1 Nov - 15:44

Citation :
NDDL : la DGAC est pour 30/10

La Direction générale de l'avion civile "a présenté le 28 octobre 2013 à Nantes l’étude commanditée en avril dernier par la commission du dialogue, constituée pour calmer le jeu suite aux violences entre pro- et anti-NDDL." Ils ont étudié les nuisances sonores si l'ancien aéroport était maintenu.

"Les avions survolent le centre de Nantes, à forte densité de population, à moins de 400 m de hauteur. Ils survolent aussi, à moins de 300 m d’altitude, le lac de Grandlieu, au sud, site exceptionnel classé en zone Natura 2000. Avec la croissance du trafic, les habitants du centre de Nantes subiraient à terme, aux heures de pointe, le passage d’un avion toutes les deux minutes."

La "zone soumise à de très fortes contraintes d’urbanisme, notamment l’interdiction de construire de nouveaux logements, s’étend significativement. De nombreux terrains, situés en milieu urbain, proche des équipements et bien desservis seraient gelés, en totale contradiction avec les politiques de densification des villes et de lutte contre l’étalement urbain, dans une agglomération où la démographie est particulièrement dynamique."

"L’augmentation du nombre de vols annuels et du nombre de survols de l’agglomération nantaise combinés à une croissance de l’emport moyen conduit à un allongement des courbes de bruit dans les secteurs survolées par les avions à l’atterrissage, c’est-à-dire ceux dans le prolongement de l’axe de la piste en particulier du côté de l’île de Nantes et sur la commune de Saint-Aignan Grand Lieu. A contrario, la modernisation de la flotte et notamment l’amélioration des performances acoustiques des futurs avions au décollage a pour effet de rétrécir les courbes de bruit dans les zones survolées par les avions au décollage."

Si en plus le seul argument en faveur des antis (le progrès technologique qui diminue le bruit) montre que l'aéronautique est une industrie d'avenir...
Revenir en haut Aller en bas
Nico37



Nombre de messages : 2247
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Manif anti aéroport Notre Dame Des Landes (44)   Sam 2 Nov - 12:01

Citation :
« Lyon/Turin, Notre-Dame-des-Landes, même combat ! » Matthieu ESTRANGIN le 27/10

Le projet ferroviaire Lyon/Turin était, cette semaine, au menu de la commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale et sera, jeudi, discuté en séance plénière. Et hier matin, c’était LE sujet choisi par Europe Écologie – Les Verts (EELV) Isère. Michèle Bonneton, députée, Pierre Mériaux, conseiller régional, et Yann Mongaburu, porte-parole d’EELV, avaient invité Daniel Ibanez, le coordinateur des opposants au projet.

Un recours gracieux auprès du Premier ministre

Raymond Avrillier était aussi autour de la table. Et qui dit Avrillier, dit recours… On n’a pas été déçu, il a bien été question d’un recours, gracieux même, celui déposé auprès du Premier ministre le 24 octobre « par 17 organisations (syndicats, associations) et 530 requérants. Nous demandons à Jean-Marc Ayrault de prendre un décret d’annulation du décret du 23 août 2013 sur la déclaration d’utilité publique de l’ouvrage », explique le maire-adjoint honoraire de Grenoble.

La liste des raisons d’annulation de ce texte est, pour les élus d’EELV et le représentant des opposants, longue, très longue : « Informations trompeuses, insuffisance du débat public, manquements aux règles d’impartialité et d’indépendance des enquêteurs, dossier saucissonné, insuffisance des analyses multicritères coût/avantages… »

Et Daniel Ibanez d’ajouter : « Pour 25 milliards, ne vaut-il pas mieux trouver une solution pour la vallée du Rhône où les camions sont beaucoup, beaucoup plus nombreux… »

Pour expliquer leur opposition au projet Lyon/Turin, Pierre Mériaux rappelle que « jusqu’en 2012, nous n’étions pas opposés au projet ». Oui, mais… « Contrairement à certains, nous sommes partisans de la réévaluation des dossiers. C’est ce que nous avons fait. […] D’autant que la priorité au report modal fret a basculé sur une ligne à grande vitesse voyageurs permettant de desservir Chambéry et par rebond Annecy. Pour nous, la priorité au report modal fret reste totalement d’actualité, mais pour cela, la seule chose à faire, c’est de remplir le tunnel du Mont-Cenis qui n’est occupé qu’à 20 % de sa capacité. Il est aberrant de vouloir creuser un deuxième tunnel alors que l’actuel n’est pas saturé. C’est gaspiller plus de 25 milliards d’euros ! Un parallèle avec le dossier de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes s’impose. Ce sont des dossiers construits il y a 30 ans sur des perspectives de croissance infinie. Depuis, le monde a changé… »
Revenir en haut Aller en bas
Nico37



Nombre de messages : 2247
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Manif anti aéroport Notre Dame Des Landes (44)   Dim 3 Nov - 17:45

Citation :
Des opposants à " l'Ayraultport " de Notre-Dame-des-Landes manifestent à Paris avec AFP 26/10

" Des légumes, pas du bitume, non aux expulsions " . C'est derrière cette banderole qu'une cinquantaine de manifestants ont protesté samedi après-midi à quelques centaines de mètres du ministère de l'Ecologie contre le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

Brandissant des pancartes " Non à l'Ayraultport " , " Résiste oiseau " , et ou " Vive la solidarité des arbres " , les manifestants étaient rassemblés pour " réamorcer la mobilisation " " alors qu'il y a "une menace d'expulsion de la ferme de Bellevue " , a expliqué Claire Lecornec, membre du collectif NNDL.

La Cour d'appel de Rennes a confirmé cette semaine l'expulsion d'agriculteurs occupant la ferme de Bellevue vouée à la destruction sur le site du projet d'aéroport.

Les travaux ont un an de retard

Les manifestants ont indiqué protester également contre le projet de gigantesque campus universitaire sur le plateau de Saclay, à 25 km au sud de Paris. "C'est le projet de la démesure, qui met en péril les meilleures terres agricoles d'Ile-de-France", a déclaré Mme Lecornec.

L'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, dont la concession a été attribuée au groupe Vinci, devait initialement être mis en service en 2017 pour remplacer l'actuel aéroport de Nantes Atlantique. Les travaux préparatoires ont déjà pris un an de retard.
Revenir en haut Aller en bas
Nico37



Nombre de messages : 2247
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Manif anti aéroport Notre Dame Des Landes (44)   Lun 4 Nov - 15:20

Citation :
Les Lutines et les Lutins en Lutte et l’Armée des Arbres appellent tous les êtres vivants à venir planter une haie géante à Notre Dame des Landes, sur le tracé du barreau routier desserte abandonnée de l’ancien projet d’aéroport. Avant que la pollution et le chaos climatique n’engloutissent notre civilisation, stoppons la technofolie arrêtons l’auto-destruction des moteurs à explosion ! Ici comme partout, le temps est venu de la reforestation. La première Eco Autoroute Verte ( à limitation de vitesse naturelle : 1 arbre tous les 5 mètres ) sera inaugurée les 23 et 24 novembre 2013 . Cette haie géante sera plantée en l’honneur de la ville de Nantes Capitale Verte Européenne et de l’entreprise VINCI, opporthunément reconverties dans la protection de l’environnement . Au lieu d’infliger des prunes et des amandes aux gens, le Premier Ministre des Lobbies de la Ripoublique, ainsi que Monsieur le Préfet de VINCI, et les troupes de la Jardinerie Nationale sont convié-e-s à se rendre utiles, en venant planter un verger pour l’épanouissement de la ZAD sur Terre . Pour l’occasion venez avec vos enfants, vos parents, vos arbres préférés (ornés d’un tissus coloré), avec votre pelle, votre déguisement d’espèce protégée (ou ce que vous voudrez : légume, salamandre, gendy le gendarme, menhir etc… ) apportez aussi votre tente et votre pique-nique. Nous grillerons des châtaignes et ferons ripaille pendant deux jours et deux nuits ! Et pour les charognards au pouvoir qui dévorent les trésors de la terre, s’ils envoient leurs sombres escadrons, on leur fera bouffer leur béton. Ici sur la Lande de la ZAD et dans le reste du monde on va cultiver l’horizon !

Les Lutines et les Lutins en Lutte et l’Armée des Arbres

..plus d'infos bientôt sur zad.nadir.org/semetazad
Revenir en haut Aller en bas
Nico37



Nombre de messages : 2247
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Manif anti aéroport Notre Dame Des Landes (44)   Mar 5 Nov - 13:01

Citation :
Le maire Jean-Paul Naud se représente aux municipales 25/10

Jean-Paul Naud, maire, sans étiquette, sollicite un second mandat. Il explique sa décision : « Un deuxième mandat est nécessaire pour finaliser les projets commencés dans celui en cours. En revanche, je ne conçois pas de partir seul. Il me semble important de pouvoir repartir avec certains élus sortants qui seraient à nouveau partants auxquels se joindraient de nouveaux élus qui apporteraient de nouvelles idées. Il est nécessaire d'avoir un noyau d'élus sortants pour engager cette rencontre avec de nouveaux candidats ».

Dans le cadre des projets, il précise : « Dans ce deuxième mandat, il s'agit de terminer des projets qui ont été lancés : le pôle enfance et la nouvelle station d'épuration. Il permettra d'engager une réflexion avec les nouveaux élus sur de nouveaux projets ou ceux qui n'ont pu démarrer pour des raisons financières, comme le pôle santé. Il s'agit, en tout état de cause, de rester raisonnable compte tenu de la faiblesse du budget communal. »

Jean-Paul Naud considère que solliciter un second mandat suppose également de ne pas penser uniquement à sa commune mais de raisonner aussi à l'échelle de l'intercommunalité en rappelant : « Au sein de la CCEG (communauté de communes d'Erdre et Gesvres), nous élaborons de plus en plus de projets en commun. Il faut, je crois, être présent aux deux niveaux pour défendre en même temps les intérêts de sa commune et ceux de l'intercommunalité à laquelle on appartient ».

Quant au projet de l'aéroport : « J'ai été élu maire en 2008. Nous étions en pleine incertitude. Je pensais que six ans plus tard nous serions fixés. Nous sommes toujours dans la même incertitude. C'est à nouveau un dossier qui va peser dans l'élection municipale à Notre-Dame-des-Landes. »
Revenir en haut Aller en bas
Nico37



Nombre de messages : 2247
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Manif anti aéroport Notre Dame Des Landes (44)   Mer 6 Nov - 16:08

Citation :
Les élus écologistes de la région tempêtent : " Les dés sont pipés " 29/10

Le groupe des élus écologistes du conseil régional des Pays de la Loire rappelle tout d’abord que la direction générale de l’aviation civile (DGAC) a présenté ce lundi 28 octobre son étude de plan d’exposition au bruit sur Nantes Atlantique dans l’hypothèse de l’abandon du projet de nouvel aéroport à Notre-Dame-des Landes. Cette étude fait suite aux demandes de la commission du dialogue. « Malheureusement, pas de surprise dans les conclusions rendues par la DGAC », déplore les représentants d’Europe Ecologie Les Verts (EELV) dans un communiqué..« Les chiffres sont gonflés, les bases de calculs erronées, les hypothèses les plus désavantageuses mises en avant… L’élaboration d’un PEB devrait reposer sur un modèle mathématique, construit sur des hypothèses et des données de trafic objectives, non sur un détournement de chiffres dont le seul objectif est de nourrir une opinion tranchée », estime Jean-Philippe Magnen, président du groupe EELV au conseil régional des Pays de Loire. « Pour preuve, les résultats obtenus sont la conséquences d’hypothèses non étayées qui concourent toutes à augmenter le survol de Nantes et à ne pas prendre en compte les nouveaux modèles d’avions moins bruyants », ajoute-t-il. De son côté, Pascale Chiron, Présidente du groupe EELV à Nantes et Nantes Métropole explique : « Bien sûr, le bruit occasionné par le survol de la métropole nantaise par les avions, est gênant. Cependant, la situation à venir n’est vraisemblablement pas celle décrite par la DGAC. Elle est sans doute plus proche des résultats de l’étude commandée par le CéDpa à un cabinet européen. Cette dernière intègre le renouvellement progressif de la flotte des avions, une procédure d’approche par le nord moins bruyante et respecte le partage actuel de l’utilisation nord-sud de la piste, fruit de l’orientation des vents et du code de bonne conduite. La DGAC a rejeté arbitrairement ces hypothèses de bon sens. ». Et les élus écologistes de conclure : « Dans ce dossier où l’Etat est juge et partie, les dés sont une fois de plus pipés».
Revenir en haut Aller en bas
Nico37



Nombre de messages : 2247
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Manif anti aéroport Notre Dame Des Landes (44)   Jeu 7 Nov - 18:49

Citation :
Marché public irrégulier, le gouvernement sommé d’enquêter HERVÉ KEMPF 07/11

Suite aux révélations de Reporterre sur les infractions au code des marchés publics dans l’enquête naturaliste menée par le bureau d’études Biotope, les associations interpellent les ministres de l’Ecologie, des Transports et des Affaires sociales.

Il apparait par ailleurs que l’inventaire des espèces a oublié des espèces protégées, ce qui interdit légalement des travaux sur la zone.

L’étude bidon

L’enquête publique ayant conduit à la déclaration d’utilité publique de Notre Dame des Landes est-elle valable ? C’est la question que pose au gouvernement l’Acipa (Association Citoyenne Intercommunale des Populations concernées par le projet d’Aéroport de Notre Dame des Landes) et le Cédpa (Collectif d’élus Doutant de la pertinence de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes) après les révélations de Reporterre : la semaine dernière, notre enquête montrait que le bureau d’études Biotope, dont le travail sur l’inventaire naturaliste de la zone du projet d’aéroport a servi de base à cette enquête, avait commencé à travailler, avec l’aval des services de l’Etat, avant que le marché public ait été officiellement attribué. Il y avalt là une infraction majeure aux règles du marché public. De plus, Biotope a employé des experts de façon irrégulière, et a été lourdement condamné pour ce fait par le tribunal des prudhommes en septembre dernier.

Acipa et Cédpa ont envoyé le 4 novembre une lettre au ministre de l’Ecologie, Philippe Martin, au ministre des Transports, Frédéric Cuvillier, et à la ministre des Affaires sociales, Marisol Touraine, pour leur demander de réagir à ces graves irrégularités.

Lettre à télécharger (.pdf)

La publication de Reporterre "vient en effet de révéler de bien curieux procédés dans la réalisation du dossier préliminaire à la Déclaration d’utilité publique prononcée en 2008." Les documents officiels publiés par le quotidien de l’écologie "sont accablants : il apparait que Biotope, le bureau d’études retenu pour réaliser l’état des lieux initial environnemental, a reçu un ordre de mission signé de la Direction départementale de l’équipement le 6 juin 2005, bien avant donc l’attribution officielle du marché en date du 23 juin. Il est même patent que son travail a commencé avant l’ordre de mission dès le mois de mai. Il s’agit là d’un non-respect du code des marchés publics imputable à la DDE."

Ces lourdes irrégularités s’ajoutent au fait que l’état des lieux initial environnement (“a été notamment jugé largement insuffisant sur tous les éléments" par la commission scientifique qui l’a étudié en 2012, rappellent les associations.

Elles demandent aux ministres de diligenter des enquêtes, voire d’engager des poursuites, sur les faits irréguliers maintenant publics. Elles se réservent la possibilité d’engager des poursuites auprès de la justice pénale.

Elles affirment enfin que ces informations ne rendent pas possible que le préfet de Loire-Atlantique "engage les travaux de déplacement des espèces comme cela se murmure de plus en plus sur le terrain, alors que de nouvelles failles dans la procédure sont désormais connues".

Ne pas détruire le fluteau nageant

L’inventaire naturaliste des espèces vivant sur la zone du projet d’aéroport se révèle par ailleurs incomplet, observent de leur côté le collectif des Naturalistes en lutte, qui regroupe de nombreuses associations naturalistes (Eaux et rivières de Bretagne, France nature environnement, Ligue pour la protection des oiseaux, Bretagne vivante, etc.). Dans un communiqué publié le 5 novembre, ils observent que la liste des espèces dressée dans le cadre de l’enquête nécessitée par la loi sur l’eau, "des espèces végétales protégées supplémentaires ont été identifiées sur le site". Etant inconnues, elles n’ont pas fait l’objet d’une demande de dérogation : les travaux ne peuvent donc pas commencer sur le site, puisqu’ils pourraient les détruire. Or, il est illégal de détruire des espèces protégées.

Il s’agit, précisent les Naturalistes à Reporterre, des espèces Sibthorpia europaea, ou sibthorpie, ainsi que des stations jusque là non identifiées de Luronium Natans, ou fluteau nageant.

L’Etat reconnait la possibilité de réaménagement de l’aéroport actuel

Par ailleurs, la préfecture de Loire-Atlantique a rendu publique mercredi 5
rendue publique une étude sur le coût du réaménagement de l’aéroport de Nantes-Atlantique. Selon cette étude, réalisée par la Direction générale de l’aviation civile (DGAC), ce réaménagement coûterait plus cher que la construction d’un aéroport à Notre Dame des Landes.

Selon la DGAC, pour adapter l’actuel aéroport de Nantes Atlantique, situé au sud-ouest de la ville, à une progression attendue du trafic à cinq puis neuf millions de passagers, les travaux envisagés coûteraient 685 millions d’euros. Il faudrait y ajouter 140 millions de travaux préparatoires et de pertes d’exploitation, soit un total de 825 millions d’euros.

A comparer au coût de 556 millions d’euros de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, tel qu’estimé en 2010, au moment de l’attribution de sa concession au groupe Vinci.

Le problème est que l’extrapolation du trafic à neuf millions de passagers est fort discutable, et les avantages économiques attendues de la construction d’un nouvel aéroport ont été très largement surévaluées, comme l’avait montré les contre-expertises du cabinet CE Delft.

Pour la DGAC, les bâtiments actuels de Nantes Atlantique ne suffiraient pas à accueillir l’afflux de passagers et une deuxième aérogare devrait être construite. Les bâtiments et équipements nécessaires au fonctionnement de l’aérodrome devraient tous, à l’exception de la tour de contrôle, être déplacés.

Cependant, en produisant cette étude aux conclusions fort discutables, l’Etat reconnait un point qui avait toujours été nié jusque-là : "Cette étude démontre bien que le réaménagement de Nantes Atlantique est possible ! » observe Pascale Chiron, présidente du groupe EELV à Nantes et Nantes Métropole. « Cela fait plus d’une dizaine d’années que nous réclamons ce débat ». Il convient donc d’examiner cette hypothèse avant toute décision de chantier sur la Zad.
Revenir en haut Aller en bas
Nico37



Nombre de messages : 2247
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Manif anti aéroport Notre Dame Des Landes (44)   Ven 8 Nov - 12:40

Citation :
Une étude officielle relance le débat sur le projet Notre-Dame-des-Landes Bruno Trevidic | 07/11

Maintenir l'aéroport actuel de Nantes coûterait plus cher qu'en construire un nouveau, affirme la DGAC.

Le maintien de l'actuel aéroport de Nantes coûterait plus cher que la construction du nouvel aéroport sur le site de Notre-Dame-des-Landes. C'est du moins ce qu'affirme la Direction générale de l'aviation civile, dans une étude dévoilée hier, dans le cadre de la commission du dialogue instituée en avril dernier par le gouvernement. Selon la DGAC, les travaux à réaliser à NantesAtlantique pour faire face à la progression attendue du trafic, de 3,9 millions de passagers cette année jusqu'à 9 millions à un horizon non précisé, coûteraient au total 685 millions d'euros, contre 602 millions prévus pour le nouvel aéroport de Notre-Dame-des-Landes dans sa phase initiale
Dans le détail, l'aéroport actuel nécessiterait 185,2 millions de travaux pour passer de 3,9 millions à 5 millions de passagers, 255,4 millions supplémentaires pour monter à 7 millions et encore 171,3 millions pour atteindre les 9 millions. L'addition serait notamment alourdie par la nécessité de remettre l'unique piste aux normes de sécurité, souligne l'étude. La piste actuelle présenterait « des creux et bosses avec des écarts de près de trois mètres », affirme la DGAC. De plus, la réfection de cette piste nécessiterait la fermeture de l'aéroport « pour trois à six mois ». Soit un manque à gagner de 85 millions.

Un devis discutable

Autant d'arguments chocs pour la défense du projet gouvernemental de nouvel aéroport qui rencontre une forte opposition locale. En 2006, la DGAC avait déjà réalisé une première étude très contestée, affirmant que l'actuel aéroport ne serait jamais en mesure de faire face à la croissance du trafic. Aujourd'hui, elle concède que « le maintien de l'activité [à l'aéroport actuel, NDLR] n'est pas physiquement impossible, mais serait très coûteux ». Cependant, les montants avancés sont très discutables. A titre de comparaison, l'aéroport de Beauvais (4 millions de passagers) a remis aux normes sa piste et construit un nouvel aérogare en 2009 pour respectivement 14 et 9 millions d'euros, en suspendant son activité pendant une semaine seulement. En 2006, la rénovation de la plus longue piste d'Orly, capable d'accueillir des A380, avait coûté 30 millions. En 2010, la construction d'un nouvel aérogare à Bordeaux-Mérignac avait coûté 5 millions d'euros pour une capacité additionnelle de 1,5 million de passagers. On est loin des sommes colossales du « devis » de la DGAC. Les prévisions de trafic sont tout aussi discutables. L'étude n'avance aucune date, mais, selon toute vraisemblance, le cap des 5 millions ne sera pas atteint avant la fin de la décennie. Quant aux 9 millions, le projet de Notre-Dame-des-Landes l'envisage pour... 2060.
Curieusement, l'étude juge également nécessaire d'allonger à 3.600 mètres la piste actuelle, pour d'hypothétiques A380, ce qui n'est même pas prévu à Notre-Dame-des-Landes. Enfin, la comparaison avec le coût prévu de NDDL a de quoi faire sourire. Les 602 millions évoqués ne concernent que la première phase, pour une capacité de 4 millions de passagers. L'addition monterait à 808 millions pour une capacité de 9 millions. Mais ce chiffre n'englobe ni les surcoûts, ni les infrastructures routières et ferroviaires pour la desserte de l'aéroport. Le coût global du projet, s'il aboutit, se compterait plutôt en milliards d'euros.
Revenir en haut Aller en bas
Nico37



Nombre de messages : 2247
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Manif anti aéroport Notre Dame Des Landes (44)   Sam 9 Nov - 18:09

Citation :
Une « manif » jeudi 03/11

Le comité 09 contre le projet de Notre-Dame-des-Landes appelle à un rassemblement jeudi à 10 heures devant la préfecture. Cette manifestation a deux objectifs. Le premier est de « dénoncer la transparence de façade de la consultation publique par la préfecture 44 concernant le transfert des espèces protégées présentes sur le site » . « Le document mis en ligne comprend quelque 2 000 pages consultables en ouvrant une cinquantaine de pièces à télécharger, plus les additifs. Il faudrait une véritable équipe d’experts pour en analyser le contenu, les tenants et aboutissants. En ceci, il est inaccessible aux simples citoyens » , commente le comité.

Deuxièmement pour « protester contre l’idée que l’on puisse déplacer des espèces protégées intimement liées à l’écosystème zone humide du site, et ce, pour y construire un aéroport inutile et coûteux » .
Revenir en haut Aller en bas
Nico37



Nombre de messages : 2247
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Manif anti aéroport Notre Dame Des Landes (44)   Dim 10 Nov - 23:48

Citation :
Les naturalistes mobilisés 07/11

Pour le collectif des Naturalistes en lutte, opposé au projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes, plusieurs espèces protégées n’ont pas été relevées lors des inventaires sur la zone.

Les associations membres du collectif (LPO, Bretagne vivante, France nature envrionnement, etc) viennent d’alerter les porteurs de projet. « Le collectif avait trouvé des plantes non répertoriées et l’avait indiqué lors de l’enquête loi sur l’eau il y a un an et demi. Le collège scientifique avait demandé des études plus complètes. Rien n’a été fait », relate Yves Lepage, président de France nature environnement Pays-de-Loire.

Ces « oublis », le collectif les a vus sur place et a aussi déposé hier sa contribution aux dossiers de dérogation des espèces protégées (avant leur transfert ou destruction). De son côté, la préfecture rappelle qu' "au regard de tout ce qui a été fait, il n’est pas concevable de tout reprendre les inventaires". Les naturalistes souhaitent pouvoir constater les oublis via un huissier. Ils viennent donc de demander l'autorisation d'aller sur les terrains de la société AGO pour constater avec un huissier.
Revenir en haut Aller en bas
Nico37



Nombre de messages : 2247
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Manif anti aéroport Notre Dame Des Landes (44)   Mar 12 Nov - 0:41

Citation :
Communiqué de l'ACIPA :

Virgile Mazery, apiculteur professionnel, dont une grosse partie du cheptel butine sur la zad depuis plusieurs années, est accusé par AGO-Vinci d'occupation illégale de terres agricoles.
Il passe devant le juge du tribunal de Saint Nazaire le mardi 26 novembre 2013 à 10h00.
Copain 44 et les apiculteurs professionnels appellent à un rassemblement devant le tribunal.
Revenir en haut Aller en bas
Nico37



Nombre de messages : 2247
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Manif anti aéroport Notre Dame Des Landes (44)   Jeu 14 Nov - 1:50

Citation :
Appels et Infos de Copain 44

Appel à participation financière :

Beaucoup de travaux de renovation, de construction et bien d'autres, à Bellevue et alentour, dans un avenir immédiat, nécessite le recours à des engins de chargement et de manutention, tracteurs avec chargeurs ou télescopiques. Pour gagner en éfficacité et réactivité, Copain a décidé de s'équiper d'un tractopelle d'occasion.
Pour le financer, nous lançons un large appel à participation. Si vous souhaitez participer à la protection de la ferme de Bellevue et plus largement de la zad, envoyez votre participation, en précisant " opération tractopelle " à l'ordre du Gab44 (qui gère les finances de Copain) à l'adresse suivante: Gab44 rue Marie Curie 44170 Nozay.

Les Tracteurs Vigilants :

Lors de la dernière assemblée générale de Copain 44, il a été décidé de réactiver rapidement le dispositif des tracteurs vigilants.
Il a été réaffirmer la volonté inconditionnelle de s'opposer à toute expulsion, destruction ou début de travaux quelqu'ils soient.
Pour se donner les moyen d'assumer cette volonté, il est nécessaire de disposer en permanence de 50 tracteurs à Bellevue.
Il serait souhaitable que le nombre soit atteint cette semaine. A charge de chacun, par secteur, d'assurer la permanence de la présence par le principe que chaque tracteur qui doit partir soit remplacé par un autre qui arrive.

Appel à matériels et matériaux :

Toujours dans l'objectif de nous donner les moyens pour mettre en oeuvre les engagements validés, nous appelons tous les paysans du département et des voisins, mais aussi toute personne en disposant chez elle, d'apporter à Bellevue tout matériaux lourds et encombrants et tous matériels agricole de réforme roulant ou non, entre autres, anciennes portes de rateliers, anciennes fourragères... L'idéal est que vous puissiez assurer l'acheminement sur place. Sinon, des tournées de collectes peuvent être envisagées.

Réunion à Bellevue sur les mouvements sociaux bretons :

Des occuppants de la Ferme de Bellevue ont souhaité organiser une réunion d'information et d'échange sur la génèse des mouvements sociaux actuels en Bretagne.
Vous y etes invités le jeudi 14 novembre à 20h30 à la Ferme de Bellevue en présence d'acteurs syndicaux du mouvement.

Jugement Virgile Mazery :

Virgile Mazery, apiculteur professionnel, dont une grosse partie du cheptel butine sur la zad depuis plusieurs années, est accusé par AGO-Vinci d'occupation illégale de terres agricoles.
Il passe devant le juge du tribunal de Saint Nazaire le mardi 26 novembre 2013 à 10h00.
Copain 44 et les apiculteurs professionnels appellent à un rassemblement devant le tribunal.

Rappel jugement occuppants de la ferme du Moulin de Rohanne :

Les occuppants de la ferme du Moulin de Rohanne passent devant le juge le jeudi 14 novembre à 09h00 au tribunal de Nantes.

Rappel: Fête à Bellevue le 23 novembre :

Tous ceux qui occuppent et font vivre la ferme de Bellevue depuis fin janvier 2013 souhaitent inviter largement tous ceux qui sont concernés par cette lutte à venir festoyer à la ferme le 23 novembre. Repas, musique et convivialité.
Betterave party accompagnée d'une poule au pot musicale au soir du 23 novembre 2013 à la Ferme de Bellevue
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Manif anti aéroport Notre Dame Des Landes (44)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Manif anti aéroport Notre Dame Des Landes (44)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 17 sur 30Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18 ... 23 ... 30  Suivant
 Sujets similaires
-
» Aéroport Notre-Dame des Landes : NON MERCI !
» Blog BF Notre Dame des Paludiers
» Requiem de Mozart à la Basilique Notre-Dame de Montréal
» Ecole de Notre-Dame (1160-1250)
» 2010-10-12 - ROBILLIARD - Notre-Dame de Paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Couteaux & Fleurs :: Des Couteaux Et Des Fleurs :: Manifs-
Sauter vers: