Forum sur la culture alternative
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Manif anti aéroport Notre Dame Des Landes (44)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17 ... 23 ... 30  Suivant
AuteurMessage
Nico37



Nombre de messages : 2247
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Manif anti aéroport Notre Dame Des Landes (44)   Dim 22 Sep - 23:44

Citation :
Les forces de l'ordre sont intervenues ce vendredi matin, vers 9 h 30, au carrefour des Ardillères pour évacuer une maison qui venait d'être réoccupée par les opposants à l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

Il n'y aurait pas eu d'interpellations. Des opposants sont depuis réunis autour de la maison et des fourgons de forces de l'ordre sont déployés sur la ZAD.

Sur les réseaux sociaux, les opposants indiquent qu'il y aurait eu deux personnes mises garde à vue ce matin.

http://www.terresacree.org/actualites/module-mere-comment-va-la-belle-bleue-1643/actualite-intervention-des-forces-de-l-ordre-ce-matin-a-notre-dame-des-landes-111921
Revenir en haut Aller en bas
Nico37



Nombre de messages : 2247
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Manif anti aéroport Notre Dame Des Landes (44)   Lun 23 Sep - 12:26

Citation :
Le Collectif du Pays de Vannes opposé au projet d'aéroport de NDDL a le plaisir de vous inviter à cette soirée d'échange et de partage en présence de
Jean-François Graugnard et de 2 des artistes ayant réalisé ces oeuvres.

http://collectif-pays-de-vannes-oppose-a-l-aeroport-nddl.blog4ever.com
Revenir en haut Aller en bas
Nico37



Nombre de messages : 2247
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Manif anti aéroport Notre Dame Des Landes (44)   Mar 24 Sep - 11:23

Citation :
Delphine Batho dit sa vérité sur l'Elysée, Fessenheim et Notre Dame des Landes. Propos recueillis par Eduardo Febbro (prise de vue et montage) et Hervé Kempf. 11/09

Reporterre - Lors de votre limogeage, vous avez souligné que Philippe Crouzet, le patron de l’entreprise Vallourec, est très favorable au gaz de schiste aux Etats-Unis, avait pesé pour votre départ. L’épouse de M. Crouzet est Sylvie Hubac, directrice du cabinet du président de la République. Y a-t-il conflit d’intérêt au plus haut sommet de l’Etat ? (1’00)

Delphine Batho - Je n’ai pas la réponse. Ce qui m’a paru troublant, c’est que le patron de cette entreprise s’est prévalu publiquement d’informations selon lesquelles j’allais être marginalisée au sein du gouvernement, et ce quinze jours avant que je sois limogée du gouvernement. Ca me paraît une question à la quelle il faudra avoir une réponse. Moi, je n’ai pas les éléments de la réponse.

(2’17’’) Si Mme Sylvie Hubac avait pu parler à son époux de votre cas, s’il avait pu avoir des informations par ce biais, y aurait-il conflit d’intérêt sur Mme Hubac à l’Elysée ?

Oui, évidemment qu’il y aurait eu conflit d’intérêt. (2’38’’)

Est-ce que dans le Débat national sur la transition énergétique, les industriels français favorables l’exploitation du gaz de schiste ont-ils fait pression sur vous ?

Je ne dirais pas ça comme ça. Il y a eu beaucoup de lobbying autour de l’idée qu’on allait chercher de nouvelles techniques. J’ai eu des explications franches, mais pas sous forme de pression, en tout cas pas vis-à-vis de moi, sans doute parce que ma position était claire, ferme et connue.

Lobbying ça veut dire quoi, concrètement ?

Qu’on voit un certain nombre de décideurs et de relais médiatiques publier le même genre d’argumentaires – par exemple pour dire qu’il y aurait des techniques propres d’exploitation. On sent un argumentaire qui est repris par un certain nombre de décideurs.

Une campagne de communication avec un discours bien calibré ?

Oui, et qui est bien orchestrée.

Un autre aspect joue sur la politique énergétique française est la question du nucléaire. Nombreux sont ceux qui se sont étonnés qu’en 2012, Henri Proglio, dirigeant d’EDF, proche de Nicolas Sarkozy, est resté en place alors que le nouveau gouvernement avait des orientations très différentes. Avez-vous trouvé cela normal et comment cela s’est-il passé ?

Ce n’est pas un sujet sur lequel je souhaite encore m’exprimer. Il y a eu une décision qui a été prise par le Président de la République et le premier ministre. Ce que l’Etat peut attendre d’une entreprise comme EDF, c’est qu’elle porte les orientations de la transition énergétique.

Aujourd’hui, un sujet qui me préoccupe est l’idée qu’on pourrait ouvrir davantage au secteur privé le capital d’EDF. C’est une décision qui relève du gouvernement et avec laquelle je ne suis pas d’accord.

Pourquoi M. Proglio a-t-il été maintenu à la tête de cette entreprise ?

Je ne souhaite pas m’étendre sur cette question. Aujourd’hui, le combat le plus important est que l’autorité de l’Etat sur EDF ne soit pas affaiblie.

Comment expliquez-vous que M. Proglio, qui dirige une entreprise controlée par l’Etat à 84,5 %, puisse s’opposer publiquement au choix du gouvernement de fermer la centrale nucléaire de Fessenheim ?

Il ne s’y est pas opposé publiquement depuis la victoire de François Hollande à l’élection présidentielle. Mais c’est vrai qu’on ne peut réussir la fermeture pour la première fois en France une centrale qu’avec le plein et entier engagement de l’opérateur EDF. D’ailleurs, une des grandes questions du Débat sur la transition est que l’Etat reprenne la main sur les décisions de politique énergétique qui sont aujourd’hui celles des opérateurs. Il n’y a pas aujourd’hui, par exemple, d’autorité de l’Etat pour décider du nombre de centrales nucléaires. L’Etat en tant que tel n’a pas la main, c’est un enjeu extrêmement important qu’il puisse la reprendre.

Il y a une énorme lacune législative.

Le patron de cette entreprise ne s’appuie-t-il pas sur ces actionnaires pour trainer les pieds par rapport à son actionnaire principal ?

A partir du moment où vous avez des actionnaires même minoritaires, cela leur donne un certain nombre de facultés juridiques. Mais ce n’est pas l’élément principal. Fermer une centrale nucléaire, c’est aussi un changement de culture pour l’entreprise EDF ».

Y a-t-il une alliance entre la CGT et le Medef sur cette question du nucléaire ?

Ce changement de culture concerne aussi les salariés d’EDF. (11’50’’)

La position du Medef dans le DNTE n’est pas forcément à l’image de l’ensemble des entreprises et des acteurs économiques, qui pour une partie d’entre eux, ont envie de s’engager dans la transition énergétique, où ils seront gagnants. Il a un conservatisme très fort d’un certain nombre d’acteurs économiques qui ne veulent pas que ça change.

Les entreprises nucléaires en France, EDF, Areva, RTE, représentaient plus de 50 % des délégués du Medef. N’ont-elles pas pesé lourdement dans le débat ?

Ils ont pesé, mais je pense que dans un pays où 75 % de l’énergie [sic] est d’origine nucléaire, on ne peut pas faire un débat sans eux. Pour arriver à changer les choses, il faut que tous les acteurs soient autour de la table. Mais c’est vrai que les positions portées par le Medef étaient extrêmement conservatrices. Ne pas regarder en face le problème de la fin de vie des centrales n’est tout simplement pas responsable ni vis-à-vis des générations futures, ni du point de vue des intérêts de l’industrie nucléaire.

A propos de Notre Dame des Landes, vous aviez dit en 2012 que c’était une infrastructure « dont nous avions besoin ». Le pensiez-vous vraiment ou était-ce par solidarité gouvernementale ?

J’ai assumé la position gouvernementale sur ce dossier. Elle était clairement connue dans le programme [de M. Hollande]. Ce à quoi j’ai veillé, c’est au respect scrupuleux de la loi sur l’eau. J’ai engagé le travail de la commission scientifique, qui a établi que la méthode de compensation environnementale n’était pas valable et pas recevable.

Aujourd’hui, est-ce qu’il faut réaliser ou pas cet aéroport ?

Sur aucun dossier sur lequel j’ai été en responsabilité, je me permettrai de dire différemment comme député aujourd’hui que ce que j’ai dit ou fait en tant que ministre.

Je pense que les conclusions de la commission scientifique sont assez claires. La législation sur la zone humides fait que la méthode envisagée pour la compensation environnementale n’est pas possible. Si on suit la conclusion de la commission scientifique, en l’état, le projet d’aéroport ne peut pas être conforme à la loi sur l’eau.

S’il faut suivre l’avis de la commission scientifique…

…On est obligé…
… et donc, on ne peut, dans les conditions actuelles, pas faire cet aéroport...
… cela semble la conclusion.

(20’ 43’’) Etes-vous toujours obsédée, comme la majorité des responsables par l’idée qu’il faut toujours plus de croissance, ou pensez-vous qu’on peut objecter à la croissance ?

Je suis pour dépasser ce débat entre croissance et décroissance. Notamment la question de l’économie circulaire, inventer un nouveau modèle économe en ressource naturelles, mais intensif en emplois, c’est ça la question essentielle.
Revenir en haut Aller en bas
Nico37



Nombre de messages : 2247
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Manif anti aéroport Notre Dame Des Landes (44)   Mer 25 Sep - 12:25

Citation :
Jean-Marc Ayrault aux journées parlementaires de EELV à Angers jeudi et à Ecocity à Nantes vendredi 24/09

Le premier ministre sera à Angers jeudi après midi, il doit d'abord rencontrer Frédéric Béatse le maire d'Angers avant de se rendre au pot de clôture des journées parlementaires d'Europe Écologie Les Verts, vendredi il clôturera les débats d'Écocity à Nantes.

Une fin de semaine "au vert" pour le premier ministre. À Angers tout d'abord, où il répond à l'invitation amicale des journées parlementaires d'Europe Écologie Les Verts, au "pot de clôture" selon EELV à 17h. Juste avant, il rencontrera le maire d'Angers Frédéric Béatse.

Jean-Marc Ayrault sera nantais ce vendredi 27 septembre. Il participera à la clôture du Sommet mondial de la ville durable Écocity qui se tient à Nantes du 25 au 27 septembre. C'est l'un des temps forts de l’année Nantes capitale verte européenne. Il sera suivi le 28 septembre par la conférence annuelle des villes signataires du pacte de Mexico.
Revenir en haut Aller en bas
Nico37



Nombre de messages : 2247
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Manif anti aéroport Notre Dame Des Landes (44)   Jeu 26 Sep - 23:54

Citation :
Semons la résistance Samedi 5 octobre 2013

Samedi 5 octobre, les trois assemblées agricoles de la ZAD : ADECA, COPAIN 44 et Sème ta Zad, vous invitent à participer au chantier collectif de
mise en culture de 24 hectares sur la zone. Ces parcelles non cultivées en 2013, sont censées accueillir une des deux pistes de l'aéroport.

En cultivant ces terres ensemble, nous, paysan-ne-s impacté-e-s par le projet d'aéroport, paysan-ne-s solidaires installé-e-s à Bellevue et projets Sème ta Zad, tous occupants de la ZAD à notre manière, réduisons encore l'emprise d'AGO-Vinci sur la zone. Le coup de force des politiques à Bruxelles conforte notre détermination commune à empêcher tous travaux de commencer. Cela s'inscrit dans la continuité de la lutte sur ce territoire : refuser les expropriations, continuer à cultiver les terres, mener des batailles juridiques, construire des villages de cabanes, vivre sur une route, occuper la ferme de Bellevue, installer différents projets agricoles, penser la production de nourriture à l'échelle de la zone et au-delà ou encore mettre en place un "marché du carrefour de la Saulce libérée". La récupération de ces parcelles, faisant coexister différents types d'agricultures, sera l'occasion d'expérimentations, de partage et de confrontation de différentes visions du monde, nous projetant une fois de plus bien au-delà de cette histoire d'aéroport.

Venez fêter cette nouvelle prise de terres aux mains d'AGO, au travers de chantiers collectifs, d'un repas et de discussions!

9H30 - RDV aux Ardillères
12H - Prise de parole et repas
Tout au long de la journée - Chantiers de mise en culture de différentes céréales, chantiers collectifs de plantation de haies et de drainage

Venez donc pelles, pioches et plants d'arbres* en main!

* Chêne, châtaigner, fruitier (poirier,...), charme, érable, noisetier, merisier, cormier, néflier, épine noire, glands, saule.
Revenir en haut Aller en bas
Nico37



Nombre de messages : 2247
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Manif anti aéroport Notre Dame Des Landes (44)   Sam 28 Sep - 2:52

Citation :
Aéroport de Nantes : la contre-étude qui dynamite le plan d’exposition au bruit 27/09

Le collectif d’élus opposés au transfert de l’aéroport de Nantes vers Notre-Dame-des-Landes a commandé une étude qui fait selon eux tomber « un des arguments majeurs en faveur du déménagement de l’aéroport ».

Le plan d’exposition au bruit de Nantes, du fait de la présence de l’aéroport, a été « totalement surestimé », affirment les élus opposés au transfert à Notre-Dame-des-Landes. Ils ont fait étudier des plans à 10 et 20 ans. Ces travaux démontrent, disent ces élus, l’inutilité du transfert.

Le collectif d’élus opposés au transfert de l’aéroport de Nantes vient de présenter une contre-étude sur le plan d’exposition au bruit de l’agglomération nantaise. Le précédent datait de 2003.

« Le nombre d’avions a diminué »

Le collectif des élus qui doutent de la pertinence de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes (CéDpa) a fait appel à un cabinet européen, ADECS-Airinfra.

Le cabinet hollandais s’est basé sur les prévisions de trafic passagers du groupe Vinci, concessionnaire de l’aéroport, à échéance de 10 ans et 20 ans. Il a aussi tenu compte du nombre de passagers transportés par les avions. « Ceux-ci sont plus gros et mieux remplis. Le nombre de mouvements est très loin de progresser aussi vite que celui des passagers. Sur les huit premiers mois de l’année, le nombre d’avions a même diminué à Nantes Atlantique, alors que le trafic passagers progressait de 9 %. Or, c’est le nombre d’avions qui dicte le plan d’exposition au bruit, et les contraintes urbanistiques qui vont avec », rappellent les élus.

Dans tous les scénarios étudiés par le cabinet indépendant, deux grandes zones d’urbanisation, l’île de Nantes et la ZAC des Îles à Rezé, ne sont pas concernées par les interdictions ou limitations de constructions de logements.

L’argument du bruit tombe

Les études montrent aussi que l’actuel plan d’exposition au bruit, réalisé en 2003, « a été totalement surestimé », et a pris en compte des avions déjà anciens pour l’époque, donc plus bruyants. Ce plan est basé sur 110 000 mouvements par an. En 2012, Nantes Atlantique a enregistré 48 000 mouvements.

« Avec cette étude tombe un des arguments majeurs en faveur du déménagement de l’aéroport », affirment les élus. « La présence de Nantes Atlantique au sud de la ville ne rend pas impossible la densification urbaine de Nantes. L’argument du bruit qui empêcherait l’urbanisation est un mensonge ».

Les élus opposés à Notre-Dame-des-Landes attendent maintenant que le préfet et la direction générale de l’aviation civile sortent leurs propres études. Ils demandent une confrontation « chiffres contre chiffres, études contre études ». Ils ajoutent : « s i l’Etat est de bonne foi, il doit accepter le débat contradictoire, comme l’a d’ailleurs préconisé le ministre des Transports ».

Les partisans dénoncent « un baroud d’honneur »

L’association des Ailes pour l’Ouest, qui défend le projet, a aussitôt réagi en dénonçant cette contre-expertise comme « un baroud d’honneur » des opposants. Le président de l’Associatiation, Alain Mustière, ancien président de la CCI, affirme que les trafics passagers à Nantes ont augmenté de 37 % en deux ans, et que les mouvements ont progressé de 30 % en cinq ans à Nantes Atlantique. (NDLR : selon les données de la direction de l’aviation civile, il y a eu 38 000 mouvements commerciaux en 2008, et 48 000 en 2012).

La préfecture annonce une réunion fin octobre, à laquelle sont conviés les opposants. Y seront dévoilées les premières conclusions des études menées par la direction générale de l'aviation civile, et le service technique de l'aviation civile. L'Etat est en train, lui aussi, de recalculer le plan d'exposition au bruit de Nantes. «Leurs orientations ne confortent pas les positions des opposants», note le sous-préfet Mikaël Doré, en charge du dossier.
Revenir en haut Aller en bas
Nico37



Nombre de messages : 2247
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Manif anti aéroport Notre Dame Des Landes (44)   Sam 28 Sep - 15:05

Citation :
Jeudi 26 septembre

10h30 : Ce matin, la personne qui a ouvert une maison aux domaines était delogé vers la comissariat de Blain. Il avait 4 fourgon pour réaliser cette manouvre. De suit, les fourgons sont partis vers le carrefour des Ardillières, pour ptoteger la bas les travaux de fermeture de la maison. Plusieurs personnes sont aller la-bas pour voir et manifester contre la fermeture d’une maison habitable. Jusqu’au dernière information, ca se passé calmement ! Le nom de la societé qui ont fait le boulot de fermeture et installation de moyen de surveillance est "SITEX", 8 bis rue de Garenne, ZAC de la Pentecôte, 44700 Orvault

Mercredi 25 septembre

Un incendie a détruit entièrement la maison de la Sècherie hier dans la soirée. Il n’y a pas de blessé.e.s graves mais une chienne a périt dans l’incendie et ce n’est facile à encaisser pour personne. La solidarité s’organise pour aider les camarades qui ont perdu toutes leurs affaires dans l’incendie.
Revenir en haut Aller en bas
Nico37



Nombre de messages : 2247
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Manif anti aéroport Notre Dame Des Landes (44)   Dim 29 Sep - 22:35

Citation :
VINCI : JPMorgan relève son objectif de cours AOF le 17/09

(AOF) - JPMorgan a relevé son objectif de cours de 44 à 48 euros sur Vinci et maintenu sa recommandation Surpondérer. Le broker new-yorkais rappelle que le groupe français reste son premier choix dans le secteur de la construction et son meilleur symbole européen de la reprise en raison notamment de l'exposition à 87% de son chiffre d'affaires sur le continent. Il justifie sa révision de cours par la tendance positive du trafic autoroutier et des marges qu'il juge aujourd'hui meilleures qu'au premier semestre.

Les points forts de la valeur

- L'un des leader mondiaux du BTP et des concessions avec une forte présence à l'international (près de 40 % du chiffre d'affaires), notamment dans le « contracting » au Royaume-Uni et en Afrique, dans la construction en Asie, dans les routes et l'énergie en Allemagne ;
- Complémentarité entre le BTP et les concessions (14 % de l'activité mais près de 60 % du bénéfice opérationnel) ;
- Excellente visibilité, avec un carnet de commandes égal à 1 fois le chiffre d'affaires, et forte génération de cash flows pour l'activité Concession ;
- Bonne diversification du portefeuille de PPP/concessions entre autoroutes, parkings et aéroports, un modèle économique conforté par la crise de la dette ;
- Réussite de l'intégration d'ANA, concessionnaire aéroportuaire portugais ;
- Achat, en juin 2013, de 4,69 % du capital d'Aéroports de Paris, ce qui portera à 8 % sa position totale, bloquée à ce niveau pour les 5 prochaines années ;
- Rendement du titre sécurisé par la récurrence du cash-flow.

Les points faibles de la valeur

- Sensibilité au ralentissement économique en France et en Europe et à la montée de la pression fiscale ;
- Sensibilité du trafic autoroutier à la hausse du prix de l'essence et au pouvoir d'achat en Europe, avec une nouvelle baisse du trafic attendue en France en 2013 ;
- Incertitudes sur le financement des collectivités locales et retard dans le décollage des partenariats public-privé (PPP) en raison des contraintes budgétaires des états européens ;
- Risques pour l'image du groupe provoqués par l'opposition à la construction du nouvel aéroport de Nantes à Notre-Dame des Landes.

Comment suivre la valeur

- Sensibilité du chiffre d'affaires Concession à la croissance du trafic de véhicules (notamment de celle des poids lourds, plus sensible aux cycles économiques) ;

- Incertitudes autour du rôle de la future Agence française de financement des collectivités locales ;
- Plan de relance autoroutier de l'Etat français portant sur 3 Mds€ en échange d'une prolongation des concessions ;
- Poursuite des acquisitions dans l'aéroportuaire, après ANA, peut-être Abertis au Portugal ;
- Maintien du statut boursier de valeur défensive et protectrice contre l'inflation (indexation des tarifs des péages à l'inflation) ;
- A surveiller, le concept de « projects bonds » (emprunts obligataires destinés au financement de projets d'infrastructure notamment) ;
- Valeur opéable, les premiers actionnaires étant les salariés (9,9 % du capital), devant Qatari Diar (5,5 %). LE SECTEUR DE LA VALEUR

Construction - BTP

Le secteur de la construction devrait connaître un boom historique à l'avenir. Il devrait croître de 70%, pour passer de 8.700 à 15.000 milliards de dollars, d'ici 2020. La Chine, les Etats-Unis et l'Inde représenteront à eux seuls 60% de cette croissance. De nouveaux pays prometteurs, comme le Nigeria, apparaissent. Le taux de croissance annuelle du marché du BTP devrait y culminer à 9% d'ici à 2025. C'est le taux le plus élevé au monde derrière celui du Qatar (10%). En revanche la croissance du marché chinois va significativement ralentir à partir de 2020 avec un taux de 7% à 8% par an. La Chine est néanmoins désormais le premier marché mondial devant les Etats-Unis. La croissance des Etats-Unis sera suffisante pour que ce marché se maintienne au second rang mondial.
Revenir en haut Aller en bas
Nico37



Nombre de messages : 2247
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Manif anti aéroport Notre Dame Des Landes (44)   Lun 30 Sep - 13:32

Citation :
Le préfet nomme de nouveaux experts scientifique 19/09

Le préfet de la région Pays de la Loire a nommé une nouvelle commission chargée d’évaluer les mesures de compensation environnementale du projet.

Dans le dossier de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, le gouvernement avait nommé un collège d’experts scientifiques. Ce collège indépendant, où on trouvait des spécialistes de renommée internationale, a rendu un rapport très sévère sur la méthode de compensation environnementale. Les porteurs du projet ont l’obligation d’améliorer ces mesures de compensation.

Les mesures correctrices seront évaluées par une nouvelle commission, nommée celle-ci par le préfet de la région Pays de la Loire qui est en train de préparer les arrêtés autorisant les travaux.

Ingénieurs et experts

Voici la composition de la commission où on trouve des ingénieurs en génie écologique et en agronomie, ainsi que des experts scientifiques de la région.

Président.

Alain Canard, enseignant directeur de recherche émérite en écologie et gestion de la biodiversité (université Rennes 1).

Les autres membres.

Hervé Daniel, enseignant chercheur en écologie des communautés végétales et du paysage (Agrocampus Ouest INHP).

Christophe Ducommun, ingénieur pédologue (Agrocampus ouest centre d’Angers)

Christophe Eggert, herpétologue (Fauna consult)

Guillaume Pain, enseignant chercheur en écologie et gestion du territoire (groupe ESA)

Judicaël Picaut, directeur de recherches en acoustique (IFSTTAR-centre de Nantes)

Patrice Mestayer, directeur de recherches émérite du CNRS, expert en qualité de l’air (institut de recherches en sciences et techniques de la ville)

Claudine Thenail, directrice chargée de recherche en agronomie des territoires (INRA-SAD paysage)

Éric Kerneïs, directeur d’unité expérimentale, ingénieur en agro-écologie de la prairie de marais (INRA-SAD, unité expérimentale de Saint-Laurent de la Prée).

Ainsi que le délégué interrégional de l’office national de l’eau et des milieux aquatiques, le délégué interrégional de l’office national de la chasse et de la faune sauvage
Revenir en haut Aller en bas
Nico37



Nombre de messages : 2247
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Manif anti aéroport Notre Dame Des Landes (44)   Mar 1 Oct - 14:33

Citation :
Les marcheurs de l’Erdre en appellent à la solidarité des anti-aéroport 23/09

L’association Erdre pour tous, qui milite pour une circulation libre des marcheurs sur les rives de l’Erdre, organise une nouvelle marche revendicative ce dimanche 29 septembre à 9 h 30 au départ du terrain municipal de la Poterie (quartier de la Chesnaie) à La Chapelle-sur-Erdre.

Dans leur communiqué de presse, les membres de l’association en appelle à la solidarité des anti-aéroport : « Lors de notre dernière marche en août des riverains ont placardé nos véhicules d’autocollants "Oui à l’aéroport". En réponse, nous invitons largement les opposants au projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes à rejoindre notre combat… Le préfet, que nous venons de rencontrer, nous promet d’être particulièrement attentif au bon déroulement de la randonnée. »

L’Erdre pour tous indique aussi : « Cette manifestation de rentrée se veut "indignée", mais aussi festive pour marquer l’envoi des premiers PV de "grande voirie" aux propriétaires s’opposant à la servitude légale de marchepied. Une chorale et un groupe de musiciens animeront cette matinée. »
Revenir en haut Aller en bas
Nico37



Nombre de messages : 2247
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Manif anti aéroport Notre Dame Des Landes (44)   Mer 2 Oct - 12:20

Citation :
Les associations environnementales critiquent l’Etat. 25/09

Le projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes va devoir être amélioré. En particulier dans son volet loi sur l’eau. Cinq associations de défense de l’environnement (1) s’interrogent sur la composition du comité scientifique nommé par le préfet de la région Pays de la Loire.

La Commission Européenne a récemment estimé qu’elle n’avait pas, à ce stade, d’éléments pour engager une procédure d’infraction contre la France dans le dossier du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes. Selon cinq grandes associations de défense de l’environnement, la France, interrogée par la Commission Européenne, « a totalement passé sous silence l’ampleur des critiques émises par le collège scientifique sur le dossier loi sur l’eau ».

Ces experts internationaux avaient invalidé la méthode de compensation de destruction des zones humides.

« Cette omission a pour l’heure permis d’éviter la sanction européenne, la Commission ne s’étant pas encore prononcée sur cet élément », analysent les associations.

Pour les signataires, cela ne change rien au « casse-tête » auquel sont confrontées les autorités françaises s’agissant du respect de la loi sur l’eau.

Les associations demandent au ministre de l’Environnement que les modifications qui seront apportées au dossier loi sur l’eau fassent l’objet d’une analyse par les membres du collège scientifique ayant examiné la première mouture. « Il est indispensable que les mêmes experts puissent contrôler que les réserves fondamentales qu’ils avaient posées ont été levées ».

Ce n’est pas ce qu’envisage l’Etat. Le préfet vient de nommer un nouveau comité scientifique. Il ne comporte « aucun spécialiste des questions d’eau », relèvent les associations. « De tels comportements démontrent une fois de plus la volonté de l’Etat d’imposer ce projet d’aéroport par tous les moyens, y compris les plus inavouables », n’hésitent pas à accuser les associations

(1) France Nature Environnement Pays de la Loire, Bretagne Vivante, LPO Pays de la Loire, SOS Loire Vivante, Eau et Rivières de Bretagne
Revenir en haut Aller en bas
Nico37



Nombre de messages : 2247
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Manif anti aéroport Notre Dame Des Landes (44)   Jeu 3 Oct - 16:45

Revenir en haut Aller en bas
Nico37



Nombre de messages : 2247
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Manif anti aéroport Notre Dame Des Landes (44)   Ven 4 Oct - 15:06

Citation :
Eric Pétetin jugé indésirable en Loire-Atlantique 02/10

Habitué des prétoires, Eric Pétetin, l’indien de la Vallée d’Aspe, a été condamné lundi par le tribunal de Nantes à 2 mois de prison, dont un avec sursis, mais aussi à l’interdiction de mettre le pied en Loire-Atlantique.

Lui sont reprochés notamment une série de graffitis sur des façades de huit banques, où il avait inscrit « Notre-Dame sera votre Vietnam » ainsi qu’une rébellion et des outrages lorsque des policiers l’avaient interpellé. Eric Pétetin s’était installé en Loire-Atlantique pour protester contre le projet d’aéroport à Notre-Dame des Landes.
Revenir en haut Aller en bas
Nico37



Nombre de messages : 2247
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Manif anti aéroport Notre Dame Des Landes (44)   Sam 5 Oct - 21:00

Citation :
Interdiction de planter sur le site du futur aéroport 05/10

Pas question de cultiver ou de planter sur le site du futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

C'est le sens d'une ordonnance du tribunal de grande instance de Saint-Nazaire interdisant de mettre en culture ou de procéder à un toute plantation sur les parcelles de la ZAD (Zone d’aménagement différé) du futur aéroport.

Trois organisations agricoles opposées au projet avaient appelé à participer ce samedi à la « mise en culture » de 24 hectares sur la zone.

Force publique

La société Aéroports du Grand Ouest (groupe Vinci) qui avait saisi la justice pourra si besoin « se faire assister de la force publique » pour évacuer les contrevenants, qui encourent une amende de 200 euros.

En avril dernier, une première opération « Sème ta Zad » avait été organisée par les anti-aéroport.
Revenir en haut Aller en bas
Nico37



Nombre de messages : 2247
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Manif anti aéroport Notre Dame Des Landes (44)   Dim 6 Oct - 15:40

Citation :
Opération symbolique de semailles à Notre-Dame-des-Landes 05/10

À l’endroit prévu pour une piste d’atterrissage, des semailles ont été collectives, symboliques et stratégiques ce samedi, pour quelque 200 opposants à l’aéroport.

Six hectares au cœur de la zone dédiée au futur aéroport, ont été ensemencés de seigle, de blé, d’épeautre ou d’engrais vert.

Ces parcelles, propriétés d’AGO (Aéroport du grand Ouest), n’avaient pas été cultivées en 2013. Les Copains, l’ADECA (Association de défense des exploitants concernés par le projet d’aéroport), et les zadistes de Sème ta Zad, étaient unis dans l’action de ce samedi.

Plantations interdites

Avec une vingtaine de tracteurs et d’engins, ils ont retourné la terre, ont semé, et bravé deux ordonnances des tribunaux de Nantes et Saint-Nazaire interdisant « à quiconque de mettre en culture ou de procéder à quelque plantation que ce soit sur les parcelles situées dans la zone d’aménagement différée (Zad) » du futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes, avec une amende encourue de 200 €.
Revenir en haut Aller en bas
Nico37



Nombre de messages : 2247
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Manif anti aéroport Notre Dame Des Landes (44)   Lun 7 Oct - 10:55

Citation :
Notre Dame des Landes : l'automne de tous les dangers Julien Douillard (Les Alternatifs) 01/10

Au sortir d'un été plutôt calme laissant enfin aux paysans et aux zadistes le temps de cultiver la terre et d'expérimenter des modes de vie alternatifs, la première salve est venue du Préfet de Loire Atlantique qui a pris trois arrêtés interdisant "tout transport de matériaux de construction, de carburant, d'explosifs, de produits inflammables et de feu d'artifice" sur les communes de Notre Dame des Landes et de Vigneux entre le 2 septembre et le 4 novembre. Exactement comme avant l’opération CESAR(1) de sinistre mémoire.

Car, côté gouvernemental, on fait de moins en moins semblant : si le Ministre des transports, M. Cuvillier, a reçu pour la première fois une délégation des opposants au projet d'aéroport - l’Acipa, l’Adeca, le collectif des pilotes et le CéDpa - pour affirmer que tous les engagements de l'Etat en matière de concertation et de respect des normes environnementales seront tenus, quelques jours plus tard, son collègue de l'environnement, Philippe Martin, affirmait sur Europe 1 "qu’à l’issue des consultations qui ont lieu actuellement, c’est un équipement qui devra se faire".

Et en matière de consultation, c'est le Préfet de région qui est à la manoeuvre. Comme l'a rappelé Delphine Batho, l'ex-ministre de l'écologie vidée par Ayrault, sur le site écolo Reporterre le 11 septembre dernier, indique :"... les conclusions de la commission scientifique sont assez claires. La législation sur la zone humides fait que la méthode envisagée pour la compensation environnementale n’est pas possible. Si on suit la conclusion de la commission scientifique, en l’état, le projet d’aéroport ne peut pas être conforme à la loi sur l’eau". Conséquence : le Préfet vient de nommer une nouvelle commission, immédiatement dénoncée par les associations de défense de l'environnement car elle n'intègre pas le moindre spécialiste de l'eau !

Les opposants avaient également pris contact avec le Parlement européen et la Commission européenne pour que les institutions européennes s'emparent du dossier de Notre Dame des Landes et s'engagent à faire respecter les directives européennes en matière de préservation de l'environnement. Et là, les résultats sont non seulement pas convaincants mais franchement alarmants : "Nous revenons de Bruxelles avec un sentiment mitigé ; nous pourrions être satisfaits d’avoir entendu la commission européenne dire qu’une procédure d’infraction était en cours depuis 2009 contre la France pour non respect de la directive sur les évaluations environnementales et que le cas de NDL entrait dans ce cadre. Le « saucissonnage » des procédures permet en effet d’éviter de montrer les effets cumulés sur l’environnement des investissements connexes (routes, tram-train, zones d’activités etc.). Cependant nous regrettons que la commission semble croire sur parole l’État français quand il assure qu’il respectera la loi sur l’eau, à sa manière sans doute. Nous regrettons qu’elle n’ait pas voulu statuer à ce stade sur de possibles infractions sur les autres directives environnementales, et qu’elle reporte son jugement final à l’analyse des décisions à venir (arrêté loi sur l’eau et déplacement des espèces protégées). En tout état de cause, nous avons eu confirmation que les études complémentaires, auxquelles on nous demandait de participer « en toute transparence » étaient déjà faites et que la concertation proposée en préfecture n’était qu’un simulacre".

C'est dire qu'un passage en force, habillé d'un feu-vert de l'Europe, est non seulement d'actualité mais sans doute est-il déjà programmé. Et Matignon (Ayrault) est aujourd'hui à la barre pour décider de la date exacte en fonction de ce qu'il estimera être la meilleure opportunité politique (2).

C'est dans ce contexte, que l'appel lancé par Michel Tarin, paysan à Notre Dame des Landes à la retraite, ancien gréviste de la faim et animateur historique de la mobilisation contre le projet d'aéroport, doit être entendu.

La journée du 5 octobre, semons la Résistance, est une première réponse positive à cet appel de Michel à se remobiliser massivement et urgemment. Car, comme l'affirment ensemble ADECA(Association de Défense des Exploitants Concernés par l'Aéroport) , Copain 44 (Collectif des Organisations Professionnelles Agricoles INdignées par le projet d’aéroport. Le COPAIN est composé des CIVAM, du GAB44, de la Confédération paysanne, de Terroirs44 et d’Accueil Paysan) et Sème ta ZAD “le coup de force des politiques à Bruxelles conforte notre détermination commune à empêcher tous travaux de commencer » (3)

1) "L'opération Cesar" c'est le nom qu'avait choisi les responsables de l'Etat pour l'opération militaire visant à détruire la Zad et expulser les opposants en octobre et novembre 2012.

2) Depuis la mi-septembre, les forces de gendarmerie se font nettement plus présentes sur la grande zone de Notre Dame des Landes. Jacques Auxiette, le président PS du Conseil régional, annonce les début des travaux pour octobre. Et l'armada des conseillers juridiques du groupe Vinci est à l'oeuvre pour que soit mis en oeuvre le partenariat public privé que lui a offert l'Etat : du béton et du pognon !

3) Le texte intégral de cet appel, et bien d'autres informations sur l'actualité à Notre dame des Landes, sont disponible sur le site de Alternatifs 44 : http://www.alternatifs44.com et sur celui de l'ACIPA http://acipa.free.fr
Revenir en haut Aller en bas
Nico37



Nombre de messages : 2247
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Manif anti aéroport Notre Dame Des Landes (44)   Mar 8 Oct - 17:18

Citation :
Les Pinault s'acharnent : une nouvelle plainte déposée contre une militante de notre collectif Le collectif Ile de France de lutte contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes

Notre camarade, qui fait partie des 14 militant.e.s condamné.e. s le 24 Juin dernier pour s'être invité.e.s dans le château de l'actionnaire de Vinci, avait relayé sur son blog, suite au verdict, un communiqué et une affiche du collectif francilien de lutte contre l'aéroport à Notre-Dame-des-Landes.
Elle est citée à comparaître le 8 Novembre 2013 devant la 17ème Chambre correctionnelle du TGI de Paris. Elle est poursuivie par Pinault père et fils pour diffamation. Les éléments diffamants selon la partie civile : une affiche représentant François-Henri Pinault en vampire avec des agneaux sur la tête, et le passage suivant du communiqué : « Pinault pollueur, voleur, expropriation ».

Rappel des faits précédents :
Le 27 janvier dernier, 15 personnes s’étaient invitées dans le parc du château familial des multi-milliardaires François et François-Henri Pinault pour dénoncer leur responsabilité dans le projet de construction de l'aéroport à Notre-Dame-des-Landes. La famille Pinault n'a pas apprécié ce pique-nique revendicatif ! Mis/es en garde à vue pendant 45 heures, les pique-niqueurs/ses ont été accusé.e.s de violation de domicile, de menace de mort, et pour certains d'entre eux/elles, de refus de se soumettre au prélèvement ADN et signalétique. Le 24 juin, le tribunal de Grande Instance de Versailles a condamné 14 inculpé.e.s à 2 mois de prison avec sursis, à 5600 euros d'amende, 1250 euros de frais de justice, 1 euro d'amende au bénéfice de la partie civile. Les scellés ont été confisqués, et la demande de non-inscription au casier B2 refusée. Les condamné.e.s ont fait appel de cette décision, ils/elles attendent la date du procès.

RDV Le 8 Novembre 2013 à 13h15 devant la 17ème Chambre correctionnelle Chambre de la Presse du Tribunal de Grande Instance de Paris pour soutenir notre camarade accusée de diffamation.
Revenir en haut Aller en bas
Nico37



Nombre de messages : 2247
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Manif anti aéroport Notre Dame Des Landes (44)   Mer 9 Oct - 12:10

Revenir en haut Aller en bas
Nico37



Nombre de messages : 2247
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Manif anti aéroport Notre Dame Des Landes (44)   Jeu 10 Oct - 11:45

Citation :
A l’occasion du 1er anniversaire des expulsions et de la résistance en octobre et novembre 2012 à Notre-Dame-des-Landes

A l'occasion de cet anniversaire le comité 63 livradois forez et " Chez Marcelle " organise une soirée projection/discussion le mercredi 16 octobre.

on y projettera quelques documentaires ( " Les Insurgés de la Terre " puis quelques mini-documentaires sur Notre-Dame-des-Landes (« Sème ta zad ! » et « Quand les arbres fulminent »)) et parlerons de se qui s'y est passé récemment.

il peut y avoir des solutions d'hébergements pour la nuit.

Chez Marcelle : usine rivollier, route de lyon, ambert (63)
Revenir en haut Aller en bas
Nico37



Nombre de messages : 2247
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Manif anti aéroport Notre Dame Des Landes (44)   Ven 11 Oct - 14:39

Citation :
Le 16 octobre 2012 au petit matin, l'Etat donnait le coup d'envoi de l'opération César destinée à évacuer et détruire les lieux occupés sur la ZAD de Notre Dame des Landes en opposition au projet d'aéroport.
A 10h30 sur le terrain et entouré de ses troupes, le préfet de Loire Atlantique déclarait en bombant le torse que l'opération s'était déroulée avec succès et que l'occupation militaire de la ZAD durerait "quelques jours", histoire de terminer la destruction des maisons. Face à la résistance qui s'est organisée et amplifiée, prenant de multiples formes sur place et partout, face à solidarité extérieure à la ZAD qui a fourni soutiens logistique, politique et moral, ces "quelques jours" sont devenus des mois et... la ZAD est toujours occupée !

Cet été, au cours d'une assemblée générale des Comités locaux, l'idée a germé de célébrer l'anniversaire du déclenchement de cette calamiteuse opération. Un appel à une journée d'actions délocalisées le 16 octobre a été lancé.

A l'automne dernier, pendant que l’État tentait de vider la ZAD, Ayrault et la mairie de Nantes expulsaient les précaires et sans-abris qui occupaient le Lieu Unique pour interpeller les autorités sur la situation de centaines de personnes à la rue et dénoncer leur gestion hypocrite du mal logement.
Aujourd'hui, à la suite de ce mouvement, plus d'une centaine de personnes sans logement qui occupent un ancien bâtiment vide de la PJJ sont menacées d'expulsion sans qu'aucune solution leur soit proposée.

Plusieurs collectifs nantais ont eu envie de marquer ce double anniversaire en proposant une manif à Nantes contre toutes les expulsions. Il nous paraît important de rappeler aux bétonneurs et expulseurs de tout poil notre détermination face aux risques de répétition de l'histoire, sur la ZAD comme à Nantes.
C'est pourquoi nous vous invitons à vous joindre à la MANIFESTATION qui partira de la PLACE BRETAGNE le SAMEDI 19 octobre à 14h.

Comité Nantais Contre l’Aéroport (CNCA), Le COPAIN 44, Collectif de l'Université de Nantes contre l'Aéroport (CUNCA), Collectif Un Toit pour Toutes et Tous.
Revenir en haut Aller en bas
Nico37



Nombre de messages : 2247
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Manif anti aéroport Notre Dame Des Landes (44)   Sam 12 Oct - 18:52

Citation :
Plus déterminé-e-s que jamais ! AG du 8 octobre

Aujourd'hui 8 octobre 2013 , nous, présent-e-s à l'Assemblée Générale bimensuelle du mouvement, à laquelle participent toutes les composantes de l'opposition, face aux porteurs du projet, réaffirmons collectivement, avec tou-te-s nos camarades, la légitimité intacte de notre lutte.

Certain-e-s d'entre nous habitent ici, nous y construisons nos vies, cultivons les terres menacées.
Notre résistance collective s'organise plus largement que jamais contre le saccage programmé. Nous l'avons montré le 5 octobre, en ensemençant 24 ha de terres, et en plantant des haies. Ceci malgré les menaces préfectorales, et la poursuite de la répression.

Nous refusons l'expulsion tant des habitant-e-s que des espèces menacées et le début de tous travaux.

Nous savons qu'en cas d'attaque, nous ne seront pas seul-e-s, que tous les comités de soutien, que des milliers de personnes reviendront à Notre Dame des Landes, qu'elles sont prêtes à occuper des centres de décision politique, des agences et chantiers de multinationales, partout.

Mais déjà, nous les appelons à des actions décentralisées le 16 octobre, dans la semaine du 17 au 23 novembre (dates anniversaires des opérations César et de sa riposte), ainsi que le 8 décembre, journée mondiale contre les grands travaux inutiles imposés, occasion de réaffirmer que notre lutte n'est pas seulement locale mais globale et solidaire.
Revenir en haut Aller en bas
Nico37



Nombre de messages : 2247
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Manif anti aéroport Notre Dame Des Landes (44)   Dim 13 Oct - 11:14

Citation :
L'ADECA fait appel de l'ordonnance sur requête d'AGO interdisant les semis sur la ZAD : Gardons les terres de Notre Dame des Landes 11/11

AGO-Vinci a obtenu une ordonnance sur requête qui interdit les semis et plantations sur la ZAD à partir du 3 octobre et pour 3 mois.
Les agriculteurs veulent continuer à semer et récolter cet automne.

C’est pourquoi l’ADECA fait appel de cette ordonnance auprès des tribunaux concernés.

Pour que continue la vie sur la ZAD, pour que le projet d’aéroport soit enterré, l'ADECA invite les opposants au projet à venir à soutenir cette action et propose deux rendez-vous de rassemblements :
§ le mardi 15 octobre à 10h00 au tribunal de grande instance de St Nazaire.
Une présence massive est souhaitée à Saint-Nazaire;

- le jeudi 17 octobre à 9h00 au tribunal de grande instance de Nantes, pour ceux qui le peuvent.

Appel soutenu par les collectifs COPAIN et sème ta Zad.
Appel relayé par l’ACIPA et la coordination des opposants.

Infos covoiturage :
Mardi 15, vers Saint-Nazaire : rendez-vous à 9h Place de la Poste à Notre-Dame-des-Landes ou à Nantes- Beauséjour
Jeudi 17, vers Nantes : rendez-vous à 8h Place de la Poste à Notre-Dame-des-Landes
Revenir en haut Aller en bas
Nico37



Nombre de messages : 2247
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Manif anti aéroport Notre Dame Des Landes (44)   Lun 14 Oct - 11:36

Citation :
Il y a un an,le 16 octobre, au petit matin, les forces de police évacuaient des maisons habitées sur la ZAD de Notre Dame des Landes et tentaient de vider la zone de ses occupants. C’était le début d’une longue période de lutte ou s’affrontaient des logiques de développement opposées :
Refus de l’artificialisation du bocage et refus de la disparition des habitants opposés à la réalisation d’un projet d’aéroport inutile mené par des égos et appétits financiers démesurés.

Le collectif « Pays de Vannes » contre l’aéroport Notre Dame des Landes invite la population à un rassemblement " picnic " devant la préfecture du Morbihan le mercredi 16 octobre à partir de 18h30 pour commémorer le début de l’opération " César " .

Le collectif pays de vannes contre l’aéroport de NDDL


Souvenons-nous :

Une vaste opération quasi-militaire a été menée sur le site du projet d'aéroport géant près de Nantes, il y a une semaine, le 17 octobre. Les « squatteurs » ont été évacués sans ménagement, des maisons détruites, des terrains agricoles saccagés... Où est le « changement » du candidat socialiste à la présidentielle ? « On ne lâchera pas », a affirmé un paysan de Notre-Dame....

http://www.larzac.org/informer/actualites/110-operation-l-cesar-r-sur-notre-dame-des-landes-vinci-cherche-a-vaincre.html
Revenir en haut Aller en bas
Nico37



Nombre de messages : 2247
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Manif anti aéroport Notre Dame Des Landes (44)   Mer 16 Oct - 0:41

Citation :
Le tarmac est dans le pré Réalisé par Thibault Férié Production POINT DU JOUR 52 minutes
Public Sénat Lundi 04 novembre à 22H30 & Samedi 09 novembre à 22H

Quelque part dans le bocage : des gendarmes suréquipés, des paysans remontés, des altermondialistes barricadés, des élus du peuple contrariés, et une importante entreprise du Bâtiment Travaux Publics qui compte les jours et les points.

A Notre Dame des Landes, depuis près de cinquante ans, le projet d’un «super aéroport » est régulièrement dans l’actualité tel le serpent de mer, mais ne parvient toujours pas à décoller.

Il est devenu en cours de route, et peut être malgré lui, le symbole d’un grand projet inutile et imposé. Lutte paysanne et citoyenne, « guérilla bocagère » ou encore « nouveau Larzac », ce que l’on nomme désormais « le conflit de Notre Dame des Landes » renvoie à une opposition radicale entre deux modèles de développement et de croissance, deux visions du monde et de l’avenir. De surcroit il stigmatise d’une manière très forte l’exercice démocratique du pouvoir et les modes de consultation citoyenne.

Dans le sillage des hommes et des femmes engagés de part et d’autre dans la bataille, l’histoire de ce récit capte de l’intérieur les termes, les enjeux et les rouages, pour approcher de ce qui se cache et se joue sous les boues épaisses de ces landes-là qui font régulièrement l’actualité.
Revenir en haut Aller en bas
Nico37



Nombre de messages : 2247
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Manif anti aéroport Notre Dame Des Landes (44)   Jeu 17 Oct - 3:35

Citation :
EN RÉACTION A L'INTERDICTION DE SEMER SUR LA ZAD, EN ÉCHO AUX EXPULSIONS VIOLENTES DE L'ANNEE PASSÉE, le mardi 22 octobre à 19h30 au Transfo*, le Collectif Francilien de Soutien à NDDL organise une assemblée en vue de préparer collectivement une mobilisation et des actions massives.

Par ordonnance sur requête du TGI de St Nazaire, VINCI/AGO a obtenu l’interdiction à toute personne de semer sur la ZAD du 3 octobre sur une durée de 3 mois sous peine de 200 euros d'amende, et cela juste avant un week­end de semences « Sème ta ZAD ».
Défiant l’interdiction, des semences ont été faites à l’appel de l’ADECA, du COPAIN44 et de l’Assemblée Sème Ta ZAD, lors du w­e des 5­6 octobre par les agriculteur­ice­s, occupant­es/habitant­e­s et leurs soutiens. Des sillons ont été creusés par une dizaine de tracteurs, afin de planter 4 haies et des céréales.

Lien de l'évènement : https://zad.nadir.org/spip.php?article1932

L’ACIPA a appelé à plusieurs manifestations massives de protestation contre la main­mise sur les terres, les 15 et 17 octobre à Nantes et St Nazaire.

Par ailleurs, l'Inter­collectifs de soutien à NDDL a appelé cet été à une semaine d'actions du 17 au 23 novembre, à 1 an des affrontements violents et expulsions qui ont eu lieu sur la ZAD, pour affirmer que la lutte continue aujourd'hui comme demain contre l'aéroport et le monde qui va avec.

Le Collectif de soutien francilien à NDDL souhaite se faire l’écho de ces appels en :
- organisant un évènement sur Paris le plus tôt possible, en réaction à un interdit émanant d’un état qui tente une fois de plus d’affirmer son pouvoir de contrôle des semences, des terres agricoles et du vivant
- organisant plusieurs journées d'actions, mobilisation et réaction du 17 au 23 novembre 2013

Nous invitons celleux qui souhaitent s’associer à cette réaction rapide, à venir aussi nombreux­ses que possible pour la construire ensembles.

* Transfo : 57 avenue de la République à Bagnolet - M° Galliéni / Tram T3 Pte de Bagnolet
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Manif anti aéroport Notre Dame Des Landes (44)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Manif anti aéroport Notre Dame Des Landes (44)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 16 sur 30Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17 ... 23 ... 30  Suivant
 Sujets similaires
-
» Aéroport Notre-Dame des Landes : NON MERCI !
» Blog BF Notre Dame des Paludiers
» Requiem de Mozart à la Basilique Notre-Dame de Montréal
» Ecole de Notre-Dame (1160-1250)
» 2010-10-12 - ROBILLIARD - Notre-Dame de Paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Couteaux & Fleurs :: Des Couteaux Et Des Fleurs :: Manifs-
Sauter vers: