Forum sur la culture alternative
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Interview Diego Pallavas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Interview Diego Pallavas   Mar 18 Jan - 13:53

Il y a des questions qui datent, questions postées à l'époque par plusieurs personnes appréciant le groupe, cela va de soi, et qui squattaient le forum. Je suis heureux de lire enfin les réponses du groupe où j'ai appris pas mal de choses.

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo


Dernière édition par Newo le Mar 18 Jan - 15:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Interview Diego Pallavas   Mar 18 Jan - 14:08


Des Couteaux Et Des Fleurs : Pallavas, avec 1 ou 2 L ?
Avez-vous de la famille à Palavas-les-Flots (grosse station balnéaire) ?


BatBat : Pallavas avec 2L justement pour différencier de l’orthographe de la station balnéaire !
Au départ on pensait que ça serait plus simple pour nous démarquer sur internet (via les moteurs de recherche) mais au final trois orgas sur dix ne mettent pas les 2L à Pallavas… Je ne sais pas si c’était une bonne idée au final ! Mais ce n’est qu’un détail.
Aucun des membres n’a de la famille à Pallavas. On à choisi ce mot pour différentes raisons :
La première, habitant dans la Nord Est de la France, régions grises et sinistrées Pallavas était la destination de vacances de beaucoup de mes petits camarades d’école. Passer trois semaines sur un morceau de béton au bord de la mer me paraissait être « LA récompense bien méritée des classes moyennes inférieures » au milieu des années 80. Pendant ce temps, je continuais à me faire chier place du moulin. Beaucoup plus tard, lors d’un voyage aux environs de Montpellier, je suis passé pas loin de Palavas. Ca m’a foutu étonnement le cafard. Ma vie avait changée et je pensais aux papas de mes copains qui bossaient toute l’année à l’usine ou dans des grandes surfaces pour claquer tout leur fric sur la côte. Moins que le symbole d’une réussite, c’était le symbole d’un maintient : « toujours pouvoir partir en vacances ». Moi ça me faisait marrer, je trouvais ça absurde. C’est pourquoi on a utilisé le mot Pallavas dans le nom de notre groupe.
La deuxième raison c’est un petit clin d’œil à un morceau des PPI « pop sida » où l’action se déroule à Palavas les flots. La chanson était marrante et on sentait (si je ne me trompe pas) un peu le même cynisme vis-à-vis de cet Eldorado bas de gamme.

Comment avez-vous connu rha_gnagna qui vous suis très régulièrement ? Qu'elles sont vos relations avec cet individu plus que douteux qui fait des films dans des salles sombres que l'on nomme salle de concert (mon oeil) ? Est-il devenu un membre du groupe ? Vous a t-il filmé dans des situations compromettantes ?

BatBat : Rha gnagna le susnommé a passé pas mal de temps avec nous et ce, depuis le début. On l’a connu dans un concert à Sedan, il m’avait proposé directement de faire des trucs pour nous (site internet, vidéos, photos, recherche de concert, promo…). Sans lui, on n’aurait pas décollé si facilement de nos Vosges, natales. Il a même été là quand c’était le plus difficile, même après son déménagement sur Paris, il était toujours fidèle au poste et se bougeait avec nous. C’était le quatrième membre du groupe sans conteste. Rha gnagna a réalisé toutes nos vidéos. On lui doit une fière chandelle, c’était un super compagnon de route, mais il voulait aussi voir d’autres choses, tourner avec d’autres groupes. Il a tourné avec Flying Donuts, Les Cadavres, Annita Baby face and the teasty poney, UMFM, Charly Fiasco etc. C’est toujours un plaisir de le revoir, nous sommes restés de bons amis mais on n’a pas l’occasion de se voir souvent.
Je vous invite à vous tenir au courant de ses nombreuses activités ici :

http://www.dailymotion.com/rha_gnagna
http://www.facebook.com/Mr.Letellier?v=wall&ref=profile


Mitch, tu as l'air d’aimer l'écriture. Penses-tu composer un ou deux textes de prochaines chansons ?

Mitch : Figure toi que j’y ai déjà pensé quelques fois, sauf que quand t’as Batbat qui écrit les textes depuis le début du groupe, c’est vraiment pas évident de s’y mettre ! Surtout vu la qualité de ses textes !
J’ai une écriture beaucoup plus terre à terre, et qui ne s’adapte pas vraiment à des chansons, je suppose que tu fait référence aux trucs que j’ai écrit dans le Vosgian Fanzine Crew, et du coup, entre raconter à quel point j’étais bête à l’obscene extreme en 2009 et écrire un texte qui pâlirait pas face à celui de la guerre des nerfs, ya un sacré chemin, que je suis à mon avis incapable de parcourir pour l’instant. Ceci dit, j’ai écrit un texte pour mon autre groupe, Doomsisters, et j’en suis pas mécontent, mais c’est pas du tout dans la même optique !



J'ai entendu parler d'un mariage il y a un ou deux ans. Nico, t'es-tu marié avec Bat Bat ? Ou Pacser ? Tiens, que pensez-vous du PACS ? Et pourquoi ?

BatBat : Nico à quitté le groupe il y a deux mois pour des raisons professionnelles. Il me semble donc difficile de répondre à sa place. C’est ArnoS de the Early Grave qui le remplace pour le moment. Nous sommes donc en quête d’un nouveau batteur.
Concernant le PACS, j’ai été pascé 6 mois avec un ami pour des raisons administratives. Ca ne m’a pas laissé un souvenir formidable, sachant que l’on était susceptible de se faire contrôler pour justifier de notre vie commune ! Nombre de brosse à dents dans le verre sur le lavabo à l’appui et petits slips bien pliés dans la même armoire, j’ai trouvé ça débile. Après je suppose que les contrôles doivent rester marginaux et que bien des personnes doivent y trouver leur compte (surtout pour des raisons fiscales). L’union officialisée aux yeux de la société en soi me paraît inutile, que ce soit pour le PACS comme pour le mariage, ça n’a aucune valeur à mes yeux. Les serments peuvent se briser et les contrats se rompre.

Mitch : Moi le truc qui me gonfle pas mal dans le pacs, c’est qu’au final ça reviens à peu près au même que le mariage, que des couples heteros peuvent se pacser, mais que des couples homos n’ont toujours pas le droit de se marier, en gros, ça à été créé pour se donner bonne conscience tout en gardant les valeurs bien traditionnelles du mariage intactes, ça craint à fond nan ?

A votre avis, pourquoi un public fidèle vous suit du nord au sud de la France ? Il achète même vos galettes (CD) puisque vous avez du en "represser" 4 fois plus ayant vendu en 3 mois 500 exemplaires par le biais de la correspondance ?

BatBat : Je pense que tes chiffres sont erronés, on a mis un an pour écouler les 500 exemplaires du premier album puis on a repressé à 1000 exemplaires qui ne sont toujours pas épuisés aujourd’hui. C’est par le biais de la correspondance et des tables de presses dans les concerts (Kanal Hysterik) mais aussi par le système d’échanges de skeud entre les groupes et les différentes distros que cela à été possible. Aujourd’hui, on fonctionne toujours comme ça que ce soit avec le deuxième album (série noire) ou pour le split que l’on a sorti avec Justine. C’est, à mon sens, la meilleure façon de fonctionner.
A mon avis, si on commence à faire un peu de monde aux concerts (chose qui n’est vraiment pas systématique) c’est vraiment dut au fait d’avoir joué plusieurs fois dans les mêmes villes. On s’est bien acharné pendant 4 ans et le bouche à oreille à fait son œuvre. J’en veux pour preuve les villes où on a joué rarement, où l’affluence à nos concerts reste assez timide. Peu de gens se déplacent pour voir un groupe en particulier aujourd’hui, c’est plutôt « les soirées » qui rendent ça attractif. Quand tu as trois bons groupes dans un endroit sympa ça fait vraiment la différence.

Mitch : Comme le dit Batbat, le public se fidélise parce qu’on vient le voir plusieurs fois, du matraquage ça s’appelle, ça marche pour la pub, et pour les groupes de punk rock aussi haha !
Après peut-être que le fait d’être sympa avec les gens (après les concerts, vu que sur scène c’est pas souvent le cas) favorise une bonne réputation, qui aide le bouche à oreille, et motive les gens à venir aux concerts, enfin, en tout cas je sais qu’il y à quelques groupes que je ne vais pas/plus voir en concert car les membres sont des sales cons.



_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: http://ctx-n-flrs.zikforum.com/t6499-interview-diego-pallava   Mar 18 Jan - 14:24


Comment ressentez-vous la disparition de groupes avec lesquels vous avez joué régulièrement sur les scènes de l'Hexagone ? Pouvez-vous me citer sous les 10 secondes 3, 4 groupes disparus que vous regrettez. Vous avez ensuite 3 minutes pour répondre au pourquoi ces regrets.

Bat Bat : Faire un ou plusieurs groupes, c’est que du bonheur, mais c’est aussi vachement difficile à la longue, difficile physiquement et nerveusement. Le fait que certains groupes arrêtent ne m’étonne pas, même si effectivement on peut vraiment le regretter dans certains cas. Disons que l’on n’est jamais à l’abri d’une reformation, mais il faut que cela soit bien fait.
On peut regretter Bimbo Killers, Dahugarou ou Mon Dragon (que l’on connaissait moins bien) mais les gens qui ont fait partie de ses groupes on pour la plupart remonté d’autres projets et pas seulement que musicaux. Je pense notamment à l’ami Starsky avec les éditions « même pas mal » :
http://www.meme-pas-mal.fr/

La scène est en ébullition et en reconstruction permanente, je pense vraiment qu’il faille soutenir les projets existants aujourd’hui et maintenant plutôt que de regretter les groupes du passé. Plein de supers groupes, fanzine, label, asso… font des trucs de malades et on besoin de soutien.

Où et comment se passent vos répétitions ? Sont-elles sérieuses pour que la prestation soit carrée lors des concerts ou est-ce un joyeux foutoir alcoolisé qui permet de passer du temps entre potes dans la semaine et que vous êtes tellement fort que sur scène vous assurez naturellement ?

Bat Bat : On assure naturellement. Par exemple je n’ai même plus besoin d’écrire de texte, je me mets face au micro et les mots sortent tout seul ! RIRES (dixit : Arno face à Bashung dans « j’ai toujours rêvé d’être un gangster »)
Plus sérieusement, on répète assez rarement car on fait pas mal de concerts. Quand on s’y colle c’est pour mettre en place de nouveaux morceaux, ou pour faire réviser notre batteur intérimaire, souvent le temps est compté donc on va droit au but sans détours, les bringues c’est plutôt en tournée qu’on les fait ! Du côté de la maitrise des instruments, on bosse chacun de notre côté.

Mitch : Ya pas vraiment de formules, autant des fois on passe un temps fou sur des trucs minimes, autant on se contente de se regarder en rigolant quand on fait des pains.


Je viens d'écouter une pub sur une chaîne TNT et elle m'inspire une nouvelle question : est-ce que, comme Samantha, vous aimez le sexe ? Appelez avec votre téléphone 3 G au 0899 19 7... et vous tomberez sur des hôtesses vraiment très chaudes pour des dials ...

Bat Bat : Pour ma part, je déteste le sexe depuis mon enfance !
Mitch : Le sexe c’est la perversion, la perversion c’est cool. (Enfin c’est ce que ma maman m’a toujours appris.

Comment s'est déroulé le changement de bassiste, Mitch ayant remplacé Maxi B ? Où l'avez-vous trouvez (ne répondez pas DTC ou dans une poubelle) ? Comment se passe son intégration ?

On a fait tout ça très vite (moins d’un mois) car on avait pas mal de concerts qui nous attendaient. Il a bossé dur, encore longtemps après sa venue dans le groupe. On l’a trouvé à porté de main, car on le connaissait alors qu’il officiait comme guitariste dans les feu « Los Space Pinguins » groupe local près d’Epinal. Le fait d’avoir prit Mitch nous a vraiment permis de mettre un grand coup d’accélérateur au niveau des concerts et des tournées. Là, je crois que Mitch et déjà bien intégré et là, on s’apprête à en accueillir un nouveau !

Mitch : Allez, quart d’heure nostalgie, (vu que mon intégration date d’aout 2008 quand même…)
En gros, j’ai vu Diego Pallavas en concert chez Fat, et j’ai pris une bonne claque, (autant musicale que physique, vu que j’ai eu une paire de bleus sur le corps en sortant du concert…), et au fur et à mesure du temps, les Pallavas prenaient de l’ampleur dans les vosges, et j’étais souvent là aux concerts, puis j’ai commencé à croiser Batbat aux bringues, puis on à fait la première partie de Diego avec mon ancien groupe Los Space Pinguins (j’ai du faire forte impression haha), et puis un jour Batbat m’a dit qu’il cherchait un bassiste, j’ai dit banco, et après un essai dans ma chambre (on à joué Plastic bag insight et je sais plus quelle autre chanson), Batbat était content, ensuite j’ai bossé à fond, et voila le résultat ! Bon, le truc triste dans l’histoire c’est qu’ils m’ont jamais passé le zizi au cirage !



Est-ce que, comme les religieux, vous avez de la morale ? Si oui, approfondissez s'il vous plaît messieurs. Le jury vous écoute.

Bat Bat : Ca dépend du tôt l’alcoolémie. (rires)
On peut toujours avoir un sens moral, une ligne directrice, certaines règles de vie, mais récemment j’ai appris que ça peut arriver de dépasser les limites. On n’est pas infaillible. Et on continue d’apprendre sur soi-même et sur les autres tout au long de sa vie. Je pense qu’une fois qu’on a compris ça, on a fait un bon bout de chemin.
Après sens moral au sens judéo-chrétien, en se qui me concerne, y’a vraiment du boulot.

Mitch : La morale, bah ouais un peu quand même ! Respecter les gens, casser le mythe du gros connard de punk rockstar, et ne pas vomir sur le canapé !

Tiens, vous avez déjà fait des trucs fourbes pour avoir un concert? Ou des avantages étonnants? Ou juste pour frimer?

Bat Bat : Oui oui, régulièrement nous crevons les pneus des autres groupes pour leur piquer leurs plans concert à la dernière minute ! Non, vraiment, les plans qui me font les plus envie sont ceux où l’on sait que l’on va passer une bonne soirée, où l’on sait qu’on est les bienvenus. Et ce n’est pas forcément dans une belle salle de concert hyper équipée et pleine à craquer, qu’on se marre le plus.

Mitch : Mais non, on à de la morale on t’a dit !


_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo


Dernière édition par Newo le Mar 25 Jan - 2:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: http://ctx-n-flrs.zikforum.com/t6499-interview-diego-pallava   Mar 18 Jan - 14:47


Qui a tué le petit Grégory?

Mitch : C’est la Vologne non ? Ou le sac plastique, j’ai toujours eu un doute.

Que pensez-vous du réchauffement de la planète ? Pensez-vous qu'il y aura une incidence sur le climat vosgien, votre région ?

BatBat : Pour l’influence sur le climat Vosgien c’est déjà fait ! La Moselle est pleine d’algues vertes dégueulasses en été. C’est la mort pour se baigner et je ne te raconte pas la gueule que font les poissons.

Mitch : Le réchauffement climatique, c’est MAL, et je sais pas si t’as vu un peu tout le bordel qu’il y à eu ces derniers mois, avec les climato septiques et les scientifiques, c’est bien hallucinant, il y à déjà des preuves aujourd’hui du réchauffement, et des mecs (comme par hasard proches de lobbys/actionnaires) persistent à dire « Non il ne se passe rien », c’est un peu abusé quand même !

Si Diego pas lavasse, Diego sent la crasse?

BatBat : Diego pue la vase.

Je suis parvenu à faire apprécier Diego Pallavas à une Sarah dont les références principales sont Francis Cabrel, Jean-Jacques Goldman et Chris Isaac.

Si on oublie Chris Isaac et son "Blue Hôtel" légendaire, quels sont vos liens secrets avec la scène française réaction traditionnelle?


BatBat : Ah Ah ! Ca c’est intéressant! C’est vrai, qu’on nous dit assez souvent que l’on fait du punk rock ‘variétoche’. Peut être parce qu’on est plutôt bien coiffés .
C’est peut être le aussi côté « trop clean » qui à séduit cette chère Sarah, ou l’absence de « fuck you » à chaque morcif. Pourtant on suggère parfois des trucs bien pires, mais pour cela, il faut écouter vraiment.
Elle devrait peut être se méfier de l’emballage…


Pensez vous faire une ode aux torseurs et à la mécanique des fluides?

BatBat : Ca c’est en rapport avec mon boulot ! J’enseigne la mécanique toute la semaine et je te jure que lorsque l’on part en concert, j’ai vraiment envie d’oublier tout ça ! Donc non, pas d’ode aux torseurs !

Les ultras guédons (football club le Ménil-Thillot) ont besoin de monde pour déployer sa bâche pendant le match "FC Ménil-Thillot / Olympique d'Archettes", faudra juste être mort saoul à la gnôle après un feu de saint jean improvisé sur la place d'Archettes toute la nuit...vous en êtes?

BatBat : Je n’aime pas le football, encore moins l’idée d’être supporter, mais si y’a un feu de saint jean et de la gnole ça change tout ! J’en suis ! Vous faites ça quand ?
Les crues de la Moselle ont-elles eu une influence déterminante sur votre sens de la mélodie? Ou plutôt Chris Isaac?
Ni l’un, ni l’autre ! Pour le sens de la mélodie je citerai plutôt Zabriskie point, les Sheriffs et PKRK…

Composez vous vos chansons avec le logiciel Autocad ?

BatBat : Ce logiciel est largement dépassé.

Trouvez-vous des fans caché-é-s dans votre loge de temps en temps ?

BatBat : Caché non, ils s’incrustent avec panache et décontraction et boivent toutes les bières les salauds!
Avez-vous des loges de temps en temps? Plus souvent que des fans?
La plupart du temps nos loges sont des arrières salles de bistro ou de salle des fêtes. Pas de beaux canapés, de bougies parfumées ou de miroirs avec des loupiottes tout autours. Dommage !
Après concernant les « fans », à la fin du concert quand on repart on a de nouveaux potes ! C’est tout, mais c’est génial !



Quand viendrez-vous jouer à Tours?

BatBat : Quand on nous invitera…

Etes-vous des ultra-anarcho-terroristes ? Ou soutenez-vous ce mouvement qu'affectionnne (fantasme) Alliot-Marie, ministre de l'Intérieur ?

Mitch : Perso je pense que la conscience politique est indissociable du punk, sauf que contrairement à pas mal de gens, je pense que la conscience politique c’est pas chanter « wohohoho on aime pas les fachos », c’est plein de chose, et chacun à sa propre vision des priorités, certains partent en croisade contre myspace, d’autres mangent pas de viande, d’autres n’en n’ont rien à branler, et c’est pas pour autant que ce sont des cons. Ya des fois j’ai l’impression que les gens cherchent vachement plus d’emmerdes à des gens de gauche (au sens large) qu’a des gens de droite, ça fait pas avancer les choses pour un sou, mais ces gens-là en sont fiers, et ont toute une raïa derrière eux. Résultat, tu fais un concert de crust, t’as 15 personnes, un de punk rock, t’as 15 personnes, pareil dans pleins d’autres styles, alors que si tout le monde arrêtait de se cracher dessus pour des raisons débiles, ça ferait peut-être 100 personnes à chaque concert, et on ferait la bringue au lieu de faire des débats sur des forums… Je suis peut-être un connard d’idéaliste, mais j’assume complètement.

Pourquoi avez-vous inventé le rock?

BatBat : Parce qu’on ne l’a pas fait.

Pourquoi répondre si précipitamment négativement à la question de Newo, et c'est quoi ces types en bleu avec marqué "Police" qui vous braquent avec des fusils à pompe?
C’est vrai que l’ambiance tourne un peu à ça en ce moment…
Pourquoi ne pas vous séparer?


BatBat : On y pense tous les jours car ce n’est vraiment pas facile, je le répète! Mais on ne pourrait pas s’en passer, et avec Mitch on a décidé qu’on avait encore quelques disques à sortir, quelques trucs à dire, quelques concerts à faire. Donc ça ne sera pas pour tout de suite !


Emportez-vous votre brosse-à-dents perso ou empruntez celles que vous trouvez là où vous logez? Et si oui, sont-elles à votre goût?

BatBat : Cette question est géniale ! On ne se brosse jamais les dents en tournée ! Si non, ce n’est pas une tournée ! Ca nous permet de garder le noir sur nos dents de date en date ! Sinon, on a vraiment de la chance que tant de gens nous ouvre leurs portes ! On est toujours très bien reçu, et les rencontres sont vraiment ce qu’il y a de plus important dans une tournée. Les gens que l’on croise sont vraiment généreux et accueillants (dans 99% des cas)

Dormez-vous dans le même sac à dos pour vous réchauffer ?

BatBat : Quand on dort dans le camion en hiver (ultra galère) ça peut arriver !

Pensez-vous que votre public à un QI plus élevé que la moyenne ?

BatBat : Sans aucun doute. Ecouter Diego Pallavas et le symptôme même de l’intelligence. A nos concerts on a un public qui en moyenne à un QI qui frise les 180 ! C’est une performance !

Mitch : D’ailleurs, les mecs super bourrés à nos concerts ont quasiment toujours un doctorat en poche.

Quelle est la chaîne télé que vous regardez le plus souvent ?

BatBat : Plus de télé depuis des mois… Mais quand je vais chez ma mère, le dimanche je regarde la 2 et image plus (télé locale de propagande Spinalienne). Arte ça m’arrive, quand ils daignent passer de bons films…

Mitch : J’ai arrêté la télé depuis 6 mois, et je m’en porte super bien !

Jean-Pierre Pernault vous inspire t-il ?

BatBat : Lui, je préfère l’oublier. C’est vrai qu’il peut me faire monter une colère créatrice ! On ne sait jamais. Mais j’évite le plus possible, ça ne sert à rien de se faire du mal, j’ai compris son cinéma depuis longtemps. Ce n’est pas mon univers.

Mitch : C’est à cause de gens comme lui que j’ai arrêté la télé…


_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo


Dernière édition par Newo le Mar 25 Jan - 2:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Interview Diego Pallavas   Mar 18 Jan - 14:59


Puisez-vous votre inspiration dans des groupes rencontrés sur la route, y a il des rencontres humaines et ou musicales marquantes, voir déterminantes? Si oui lesquelles?

BatBat : Ces derniers temps, on peut dire que la rencontre décisive fut avec les membres de Justine. Tant humainement que musicalement. J’ai fait plusieurs tournées avec eux, ou je remplaçais Alex le chanteur, pour des premières parties en acoustique, ou encore pour la sortie du split que nous avons fait ensemble. On a fait une série de guests et featurings. On s’est reprit mutuellement, où encore composé des morceaux ensemble. Avec eux, ça colle vraiment bien, malgré des influences différentes. C’est sans aucun doute le groupe qui nous a fait le plus avancer ses trois dernières années et, c’est à mon sens, le groupe le plus créatif, le plus inventif de la scène punk rock française actuelle. Quoi qu’on en dise.

Pouvez-vous nous parler du processus de composition d'un morceau chez les Diego Pallavas?

BatBat : Ça part très souvent d’une mélodie de chant et d’une idée pour le refrain à la guitare sèche. Le thème ne doit pas forcément être original mais doit avoir un intérêt qu’en même. Entre temps je fais des maquettes boite à rythme à la maison pour poser la structure du morceau, puis je l’envoi aux autres. En suite nous faisons les arrangements, calons le tempo et la tonalité en répétition. Puis une fois que l’on a fait ça une bonne dizaine de fois, on réserve un studio (souvent chez ArnoS, MF studio Jr à Richardménil près de Nancy) et nous enregistrons un par un, et dans la douleur car nous ne sommes pas de très bons musiciens…

Pourquoi n'avez-vous toujours pas répondu à une seule des nombreuses questions qui vous ont été posées?
Je suis à la mega bourre pour répondre à cette interview… Désolé Newo, en plus, je n’ai aucune excuse !



BatBat : J'ai retrouvé des chaussettes à toi, tu viens les récupérer quand ?[/b]

BatBat : Gardes-les ! Je reviendrai chez toi pour te voir , pas pour mes chaussettes !

L'intermittence vous y penser ? Aimeriez vous pouvoir vivre de votre musique ?
(Et bien sur si oui ou non, pourquoi ?...)


BatBat : Oui, on a déjà pensé à l’intermittence. Puis on a vite oublié quand on a vu ce qu’il fallait faire pour avoir le statut ! Et puis dans un sens, ce n’est pas plus mal de ne pas vivre de sa musique.

Mitch : Vivre de sa musique ça serait cool ouais, dans la théorie, ça nous éviterait de nous casser le cul au boulot, sauf que dans la pratique, t’es vite obligé de demander des cachets à 4 chiffres, de jouer dans des smacs pourraves au lieu de bar ultras cool ou de squats, et puis, quand tu fait un concert, t’évacue tes soucis de la semaine que t’as eu au boulot, alors si ton boulot c’est la musique, tu fait quoi ? Tu vas à l’usine pour décompresser ?



http://www.myspace.com/diegopallavas

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Interview Diego Pallavas   Mar 1 Mar - 13:16


_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Interview Diego Pallavas   

Revenir en haut Aller en bas
 
Interview Diego Pallavas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [25/04/12] Diego Pallavas(nouvel album)/Stygmate/Lords O.T.P
» [Interview] Chat sur Habbo.it : "Gustav & Georg sont là, près de moi"
» [Interview] Bill Kaulitz pour Stern magazine
» Interview fred schneider
» [Interview] GQ : Tokio Hotel - Pourquoi vous devez maintenant prendre les Super-jumeaux au sérieux !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Couteaux & Fleurs :: Des Couteaux Et Des Fleurs :: Interviews :: Interviews DCEDF-
Sauter vers: