Forum sur la culture alternative
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Emeutes Algérie-Tunisie et + si affinités 2010/2011

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Emeutes Algérie-Tunisie et + si affinités 2010/2011   Mar 22 Fév - 13:26

Citation :
Maroc. Cinq morts et 128 blessés dimanche

Cinq personnes ont trouvé la mort et 128 autres ont été blessées (dont 115membres des forces de l'ordre) lors des troubles ayant suivi les manifestations, par ailleurs largement pacifiques, qui se sont déroulées, dimanche, au Maroc. Les corps calcinés des cinq personnes ont été retrouvés à l'intérieur d'une agence bancaire incendiée dans la ville d'Al Hoceima, au nord du pays, a précisé le ministre de l'Intérieur. Des milliers de personnes ont manifesté, dimanche, dans de nombreuses villes du Maroc pour réclamer des réformes politiques et une limitation des pouvoirs du roi.

http://www.letelegramme.com

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Emeutes Algérie-Tunisie et + si affinités 2010/2011   Mar 22 Fév - 13:29

Citation :
• Au Maroc, le roi Mohammed VI reste ferme

La police marocaine a dispersé avec fermeté lundi soir un petit groupe de manifestants qui voulaient organiser un sit-in à Rabat. Un groupe d'une cinquantaine de personnes, dont des jeunes, s'étaient rassemblés dans le centre de la capitale marocaine pour organiser un sit-in au lendemain de manifestations qui se sont déroulées dans de nombreuses villes marocaines pour réclamer des réformes politiques.

Plusieurs milliers de Marocains avaient manifesté dimanche pour réclamer des réformes politiques et une limitation des pouvoirs du roi. C'est le premier mouvement de ce type dans le pays depuis le début des révoltes qui secouent le monde arabe. À Casablanca et Rabat, des banderoles proclamaient : «Le roi doit régner et non gouverner» ou «Le peuple veut une nouvelle Constitution», tandis que des groupes de gauche demandaient «moins de pouvoirs à la monarchie». Si la situation était plutôt calme dans ces deux villes, des incidents se sont en revanche produits à Marrakech et Larache.

À Al Hoceima, dans le nord du pays, cinq corps calcinés ont été découverts dans une agence bancaire, qui a brûlé lors de troubles ayant suivi les manifestations de dimanche. 128 personnes, dont 115 membres des forces de l'ordre, ont également été blessées lors des heurts survenus à Al-Hoceima, mais aussi à Larache et Marrakech. 120 personnes ont par ailleurs été arrêtées.

Le roi Mohammed VI a déclaré lundi qu'il ne cèderait pas à «la démagogie et à l'improvisation». Le monarque a ajouté que l'édification d'une véritable démocratie devrait aller de pair avec un développement humain durable.

Dans la foulée des événements de Tunisie et d'Égypte, de jeunes Marocains avaient lancé sur Facebook le mouvement «du 20 février», appelant à manifester pacifiquement pour réclamer une nouvelle Constitution limitant les pouvoirs du roi, ainsi que plus de justice sociale. L'appel a été appuyé par des ONG et des journalistes indépendants. Les principaux partis politiques marocains, dont l'Istiqlal (du premier ministre Abbas El Fassi), se sont en revanche prononcés contre.

• Des milliers de Tunisiens réclament la démission du gouvernement

Quelque 4000 Tunisiens ont manifesté dimanche à Tunis pour réclamer la démission du gouvernement de transition dirigé par Mohamed Ghannouchi, premier ministre de Ben Ali de 1999 à sa chute. La manifestation s'est déroulée sans violence devant la résidence du premier ministre.

Après la chute de Ben Ali le 14 janvier, un gouvernement de transition a été formé par Mohamed Ghannouchi. Des élections libres ont été annoncées d'ici à six mois. Une commission a été nommée pour préparer les élections tandis que plusieurs partis d'opposition ont réclamé l'élection d'une Constituante et la création d'un comité de sauvegarde de la révolution.

• À Alger, de nouvelles échauffourées lundi

Au moins un manifestant a été blessé lundi à Alger au cours d'une série d'échauffourées qui ont opposé des policiers à des étudiants qui tentaient de tenir un rassemblement devant le ministère de l'Enseignement supérieur, selon des témoins. Les manifestants ont été bloqués par les forces de l'ordre près du ministère, devant lequel ils comptaient se rassembler pour réclamer l'abrogation d'un décret présidentiel fixant le régime indemnitaire des fonctionnaires, promulgué en décembre et jugé «obsolète». Le quotidien francophone El Watan a rapporté sur son site internet que près de 4.000 étudiants ont participé à ce rassemblement.

Dimanche, une manifestation similaire avait été dispersée par la police devant le ministère de l'Enseignement supérieur à Ben Aknoun, sur les hauteurs d'Alger, selon les mêmes sources.

Samedi, d'importantes forces de sécurité et des dizaines de véhicules blindés ont repoussé les manifestants venus exprimer à Alger leur volonté de faire tomber le pouvoir en place. Aux cris de «Pouvoir assassin» ou de «Vive l'Algérie libre et démocratique», les opposants au régime ont promis de revenir tous les samedis manifester leur colère.

Le Figaro.fr

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Emeutes Algérie-Tunisie et + si affinités 2010/2011   Mar 22 Fév - 13:31




_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Djibouti   Mar 22 Fév - 13:38

Citation :
A Djibouti, l'opposition dans les pas du modèle tunisien

Les deux principales forces de l'opposition s'allient pour réclamer "un changement pacifique et démocratique -à l'instar de la Tunisie".

L'opposition djiboutienne a condamné la "répression sauvage" de la manifestation de vendredi à Djibouti, demandant "un changement pacifique et démocratique" du régime "à l'instar de la Tunisie", selon un communiqué transmis lundi 21 février.

Les deux principales coalitions de l'opposition, l'Union pour l'alternance démocratique (UAD) et l'Union des mouvements démocratiques (UMD) demandent "un changement pacifique et démocratique -à l'instar de la Tunisie- qui met fin à la mauvaise gouvernance et à la corruption endémique", déclare ce communiqué commun.

"Nous condamnons la répression sauvage contre des Djiboutiens qui ne faisaient que s'exprimer à l'esplanade du stade Gouled", ajoute le texte, en référence à la grande manifestation de l'opposition qui avait rassemblé plusieurs milliers de personnes vendredi dans la capitale à l'appel de l'UAD.

Violences

De violents affrontements avaient éclaté dans la soirée entre protestataires et policiers, faisant deux tués (un policier et un manifestant) et occasionnant de "gros dégâts matériels" après qu'une "foule surexcitée" eut "attaqué les policiers", selon le bilan des autorités.
Trois dirigeants de l'opposition, dont le président de l'UAD Ismaël Guedi Hared, avaient été interpellés samedi, mais ont été depuis remis en liberté provisoire.

Les manifestants, se revendiquant des révolutions égyptienne et tunisienne, exigeaient le départ du président Ismaël Omar Guelleh, au pouvoir depuis 1999 et qui briguera un troisième mandat à la présidentielle du 8 avril.

"Nous demandons l'ouverture d'une enquête pour déterminer les responsables de ce carnage à la suite de la charge policière au moment de la prière (...) sur des manifestants pacifiques", affirment les deux coalitions d'opposition, qui donnent leur propre version des faits.

Les manifestants "se préparaient à passer la nuit sur l'esplanade, à l'écart de toute circulation automobile, avec leurs groupes électrogènes, lorsque la police a chargé sauvagement", selon le communiqué.
"Les résultats sont les suivants: deux ou trois militants décédés, une centaine de blessés plus ou moins graves", assurent l'UAD et l'UMD, qui demandent par ailleurs "la libération immédiate de tous les militants arrêtés" ce jour, mais également ceux interpellés le 6 février après de premières manifestations estudiantines.

(Nouvelobs.com avec AFP)

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo


Dernière édition par Newo le Dim 6 Mar - 1:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Boillon   Mar 22 Fév - 14:15

Mickael Vendetta diplomate, ça fait des étincelles.

http://www.wat.tv/video/boris-boillon-style-direct-3ec47_2exyh_.html


_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo


Dernière édition par Newo le Dim 6 Mar - 1:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Emeutes Algérie-Tunisie et + si affinités 2010/2011   Mar 22 Fév - 23:08


_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Emeutes Algérie-Tunisie et + si affinités 2010/2011   Mer 23 Fév - 11:38


_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Emeutes Algérie-Tunisie et + si affinités 2010/2011   Mer 23 Fév - 12:53

Citation :
Un millier de personnes se sont rassemblées mardi devant l'ambassade de Libye en Tunisie. Toujours au cri de "dégage, dégage", mais cette fois, à propos de "Kadhafi".

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Emeutes Algérie-Tunisie et + si affinités 2010/2011   Mer 23 Fév - 14:14

Citation :
Les défections de dignitaires du régime libyen se multiplient
23/02/11 | 02:00 | mis à jour à 09:59 | Massimo Prandi, Les Echos

Dans une nouvelle intervention télévisée hier après-midi, Kadhafi a appelé à « libérer le sol » de son pays en combattant « rue par rue ». La répression gagne une manche à Tripoli. Benghazi et l'Est libyen sont aux mains des révoltés.

La première manche de la bataille de Tripoli a été remportée par Mouammar Kadhafi. Les bombardements aériens et les mitraillages des hélicoptères de combat sur plusieurs quartiers insurgés de la capitale libyenne et d'autres villes du pays ont eu raison de l'assaut populaire. Hier après-midi, le dictateur libyen a fait une nouvelle intervention télévisée pour affirmer qu'il mourra sur le sol de son pays. Il a déploré que la Libye veuille « les barbus, le chaos et les turbans ». Il s'en est pris aux jeunes révoltés en proie, selon lui, aux « drogues hallucinogènes ». « Il faut combattre rue par rue jusqu'à la libération du sol libyen », a-t-il menacé. Peine perdue. La répression sauvage n'a pas ébranlé la détermination de la population. Un ordre précaire régnait hier après-midi dans le centre de Tripoli. On enregistrait quelques combats sporadiques à Tobrouk, une ville orientale prise par les manifestants depuis trois jours.

Les combats ont cessé à Benghazi, la deuxième ville du pays, entièrement aux mains de l'opposition. Ici, la résistance s'organise. Des « comités populaires » sont formés pour quadriller la ville qui tente de retrouver un semblant de normalité. Plusieurs magasins ont rouvert leurs portes ; le réseau électrique fonctionne de nouveau. En revanche, le réseau téléphonique mobile et Internet étaient encore fortement perturbés. Ailleurs, le chaos règne. Les produits alimentaires se font rares. Les opérations portuaires sont fortement perturbées. Les pipelines de gaz naturel vers l'Italie fonctionnent au ralenti. Repsol a suspendu toute activité de pompage de pétrole. ENI lui emboîte le pas.

Les départs de ressortissants étrangers se multiplient. On parle de dizaines de milliers de Libyens qui fuient le pays par tous les moyens. Se disant « horrifié » par les massacres, le Premier ministre français, François Fillon, a assuré que la France va vite rapatrier ses 750 ressortissants. L'édifice du régime se défait chaque jour davantage. Les diplomates le désertent en masse. Après la défection de ceux en poste à Washington, c'est au tour des diplomates libyens auprès de la Ligue arabe et de l'Unesco ainsi que ceux en poste en France, en Australie, en Indonésie, en Malaisie, en Pologne, en Inde, en Chine et au Bangladesh de quitter le navire. La liste s'allonge d'heure en heure.

Les informations de désertions au sein de l'armée se font plus insistantes. En fin de soirée, la chaîne de télévision qatari Al-Jazira annonçait la défection du ministre de l'intérieur. Le Conseil de sécurité de l'ONU s'est réuni, hier après-midi à New York, avec la situation libyenne à l'ordre du jour. Les marchés financiers ploient sous le poids du prix du baril de brut, qui s'envole vers les 110 dollars. Deux navires de guerre iraniens ont traversé le canal de Suez. La marine israélienne est en état d'alerte. L'évolution de la situation au Bahreïn est une autre source d'inquiétude importante. Hier, plusieurs milliers de chiites ont défilé à Manama, la capitale, pour exiger la chute du gouvernement. Au Yémen, on constate des affrontements entre étudiants et partisans du président Ali Abdallah Saleh.

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Yemen   Mer 23 Fév - 14:20








_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo


Dernière édition par Newo le Dim 6 Mar - 1:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Kadhafi   Jeu 24 Fév - 1:12


_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo


Dernière édition par Newo le Dim 6 Mar - 1:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Emeutes Algérie-Tunisie et + si affinités 2010/2011   Jeu 24 Fév - 1:39

Pour les révolutionnaires cachés derrière leur écran, la révolution se fait souvent dans le sang. Et la douleur.











_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Tunisie 2008   Lun 28 Fév - 7:29

Tunisie ... 2008 ... déjà.


_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo


Dernière édition par Newo le Dim 6 Mar - 1:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Ben Ali Tunisie   Lun 28 Fév - 7:36


_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo


Dernière édition par Newo le Dim 6 Mar - 1:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Emeutes Algérie-Tunisie et + si affinités 2010/2011   Lun 28 Fév - 7:41

Citation :
Le premier ministre tunisien démissionne

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Emeutes Algérie-Tunisie et + si affinités 2010/2011   Lun 28 Fév - 10:49

Citation :
Oman: des manifestants campent
AFP 28/02/2011 | Mise à jour : 08:15

Des manifestants omanais, demandant des emplois et des réformes, campaient ce matin sur une place de Sohar, à 200 km au nord de Mascate, où ils ont passé la nuit, au lendemain de heurts avec la police qui ont fait deux morts, selon un photographe de l'AFP sur place. Selon les manifestants, qui ont dressé des barricades sur des routes de cette ville industrielle, les heurts ont fait cinq morts mais ce bilan n'a été confirmé ni de source officielle ni de source médicale.

Ils ont également incendié un centre commercial proche de la place où ils campent, le rond-point de la Terre, rebaptisé rond-point de la Réforme par les manifestants.
Les manifestants disent être sur place depuis samedi. Ils ont résisté dimanche à une tentative de la police de les éloigner du rond-point qui commande la route reliant la ville à Mascate. "Mon frère a été tué d'une balle réelle", a affirmé à l'AFP, Mohammed Ali Mohammed. "Mon frère n'a pas participé à la manifestation. Il a été atteint alors qu'il se tenait sur le trottoir", a-t-il ajouté.

"Nous n'allons pas réceptionner son corps avant de savoir comment il a été tué et par qui et de punir celui qui l'a tué", a-t-il encore dit. Des affrontements entre la police et des manifestants ont fait au moins six morts dimanche à Sohar, lors des premières violences de ce genre à Oman, sultanat stratégique à l'embouchure du Golfe, selon des sources des services de sécurité. Cinq personnes ont également été blessées dans ces violences.

Le Fig

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Emeutes Algérie-Tunisie et + si affinités 2010/2011   Mer 2 Mar - 13:52

Citation :
Vent de jasmin en Chine

Alors que l'État chinois évacue ses milliers de nationaux en Libye, il s'attache à contenir un mouvement social émergeant par un mélange d'intimidation et de réformes.

La Chine n'a eu aucune chance d'ignorer la révolution du jasmin. Pour cause : depuis l'explosion violente en Libye, des bandes armées pillent de nombreux chantiers chinois sur place, comme, dans l'est du pays, celui de Sinohydro, où 1 000 nationaux ont dû fuir leur base après avoir subi 15 blessés. Pour Pékin, évacuer ses 30 000 ressortissants était donc une question urgente.

Il faut le dire, la réponse a été efficace : dans la région, chaque ambassade a reçu une zone à évacuer. En Grèce, sur sa plaque tournante du port du Pirée sous son contrôle depuis 2009, la Chine a affrété trois ferries pour ramener 13 000 nationaux. Sur les routes libyennes, des centaines de bus ont transporté des Chinois vers l'Égypte et la Tunisie. Bilan d'une telle mobilisation : lundi, Pékin a annoncé avoir évacué près de 29 000 de ses ressortissants travaillant en Libye, soit la grande majorité d'entre eux. Seuls 2 500 ont été rapatriés en Chine ; les autres sont en Grèce, Tunisie, Soudan, Malte, Émirats arabes unis, attendant des vols de retour. Bref, l'évacuation s'est faite, et dans de bien meilleures conditions que pour les 60 000 Bengalis ou les 30 000 Philippins également sur place…

Vague d'arrestations

En Chine même, la rue pourrait-elle se soulever, suivant l'exemple arabe ? Probablement pas, ou pas maintenant. Dès la veille de la chute de Moubarak (12 février), le Politburo tenait un meeting secret à Pékin, consacré à la révision des « objectifs de propagande ». Ce que cela voulait dire fut vite clair : un resserrage de toutes les vis des médias et une vague d'arrestations de dissidents invités à venir « prendre le thé », ce qui était une plaisanterie de mauvais goût (« jingcha », en chinois, étant homophone de « police ».

Le but fut atteint : quand tombèrent sur Internet les appels à manifester dans 13 villes, les citadins étaient intimidés : à Pékin, le week-end dernier, on assista à un rassemblement massif… de policiers en civil. Perdu dans la foule, on trouvait Jon Huntsman, l'ambassadeur américain. « Par pure coïncidence », précisa-t-il. Mais il donnait un discret message : Huntsman est un des candidats républicains à la présidentielle de 2012…

L'intérêt des Occidentaux pour le mouvement a crispé les autorités. Dimanche, un journaliste de Bloomberg News a été roué de coups par des membres de la sécurité à Pékin. Et hier, le régime a demandé aux journalistes sur place de « comprendre et coopérer » tout en « respectant les lois » en vigueur en Chine.

Peu avant, à Pékin, le vice-président Xi Jinping tint un séminaire de quatre jours avec la soixantaine de leaders des provinces, consacré au « renfort du contrôle social par l'élimination des contradictions sociales ». Et, depuis, la presse émet un son nouveau. Plus que d'habitude, le régime admet les centaines d'« incidents de masse » (émeutes, manifs) quotidiens à travers le pays. Il énumère ses torts, les « fautes de management social », les expropriations abusives, les licenciements massifs et même les conflits hospitaliers.

Le souvenir de Tian'anmen

Contre la révolution du jasmin, le pouvoir fait miroiter des réformes, tel cet amendement qui promet trois ans de prison aux patrons détournant les salaires des ouvriers. Ou cette taxation alourdie aux entreprises publiques pour financer des transferts sociaux sans précédent en faveur des paysans. C'est la vieille promesse, déjà mille fois faite, d'un État de droit et de bien-être social.

Mais la Chine a un autre atout, plus convaincant : en ce pays qui pour l'instant gagne la bataille économique mondiale, presque tout le monde partage la foi en une vie meilleure et possède déjà un petit quelque chose, ce qui fait hésiter à descendre dans la rue.

Pour autant, cette révolution arabe apporte quand même chaque jour son lot de leçons dérangeantes. Ainsi, les pillages systématiques d'intérêts chinois témoignent d'un ressentiment contre la Chine, que pressentait dès fin 2009 Musa Kusa, ministre libyen des Affaires étrangères, face à un sentiment d'« invasion » par ce pays.

D'autre part, Kadhafi aura plus qu'embarrassé son allié chinois en revendiquant le droit à massacrer son peuple comme la Chine l'avait fait sans états d'âme au printemps 1989 : « L'unité du pays, a-t-il éructé, vaut plus que la vie des gens sur la place Tian'anmen ». Voilà un souvenir dont Pékin se serait volontiers passé. Et en tout cas le plus grand litige entre le gouvernement chinois et sa société !

sudouest.fr

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Libye Venezuela   Sam 5 Mar - 0:15







_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo


Dernière édition par Newo le Dim 6 Mar - 1:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Emeutes Algérie-Tunisie et + si affinités 2010/2011   Sam 5 Mar - 22:34

Kadhafou


Citation :
«Les traits de folie de Kadhafi lui ont servi pour garder le pouvoir.

Le professeur de psychologie Pascal de Sutter passe en revue les pathologies du dictateur libyen et leur influence sur l'exercice du pouvoir.

Depuis le début des contestations en Libye, chaque prise de parole de Kadhafi donne la même impression: cet homme est fou. Mais l'est-il vraiment et de quelles types de maladies mentales est-il atteint?

Tentative de réponse avec Pascal de Sutter, professeur de psychologie à l’université de Louvain en Belgique et auteur du livre Ces fous qui nous gouvernent, publié aux éditions Les Arènes.


S'il en a, quelles sont les principales maladies psychiatriques de Kadhafi?

Kadhafi est aujourd'hui un des rares dirigeants sur la planète qui soit vraiment fou. Il a d'ailleurs déjà eu des traitements psychiatriques.

On retrouve un trio assez classique chez lui, de la paranoïa, un délire de grandeur et de la mégalomanie avec une composante importante de narcissisme. De plus, il a de temps en temps des accès de schizophrénie. A un moment, il voulait envahir l'Egypte, et le Tchad, il avait son ambition de nation panarabe, ce sont de vrais délires de grandeur.

Comment en est-il arrivé là?

Il peut y avoir une part de génétique. On sait que dans certaines familles on trouve malheureusement plus de dépressifs par exemple.

L'environnement peut ensuite stabiliser ou aggraver l'état du patient. La plupart du temps, le fait d'être au pouvoir, avec une cour autour de soi, est assez déséquilibrant.

Lord Acton disait, «le pouvoir corrompt, le pouvoir absolu corrompt absolument». C'est pareil pour la folie. C'est difficile de ne pas prendre la grosse tête. C'est un classique en France par exemple, c'est frappant la manière dont les hommes politiques changent une fois devenus ministres.

De plus, quand on est dictateur, on devient presque un demi-dieu, on peut tout se permettre, c'est très déstabilisant. A force d'avoir des gens qui expliquaient à Kadhafi qu'il faisait tout bien, il a fini par le croire.

Mais ce type de problème psychiatrique n'est-il pas un avantage pour accéder au pouvoir?

Déjà, au départ, pour penser qu'on a une chance d'accéder au pouvoir, de devenir en France par exemple président de la République, il faut être un peu illuminé.

Pour Kadhafi, il a fallu aussi une vraie dose de délire au départ, pour faire un coup d'Etat, alors qu'il n'était que capitaine.

Ses traits de folie lui ont servi pour atteindre le pouvoir, mais aussi pour le garder. Il faut avoir le cran de provoquer un bain de sang. Il faut être aussi antisocial, un psychopathe avec peu de valeurs morales. Après, il a aussi une sorte d'esprit messianique. Il est persuadé qu'il a été choisi et il ne doit pas comprendre la contestation.

Je pense que dans ses discours, il est sincère la plupart du temps, sauf peut-être dans les parties calculées où il parle d'Al-Qaeda.

Est-ce qu'il peut changer?

Le monde a cru qu'il avait changé, mais cela n'a jamais été le cas. Si, à une époque, il a un peu modifié son comportement, le fond du personnage n'a jamais changé. C'est comme quand Sarkozy dit qu'il change, il a déjà dû le dire cinq fois, il n'y a plus que les gogos pour y croire.

Je pense qu'un être humain ne change jamais. C'est comme si on disait que Staline et Hitler pouvaient changer. Un alcoolique reste toujours un alcoolique, même abstinent, un avare reste toujours un avare, même s'il le cache, un psychotique paranoïaque reste un psychotique paranoïaque.

Psychologiquement, à quels autres dictateurs Kadhafi ressemble-t-il?

Il a un côté Saddam Hussein, dans le fait d'avoir pris et gardé le pouvoir par la violence. Un peu Staline aussi. Kadhafi, dès le départ, il a à la fois des problèmes de santé mentale et un énorme charisme, un charme de séducteur.

Dans le côté farfelu et original, il ressemble un peu à Kim il-Sung de Corée du Nord, où à Niazov, du Turkménistan.

Libé

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Chine   Dim 6 Mar - 0:44

Citation :
Chine: mise en garde d'un journal contre les "rassemblements du jasmin"
AFP - Publié le 05/03/2011 à 08:41 - Modifié le 05/03/2011 à 08:42

Un quotidien officiel de la capitale chinoise a mis en garde la population samedi contre toute participation à des rassemblements antigouvernementaux inspirés des soulèvements qui secouent le Moyen-Orient.

L'éditorial du Quotidien de Pékin (Beijing Ribao) est publié alors que le Premier ministre Wen Jiabao a reconnu devant les délégués de l'Assemblée nationale populaire, le Parlement chinois, que certains sujets de mécontentement, comme l'inflation, avaient provoqué de "vives réactions" dans la population.

Les événements au Moyen-Orient "ont provoqué de graves calamités pour les peuples de ces pays", selon l'organe du Parti communiste de la municipalité de Pékin.

"Il convient de noter que, en Chine comme à l'étranger, certaines personnes ayant des arrière-pensées tentent de provoquer le chaos en Chine. Elles ont utilisé l'internet pour inciter à des rassemblements illégaux", selon le Quotidien de Pékin.

Les Chinois sont invités depuis deux semaines par des sites internet installés à l'étranger à se rassembler tous les dimanche pacifiquement, et sans protester ouvertement, en certains lieux des principales villes du pays.

De nombreuses forces de police ont empêché que de tels rassemblements puissent avoir lieu, notamment à Pékin et à Shanghai.

Plusieurs journalistes étrangers qui s'étaient rendus dimanche sur les lieux de rendez-vous ont été brutalisés par la police et certains ont été menacés de retrait de leur accréditation pour travailler en Chine.

Les Etats-Unis et l'Union européenne ont protesté contre le traitement de la presse étrangère et demandé des explications au gouvernement, tandis que les médias officiels accusaient jeudi les journalistes étrangers visés de "fabriquer des informations".

Le Quotidien de Pékin a appelé la population chinoise à "protéger consciencieusement l'harmonie et la stabilité" plutôt que de permettre à un petit groupe de personnes à l'étranger et en Chine "d'exploiter les problèmes existant dans notre développement et de provoquer des troubles".

"Tout le monde sait que la stabilité est un bienfait et le chaos une calamité", selon le journal.

LePoint.fr

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Arabie Saoudite   Dim 6 Mar - 2:01

Citation :
L'Arabie Saoudite rappelle à l'ordre les manifestants

Les autorités rappellent que les mouvements de protestation sont interdits, alors que de petits rassemblements ont vu le jour.

L'Arabie saoudite a rappelé samedi 5 mars que les manifestations étaient interdites dans le royaume, par le biais de la télévision d'Etat. Les forces de sécurité emploieront tous les moyens pour empêcher les troubles à l'ordre public, précise la chaîne al Ekhbaria dans une alerte, sans donner de détails.

Contestation des chiites

Ce rappel émanant du ministère de l'Intérieur intervient alors que de petites manifestations de chiites ont éclatée dans le royaume, jusque là non concerné par les mouvements de révoltes qui agitent le monde arabe. La minorité, qui constitue environ 10% de la population, se concentre notamment dans l'est du pays, riche en pétrole. Cette communauté se plaint de marginalisation dans un pays régi par le wahhabisme, une doctrine rigoriste sunnite.

(Nouvelobs.com)

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Oman   Dim 6 Mar - 2:03

Citation :
Le sultan d'Oman limoge deux de ses ministres

Le souverain réagissait aux manifestations qui commencent à secouer le sultanat, pourtant réputé calme dans le Golfe.

Le souverain d'Oman a renvoyé deux de ses ministres, annonce samedi 5 mars un communiqué officiel. Le sultan Qabous réagissait aux manifestations populaires contre la corruption, dans ce petit pays à l'embouchure du Golfe pourtant réputé calme.

Sont concernés par cette décision le ministre du cabinet royal Ali ben Majid al-Maamari, et le ministre des affaires du palais Ali ben Humud al-Bousaidi.

Le sultan pas encore remis en cause

Des manifestations ont secoué le sultanat la semaine dernière, en particulier dans la deuxième ville du pays, Sohar. A Mascate, la capitale, un manifestant avait été tué le 28 février par des tirs de la police. Des manifestants y avaient également demandé la mise à l'écart de ministres qu'ils soupçonnaient de corruption.

Ces rassemblements n'ont toutefois pas remis en cause le soutien populaire au sultan de 70 ans, qui règne depuis 1970, et qui est considéré comme un souverain attentif aux conditions de son peuple.

NouvelObs avec AFP

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Algérie   Dim 6 Mar - 2:04

Comme tous les samedis ...

Citation :
Alger : La marche de l'opposition a encore été bloquée

La cinquième tentative de marche organisée par l'opposition en faveur d'un changement du système a de nouveau été empêchée par la police à Alger.


_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Emeutes Algérie-Tunisie et + si affinités 2010/2011   Jeu 10 Mar - 13:11

Citation :
Jeudi 10 mars

10h55 – Ras Lanouf Un avion de chasse de l'armée libyenne mène un nouveau raid contre des positions rebelles à l'est de Ras Lanouf, où les forces loyalistes gagnent du terrain, selon un journaliste de l'AFP sur place.

10h40 – Tripoli La ville de Zawiyah (40 km à l'ouest de Tripoli) est sous le contrôle des forces de Mouammar Kadhafi, après plusieurs jours de violents affrontements avec les insurgés, indique un habitant de la ville joint par téléphone.

10h35 – Misrata Un "calme total" règne depuis lundi à Misrata (150 km à l'est de Tripoli) toujours sous le contrôle de la rébellion libyenne, après de violents affrontements avec des forces fidèles au colonel Mouammar Kadhafi, indique un témoin joint par téléphone.

10h20 - Moscou Le Kremlin décrète un embargo sur les ventes d'armes à la Libye.

10h10 - Tripoli Les autorités libyennes accusent les rebelles de commettre des exactions, notamment des exécutions sommaires, dans l'est de la Libye.

9h45 - Athènes Un émissaire du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi est arrivé à Athènes où il doit rencontrer le secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères, Dimitris Dollis indique une journaliste de l'AFP.

9h45 - Sanaa (Yemen) L'opposition parlementaire yéménite rejette l'initiative du président Ali Abdallah Saleh qui a promis de profondes réformes politiques, la jugeant "dépassée" selon son porte-parole.

9h40 - Ras Lanouf (Libye) Un avion de chasse de l'armée libyenne a mené un raid contre des positions rebelles indique un journaliste de l'AFP sur place.

8h40 – Sanaa Ali Abdallah Saleh promet un référendum cette année sur une nouvelle Constitution, qui ouvrirait la voie à un régime parlementaire réclamé par l'opposition.

8h35 – Sanaa Ali Abdallah Saleh promet d'organiser un référendum cette année sur une nouvelle Constitution, qui ouvrirait la voie à un régime parlementaire réclamé par l'opposition.

8h30 – Sanaa Le président yéménite Ali Abdallah Saleh s'engage à "continuer de protéger" les manifestants, qu'ils soient pour ou contre son régime, après la mort de trois personnes dans des violences.

7h40 – Bruxelles L'Otan et l'Union européenne débattent jusqu'à vendredi à Bruxelles des moyens de mettre un terme à une crise aux effets potentiellement dévastateurs en Libye, pays arabe producteur de pétrole, sans provoquer une plus grave déstabilisation encore.

1h30 – Londres Le Royaume Uni et l'Allemagne appellent tous les pays membres de l'Union européenne (UE) à ne pas coopérer avec le régime du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, à la veille d'une réunion des ministres européens des Affaires étrangères consacrée à la Libye.

1h – New York L'Australie "se félicite" des discussions en cours au Conseil de sécurité de l'ONU sur de nouvelles mesures contre le régime libyen, dont l'imposition éventuelle d'une zone d'exclusion aérienne, déclare le Premier ministre australien Julia Gillard.

0h45 – Tunis Le président de la commission tunisienne d'investigation sur les affaires de corruption et de malversation (CICM), Abdelfattah Amor, a défendu le travail de sa commission qui a reçu une injonction judiciaire de cesser ses activités.

Mercredi 9 mars

23h50 - Tunis Un mandat de dépôt a été émis à l'encontre de l'ancien ministre tunisien de l'Intérieur Rafik Belhaj Kacem pour "homicide volontaire", annonce une source du ministère de la Justice.

23h10 – Londres Trois journalistes de la BBC en reportage en Libye ont été "arrêtés et battus" puis ont subi un simulacre d'exécution, annonce la chaîne britannique.

23h05 – Le Caire Des affrontements entre chrétiens et musulmans ont fait au moins 13 morts au Caire, où ont également éclaté des heurts impliquant des partisans du président déchu Hosni Moubarak, traduisant la difficile transition politique que traverse le pays.

23h – Athènes Le secrétaire d'Etat grec aux Affaires étrangères, Dimitris Dollis, doit s'entretenir avec un émissaire du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, à la demande de celui-ci, indique un communiqué du ministère grec des Affaires étrangères.

22h20 – Tripoli Des combats faisaient toujours rage mercredi soir entre rebelles et forces libyennes fidèles à Mouammar Kadhafi à Zawiyah (ouest), selon un porte-parole du gouvernement, alors que la télévision d'Etat montrait des "manifestations monstre" pro-régime dans cette localité.

21h45 – New York Les prix du pétrole se sont repliés à New York, sous l'effet d'une hausse des stocks de brut aux Etats-Unis, tandis qu'ils ont bondi à Londres face à l'intensification des combats en Libye, notamment autour du port pétrolier de Ras Lanouf.

21h35 – Manama Vingt-cinq dignitaires sunnites bahreïnis appellent les dirigeants religieux des communautés chiite et sunnite du royaume à lutter contre les divisions confessionnelles.

21h30 – Rabat Le roi Mohammed VI du Maroc annonce dans un discours à la nation qu'il avait décidé d'entreprendre une "réforme constitutionnelle globale" pour renforcer la démocratie.

21h20 – Tripoli La Libye produit actuellement 500.000 barils de pétrole par jour, contre 1,6 million avant le début, mi-février, de la révolte populaire contre le régime, annonce Choukri Ghanem, le président de la Compagnie pétrolière nationale de Libye.

21h – Londres La riche demeure londonienne de Kadhafi, Seif al-Islam, deuxième fils du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, a été envahie par des squatteurs disant agir en solidarité avec la rébellion, a-t-on appris de source policière.

20h40 – Berlin Le chef de l'opposition libyenne, Mustafa Abdel Jalil, appelle à l'aide la communauté internationale dans un entretien à la presse allemande affirmant que dans le cas contraire "Kadhafi anéantira notre pays".

20h – Le Caire Des Egyptiens armés de couteaux et de bâtons attaquent des centaines de manifestants pro-démocratie rassemblés place Tahrir au Caire, selon des témoins et la télévision d'Etat.

19h55 – Paris Le secrétaire d'Etat au Commerce extérieur Pierre Lellouche a promet une gestion "au cas par cas" des entreprises françaises affectées par les révolutions arabes, à l'issue d'une réunion avec une trentaine d'entre elles à Bercy.

19h50 – Le Caire Le nouveau gouvernement égyptien met en garde contre le risque de "contre-révolution", rapporte l'agence officielle Mena, après de heurts au Caire attribués à des partisans de l'ancien régime d'Hosni Moubarak.

19h50 – La Valette Un émissaire du régime libyen, Mohammed Taher Siyala, fait escale à Malte pour expliquer au Premier ministre de Malte, "la position du gouvernement libyen" avant de se rendre au Portugal, annonce le gouvernement maltais.

19h45 – Benghazi L'insurrection réprimée dans le sang en Libye a fait au moins 400 morts et 2.000 blessés dans l'Est du pays depuis le début du soulèvement mi-février, indiquent des médecins à Benghazi, deuxième ville libyenne et base arrière de l'opposition à Mouammar Kadhafi.

19h35 - Rome Outre l'avion arrivé au Caire avec un envoyé du gouvernement libyen, d'autres émissaires "seraient en route pour Bruxelles", déclare le chef de la diplomatie italienne, Franco Frattini, à l'issue d'une intervention à la Chambre des députés à Rome.

19h30 – Londres Mohammed el-Senoussi, qui se présente comme le "prince héritier de Libye en exil" à Londres, appelle la communauté internationale à privilégier les "actes" aux "paroles" pour venir en aide à son pays, où Mouammar Kadhafi réprime dans le sang une insurrection sans précédent.

19h25 - Lisbonne Le ministre portugais des Affaires étrangères Luis Amado accèpte de recevoir un émissaire de Kadhafi, à la demande de celui-ci et en concertation avec le chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton, a-t-on appris auprès de son cabinet.

19h20 – Paris Nicolas Sarkozy recevra jeudi à 10h à l'Elysée deux émissaires du Conseil national libyen de transition (CNT), qui regroupe l'opposition au régime du colonel Mouammar Kadhafi, annonce la présidence de la République.

19h20 – Benghazi Des raids aériens de l'armée libyenne sur la cité pétrolière de Ras Lanouf, tenue par les rebelles à l'est de Tripoli, ont touché plusieurs installations pétrolières, affirme le porte-parole du Conseil national mis en place par les représentants de l'insurrection.

19h15 – Paris Un convoi de camions du Programme alimentaire mondial (PAM) transportant 70 tonnes de barres de dattes est arrivé en Libye et se dirige vers Benghazi, à l'est du pays, où il doit approvisionner des entrepôts, selon une porte-parole de l'agence de l'ONU.

19h10 – Paris La France est prête à envisager une opération militaire sous le parapluie de l'ONU, mais elle veut en écarter l'Otan, à l'image trop agressive dans le monde arabe.

19h05 - Genève La présidente suisse Micheline Calmy-Rey a reçu un représentant du Conseil national de transition (CNT) libyen, constitué par l'opposition.

19h - Paris Nicolas Sarkozy recevra jeudi à 10h deux émissaires du Conseil national libyen de transition (CNLT), qui regroupe l'opposition au régime du colonel Mouammar Kadhafi.

18h50 - New York Ibrahim Dabbashi, ambassadeur adjoint en rupture avec le régime de Mouammar Kadhafi, renouvelle son appel aux grandes puissances pour qu'elles imposent une zone d'exclusion aérienne au-dessus de la Libye.

17h55 - Bruxelles Les Etats-Unis préfèrent que ce soit l'Otan et non une coalition de pays qui conduise les opérations, si l'ONU donnait son feu vert à une zone d'exclusion aérienne au-dessus de la Libye, indique un haut responsable américain.

NouvelObs

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Emeutes Algérie-Tunisie et + si affinités 2010/2011   Lun 14 Mar - 2:46

La liberté est impossible à l'ignorant. Mais quand l'ignorant ouvre les yeux, ça peut continuer à faire mal. Pour un futur meilleur.

Citation :
Libye: les forces de Kadhafi progressent vers Benghazi, qui se prépare au pire

Citation :
Yémen : la contestation prend une tournure plus violente
Les Etats-Unis sont "profondément préoccupés" par les violences au Yémen entre manifestants et partisans du régime, qui ont fait 7 morts et de nombreux blessés ces derniers jours.

Citation :
Bahreïn: tirs de gaz lacrymogènes sur des manifestants à Manama
La police bahreïnie a lancé des grenades lacrymogènes sur des protestataires, après avoir dispersé des manifestants qui tentaient de bloquer l'accès au district financier.

Citation :
Tunisie : deux morts dans le sud du pays après des troubles sociaux
Un couvre-feu a été décrété à Metlaoui après des affrontements entre des habitants sur des questions d'emplois qui ont fait deux morts et plus de 20 blessés.

Citation :
Maroc: manifestation dispersée par la force à Casablanca
Une centaine de personnes, pour la plupart des islamistes, ont été dispersées par les forces de l'ordre qui les ont empêchées de tenir un rassemblement protestataire.

Citation :
Alger : la manifestation hebdomadaire encore empêchée
Une quarantaine de manifestants anti-régime ont tenté pour la cinquième fois une marche dans Alger mais ont été bloqués par un important dispositif policier.

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Emeutes Algérie-Tunisie et + si affinités 2010/2011   

Revenir en haut Aller en bas
 
Emeutes Algérie-Tunisie et + si affinités 2010/2011
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» actu...
» Patrick en Tunisie, mai 2011
» Festival International de Musique Militaire Paris 2009
» Takhralifih (Photos Inside)
» Attention arnaque sur le net:

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Couteaux & Fleurs :: Des Couteaux Et Des Fleurs :: Manifs-
Sauter vers: