Forum sur la culture alternative
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 7 décembre, révolution bancaire ;)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: 7 décembre, révolution bancaire ;)   Ven 3 Déc - 22:09

http://stopbanque.blogspot.com/
http://mega-streaming.info/video/B4WO82A4SG3A/Operation-Stop-Bank-7-Decembre--Cantona--FrAngEsp
http://www.youtube.com/watch?v=FIOrv7Oes30
http://www.youtube.com/watch?v=YS0LSrO1lX8

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: 7 décembre, révolution bancaire ;)   Ven 3 Déc - 22:18


_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: 7 décembre, révolution bancaire ;)   Ven 3 Déc - 22:19


_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: 7 décembre, révolution bancaire ;)   Ven 3 Déc - 22:20


_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: 7 décembre, révolution bancaire ;)   Sam 4 Déc - 3:21

Cantona à la Une de Libé ce samedi. Un buzz de l'internet qui fait couler de l'encre ...

Sinon, un extrait d'article

Citation :
...Réactions

"Et si Cantona avait raison!", a lancé vendredi le président de Debout la République (DLR) Nicolas Dupont-Aignan, estimant que l'appel de l'ex-footballeur à vider les comptes en banque le 7 décembre était "peut-être la seule chose qui puisse faire peur au système financier".

"La polémique naissante entre les dirigeants bancaires, leur plus fidèle avocate Christine Lagarde (la ministre de l'Economie) et Eric Cantona prouve bien que la menace de retirer des banques les dépôts des Français est la seule chose qui puisse faire peur au système financier", estime dans un communiqué le député de l'Essonne (ex-UMP).

Nicolas Dupont-Aignan juge toutefois qu'avant d'en arriver à cette extrémité, "un premier coup de semonce en transférant de nombreux dépôts à la Banque postale permettrait sans aucun doute de faire douter de leur impunité certains banquiers ayant un peu vite oublié que, sans les contribuables et l'argent public, ils auraient tout simplement mis la clé sous le paillasson".

"Ce serait comique si ce n'était tragique", a déclaré jeudi le ministre du Budget et porte-parole du gouvernement, François Baroin, jugeant cet appel "pas sérieux".

"C'est un immense footballeur, pas sûr qu'il faille le suivre dans toutes ses suggestions non plus", avait lancé la veille la ministre de l'Economie, Christine Lagarde.

Le porte-parole du Nouveau parti anti-capitaliste (NPA) Olivier Besancenot a en revanche jugé le projet "séduisant".

Longtemps silencieuse pour ne pas lui faire de publicité, la profession bancaire a aussi commencé à s'exprimer. "La recommandation de retirer les dépôts est totalement insécuritaire" tout en étant "complètement contraire à ce qui peut assurer le fonctionnement de l'économie", a estimé jeudi le directeur général de BNP Paribas Baudouin Prot.

Le président de la Fédération bancaire française (FBF), François Pérol, ne croit pas que l'appel "traduise un malaise" des Français, dont 99% possèdent un compte bancaire, mais estime qu'il "ne rend service à personne".

"Nous souhaitons qu'Eric Cantona dise qu'il a dit ça par boutade", a renchéri Reine-Claude Mader, présidente de l'association de consommateurs Consommation, Logement, Cadre de Vie (CLCV).

"Le 7 décembre, je serai à la banque", a au contraire affirmé l'ex-footballeur mercredi sur le site du quotidien Libération.

"Ce corps mourrant qu'est l'économie d'aujourd'hui, qu'on l'achève!"

Pour les deux fondateurs du site, Géraldine Feuillien et Yann Sarfati, ce mouvement doit permettre l'émergence de nouvelles banques qui, entre autres, "ne prêtent que les richesses qu'elles possèdent" et "où déposer notre argent tout en ayant la conscience tranquille".

"Si ça ne se plante pas le 7, cela se plantera de toutes façons", a déclaré jeudi Géraldine Feuillien, assurant que le but de l'opération "n'est pas de tout casser, mais de tout reconstruire" "Ce corps mourrant qu'est l'économie d'aujourd'hui, qu'on l'achève!", a-t-elle lancé, tout en réfutant l'étiquette d'anarchiste.

A aucun moment l'argumentation du tandem ne repose sur l'état de santé des banques françaises. Or, c'est cette préoccupation qui a suscité les deux seuls exemples de retraits brusques et massifs durant la crise financière: ceux des banques Northern Rock au Royaume-Uni et IndyMac en Californie (Etats-Unis).

Le mouvement étant jusqu'ici virtuel, il est difficile d'en évaluer l'impact potentiel sur les banques. Pour François Pérol, il ne constitue pas une menace pour les établissements français.

Néanmoins, le sujet est sensible. Tout effet de contagion peut être désastreux, car les fonds effectivement disponibles dans les agences n'ont pas de commune mesure avec les avoirs des clients.

Le Fonds de garantie des dépôts garantit les dépôts des épargnants jusqu'à 100.000 euros par déposant et par établissement en cas de défaillance d'une banque. Mais il ne disposait que de 1,6 milliard d'euros début 2010 alors que 270 milliards sont actuellement déposés sur les seuls comptes courants.

(Nouvelobs.com avec AFP)

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: 7 décembre, révolution bancaire ;)   Sam 4 Déc - 3:27

Réactions d'internautes sur un site boursier suite à un article
http://www.tradingsat.com/actu-bourse-173295-KN.html

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: 7 décembre, révolution bancaire ;)   Lun 6 Déc - 2:15

CANTONA, ROBIN DES BANQUES

Extraits d'un article de Girard et Schwartbrod

Citation :
Ce qui n'était au départ qu'une provocation d'Eric Cantona, au plus fort des manifestations, est en train d'enfler sur le Net comme dans les conversations en ville.

Citation :
... on aurait tort de se préoccuper uniquement de la faisabilité du projet. L'important est davantage l'intérêt qu'il suscite. Preuve que la colère manifestée dans la rue pendant de longues semaines est loin d'être retombée.

Citation :
Les altermondialistes d'Attac, vendredi, ne se privaient pas de souligner : "Cette initiative rencontre un écho certain auprès des citoyens atterrés de voir des plans d'austérté déferler sur l'Europe au motif qu'il faudrait "rassurer les marchés publics" et sauver les banques."

Extraits de l'éditorial de Laurent Joffrin

Citation :
L'appel d'Eric Cantona est irresponsable. Soit.

Citation :
Et les banques peuvent entraîner dans leur chute le reste de l'économie. C'est ce qui s'est passé en 1929.

Citation :
Ce ne serait, au fond, que la réponse du berger en colère à la bergère cousue d'or.

Expressions

Citation :
L'idée de s'attaquer tous ensemble aux marchés financiers est évidemment quelque chose de séduisant. Ce désir de révolution me plaît (...). Mais la réalité, c'est que beaucoup de ceux qui rêveraient de le faire n'ont plus forcément de l'argent sur leur compte."
Olivier Besancenot (NPA)

Citation :
Le problème c'est que les banques, on en a besoin, elles sont utiles (...). Par contre, les banquiers qui transforment les salles de banque en casino, eux, on doit le leur interdire."
Nathalie Arthaud (LO)

Citation :
Je ne sais pas si on gagnerait quelque chose à une faillite générale et instantanée du système. Je me représente la chose autrement, avec des élections, des programmes.
Jean-Luc Mélanchon (Front de Gauche)

Citation :
Et si Cantona avait raison ? (...) La menace de retirer des banques les dépôts des français est la seule chose qui puisse faire peur au système financier.
Nicolas Dupont-Aignan (Debout la République)

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: 7 décembre, révolution bancaire ;)   Lun 6 Déc - 2:27

Citation :
Face à Cantona, l'opposition politique et intellectuelle désarçonnée
Par Le Yéti | yetiblog.org | 05/12/2010 | 19H26

Avant même le 7 décembre fatidique, l'appel du footballeur Cantona aura au moins réussi une chose : forcer « l'élite », intellectuelle comme politique, à se positionner et à dévoiler son degré d'engagement.

Passons rapidement sur les réactions des tenants du pouvoir. Sous des dehors ironiques gênés aux entournures, les ministres Lagarde et Baroin, relayés par quelques sommités bancaires (Baudoin Prot de BNP-Paribas), ont surtout étalé une fébrilité et un manque d'assurance certains.

Rien de très surprenant de la part de ceux-là. Qui les aurait attendus dans un autre registre que celui de chiens de garde de leur propre système ?

Des représentants de l'opposition tout frein serré

Plus étonnantes, les réactions d'éminents acteurs politiques qu'on aurait pu croire plus proches de notre « révolutionnaire » improvisé.

Olivier Besancenot (NPA) fut le premier à dégainer. Oh, bien sûr, il trouve l'idée du footballeur « séduisante », mais prétend aussitôt vouloir « aller plus loin » (où ? ) parce que « s'attaquer aux banques n'est qu'une partie du problème ». On voudrait noyer les poissons qu'on ne s'y prendrait pas mieux !

Nathalie Arthaud (Lutte ouvrière) suggère, elle, d'exproprier les banquiers (comment ? ) mais avoue sans ambages : « Le problème c'est que les banques, on en a besoin, elles sont utiles. » Sans doute le passé de sa prédécesseur, Arlette Laguiller, nourrie aux mamelles du Crédit lyonnais.

« Je ne sais pas si on gagnerait quelque chose à une faillite générale et instantanée du système », s'interroge de son côté Jean-Luc Mélenchon qui préfère s'en remettre aux élections et aux programmes à venir. En bref, « qu'ils s'en aillent tous », d'accord… mais pas les clients, de leurs banques !

Des intellectuels bousculés dans leur splendide isolement

Nos nouveaux intellectuels se montrent tout aussi tièdes que nos politiques et tentent d'illuminer la scène de leurs avis éclairés. Tous de décrier d'une même voix la pertinence du plan Cantona.

* Sur son site, Frédéric Lordon suggère plutôt une dénonciation de la dette publique par les gouvernants.

* Sur France 3, face à une économiste sécuritaire en diable (« les aigrefins vont attendre les épargnants à la sortie des guichets ! »), Paul Jorion préfère promouvoir l'interdiction des paris sur les fluctuations de prix (en clair l'arrêt de la spéculation).

* Bernard Maris (Charlie-Hebdo, France Inter) ne propose rien du tout, mais fait part d'une perplexité assez désarmante : « Qu'est-ce qu'on fait pour les transactions, on va tout payer en cash ? »

Il n'y a guère que Paul Jorion et Cécile Duflot (Europe Ecologie-Les Verts) pour noter que l'appel de Cantona ne vise peut-être pas à l'effondrement du système bancaire, mais reflète avant tout la colère grandissante d'une population excédée par les excès impunis des financiers.

Un fossé entre l'élite nouvelle et le peuple en colère

Les mesures proposées par nos intellectuels présentent cependant un défaut majeur : elles ne peuvent être mises en œuvre que par des gouvernants en place.

Or, depuis trois ans que la Grande Crise a éclaté, AUCUN des « grands » pays du G20 n'a toujours strictement rien fait pour réguler et contrôler la finance en furie.

Quelle autre solution que le plan Cantona pour que le « peuple » exprime sa colère et ses frustrations auprès des places bancaires ? Aucune. Pas sûr que l'aigre tournure prise par les évènements permettent d'attendre les élections de 2012 et les programmes des uns ou des autres.

Si nos fringants politiques et intellectuels veulent éviter que ne se creuse un fossé entre eux et le peuple qu'ils prétendent représenter ou éclairer, il ne pourront pas se contenter de distiller, certes avec talent mais stérilement, leurs bonnes paroles dans les médias.

Il leur faudra également et sans tarder prendre en compte l'irritation populaire grandissante. Faute de quoi celle-ci risque fort de finir par s'exprimer sans eux.

Rue89

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: 7 décembre, révolution bancaire ;)   Lun 6 Déc - 2:28

Citation :
Vider ses comptes sans se faire plumer. Sur la Toile, les internautes font assaut de conseils. Florilège .

- Ne pas se mettre à découvert. Pour ne s’exposer ni à des refus de chèque ni à des défauts de prélèvement, les banques faisant leur miel des facturations sanctions.

- Préférer la carte bancaire pour vider les automates. Et retirer dans les automates de sa banque : c’est parfois gratuit.

- Vider son livret A a un coût. Les intérêts sont perçus par quinzaine. Retirer une somme pour la redéposer fait perdre jusqu’à un mois d’intérêts.

- Ne pas toucher à ses Sicav, ses FCP, son assurance-vie et autres placements. La facture peut être coûteuse en frais de sortie ou frais sur versements. Sans compter les incidences fiscales.

Libé

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: 7 décembre, révolution bancaire ;)   Lun 6 Déc - 3:07

Citation :
A propos de l’appel Bankrun2010 Faux amis et Fachos sous couverture
mardi 30 novembre 2010, Indymedia Paris

Depuis quelque jours circule sur divers sites un appel à vider vos comptes en Banque a l’appel d’un collectif « bankrun2010 » en partenariat avec le site « stop la banque, lancée par une nommée Géraldine Feuillien, l’intention pourrait paraitre louable. Sauf que derrière certains discours présentés comme contestant l’ordre établi, nous avons encore affaire a une personne liée de très prés a l’extrême droite complotiste et conspirationiste franco belge liée a des gens peu recommandables, des gens comme les sites d’extrême droite « we are change » celui du groupuscule d’extrême droite français d’Alain Soral « égalité et réconciliation » et celui des franco américains de « solidarité et progrès » de Jacques Cheminade et Lyndon Larouche.

Géraldine Feuillien écrit aussi également régulièrement sur le site « stop la banque » Blog conspirationiste truffé d’apologies de sectes « new age » responsable d’escroqueries en tout genre elle est également proche du « mouvement zeitgeist » , la encore une secte « new age » fondée par un américain nommé Peter Joseph aux propos aussi délirants que flous fortement teintés des thèses les plus ambigües, habituelles de cette mouvance.

stopbanque.blogspot.com/

Mais on retrouve aussi Géraldine Feuillien écrivant sur de nombreux sites et forums d’extrême droite de la mouvance soralienne ou conspirationiste, comme sur ce site de l’extrême droite française copie d’écran a l’appui ou elle félicite Alain Soral d’être un « Résistant ».

pensetouseul.unblog.fr/2009/12/15/unite-populaire-alain-soral-et-la-societe/

http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=719816gfgif.gif

Plus grave encore a la section Liens du site « stop la banque » partenaire de Blankrun 2010 nous nous retrouvons bien évidement la encore, face a un véritable catalogue de sites d’extrême droite

« Liens pour comprendre et alimenter le débat » voir les copies d’écrans

stopbanque.blogspot.com/p/liens-pour-comprendre-et-alimenter-le.html

http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=189871sb1gif.gif

http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=272357sb2gif.gif

Page ou nous retrouvons encore des liens vers le site du fasciste français Alain Soral et son mouvement « égalité et reconciliation » un proche de l’activiste fasciste Dieudonne

créateur au coté de Soral du groupuscule raciste « le parti anti sioniste » des liens vers d’autres sites conspirationistes. Et d’autres d’activistes de mouvements d’extrême droite bien connus. Ou encore la sur cette autre page de leur site , bien en évidence et bien visible sur leur page « News » un article et un liens vers le site d’extrême droite « Alterinfo » condamné trois fois en France pour apologie et diffusion de textes négationnistes

stopbanque.blogspot.com/p/news-infos-et-actualites.html

http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=806449sb3gif.gif

Fidèle a ces tactiques et grosses ficelles habituelle l’extrême droite conspirationiste, on trouve dans cette page qui est un véritable panier de crabes, quelques liens vers des sites altermondialistes de gauche ou de la gauche radicale, histoire d’en rajouter une couche à dessein dans le confusionnisme malsain et tenter de nous rouler dans la farine, et de nous faire croire qu’il y « aurait des causes communes » avec ces gens la dans nos luttes et actions ce qui est inconcevable

Nous assistons donc encore bien la a une nouvelle tentative de manipulation et de récupération grossière de l’extrême droite et de leurs alliés conspirationistes, qui croient en s’appropriant des thèses sociales qui ne seront jamais les leurs, de diffuser leurs messages et leurs thèses aussi malsaines que racistes.

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: 7 décembre, révolution bancaire ;)   Lun 6 Déc - 3:11


_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: 7 décembre, révolution bancaire ;)   Lun 6 Déc - 3:13


_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: 7 décembre, révolution bancaire ;)   Lun 6 Déc - 3:14


_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: 7 décembre, révolution bancaire ;)   Mar 7 Déc - 0:23

Citation :
La «révolution» Eric Cantona fait des émules

À la veille de la journée d'action appelée par l'ex-star du football, 38.000 internautes se déclarent prêts à retirer leur argent des banques. Un député européen et un collectif suggèrent plutôt de changer d'établissement.

Quelque 38.000 adhérents au groupe intitulé «Le 7 décembre, on va tous retirer notre argent des banques» devraient répondre demain mardi à l'appel de l'ancien footballeur. Le buzz suscité par Eric Cantona a même été relayé dans plusieurs pays d'Europe, comme le Royaume-Uni, où l'ancien footballeur reste une icône - celui que les Anglais surnomment «King Eric» a été élu «joueur du siècle» du club anglais de Manchester United.

L'appel de Cantona relayé en Europe

Près de 9000 adhérents à la page Facebook «Revolution! on 12/07 Let's go everybody to withdraw our money!» (Révolution! le 7/12 Allons tous ensemble retirer notre argent) disent qu'ils videront leurs comptes. L'Italie n'est pas en reste avec le même nombre de volontaires.Dans le même temps, la vidéo de l'interview d'Eric Cantona, est traduite en 20 langues sur Youtube.

Certains tentent de reprendre l'idée de l'ancien footballeur tout en la nuançant. Ainsi, l'eurodéputé Pascal Canfin d'Europe Ecologie-Les Verts et le collectif «Sauvons les riches» ont annoncé lundi qu'ils lançaient un site internet «jechangedebanque.org» destiné à transférer «notre argent des banques les plus nuisibles vers celles les plus recommandables». Parmi ces établissements financiers «recommandables», le collectif et le député citent la Banque postale, le Crédit coopératif et la Nouvelle économie fraternelle (Nef).

Contrairement à l'appel de l'ex-star du football Eric Cantona à retirer son argent des banques, le député européen, membre de la Commission des Affaires économiques et monétaires, et le collectif estiment dans un communiqué que «cette transition collective» ne «vise pas à l'effondrement du système dont on ne voit pas très bien à qui il profiterait» mais «pose clairement la question de la reprise en main de la finance».

«Les banques sont utiles au financement de l'économie»

Pour eux, «toutes les banques ne se valent pas et le fait que notre argent soit placé dans des institutions financières n'est pas un mal en soi» car «les banques sont utiles au financement de l'économie. Mais certaines d'entre elles ont aujourd'hui détourné leur fonction et se servent de l'économie au lieu de la servir», écrivent-ils, faisant référence à BNP Paribas, Société Générale ou encore Crédit Agricole. Longtemps restées silencieuses sur le sujet, les banques ont finalement déploré au début du mois, l'initiative de l'ancienne star du ballon rond, certaines comme BNP Paribas la considérant comme «insécuritaire». Quant à la ministre de l'Economie et des Finances, Christine Lagarde, elle demande à Eric Cantona de rester à sa place.

Pascal Canfin et le collectif «Sauvons les riches» appellent à une «consommation responsable». «Nous préférons que nos économies soient gérées par des banques qui investissent l'épargne localement, ne participent pas au casino financier, refusent d'être présentes dans les paradis fiscaux et de verser des bonus indécents», concluent-ils.

Enfin, ils rappellent aux particuliers que vider son compte en banque ne se fait pas en un clic. Pour cela, il faut prévenir son établissement suffisamment à l'avance. Ils leur suggèrent donc de changer de banque. Quasiment aucune des 40.000 agences que compte l'ensemble du réseau bancaire français n'accepter de délivrer plus de 2.000 euros à un client si celui-ci n'a pas prévenu de sa venue à l'avance, et pour peu que son compte soit crédité de la somme correspondante.

(Avec AFP)

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: 7 décembre, révolution bancaire ;)   Mar 7 Déc - 0:29

"... être français, c'est être révolutionnaire, d'abord"

Eric Cantona, il y a un an.

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: 7 décembre, révolution bancaire ;)   Mar 7 Déc - 1:17

« Le système, c’est quoi ? Le pouvoir des banques, donc il peut être détruit. S’il y a 20 millions de gens qui retirent leur argent des banques, le système s’écroule ».

Voilà la phrase qui a fait basculer une conversation de comptoir devant une caméra à un buzz médiatique planétaire (contexte de la discussion inconnu).
Il n'y a jamais eu dans la bouche de Canto un appel à la révolution bancaire. Juste de la perplexité sur les manifestations contre la réforme des retraites. Il émet une idée sûrement déjà entendue car elle n'est pas nouvelle : que quelques millions de personnes dans un pays retirant leur argent de leur compte en même temps et le système bancaire s'écroule. Simpliste pour certains, cette action est viable pour d'autres.
Canto ne s'est pas épanché sur ses propos. Juste une fois à Libération où il affirmait que si cette action était suivie par une bonne partie d"épargnants, il les suivrait. Sûrement par solidarité.
C'est marrant de suivre ce truc qui fait tant parler. Comment une vidéo postée sur un site peu visité sur la toile mondiale (informations régionales) fait la Une des journaux deux mois plus tard.

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: 7 décembre, révolution bancaire ;)   Mar 7 Déc - 18:55

On ressort les dossiers.
La femme du parrain de l'association Abbé Pierre,et qui laisse entendre que si des millions de personnes retiraient leur argent de la banque le système bancaire s'écroulerait, fait de la pub pour une banque

http://www.lcl.com/fr/actualites-lcl/publicite/tv-avril-2010/credit-immobilier-lcl-tv.jsp
http://www.zigonet.com/publicit%e9/la-femme-d-039-eric-cantona-a-tourne-dans-une-publicite-pour-lcl_art18018.html


_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: 7 décembre, révolution bancaire ;)   Mer 8 Déc - 0:11

http://www.bfmtv.com/video-infos-actualite/detail/cantona-finalement-fait-un-retrait-symbolique-706705/

Citation :
Appel à vider les banques : Cantona a fait un retrait symbolique
07.12.2010, 11h50 | Mise à jour : 21h50

«Eric Cantona tient à faire savoir que, contrairement aux informations parues, il a participé au mouvement citoyen suscité et qu'il a, à l'écart de l'emballement médiatique, à Péronne dans la Somme, effectué, aujourd'hui 7 décembre 2010 un retrait bancaire symbolique», indique le texte. Eric Cantona s'y déclare «très heureux des réactions et commentaires publics, économiques et même politiques que ses déclarations ont provoqué et espère que ce mouvement permette une prise de conscience et contribue au débat d'idées».

Le montant retiré par le comédien et ex-footballeur n'a pas été précisé, Christophe Bertrand indiquant simplement qu'«il y a un cadre légal, on ne peut pas retirer comme ça 10.000 euros».

Une longue attente à la BNP d'Albert

A Albert, l'agence locale de la BNP Paribas a tiré le rideau à 18 heures tapantes. La vingtaine de journalistes et cameramen présents ont battu la semelle pour rien, certains depuis le matin. Antoine Poissonnier, responsable de l'agence, s'attendait pourtant à une visite imminente. «Monsieur Cantona est passé la semaine dernière pour prévenir qu'il allait faire un retrait supérieur à 1 500 euros», confiait-il mardi matin. Il ignorait cependant la date prévue de ce retrait et invoquait le secret bancaire quant au montant.

On l'attendait à Albert, il a choisi Péronne. Eric Cantona a joué à cache-cache avec les agences bancaires et les journalistes, mardi, pour participer à l'action qu'il a lancée. Le comédien a effectué un «retrait bancaire symbolique», en toute discrétion. Dans la soirée, un communiqué signé par ses avocats Christophe et Jean-Jacques Bertrand a ponctué cette journée d'attente et de spéculation.


Avouant vivre une journée stressante, face aux sollicitations des médias, le banquier précisait que l'agence était «prête à le recevoir aujourd'hui comme n'importe quel client qui ferait une demande pour un tel retrait» en espèces. En fin d'après-midi, on apprenait que la star avait regagné directement son hôtel après les prises de vues. Mardi, Erc Cantona tournait en effet sur l'aéroport d'Albert, au côté d'Isabelle Adjani, dans un film de gangsters de Franck Henry, «De force». «Il se concentre sur son film», confiait son entourage. Il semblerait que les intempéries aient retardé les prises de vue prévues dans la journée sur ce petit aérodrome utilisé pour les rotations des gros-porteurs Béluga transportant des composants d'Airbus, fabriqués à l'usine voisine de Méaulte.

Une vidéo réalisée par Presse Océan

C'est début novembre qu'Eric Cantona avait lancé un appel à la «révolution par les banques» dans une vidéo réalisée par un journaliste du quotidien régional Presse Océan, largement diffusée depuis sur Internet. Le buzz parti de France s'est étendu, via Facebook, à d'autres pays d'Europe, dont le Royaume Uni où il est toujours vénéré. Un groupe Facebook, intitulé «Le 7 décembre, on va tous retirer notre argent des banques», avait regroupé 38.000 adhérents assurant vouloir participer à l'opération, près de 30.000 autres envisageant «peut-être» de s'y joindre. Mais son entourage a fait savoir que l'ancien footballeur de Manchester United était «étranger» au choix de la date de l'opération. Celle-ci aurait été fixée par des internautes.

Selon les banques, l'initiative aurait eu un impact quasi-nul mardi. La ville d'Albert a au moins bénéficié d'un petit coup de projecteur.

Le Parisien

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: 7 décembre, révolution bancaire ;)   Jeu 9 Déc - 0:30


_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: 7 décembre, révolution bancaire ;)   Jeu 9 Déc - 0:40

Citation :
Quand Jacques Delors rejoint Eric Cantona
08 Décembre 2010 Par Henry Moreigne

Haro sur Canto. Les mots n’ont pas été assez forts pour conspuer le king Eric accusé d’impudence pour avoir osé émettre une idée. Un ex footballeur qui pense quelle hérésie ! C’est oublier un peu vite que comme tout citoyen, il n’est pas moins légitime qu'un autre pour avoir un avis. Pour Paul Jorion toutefois, le syndrome Cantona est avant tout le symptôme d’une situation très dégradée d’une perte de confiance dans le système capitaliste et financier en particulier. La mise en garde de Jacques Delors à l’égard des banques dans l’entretien publié dans Le Monde du mercredi 8 décembre, prouve qu’il y a bien quelque chose qui cloche.

Le grand mérite de Cantona, celui qui lui vaut une volée de bois vert des élites est incontestablement d’avoir ouvert les yeux de beaucoup en rappelant que les consommateurs citoyens détiennent, sous réserve de coordination, un immense pouvoir entre les mains, celui de faire bouger les choses. Car les banques sont nues, incapables en raison du mode de fonctionnement du crédit d’honorer les demandes de retrait de leurs clients si elles étaient toutes formulées simultanément.

Le problème n’est pas l’existence des banques, évidemment utiles et nécessaires au fonctionnement de nos sociétés modernes, mais le détournement de leurs fonctions pour servir l’avidité d’une poignée d’individus.

Si le message de Cantona doit être affiné, recadré, il traduit une double exaspération et une aspiration. Un ras-le-bol des peuples à l’égard du creusement des inégalités et de l’impunité dont jouit le capitalisme financier mais aussi, une demande de voir émerger un capitalisme plus éthique.

Promises par moult Chefs d’Etat la réforme et la moralisation du système sont restées quasi lettres mortes au motif que, réglementer dans un seul pays pénaliserait la compétitivité l’industrie financière de celui-ci et, l’exposerait à des actions hostiles de groupes étrangers. Parallèlement, alors que les dispositifs de régulation peinent à émerger, une année à peine après avoir frisé l’infarctus, le système financier a tranquillement renoué avec des profits indécents.

La moralisation est pourtant possible si tous les déposants veulent bien se donner la main. Le citoyen doit reprendre le dessus sur le consommateur captif qu’il est devenu. Changer de banque pour un établissement plus vertueux est une esquisse de solution. Ce n’est toutefois pas la panacée car les idées coopératives et mutualistes ont largement été viciées par les pratiques de leurs homologues ordinaires et doivent être aujourd’hui réinventées.

Il faut créer le bio de la finance, séparer le bon grain de l’ivraie. La finance propre est solidaire doit être entourée de garanties, de contrôles efficaces, pour ne pas tourner à un simple attrape gogos de la part d’établissements habiles, faussement drapés de toutes les vertus.

Le tonnerre gronde mais les banques ne l’entendent pas. L’exaspération a des limites et précède des colères difficilement contrôlables. La situation pré-révolutionnaire évoquée par quelques-uns ne doit pas être prise à la légère. Il flotte bien un air de 1788 sur toute l’Europe avec son cortège de violences et de dérapages possibles.

L’Europe, Jacques Delors en est devenu un peu le père spirituel. Malgré les années qui s’empilent, l’ancien président emblématique de la Commission européenne reste un spectateur attentif et avisé de l’évolution de l’UE.

Rompant avec ses manières douces et courtoises, Jacques Delors lui aussi ne cache plus son irritation tant contre les banques qu’à l’égard des états membres de la zone euro incapables à ses yeux de gérer à travers une vraie coopération leur bien commun : l’euro.

L’ancien ministre de l’Économie, des Finances et du Budget de François Mitterrand rappelle sans détour dans les colonnes du Monde que “Ce n’est pas aux banquiers qui ont reçu des Etats, comme prêts ou garanties, 4 589 milliards d’euros de dicter aux gouvernements leur comportements. La politique doit être l’ultime référence.”

A sa façon, Jacques Delors, qu’on ne peut accuser d’être un extrémiste ou un imbécile, défend l’idée qu’un autre capitalisme est possible et appelle à combattre le “capitalisme financier, celui qui a fait du marché et de la création de valeur l’alpha et l’oméga de la vie économique et qui a provoqué la crise mondiale“.

Mediapart

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: 7 décembre, révolution bancaire ;)   Ven 10 Déc - 22:06

Citation :
"J'ai toujours mis un point d'honneur à être une femme libre et indépendante", déclare Rachida Brakni vendredi 10 décembre dans Libération. L'actrice, épouse d'Eric Cantona explique à quel point elle a été "choquée et scandalisée" que Roselyne Bachelot ait mentionné sa participation à une publicité pour une banque pour critiquer l'appel de l'ancien footballeur à solder les comptes bancaires.

"Eric Cantona, il fait de la publicité pour des voitures, des rasoirs. Son épouse fait de la publicité pour un système bancaire. Je trouve qu'il faut avoir un peu de responsabilité dans la vie quand on est justement un des chantres de la société de consommation", avait lancé mardi la ministre des Solidarités sur France Info.

"Je suis choquée et scandalisée par vos propos car ils placent la femme dans ce qui me fait horreur et remettent en cause ce contre quoi nos mères se sont battues", ajoute-t-elle.
"Que je partage ou non les idées de mon époux n'est pas le problème, celui-ci est ailleurs", poursuit la comédienne, faisant état de sa "grande surprise" de se retrouver "au cœur de toute cette polémique initiée par vous alors qu'à aucun moment je ne me suis exprimée sur le sujet".

(Nouvelobs.com)

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: 7 décembre, révolution bancaire ;)   Ven 10 Déc - 22:10

http://www.dailymotion.com/video/xfzq2a_sauvons-les-riches-change-de-banque_news#from=embed

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: 7 décembre, révolution bancaire ;)   Lun 13 Déc - 1:24

Citation :
C’est la troisième fois que, sous la plume de Percy Kemp, le «directeur général de la direction générale de l’Imagination politique à la Commission européenne», écrit dans nos colonnes à José Manuel Barroso, président de la Commission européenne (lire ses précédentes missives ici et ici). Cette fois, son «rapport» porte sur l’affaire Cantona.

Monsieur le Président de la Commission européenne,

Ainsi, Eric Cantona, footballeur mythique et buteur prolifique, n’aura pas réussi à faire trembler les filets de notre système bancaire et financier : l’appel qu’il a lancé aux Européens, les invitant à retirer en masse leur argent des banques afin de faire chavirer le capitalisme financier et hâter ainsi la Révolution, n’aura finalement été suivi que par une poignée d’exaltés. Face aux buts, M. le Président, Eric Cantona aura tout bonnement «dévissé».

Au vu de quoi, il est fort regrettable que des membres proéminents de la Commission et des responsables politiques européens de premier plan aient jugé utile de se précipiter tous aux créneaux pour condamner l’appel de M. Cantona et tenter de calmer le marché qui, franchement, n’en demandait pas tant. Car, en fin de compte, toutes ces déclarations irréfléchies n’auront fait qu’accorder du crédit (pardonnez-moi ce jeu de mots financier) à une initiative qui n’avait aucune chance d’être suivie.

Que l’appel de M. Cantona ne serait pas entendu, cela, nous tous ici, à la Direction générale à l’Imagination politique de la Commission, nous le savions dès le début. Car, contrairement aux hommes qui nous dirigent, nous avions bien vu, nous, que cette initiative allait à l’encontre de la nature de l’homo europeanus, et qu’elle le heurtait même en lui donnant mauvaise conscience. Retirer son argent de la banque, comme M. Cantona le demandait, c’est en effet, ni plus ni moins, tourner son dos à la société de consommation et tirer sur elle un trait. Une décision, vous en conviendrez, qui exige une certaine dose de courage. Or le courage est une denrée qui se fait rare chez nous. On pourrait même dire que, sur le continent européen, le courage est une espèce en voie de disparition. C’est en tout cas ce que nous apprend l’évolution récente de l’homo europeanus et, plus encore, la manière dont il aura survécu aux diverses guerres meurtrières qui ont ravagé notre continent, notamment les guerres napoléoniennes du début du XIXe siècle et les deux grands conflits mondiaux du siècle dernier.

Comme vous le savez, Monsieur le Président, lors d’un conflit, c’est toujours le plus fort qui survit. Cela étant, si, dans le monde animal, la force est synonyme de valeur et d’audace, il en va tout autrement dans le monde des hommes. Chez ces derniers, le plus fort n’est pas, loin s’en faut, le plus valeureux et le plus courageux, mais le plus retors et le plus rusé. A de rares exceptions près, les plus valeureux et les plus courageux parmi les Européens ont déjà tous péri, qui lors des campagnes puis des retraites de Russie, qui en résistant aux Japonais, aux staliniens ou aux nazis. Le plus souvent ils furent fauchés dans la fleur de l’âge, sans avoir eu le temps de prendre femme, de fonder un foyer, et de transmettre leurs gènes aux générations futures. Ont survécu par contre à tous les conflits sanglants qui auront secoué le Vieux Continent ces deux cents dernières années, tous les planqués, tous les pistonnés, tous les petits malins qui auront placé leur intérêt avant celui de la communauté et qui auront ainsi su tirer leur épingle du jeu. Et ce sont eux qui, en raflant après chaque conflit la mise des femmes, et en fondant avec elles des foyers, ont pu perpétuer leurs gènes sans-gêne et les transmettre à la postérité.

C’est dire, Monsieur le Président, que plus ça va et moins ça va : que, de génération en génération, il y a dans l’homo europeanus de moins en moins de gènes valeureux et courageux et de plus en plus de gènes veules et frileux. Tant et si bien que l’homo europeanus d’antan est aujourd’hui devenu un homo europeanus debilis : un poltron, un avorton qui, bien qu’équipé de deux jambes lui permettant de se lever et d’avancer dans la vie la tête haute, ne fait plus que se coucher.

M. le Président, la guerre de Troie a beau être un mythe fondateur de notre culture, et nous avons beau glorifier le noble Hector et l’immense Achille et les porter tous deux aux nues, en vérité, nous ne nous apparentons en rien à ces figures héroïques de l’Antiquité. Et s’il nous faut absolument puiser notre ascendance culturelle et génétique dans la Grèce antique, alors, il faudrait convenir que nous serions, au mieux, des descendants d’Ulysse (cet Ulysse aux mille tours qui, à en croire l’écrivain hongrois Sandor Marai, serait l’archétype de l’homme moderne, et le premier vrai bourgeois), pour ne pas dire des descendants du lâche et piaillant Thersite

Comment s’étonner, après cela, que l’appel de M. Cantona n’ait pas été entendu ? Je vous rappelle, M. le Président, que quand, il y a de cela une trentaine d’années, le journal satirique français Hara-Kiri avait appelé les habitants de Paris à aller tous en même temps aux toilettes y faire la grosse commission afin de saturer par leurs excréments les canalisations, faire déborder les égouts de la ville, et instaurer ainsi un chaos révolutionnaire dans la rue, les Parisiens ne répondirent pas présent à l’appel. Pourtant «m’fait chier» reste une de leurs expressions favorites, mais il faut croire, n’est-ce pas, qu’il y a toujours loin de la parole à l’acte.

Partant, je vous propose, M. le Président, que l’homo europeanus que nous sommes soit désormais connu sous son nom bien plus scientifique et plus précis d’homo europeanus debilis, ou d’homme européen poltron; que l’appellation d’homo erectus ne s’applique désormais plus aux habitants du continent européen; et que la notion de «citoyen européen» soit remplacée par celle, bien plus vraie, de «consommateur européen». Enfin, je vous demanderais de faire le nécessaire afin que les quelques hommes et femmes de courage qui auraient répondu à l’appel de M. Cantona en retirant leur argent de la banque, soient immédiatement déchus de leur nationalité européenne et reconduits aux frontières. Car il est clair, au vu de ce qu’ils auront osé faire, qu’ils ne partagent pas avec nous le même patrimoine génétique et culturel.

Libé

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 7 décembre, révolution bancaire ;)   Aujourd'hui à 20:19

Revenir en haut Aller en bas
 
7 décembre, révolution bancaire ;)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [shoot]mtv.com leur évolution
» Ephéméride du 1er Décembre
» Ephéméride du 5 Décembre
» Myspace évolution
» Ephéméride du 6 Décembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Couteaux & Fleurs :: Des Couteaux Et Des Fleurs :: Manifs-
Sauter vers: