Forum sur la culture alternative
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Anonymous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Anonymous   Ven 17 Juin - 1:14


Citation :
Les hackers de Lulzsec ont fait tomber la CIA

Lulzsec est une joyeuse bande de hackers qui écume actuellement la toile en s’attaquant à des sites aussi divers et variés que le Sénat américain, Bethesda Softworks, Sony ou ceux de terroristes.

Certains trouvaient qu’ils s’attaquaient à des cibles un peu trop facile. Alors pour faire taire leurs détracteurs, les hackers de Lulzsec ont mis à genoux le site de la CIA.

Lulz Security avait annoncé hier soir via Twitter avoir planté CIA.gov (qui est resté un certain temps inaccessible). Aucun détail n’a été communiqué sur les modalités de l’attaque (probablement un DDOS?) ou sur d’éventuels motifs de leur action au delà du désir de prouver qu’ils pouvaient s’attaquer à des gros poissons. LulzSec a été incité à attaquer la CIA par le Twitterer Quadrapodacone, qui a répété à plusieurs reprises que LulzSec ne s’attaquait qu’à du menu fretin. Et il n’est toujours pas impressionné. Donc ne soyez pas surpris si le site CIA.gov se transforme prochainement en site de fan de Hello Kitty ou à la gloire de GI Joe. [LulzSec]

http://www.gizmodo.fr

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Anonymous   Ven 17 Juin - 1:30

Citation :

Le 27 Octobre 2009, le Tribunal Correctionnel de Paris condamnait l’Église de Scientologie sans lui interdire pour autant d’exercer.

Lors du procès, la parquet avait demandé la dissolution des deux principales structures françaises de la Scientologie, le Celebrity centre et sa librairie, mais cette dissolution était en fait impossible.

Une modification de la loi qui a été faite en Mai 2009, mais qui était passée inaperçue jusqu’en Septembre, ne permet plus de dissoudre une personne morale condamnée pour escroquerie.

Les membres de la Scientologie qui n’ont pas apprécié la demande du parquet, ont assigné en justice l’État pour faute grave. Ils l’accusent d’avoir commandé ce passage sous silence de la modification législative.

Source : Le Figaro


_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Le livre noir de la Scientologie   Ven 17 Juin - 1:31


_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Anonymous   Ven 17 Juin - 1:33






_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Anonymous   Dim 19 Juin - 1:56

Citation :

LulzSec contre Anonymous, le combat des pirates
Par Marie Simon, L'Express

Les deux "familles" de pirates informatiques ne s'attaquent généralement pas aux mêmes cibles. Leur tableau de chasse est révélateur.

"Tango down - cia.gov - for lulz." Voici comment les pirates informatiques de Lulz Security, ou LulzSec, ont annoncé leur dernier "exploit" sur Twitter. Ce mercredi, ils affirment avoir mis hors service un site de la CIA pendant deux heures, "pour la rigolade". Cette attaque, que la CIA ne confirme pas, semble marquer un premier tournant: cette "famille" de pirates informatiques regarde-t-elle désormais dans la même direction que la mouvance Anonymous, plus sérieuse et politisée, après avoir privilégié une attitude plus humoristique?

Retour au mardi 14 juin. Les jeux Minecraft et Eve Online ou encore le site du magazine Escapist ont reçu les faveurs de LulzSec, tandis qu'Anonymous s'attaquait au patron de la Federal Reserve, Ben Bernanke. L'univers du jeu vidéo contre l'environnement de la finance... Contraste.

Autres exemples: Lulzsec a pris pour cible le site de la chaîne australienne PBS pour y poster un article affirmant que le rappeur Tupac, décédé en 1996, était bien vivant et habitait actuellement en Nouvelle Zélande. Il a aussi pénétré dans les listes de candidats de l'émission de télécrochet X Factor... Pendant ce temps, début 2011, Anonymous s'en prenait aux sites gouvernementaux de la Tunisie de Ben Ali ou de l'Egypte de Moubarak avant que la chute des deux présidents.

LulzSec se prend au sérieux

Le même contraste existe entre le ton employé par les deux groupes pour évoquer leurs opérations. Quand LulzSec fait tourner en boucle le générique de La Croisière s'amuse (LoveBoat devenant LulzBoat) sur son site officiel et ironise sur sa "domination du monde" sur Twitter, les hackers d'Anonymous, eux, ciblent l'Eglise de Scientologie (leur premier grand coup en 2008). Ou visent des mastodontes comme Visa, Paypal ou MasterCard en réponse à leur décision de bloquer les versements au site de publication d'informations confidentielles WikiLeaks.

Les deux groupes appellent les internautes à contribuer aux attaques par "déni de service", mais là encore de façon bien différente. Anonymous galvanise ses troupes en lançant des "opérations" aux termes un brin militaires comme celle de mardi intitulée "Operation Empire State Rebellion Engaged". LulzSec préfère narguer les autorités avec une ligne téléphonique pour solliciter des idées de cibles. Au bout du fil, un répondeur: "Pierre Dubois et François Deluxe" sont indisponibles car occupés à faire des bêtises sur Internet!

A LulzSec les attaques ludiques et loufoques, à Anonymous les cibles officielles et sérieuses? Les plaisantins 2.0 d'un côté, les "Robin des Bois" de la liberté d'information de l'autre? Les choses sont plus complexes.

Des cibles similaires

Attaquer les entreprises de jeu vidéo peut s'avérer plus sérieux qu'il n'y paraît. LulzSec revendique même l'attaque de Sony comme étant sa plus grande réussite. Et on leur attribue récemment des cibles moins ludiques: la CIA, donc, mais aussi le Sénat américain et une organisation travaillant avec la police fédérale (FBI), Infragard.

Le but de l'opération de LulzSec contre Sony: souligner les failles de sécurité à travers lesquels des personnes moins bien intentionnées pourraient obtenir les données personnelles de joueurs. Pas vraiment une plaisanterie.

Et, de l'autre côté, Anonymous ne dédaigne d'ailleurs pas les cibles dans le secteur du "gaming". Ce sont même des hackers issus de ce groupe qui ont les premiers "déclaré la cyberguerre" à Sony, raconte le Guardian.

Sécurité des données ou liberté d'information?

Alors les cousins éloignés seraient-ils plutôt cousins germains? "Pour certains, LulzSec est une émanation d'Anonymous, un jeune groupe qui a fait sécession, fatigué par la politisation de l'organisation mère", poursuit le quotidien britannique. "C'est l'évolution naturelle d'une tendance initiée par Anonymous qui a démocratisé le piratage", selon Steve Gold, journaliste du magazine Infosecurity que le Guardian cite.

Le Financial Times va plus loin: l'épisode Sony serait à l'origine de la "sécession". Et l'évolution des "dissidents" pourrait ne pas convenir aux "anciens" d'Anonymous, met en garde The Next Web.

Quand LulzSec revendique ses actions "pour la rigolade", aussi ambitieuses soient-elles désormais, "Anonymous a plus de mal à être pris au sérieux" dans sa démarche davantage tournée vers la défense de la liberté d'information. Alors qu'une vague d'arrestation de hackers a eu lieu récemment en Espagne et en Turquie, le groupe s'est d'ailleurs concentré sur une nouvelle cible politique, le gouvernement de Malaisie, pour dénoncer la censure dans ce pays. Retour aux fondamentaux.

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Anonymous   Dim 19 Juin - 2:00

Citation :
Guerre civile entre LulzSec et Anonymous

Il fallait bien que ça arrive un jour! Les deux groupes de pirates informatiques qui ont tant fait parlés d'eux récemment, sont en train de démarrer une guerre civile entre eux.

Le site 4chan.org est un site de partage d'images mais aussi et surtout, le repère des Anonymous. Mais LulzSec a récemment commencé à se moquer ouvertement de 4chan.org et de ses utilisateurs! En représailles, Anonymous a décidé de lancer une chasse à l'homme pour localiser les membres de LulzSec, ce qui fait beaucoup rire ces derniers puisqu'ils ont déclaré «Vous réalisez que nous sommes déjà tout ce que vous voulez être?». Un peu plus tard, on pourra lire sur le Twitter d'Anonymous «Défi accepté, losers».

La guerre aurait commencé lorsque LulzSec a commencé un «party DDoS» en s'attaquant à pleins de sites comme celui de EVE Online, Brink, League of Legends, Minecraft, etc.

Un des Anonymous qui a accordé une interview au site VG24/7, a lâché «là où LulzSec pirate pour se marrer, Anonymous le fait pour la défense de certains droits».

LulzSec a piraté dernièrement les sites du FBI, de la CIA, du Sénat et a même mis en place un standard téléphonique où l'on peut suggérer des cibles à faire tomber. 32 membres des Anonymous ont été récemment arrêtés en Turquie et en Espagne. En jouant ainsi au chat et à la souris avec les autorités, LulzSec se moque évidemment des Anonymous en leur envoyant un message clair : «Nous sommes intouchables». Mais pour combien de temps encore? Jusqu'où iront-ils dans cette cyberguerre civile entre groupes de pirates?

Mise à jour du 17 juin à 19h:
Anonymous a déclaré en milieu de journée sur son compte Twitter : «Nous ne sommes pas en guerre avec LulzSec») et un peu plus tôt c'est LulzSec qui a dit : «Pour confimer, nous ne sommes pas après Anonymous». La hache de guerre semble donc enterrée.

(Source : Digitaltrends, ITWorld)


http://www.branchez-vous.com

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Anonymous   Dim 19 Juin - 2:05

Citation :
LES ANONYMOUS SORTENT DU GOUFFRE

En français
http://www.wideo.fr/video/iLyROoafztla.html

Généralement, le peuple se rassemble dans la rue pour se faire écouter. Anonymous, le collectif en ligne est connu pour son mode de fonctionnement bien à lui qui se résume à des cyber-attaques et à du piratage informatique. Cependant, les Anonymous s’apprêtent à mettre en application une stratégie surprenante. Mercredi dernier, ils ont demandé au peuple américain de sortir de chez eux, de quitter leur boulot et d’envahir les espaces publics. Ce n’est pas très original, mais le pouvoir du peuple reste le moyen le plus efficace. Leur dernier combat compte beaucoup à leurs yeux. Ils ont donc décidé d’agir de manière plus traditionnelle pour rallier un maximum de personnes.

Les Anonymous ont récemment annoncé leur projet de manif. Ils l’ont appelé « opération Empire State ». Ils espèrent rassembler les 99,99 % de la population américaine qui ne bénéficie pas de la politique de réserve fédérale. Leur ambition est simple. Les démunis forment une majorité écrasante aux Etats-Unis. Le collectif veut les inciter à se rebeller contre l’Establishment, et plus précisément, contre les banquiers, le système de non-régulation, et les politiciens. Ils ont également diffusé une vidéo sur YouTube le week-end dernier (ci-dessus). Ils affirment que le gouvernement fout « délibérément ses citoyens dans la merde » pour renflouer ses caisses et filer des primes aux banquiers. L’opération ESR (alias Empire State) se poursuivra jusqu’à ce que le Président de la Réserve fédérale américaine, Ben Bernanke, démissionne.

L’influence du printemps arabe est omniprésente. Les citoyens d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient ne supportaient plus d’être à la merci de gouvernements totalitaires corrompus. Du coup, ils se sont révoltés.

Les Égyptiens ont occupé la place Tahrir au Caire, un des lieux mythiques de l’Egypte. L’opération ESR à Liberty Park est clairement inspirée de cet événement. Le collectif a désormais besoin de rameuter du monde. Certains blogueurs pensent qu’il suffit de rassembler « seulement » trois millions d’américains autour du Capitol Hill et de la Maison-Blanche pour se débarrasser de Bernanke. D’autres prétendent que 500 000 personnes plantées devant les sièges sociaux du Trésor public et de la Réserve fédérale suffiraient à faire tomber toutes les têtes.

La recette du printemps arabe était simple. Il s’agissait de trouver un bouc émissaire ridicule haï de tous, de s’en débarrasser et de procéder à des changements. En revanche, le cas de Bernanke est un peu comparable à celui d’un Moubarak. L’image du président d’Egypte a été souillée et caricaturée. On l’a décrit comme une brute idiote pour parvenir à l’éjecter plus facilement. Dans la vidéo du collectif Anonymous, Bernanke refuse de répondre à la question suivante : « comment expliquez-vous l’écart grandissant entre les riches et les pauvres ? » La caméra se rapproche petit à petit de son menton qui tremble étrangement.

Les médias sociaux participent vivement au mouvement révolutionnaire. Ils sont très bien documentés. Les Anonymous savent parfaitement comment les exploiter et provoquer la colère des gens. D’après eux, les américains sont vraiment en rogne et du coup, ça devrait suffire à faire éjecter Bernanke. L’opération ESR est apparemment très bien organisée. La vidéo a déjà été consultée plus de 250 000 fois. L’événement a même une page facebook et les internautes peuvent en discuter. Ils publient également des wordpress pour organiser des rassemblements. On trouve une dizaine de sites de protestation Google Map. On n’a même pas besoin de savoir qui a organisé les manifs, il suffit juste de rappliquer.

Le problème, c’est l’Europe. Les manifestations qui ont eu lieu en Europe pendant la crise économique n’ont eu aucune conséquence. Les banquiers n’ont pas changé, et aucun d’eux n’a été viré. Au Royaume-Uni, les récentes manifs contre les restrictions budgétaires ont fait un flop médiatique accablant. Il y a deux mois, environ 500 000 personnes ont participé à la « marche pour le changement » organisée par le TUC (Confédération syndicale britannique), mais le gouvernement n’a pas changé de politique économique. La même chose s’est produite l’année dernière lors de la manif contre la suppression des droits de scolarité. Ces événements ont permis de sensibiliser les gens, mais le caractère violent de certaines manifs à Londres a discrédité le mouvement. Le gouvernement a su profiter de ces incidents pour décrédibiliser les manifestants et les faire passer pour des hooligans débiles. Les organisateurs de l’opération ESR souhaitent que leurs manifs demeurent non-violentes. Ils pensent qu’une résistance pacifiste organisée par des gens ordinaires est bien plus efficace.

En théorie, Anonymous est un collectif influent capable de braver la loi du pognon. Cependant, ils prennent de gros risques. Si leur dernier appel est un échec, ils seront moins crédibles, et ils devront à nouveau se contenter de gueuler pour rien dans les tréfonds d’Internet.

En fait, le problème est plus profond : la vérité, c’est que Américains s’en branlent. Les Égyptiens voulaient que Moubarak se casse et pour ça, ils étaient prêts à risquer leurs vies. En revanche, il y a peu de chances que les Américains soient prêts à bouger leurs culs pour manifester, se prendre des coups de crosse dans la gueule, et virer des gens importants.

Pour l’instant, l’espoir est encore présent. Grâce à leur vision égalitariste, les Anonymous pourront inspirer et unir les citoyens ordinaires contre la « classe du crime organisé ». En digne héritier du printemps arabe, certains commencent déjà à surnommer l’opération ESR, « l’été de la Résistance américaine ».

Cependant, on a vu ce qu’il s’est passé en Europe de l’Est dans les années 1990. On sait que ça prendra du temps. La plupart des gens savent que les grosses banques les ont ruinés, et que l’oligarchie bipartite Républicains/Démocrates n’a pas réussi à réguler et discipliner le système bancaire. Le mouvement contestataire a pris un autre tournant aux Etats-Unis grâce aux événements en Afrique du Nord et au Moyen-Orient. Dorénavant, on compte sur la rage et l’énergie des citoyens ordinaires pour renverser les institutions les plus puissantes. La semaine dernière, Bernanke a fait la déclaration suivante : « j’imagine que la reprise de l’économie doit sembler d’une lenteur frustante pour les millions de chômeurs et les personnes sous-employées. »

Aucun changement ne s’est produit pour l’instant. À présent, c’est au tour du peuple de passer à la vitesse supérieure. Le monde entier suivra en direct à la télévision la réaction du public américain en espérant que tout se casse la gueule, et de préférence sur la chaîne Fox.


MARK TOWNSEND
http://www.viceland.com

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Anonymous   Dim 19 Juin - 22:24

Redif'

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Anonymous   Mer 22 Juin - 12:41

Devant les scientologues
http://www.anonymes-france.eu/galleries/c/index.html

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Anonymous   Jeu 23 Juin - 0:15


_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Anonymous   Jeu 23 Juin - 0:21

Citation :
Est-ce le manuel du hacker à l’usage du guerrier LulzSec/Anon ?


Si vous lisez Gizmodo, vous ne pouvez plus ignorer les exploits de LulzSec et d’Anonymous. Et forcément vous vous demandez comment ils s’y sont pris ? Peut-être en utilisant ce guide du hacker fourni par Anon :

Le document, intitulé « The OpNewblood Super Secret Security Handbook » fournit diverses techniques d’embuscades logicielles très mondaines : plugin Firefox, mise en place d’un clien IRC et d’autres astuces inoffensives. Mais la section finale, « ADVANCED GUIDE TO HACKING AND SECURITY VULNERABILITY » (Vous avez vu toutes ces majuscules ?) passé aux choses plus sérieuses : les DDoS, Packet sniffing, et accès aux serveurs sont expliqués simplement. Il s’agit d’une lecture indispensable pour ceux qui veulent tenter de concourir aux Hacks Olympiques.

Si ce mouvement actuel qu’on peut qualifier d’orgie désorganisée et décentralisée de hacks, fuite et destruction du net continue, on peut parier sans crainte que ce guide va continuer de circuler au-delà des quelques ReTweets actuels. Si vous avez peur ou si vous vous sentez vulnérable, vous pouvez aussi consulter la Section 6 de ce guide qui vous donne des techniques avancées de défense.

http://www.gizmodo.fr/

https://twitter.com/#!/pirata13/status/82941099303378944

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Anonymous   Jeu 23 Juin - 0:25

Citation :
GB: le pirate informatique présumé est accusé
THE ASSOCIATED PRESS
Publié: 22 juin 2011 14:32


LONDRES - La police britannique a déposé des accusations, mercredi, contre un adolescent qui aurait participé à des attaques informatiques contre le site de l'agence américaine de renseignements, la CIA.

Ryan Cleary, un jeune homme de 19 ans, devra répondre de cinq chefs d'accusation.

On lui reproche notamment d'avoir participé à une attaque qui a paralysé le site Internet de la police fédérale britannique, l'équivalent du FBI américain.

Cleary serait associé au collectif de pirates Lulz Security, qui s'en est récemment pris à Sony, au site de la CIA et au réseau informatique du Sénat des États-Unis.

Toutes les accusations déposées mercredi concernent des crimes qui auraient été commis au Royaume-Uni. Des accusations américaines pourraient aussi être portées.

Le groupe Lulz a réagi à l'arrestation de Cleary en déclarant, sur Twitter, ne pas entretenir de liens étroits avec lui. Les collectifs de pirates informatiques n'étant que très légèrement organisés, il est douteux que l'arrestation d'un seul individu puisse nuire aux activités du groupe.

Cleary a aussi été associé, dans le passé, à un autre collectif de pirates nommé Anonymous, avec qui il se serait toutefois querellé. Anonymous lui reproche d'avoir démasqué certains de ses membres en ligne, après quoi des pirates d'Anonymous ont mis en ligne des informations personnelles permettant d'identifier Cleary.

Cleary comparaîtra devant la justice jeudi.

http://www.journalmetro.com

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Anonymous   Jeu 23 Juin - 0:31





_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Anonymous   Jeu 23 Juin - 0:33


_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Anonymous   Ven 24 Juin - 20:08

Citation :
LulzSec attaque la police des frontières d'Arizona
Slate.fr

Dans la nuit du 22 au 23 juin 2011, le groupe d'activistes LulzSec a annoncé sur Twitter la publication de «Chinga La Migra» («Nique la police de l'immigration»), leur premier trésor de guerre depuis l'alliance du groupe avec les Anonymous. Ce «trésor» est le fruit du piratage du site de la police des frontières de l'Arizona.

La police de l'Arizona a depuis confirmé que son site avait bien été piraté, et que ses équipes étaient en train d'analyser la situation afin de comprendre comment l'opération avait pu avoir lieu.

Capture d'écran du compte Twitter @lulzsec, mercredi 23 juin.

Deux liens accompagnent le tweet de LulzSec: l'un vers le site d'hébergement de fichiers torrent ThePirateBay, l'autre vers un communiqué de presse du groupe, avec un peu plus d'informations quant aux but de l'entreprise.

«Nous publions des centaines de bulletins privés, des manuels d'apprentissage, des mails personnels, des noms, des numéros de téléphones, des adresses et des mots de passe venant de la police des frontières de l'État d'Arizona. Nous avons pris pour cible cette organisation, car nous sommes contre la loi SB1070 (une législation du Sénat de l'Arizona rendant extrêmement stricte l'immigration) et contre la discrimination au profil faite par la police anti-immigration en Arizona.»

Rob Beschizza, sur le site BoingBoing, effectue une analyse de quelques passages des documents récupérés.

«Avec plus de 700 bulletins, archives de courriels, images et autres fichiers, le paquet de 440MB gardera les lecteurs occupés pour plusieurs jours.»

Parmi les mails personnels, certains sont ouvertement racistes, demandant une frontière bien plus étanche entre les Etats-Unis et le Mexique:

«DES PHOTOS D'UN RAID CONTRE UN DEALER DE DROGUE À MEXICO SONT JOINTES À CE MAIL. ÊTES VOUS PRÊTS À VOIR ÇA??? […] Regardez, tous les billets qu'on voit sur la photo sont des dollars!!! Vous vous demandiez encore pourquoi le coût de la vie a connu une hausse incroyable dans notre pays??? Je ne me le demande plus... […] Notre pays saigne de l'extérieur!!! Ne pensez-vous pas qu'il est temps de reprendre ce pourquoi ON s'est sacrifié ces dernières 140 années ??? Je pense qu'il est temps. Construisons la clôture encore plus profondément, et encore plus élevée, resserrons les contrôles aux frontières, et renvoyons TOUS les étrangers chez eux!!!»

D'autres relatent des faits divers, ou des fusillades ayant eu lieu. Un document Word intitulé «McDonals Off Duty Shooting» raconte comment un officier qui n'était pas en service s'est retrouvé mêlé à une fusillade après une prise d'otages dans un McDo. Un enfant avait été tué.

«Vous ne pouvez pas avoir l'esprit policier dans une situation où vous n'êtes pas en service», conclut un sergent californien dans le document, sans préciser qui avait entamé la fusillade.

«Je me demandais vraiment si un de mes propres gars allait ne pas me reconnaître. J'avais vraiment peur qu'il y ait un autre flic en repos qui se soit dit que j'étais le méchant.»

Certains racontent simplement la vie des commissariats, certains ne disposant pas encore d'Internet haut-débit. On trouve aussi de simples mémos, des guides d'utilisation des réseaux sociaux à l'attention des policiers, ou encore une présentation Powerpoint sur les vulnérabilités des ferries aux attaques terroristes.
LulzSec et Anonymous, une alliance «contre-nature»

L'opération #AntiSec, à l'origine de ce premier butin, a été lancée lors de l'alliance de LulzSec et Anonymous, et se veut un appel à tous les hackers du monde.

«Nous encourageons tous les vaisseaux, grands ou petits, à ouvrir le feu sur tous les gouvernements ou organisations gouvernementales dont ils croiseront la route. […] Ensemble, nous pouvons nous défendre pour protéger notre vie privée, afin qu'elle ne soit pas envahie par des gloutons profiteurs. Votre chapeau peut être blanc, gris ou noir (référence aux blackhat, whitehat ou greyhat chez les hackers), votre peau et votre race ne sont pas importantes. Si vous êtes conscients de la corruption, exposez-la maintenant, au nom de l'Anti-Sécurité.»

Mathias Riquier revient sur les intentions du groupe, dans un article du site Fluctuat.net. Pour lui, l'attaque du site de la police des frontières de l'Arizona montre la force de frappe créée par l'alliance des deux groupes, «alliance contre-nature» selon Fluctuat.

«L'opération “Anti-Security” […] a tout l'air d'une action organisée qui se différencie par son caractère purement offensif, alors qu'Anonymous donnait plutôt dans la réaction à un fait avéré. […] Ici, l'idée est de cogner sur tout gouvernement, toute entreprise, toute organisation importante, qui donnerait des signes de corruption, et choper de la paperasse compromettante (pour en faire quoi, c'est là toute la question).»

«En gros», résume Mathias Riquier, «c'est comme si WikiLeaks avait ouvertement décidé de casser les portes blindées des quartiers généraux de Big Brother pour aller fouiller dans les placards douteux». Toutefois, continue-t-il, «personne aujourd'hui ne peut répondre à la question “bon sang, mais que veulent-ils réellement?”. La vérité, à la WikiLeaks? Le conflit? Le chaos, en tentant de provoquer l'indignation de masse? La négoce d'une place au soleil sur Sealand?»

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Anonymous   Ven 24 Juin - 20:12

Citation :
LulzSec : l'homme arrêté gérait juste le canal IRC

Un jeune homme de 19 ans a été arrêté lundi par la police britannique. Il est suspecté d'être le cerveau du collectif de hackers LulzSec. Une description inexacte, d'après des membres proches d'Anonymous. La personne arrêtée ne s'occupait apparemment que du canal IRC et n'était pas un membre du groupe.

Nous vous rapportions hier l'arrestation d'un jeune Britannique de 19 ans, suspecté d'être le cerveau de LulzSec, un groupe de hackers qui s'est illustré ces dernières semaines en initiant des attaques par déni de service distribuées (DDOS) contre des sites gouvernementaux ou privés. Selon la police britannique, l'enquête avait été déclenchée juste après le piratage du site de la CIA.

Nous en savons un peu plus aujourd'hui sur le rôle exact de ce jeune Britannique. Selon un message diffusé sur le compte Twitter Anonesc, Ryan - c'est son nom - était simplement en charge du canal IRC où se réunissait manifestement les différents membres de LulzSec. Il ne s'agit donc pas, a priori, du cerveau du groupe et ne semblait pas participer aux actions électroniques du collectif.

Les membres du collectif, au nombre de six selon Anonesc, "vont bien et sont en sécurité". Ce qui n'est pas le cas de Ryan. Scotland Yard a procédé à l'inspection de son matériel informatique, tandis que le jeune homme a été placé en garde à vue à Londres. D'après la presse britannique, Ryan tombe potentiellement sous le coup du Computer Misuse Act et du Fraud Act, s'il s'avère qu'il a participé d'une façon ou d'une autre aux actions de LulzSec.

L'arrestation du Britannique n'a en tout cas pas entamé "l'enthousiasme" de LulzSec. Sur Twitter, le collectif continue de publier ses dernières actions et de réagir sur un certain nombre de sujets. Dernièrement, les attaques DDOS du groupe ont ciblé deux sites gouvernementaux brésiliens : Brasil.gov.br et Presidencia.gov.br. Pour l'heure, les deux sites web sont indisponibles.

http://www.numerama.com

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: AntiSec   Dim 26 Juin - 10:46

Citation :
LulzSec et Anonymous ensemble pour un Wikileaks sans foi ni loi ?

Tout va pour le mieux entre LulzSec et Anonymous. Alors que les deux "organisations" (notez les guillemets, surtout pour Anonymous) ont démenti samedi toute rivalité et guerre intestine, LulzSec a publié aujourd'hui un communiqué annonçant qu'il s'associait à Anonymous pour lancer l'Opération Anti-Security, dite AntiSec, contre la corruption et la censure. Un appel relayé sur Twitter par au moins un groupe d'Anonymous.

LulzSec encourage les hackers du monde entier à utiliser le nom de code AntiSec pour dénommer toute opération visant des sites gouvernementaux. "La priorité numéro 1 est de voler et faire fuiter tout document gouvernemental confidentiel, y compris des ensembles d'emails et de documents. Les cibles privilégiées sont les banques et autres établissements de haut rang. S'ils essayent de censurer notre progrès, nous anéantirons leur censure", prévient LulzSec. "C'est maintenant ou jamais (...) l'Histoire commence aujourd'hui".

Ensemble, LulzSec et Anonymous semblent donc prêts à concurrencer Wikileaks, qui laisse beaucoup d'activistes frustrés. Le site fondé par Julian Assange a décidé de s'auto-censurer, et les alternatives qui prennent la relève n'ont pour l'instant rien révélé d'important. En ira-t-il autrement de l'alliance entre LulzSec et Anonymous ? Seul l'avenir le dira. Mais une chose paraît acquise : s'ils mettent la main sur des documents, ils n'auront certainement pas le même sens des responsabilités que Wikileaks pour choisir quoi publier.

http://www.numerama.com

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Anonymous   Dim 26 Juin - 11:09


_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Anonymous   Dim 26 Juin - 11:15

Citation :

Guerre sur le Web : Anonymous et LulzSec contre les gouvernements

Cette première semaine fut trépidante : attaques, vol de données, arrestation, usurpations… Avec un beau coup d’éclat, la parution de centaines de documents classifiés sur la politique migratoire aux Etats-Unis. Récit des premières passes d’armes de cette étonnante guerre des hackers contre "les gouvernements corrompus et la censure."

Héritiers de la grande piraterie fantasmée du 17èmes siècle, proto-anarchistes, cyberdissidents, ayatollahs de la liberté d’expressions ou de l’humour noir… Les Anonymes et hackers de la Lulz Security sont tout cela et c’est la raison pour laquelle il est assez difficile de s’y retrouver. Notamment parce qu’ils acceptent avec une certaine grâce l’usurpation de leur nom. Même lorsque la totalité des données du dernier recensement au Royaume-Uni (état-civil, revenus, habitation, niveau d’éducation de millions de citoyens) s’est retrouvé dans la nature en leur nom. La Lulz Security a annoncé : ce n’est pas nous, mais les auteurs de cet exploit peuvent se revendiquer de la cause si ça les amuse

Le coup d’éclat qui rassure

Le véritable coup d’éclat est la diffusion ce vendredi de centaines de documents classifiés, récupérés dans les serveurs des services de sureté de l’Etat d’Arizona. On y trouve des bulletins classifiés, correspondances, mots de passe, noms, manuels d’entraînement… Le tout en lien avec les mesures jugées racistes de contrôle au faciès dans la lutte anti-immigration de cet Etat du Sud. On y trouve aussi des informations concernant des agents infiltrés dans des gangs, cartels de drogue, groupuscules d’activistes, y compris néo-nazis.
Par cette action, dans la droite lignée de Wikileaks, les hacktivistes rassurent un peu : les individus, citoyens du monde devraient être relativement épargnés par cette guerre. Les actions se concentrent bel-et-bien sur les institutions et les multinationales.

Et ce n’est pas tout. De très nombreuses actions, isolées ou non, ont eu lieu cette semaine, et bien d’autres encore sont en cours. Des dizaines de milliers de codes d’accès et mots de passe liés à des entreprises ont circulés. Une de ces opérations s'est révélée particulièrement intéressante. En dérobant des milliers de mail à l'organisme Infragard, les hacktivistes ont pu mettre en évidence les partenariats public-privé du FBI et de l'armée américaine avec plusieurs sociétés en sécurité informatique. Celles-ci sont payées sur des fonds publics pour surveiller et même orienter l'opinion via les réseaux sociaux...
On sait que plusieurs autres grosses opérations, visant à la diffusion de documents classifiés, sont en cours. Au Brésil, notamment. Les sites du gouvernement et de la présidence de la république sont inaccessibles depuis plusieurs jours. De la récupération de données confidentielles est en cours en Malaisie, aux Etats-Unis (Texas et Alabama…). La Turquie, l’Italie et l’Angleterre sont également dans leur collimateur, à cause de lois visant à règlementer Internet. On devrait en savoir plus lundi.
En marge de la récupération d’informations confidentielles, il y a eu de nombreuses attaques visant à rendre des sites inaccessibles (DDoS). Pour la rigolade, pour faire diversion ou juste pour l’exploit. Les services de sécurité anglais (SOCA), la NASA, des sites gouvernementaux… Les sites du Sun et du Times ont également été attaqués, pour cause d’articles jugés mauvais, mais il semblerait que ces attaques soient des initiatives isolées, prises sans concertation.

Répression : de la bonne rigolade.


Selon le NY Times, le FBI s’est allié avec plusieurs agences de sécurité, y compris européennes, pour s’occuper de la Lulz Security, considérée désormais comme une très sérieuse menace. Deux actions importantes ont été menées, deux beaux échecs. Le FBI a ainsi perquisitionné chez un fournisseur d’accès suspecté d’héberger des serveurs loués par la Lulz Security. Ils ont fait choux blanc et ont, dans cette opération, mis hors ligne plusieurs sites innocents.
Scotland Yard non plus n’est pas resté les bras croisés, et a annoncé fièrement avoir arrêté un hacker et même, selon les premières déclarations, un "responsable", voire "le cerveau" de la Lulz Security. Le pirate mis en examen est en fait Ryan Cleary, fameux dans le milieu pour avoir juré il y a deux mois la disparition des Anonymous... Il est accusé d’attaques DDoS sans lien avec les opérations en cours (à part peut être l’attaque de la SOCA) et d’avoir hébergé un salon de discussion IRC regroupant des admirateurs de la Lulz Security…
Dans un grand éclat de rire, Anonymous peut remercier Scotland Yard de leur avoir enlevé une petite, mais vivace, écharde du pied.

Le communiqué vidéo d'Anonymous pour l'opération #AntiSec

La déclaration : Guerre sur le Web contre les gouvernements et les banques
Anonymous et Lulz Security se sont associés ce lundi et ont lancé un appel aux hackers du monde entier pour attaquer gouvernements, banques et grandes multinationales...

Pierric Marissal
L'Humanité

C’est une véritable déclaration de guerre contre quiconque souhaite imposer sa loi sur Internet. Le communiqué file une intéressante métaphore maritime : les gouvernements veulent assoir leur domination sur l’océan qu’est le Web, se dressent contre eux une flotte diverse de pirates aux élans libertaires. L’opération se nomme Anti-Security (#antisec sur Twitter et IRC). La paix semble être faite entre les deux collectifs de hackers. Lulz Security avait attaqué la semaine dernière le site de communication AnonNews, qui ne s’en est pas encore remis. Un autre groupe de hacker, Cyber Army of Iran a également rejoint le mouvement ce lundi après-midi.

Les priorités sont simples : récupérer et diffuser le plus d’informations gouvernementales confidentielles possible. Le détournement de sites gouvernementaux est de même encouragé. Les hackers-activistes menacent également « d’attaques au canon » quiconque tentera de censurer leur action. Derrière cette expression, il faut comprendre des attaques en déni de service (DDoS) pour rendre inaccessible un site ou un service, l'outil utilisé par les Anonymous s'appelant Low Orbital Ion Canon.

L’opération est balbutiante. Difficile de dire jusqu’où cela peut aller. Il ne faut pas les sous-estimer, ils ont montré plusieurs fois ce dont ils étaient capables. Les dégâts, en tout cas financiers, peuvent être colossaux. A titre d’exemple, on estime à 17,5 milliards d'euros les pertes de Sony causées par ses mésaventures avec des hackers depuis trois mois. L’opération Anti-Security se dit volontiers révolutionnaire, allant jusqu’à revendiquer une certaine parenté avec le Mai 68 français. A voir ce qu’ils pourront faire pour légitimer cette appellation… En outre, il est clair qu’aujourd’hui les hacktivistes moteurs de ce mouvement sont activement recherchés. Plusieurs noms circulent sur la toile, la Team Web Ninjas revendique l'exploit d’avoir nommément identifié les membres de Lulzsecurity et les aurait transmis au FBI.

Il faut savoir qu’Anonymous avait déjà mis en garde l’Otan, qui considérait l’organisation comme une menace. Les hacktivistes avaient répondu par un joli : « Ce n’est plus votre monde désormais. »

En lien avec ce sujet : Amnesty International souligne l’importance d’Internet et de Wikileaks : dans son rapport annuel qui vient de paraître, l’ONG insiste sur le rôle déterminant qu’ont joué Wikileaks et les nouvelles technologies d’information et de communication dans les révolutions du monde arabe, et particulièrement en Tunisie.

Pierric Marissal

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Anonymous   Dim 26 Juin - 11:20



http://tu.tv/videos/anonymous-operacion-telefonica-26-de-jun


_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Anonymous   Dim 26 Juin - 20:36

Citation :
Les pirates informatiques LulzSec raccrochent

Le groupe de pirates informatiques LulzSec a annoncé samedi soir la fin de ses activités, en revendiquant une campagne de 50 jours ayant mis à découvert la vulnérabilité des systèmes de plusieurs organismes gouvernementaux et privés, y compris de la CIA et de la police britannique.

Ce message de fin de campagne, annoncé sur le compte Twitter des pirates, a été lancé moins d'une semaine après l'interpellation en Grande-Bretagne d'un jeune pirate informatique de 19 ans présenté par la police britannique comme un membre de LulzSec, dit également LulzSecurity. Le groupe a nié que le jeune homme fasse partie de son équipe.

"Nous sommes Lulz Security, et ceci est notre message final", a annoncé le groupe samedi soir, en lançant un appel aux internautes pour qu'ils poursuivent son oeuvre "AntiSec" ("antisécurité"), semblant viser les sites des autorités.

"Ces derniers 50 jours nous avons perturbé et mis au jour des entreprises, des gouvernements, souvent la population générale elle-même (...), juste parce que nous le pouvions", a précisé le groupe, évoquant "l'excitation pure, ininterrompue, chaotique, de l'amusement et de l'anarchie", et la fin d'une "croisière prévue de 50 jours".

Lulz Security s'était toujours défendu de poursuivre tout but crapuleux.

Vendredi le groupe avait publié des centaines de documents dérobés semble-t-il sur un site internet de la police de l'Arizona, une attaque destinée à protester contre la législation sur l'immigration de cet Etat du sud-ouest des Etats-Unis.

A ce moment-là, bien loin d'annoncer son démantèlement, LulzSec annonçait son intention "de publier chaque semaine plus de documents confidentiels et d'informations personnelles embarrassantes de personnels militaires et policiers".

Samedi soir, les "six membres d'équipage" de LulzSec auteurs du message d'adieu ont expliqué qu'ils n'étaient "pas liés à cette identité de façon permanente".

"Derrière le masque, derrière la folie et la pagaille, nous croyons vraiment au mouvement AntiSec, nous y croyons si fort que nous l'avons ranimé, en décevant ceux qui recherchaient un 'lulz' plus anarchique. Nous espérons, souhaitons, supplions même que le mouvement se manifeste dans une révolution qui puisse se poursuivre sans nous", ont-ils conclu.

Ces dernières semaines le groupe, qui s'était d'abord fait connaître par des attaques contres des sites de jeux vidéo de Sony et de Nintendo, avait également revendiqué des attaques contre la chaîne de télévision publique américaine "PBS, Sony, la (chaîne) Fox, des sites porno, le FBI, la CIA, le gouvernement américain". Submergé de requêtes, le site public de la CIA, cia.gov, avait été mis hors d'usage pendant deux heures au début du mois.

Il s'en était aussi pris aux sites internet de la présidence et du gouvernement brésiliens, et à la police britannique.

Le 15 juin, LulzSec avait nargué les autorités en publiant un numéro de téléphone basé en Ohio (nord des Etats-Unis) censé l'aider à identifier des cibles, ce qui l'exposait au risque de plus facilement se faire démasquer.

Pour leur part les autorités britanniques ont inculpé le pirate interpellé le 20 juin, Ryan Cleary, pour des attaques commises contre des intérêts britanniques, en particulier le site du bureau britannique des affaires criminelles (Serious Organised Crime Agency), lundi dernier. LulzSec avait revendiqué une attaque contre cet organisme.

Cleary a également été inculpé pour un incident intervenu il y a bien plus de 50 jours, visant le site de la fédération de l'industrie du disque britannique (British Phonographic Industry) le 28 novembre.

Libé - Source AFP

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Anonymous   Mar 28 Juin - 18:26

Citation :
LulzSec est mort, vive Anonymous !


Le groupe LulzSec a pris la décision de se dissoudre après 50 jours d'une intense campagne d’attaques informatiques. Mais ses membres sont bien décidés à agir au sein d'Anonymous, une autre nébuleuse de hackers.

"Il est l’heure de dire ‘bon voyage’, et notre croisière de 50 jours prend ainsi un terme nous permettant de voguer vers d’autres horizons", affirme LulzSec sur son site. En guise de cadeau de départ, ses membres ont révélé dimanche les données personnelles de centaines de milliers d’abonnés de plusieurs sites dont ceux des géants américains des télécoms AT&T et AOL. Mais cette retraite annoncée laisse bon nombre d’internautes sceptiques.

Vidéo finale
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=xJYhPrbtqug

Pour ces derniers, LulzSec tente seulement de se faire oublier. Depuis plusieurs jours, ces hackers étaient en effet dans le viseur des services de sécurité de plusieurs pays. La police britannique a même arrêté l’un de leur membre le 21 juin, et le FBI aurait lancé une enquête contre eux.

Sur la Toile, certains rivaux de LulzSec se sont mis en tête de révéler la véritable identité de ses membres. Vendredi, un groupe qui se fait appeler A-Team, a ainsi publié sur le Net des informations sur ceux qu’ils affirment être les "hacktivistes" recherchés. Depuis près d’un mois, d’autres "cyber-sentinelles", qui se font appeler Web Ninjas, sont partis en guerre contre la bande de pirates qui, "sous prétexte d’attaquer des grands groupes, révèle les données personnelles de milliers d’internautes".

L'école des hackers

À plusieurs reprises, LulzSec dut reconnaître que certaines des informations dénichées par ses adversaires étaient véridiques. L’autodissolution était-elle alors devenue la seule échappatoire possible pour ces hackers ? "Ils se sont plutôt cachés afin de pouvoir mieux se réorganiser", affirme Infosec Island, un site spécialisé dans la sécurité informatique.

En fait, les membres du groupe se seraient fondus dans la nébuleuse des Anonymous, autres célèbres "hacktivistes" qui se sont fait connaître en s’attaquant, notamment, à la scientologie et aux ennemis de WikiLeaks. Les Anonymous ont d’ailleurs déjà repris le flambeau en publiant, dès vendredi, des documents confidentiels de la police de l'Arizona, aux États-Unis.

Sur un canal d'IRC (une salle de discussions instantanées privées en ligne) apparenté aux Anonymous, LulzSec a publié, dimanche, un communiqué très éloigné de leur soi-disant retraite… Le groupe y affirme mettre actuellement en place une nouvelle opération baptisée AntiSecPro au sein d'Anonymous qui permettrait de poursuivre, de "manière plus professionnelle et sérieuse", leurs activités.

Ils ont même mis en place une école des "lolhackers" afin "d’éduquer" les troupes d'internautes aux techniques d’intrusion dans des sites web. Par ailleurs, sur Twitter, les LulzSec ont repris du service sur le fil Lulzb0at : "Nous disons au revoir à @lulzSec, mais @lulzb0at continue sa traversée".

Par Sébastian SEIBT, France24

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Anonymous   Mar 28 Juin - 18:28


_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Anonymous   Mar 28 Juin - 18:33





_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Anonymous   Jeu 30 Juin - 15:00


http://www.lesinrocks.com/actualite/actu-article/t/67202/date/2011-06-29/article/nouvelle-attaque-des-anonymous/

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Anonymous   

Revenir en haut Aller en bas
 
Anonymous
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 10 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» Masked and Anonymous
» "Masked and Anonymous"
» Masked and Anonymous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Couteaux & Fleurs :: Des Couteaux Et Des Fleurs :: Ici je discute à moi-même de tout et rien-
Sauter vers: