Forum sur la culture alternative
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Réforme Retraites : actions et manifestations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Réforme Retraites : actions et manifestations   Dim 17 Oct - 12:11

Citation :
Interpellations à Paris et à Saint-Nazaire après les manifestations

Des incidents ont eu lieu en marge des défilés contre la réforme des retraites.

Plusieurs dizaines de personnes ont été interpellées par la police, samedi 16 octobre, après les manifestations contre la réforme des retraites.

A Paris, les forces de l'ordre ont arrêté rue de Charenton, près de la Bastille, une trentaine d'anarchistes qui avaient auparavant provoqué des incidents près de la place de la Nation avant la dispersion de la manifestation. Ces personnes ont été menottées. Quelques-uns étaient auparavant parvenus à pénétrer dans l'Opéra Bastille, selon des témoins.

Un peu plus tôt, environ 200 militants anarchistes avaient brisé des vitrines et défié les forces de l'ordre dans les secteurs du boulevard Diderot et de l'avenue Daumesnil (XIIe arrondissement). Ils y ont incendié des poubelles, lancé des fumigènes, et scandé "A bas l'Etat, les flics et les patrons". Ils avaient auparavant remonté le cortège en empruntant des voies parallèles non fermées à la circulation, ce qui avait provoqué de la confusion.

Ce petit groupe très mobile s'est ensuite dirigé vers la place de la Bastille, toute proche, où les forces de l'ordre avaient bloqué les entrées de l'Opéra pour empêcher toute intrusion massive. En fin de manifestation, qui s'était déroulée sans incident, des tracts avaient été distribués dans le cortège. "Rendez-vous action en fin de manif sous la banderole : les patrons ne comprennent qu'un langage, grève, blocage, sabotage", pouvait-on y lire.

Des syndicats "très responsables"

A Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), la police a interpellé dix-huit personnes, dont dix mineurs. Douze d'entre elles étaient toujours interrogées samedi dans la soirée, selon la police. Ces personnes ont été interpellées notamment pour "jet de projectiles", "dégradations sur un bus" et pour port d'un "type d'engin susceptible d'être incendiaire", selon la même source. Certaines venaient de Nantes, d'Angers, de Saint-Brieuc et de Seine-et-Marne. Les manifestants, pour la plupart lycéens, avaient été repoussés des abords de la sous-préfecture par des gaz lacrymogènes et plusieurs charges des policiers.

Les responsables syndicaux ont été "très responsables", s'est par ailleurs félicité le commissaire-adjoint, en relevant qu'ils avaient formé un cordon humain pour éviter les débordements et qu'ils étaient allés chercher certains jeunes lors des heurts près de la sous-préfecture.

La manifestation contre la réforme des retraites s'était auparavant déroulée sans incident, réunissant 18.000 personnes selon les syndicats et 7.000 selon la police. C'est la troisième fois, depuis la manifestation du 7 septembre, que des heurts se produisent à Saint-Nazaire, à l'issue des défilés contre la réforme des retraites. Les deux fois précédentes, des manifestants interpellés avaient été condamnés à des peines de prison ferme en comparution immédiate, le lendemain de la manifestation.

(Nouvelobs.com avec AFP) 17/10/10

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Réforme Retraites : actions et manifestations   Dim 17 Oct - 12:21

Citation :
Manif sauvage sur un air d’opéra
dimanche 17 octobre 2010

Le cortège ets parti de Nation après deux tours de place sous les flash des journaleux. Le groupe d’environ 300 personnes voire plus s’est dirigé vers Bastille sans encombre évitant les brigades stationnées dasn des rues adjacentes, un type a couru vers un camion de crs avec une barre de fer et en a pété le phare avant, le camion reculait, conducteur flippé. Mais cette euphorie n’a pas duré, excités et bien vénèr, un groupe a commencé à entrer dans l’Opéra, on a ouvert les portes en grand et un bon paquet de gens (50 ?) sont entrés, au début ça fightait juste avec les sécurité puis des gars ont sorti brassards et matraque et se sont postés devant l’Opéra en matraquant tous ceux qui étaient devant.

UN autre groupe est parti dans une rue adjacente mais s’est vite fait coincer dans une petite rue derrière, les plus radicaux se sont fait prendre en tenaille par les condés, il ne restait plus que les suiveurs, quelques jeunes, des curieux, il y a bien eu un petit "libérez nos camarades" mais le coeur n’y était plus.

Je crois qu’un autre groupe a réussi à filer mais après plus rien de significatif.

Tentative d’occupation de l’opéra avortée, manif terminée...

A notrer le grand nombre de civils habillés en totos, j’en ai compté environ une 40aine. Au moment de l’opéra, ils ont tous sortis leurs brassards, c’en était flippant, en quelques secondes on s’est retrouvé au milieu d’une trentaine de keufs en civil avec les matraques à la main...

il reste à tirer leçon des erreurs et continuer la grève offensive, bloquer, créer, refuser et construire des alternatives, lutter encore et toujours contre les mêmes mécaniques, les m^mes intérêts, ceux de cette minorité qui contrôle les forces de production. Nous sommes nombreux à être révoltés, de plus en plus sont près d’éclater, nous devons expliquer ce que nous faisons et pourquoi nous le faisons.

Témoignage lur sur indymedia Paris
http://paris.indymedia.org/spip.php?article3475


_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Réforme Retraites : actions et manifestations   Dim 17 Oct - 12:22

Citation :
Comment une manif lycéenne Orgas/flics se transforme en manif sauvage
jeudi 14 octobre 2010

Ce Jeudi 14 Octobre 2010, devait se tenir devant le MEDEF à Paris, à 15H30,une manif de lycéens, en pleine effervessence lycéenne, étant donné tous les blocages et manifs d’aujourd’hui. Ce fût épique ! 14H30, les premiers groupes de lycéens/ennes sortent du Métro Ecole Militaire ; ils sont pris en charge aussitôt par un flic en civil et une femme badgée de pied en cap, qui, avec des " C’est par là, les jeunes " pleins d’autorité, les orientent vers... la Tour Eiffel !!! Et oui ! On zappe le MEDEF, qui est pourtant là, bien visible dans l’Avenue Duquesne, encagé par les camions-grilles... Les civils, mine de rien, siègent en plein milieu du trottoir et de l’Avenue, décourageant toute éventuelle velleïté d’aller plus loin... Mais, de toutes façons, le coeur n’y est pas, et les lycéens-moutons de Panurge suivent docilement leurs deux guides jusqu’à la Place Joffre ( Puisqu’on vous avait dit école " militaire " !!! )... Mais, ils sont si jeunes !

Nos guides vont emmener comme ça tous les groupes là-bas, les uns après les autres ; Quand, une heure plus tard, le bouchon, poussé trop loin, va commencer à céder.... Les 1500 lycéens environ, vont envahir subitement, et dans un grand chahut, la route, abandonnant la Tour Eiffel, et semblant se rappeler où se trouve le Medef... Retour en arrière... Mais les orgas veillent, mettent en place un cordon S.O comme des grands ; et celui-ci freine tant et plus la progression des lycéens ; comme si approcher le MEDEF était de la plus haute dangerosité. D’ailleurs, ils bloqueront tout le monde 50 mètres avant la limite imposée par les flics eux-mêmes.

Donc les Orgas n’ont confiance ni dans les flics ni dans les lycéens ; et de plus, imposent aux lycéens des mesures beaucoup plus draconiennes que la Police elle-même !!! Ils réussiront à maintenir les lycéens dans ces étroites limites jusqu’à la dispersion... Jamais une fois, on n’entendra un simple " A bas le MEDEF " qui aurait bien été le minimum " syndical " !!! Les lycéens, pas terrible d’inspiration, s’en tiendront à un " La retraite à 60 ans ! " répété mille fois...

Une première tentative de manif sauvage lancée par les plus dynamiques, et sans doute moins encartés, va échouer ; La manif va partir dans la direction de Montparnasse, selon l’itinéraire Orgas/police... Arrivés Place Montparnasse, une nouvelle tentative de sauvage, direction la Gare, rue de l’Arrivée, va échouer, elle aussi, lamentablement. Un petit groupe part dans la rue de l’Arrivée en appelant les copains.... Aussitôt, un étudiant encarté s’interpose et vient les sermonner : " Ca va pas ! Les Cheminots sont en grève depuis 3 jours ! On va pas aller dans la Gare !!! ". Silence dans la salle... Il ajoute, finaud : " Les flics sont derrière nous ! Ils vont nous arrêter !! ". Et cette fois, ça marche... Retour sur le parcours Orgas/flics, Boulevard de Montparnasse.

Là, nouvelle tentative de partir dans une petite rue à droite... A nouveau les Orgas reprennent tout en mains... Avec des frictions ; On en vient aux mains ! Des cris fusent : " Unef-Medef... Co-lla-bos !!! " partout, les orgas interviennent avec des " C’est par là " autoritaires... pour finir par emmener tout le monde au bout de cette Odyssée : Place du Luxembourg, bien cernés par les keufs. La voiture des orgas s’éloigne en crachant dans son micro des " Rendez-vous pour les Retraites, telle date, etc..." Alors, un immense cri s’élève de la foule, ponctué de sifflets et de " Houeee !!! " avec des doigts levés sans équivoque... Ils vont essayer de prendre Soufflot " dit un keuf... Soufflot est plein d’armures et de matraques... C’est pas pour cette fois....

La manif sauvage peut commencer... direction Saint Michel, d’abord.... Avec des " A bas l’Etat, les flics et les Patrons !!! " et " A bas le Salariat ! " " Plus de travail du tout !!! " qui sont un autre programme... Pont Saint Michel, un flic en uniforme fait signe aux manifstants d’avancer sur le Pont... Méfiance...

Tout le monde préfère tourner à gauche... et traverser la Seine sans encombres, sur le pont plus loin... Mais les civils on tuyautés les convois par téléphone, et Rue de Rivoli, à quelques mètres près, c’est le Clash !

Les Robotcops tombent des camions, hargneux, et bloquent quasiment tout le monde... Reflux vers Chatelet... Le groupe est coupé en deux... Un dernier effort sur le Boulevard Sébastopol, et tous décident de se disperser. Fin de l’épisode ! Où l’on a vu d’étranges manipulations et des stratégies de libération s’imposer non sans mal, mais radicalement tout de même. RIMBE

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Réforme Retraites : actions et manifestations   Dim 17 Oct - 12:37











[dailymotion] http://www.dailymotion.com/video/xf8j0q_bastille-interpellation-musclee_news[/dailymotion]




_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Réforme Retraites : actions et manifestations   Dim 17 Oct - 12:44

Qui sème la misère récolte la colère.




_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Réforme Retraites : actions et manifestations   Mer 27 Oct - 7:29

Citation :
Manifestation à Paris pour les retraites

[Rendez-vous publié sur Démosphère]

Trajet / Parcours : départ 13h de République en direction de Saint Augustin

Paris le jeudi 28 octobre 2010 à 13h

Un seul parcours est organisé: République - Bd St Martin - Bd St Denis - Bd Bonne nouvelle - Bd Poissonnière - Bd Montmartre - Bd Hausmann - St Augustin

Ordre des cortèges:
CFTC - CGT - Jeunes - CFE/CGC - CFDT - UNSA - FSU - Solidaires - FO
Rendez-vous particuliers:

* 9h00 - assemblée générale interpro à Saint-Denis
* 11h00 - manifestation à Saint Denis, avant de rejoindre celle de Paris
* 11h30 - rdv CNT - devant le théâtre, 18 Bd Saint Martin
* 12h00 - rdv CGT - place Strauss / bd St Martin
* 13h00 - rdv Solidaires - pl. de la République, coté Caserne
* 13h00 - rdv Lutte Ouvrière - angle bd Bonne-Nouvelle / rue d'Hauteville
* 13h30 - rdv FA / anarchistes - porte Saint Martin
* point fixe - NPA - angle bd Bonne-Nouvelle / rue d'Hauteville
* point fixe - Attac - près du Métro Grands Boulevards
* point fixe - LDH - Métro Grands Boulevards
* d'autres rendez-vous à venir

http://www.demosphere.eu/node/20870

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Réforme Retraites : actions et manifestations   Jeu 28 Oct - 7:33

Instructif


_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Réforme Retraites : actions et manifestations   Ven 29 Oct - 2:42

Citation :
http://www.liberation.fr/societe/01012299102-la-video-du-casseur-suspect-s-eclaire

La vidéo du casseur suspect s'éclaire

La police aurait interpellé l'homme dont le comportement, filmé durant une manifestation, a alimenté les soupçons sur le rôle des policiers. Il s'agirait bien d'un «vrai» casseur.

La police a interpellé ce jeudi un homme «proche des milieux anarchistes», dont des images diffusées sur internet avaient fait naître des soupçons sur la présence de policiers provocateurs dans les manifestations.

Interpellé jeudi dans la matinée dans un squat du XXe arrondissement parisien par la Brigade de recherche et d’intervention (BRI), il a été placé en garde à vue dans les locaux de la police judiciaire à Paris.

Sur la vidéo visible depuis dimanche sur internet, difficilement interprétable, on peut voir un individu cagoulé, armé d’un bâton, donner un coup de pied dans le dos d’une personne qui tente d’empêcher un casseur de briser une vitrine. L’individu interpellé serait celui qui donne le coup de pied, selon la même source.
Cette vidéo avait fait naître des accusations contre les policiers, soupçonnés de provoquer à dessein des incidents.

Le président du Parti de Gauche, Jean-Luc Mélenchon, avait affirmé dimanche que des policiers avaient des «consignes» pour «infiltrer» et «jeter des pierres» dans les manifestations sur les retraites. Des députés du Parti de gauche et du PCF avaient réclamé une commission d’enquête parlementaire sur ces «soupçons».

Dans Libération de mercredi, le secrétaire général de la CGT, Bernard Thibault, a dénoncé l’action de policiers «manipulateurs» qui «poussent au crime» (lire ici).
Ces accusations ont suscité la fureur des syndicats policiers. Le ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux, avait qualifié d’«inadmissibles» les propos de Jean-Luc Mélenchon. «Ce n’est qu’un retour aux vieilles ficelles de l’extrême gauche où lorsqu’on n’a pas d’idées, on tape sur la police», avait estimé le ministre.

«Jean-Luc Mélenchon et consorts doivent donc dorénavant présenter leurs excuses aux policiers», a demandé le secrétaire général du syndicat Synergie Officiers, Patrice Ribeiro, réagissant à l’annonce de cette interpellation.
«Les éléments sur lesquels ils se sont appuyés étaient des éléments tronqués», a ajouté M. Ribeiro: «Nous avions affaire à des anarchistes et non des policiers. Il faut rétablir la vérité dans l’opinion publique.»

Outre son implication présumée dans cette affaire, l’homme interpellé est également soupçonné d’être l’auteur de dégradations de biens publics commis en mars à Paris, a-t-on appris de sources policières.

(Source AFP)

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Réforme Retraites : actions et manifestations   Mer 3 Nov - 16:38

http://www.dailymotion.com/video/xeeo9h_vive-les-retraites_fun#from=embed

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Réforme Retraites : actions et manifestations   Jeu 4 Nov - 3:51

http://www.demosphere.eu/node/20877

Citation :
samedi 6 novembre 2010 à 14h30

Lieu :Place de la République

Place de la République
Métro République

carte
7 parties : 1 2 3 4 5 6 7
Manifestation à Paris pour les retraites

[Rendez-vous publié sur Démosphère]
L'équipe Démosphère travaille plusieurs heures chaque jour pour vous apporter ces rendez-vous. Merci de faire connaître Démosphère.

Trajet / Parcours : départ 14h30 de République vers Bastille puis Nation

Deux parcours: (c'est confirmé)

Parcours 1 : CGT, CGC, CFDT
République - Bastille - Av. Daumesnil - Bd Diderot

Parcours 2 : UNSA, Jeunes, FSU, CFTC, Solidaires, FO
République - Bd Voltaire - Nation
Rendez-vous particuliers:

* 13h00 - départ commun du 20e - devant la Mairie, place Gambetta
* 13h00 - rdv CNT - devant le Cirque d'hiver, métro Filles du Calvaire
* 13h30 - rdv CGT - bd du Temple
* 13h30 - cortège 92 Interpro - angle du Voltaire / rue Jean-Pierre Timbaud
* 14h00 - départ de la manifestation droit à l'avortement de Place d'Italie pour rejoindre la manifestation retraites à Bastille
* 14h00 - rdv FA, anarchistes - angle bd Voltaire / rue Jean Pierre Timbaud
* 14h00 - rdv Attac - devant Habitat, Pl République
* 14h30 - rdv Compagnie Jolie Môme - devant le Cirque d'hiver
* 14h30 - rdv Lutte Ouvrière (1) - angle rue St-Sabin / Bd Beaumarchais
* point fixe - Lutte Ouvrière (2) - angle rue du Chemin-Vert / Bd Voltaire
* bientôt, ici, sur Démosphère, d'autres rendez-vous

Cortège syndicaux:

* CGT : UD 75 - UD77 - UD93 - UD 78 - UD 91 - UD 95 - UD 94 UD 92
* FSU : 95 - 78 - 92 - 91 --- 75 --- 77 - 94 - 93

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Réforme Retraites : actions et manifestations   Ven 5 Nov - 12:11

Je ne sais pas trop pourquoi, mais on nous parle toujours de l'Allemagne pour comparer avec la France.
Il faut savoir qu'en Allemagne aussi des salariés et des syndicats sont contre les politiques qui demandent à chacun de travailler plus pour gagner moins.

Citation :
Contrairement à l'idée entretenue en France, le relèvement de l'âge légal du départ à la retraite de 65 à 67 ans est loin d'être acquis en Allemagne. Le chemin est très long pour y parvenir et il est conditionné par l'amélioration de l'emploi des seniors. Et les syndicats s'y opposent.
La suite
http://www.rue89.com/node/174354

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Réforme Retraites : actions et manifestations   Mar 9 Nov - 14:18


_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Réforme Retraites : actions et manifestations   Sam 27 Nov - 12:10

Citation :
La Bolivie abaisse l'âge de la retraite à 58 ans

A contre-courant de la plupart des pays, la Bolivie du socialiste Evo Morales s'apprête à abaisser l'âge de la retraite de sept ans, à 58 ans, une réforme radicale et controversée à l'impact économique incertain, au delà-des dividendes politiques.

«Nous espérons que ce sera un cadeau de Noël», a lancé Morales en pressant le Parlement d'adopter la loi avant fin décembre. Ce qui devrait être fait, étant donné la mainmise totale du parti de Morales, le MAS, sur les deux Chambres.

Socialement ambitieux, ou économiquement suicidaire selon les avis, la réforme prévoit la nationalisation des retraites, la fermeture de caisses privées (l'Espagnol BBVA et le Suisse Zurich) qui géraient la retraite de 1,3 million de Boliviens, et l'abaissement de la retraite de 65 à 58 ans.

Pour des travailleurs exposés, comme les mineurs, elle pourrait intervenir dès 51 ans, à 55 ans dans le cas d'une mère de trois enfants. Le système, fondé sur la solidarité, verra l'apport patronal augmenter de 3%, celui des employés de 0,5%, avec une contribution spéciale, «l'apport solidaire», des Boliviens gagnant plus de 13.000 bolivianos (1.320 euros). Soit 19 fois le salaire minimum, d'environ 70 euros.

La réforme intervient après deux ans de négociations entre les syndicats et Morales, lui-même ancien leader syndical. Au pouvoir depuis 2006, il suit un axe résolu de capitalisme d'Etat, redistributeur, en direction des couches longtemps défavorisées (paysans, indiens, pauvres), d'où il est lui-même issu, en s'appuyant sur les revenus des hydrocarbures (gaz) et des réserves de change record.
Un système garanti sur 35 ans selon Morales

«C'est la nouvelle politique pour redistribuer aux travailleurs, en vue d'une baisse de la pauvreté et d'une plus grande égalité», a plaidé Morales en présentant la réforme. Elle effraie les milieux d'affaires et sa viabilité fait douter plus d'un analyste, qui rappelle qu'elle est à contre-courant du recul global de l'âge de la retraite, suivant l'augmentation de l'espérance de vie.

«La tendance est planétaire. Le Japon, Singapour, l'Australie, le Colombie, pas moins de 47 pays ont instauré des plans, ou sont en train de le faire, pour repousser l'âge de la retraite», souligne l'économiste Guillermo Aponte, de l'insitut privé Fondacion Milenio. Les défenseurs du projet soulignent cependant qu'une retraite à 65 ans ne signifie par la même chose en Bolivie, où l'espérance de vie est de 66 ans, qu'en France (81) par exemple.

Ses détracteurs répondent que la population âgée augmente et représentera un poids bientôt trop coûteux pour les cotisants. Selon les chiffres officiels, «la croissance des 60 ans et plus sera de 3,3% en 2020, contre 1,7% pour la population totale», souligne Aponte.

Dès la première année, 100.000 nouveaux bénéficiaires devraient intégrer le système de retraite. Il s'étendra à des indépendants et «pourrait couvrir potentiellement 3 millions de personnes (pour 10 millions de Boliviens)», note l'économiste Alfredo Bonadona, pour qui «financièrement ce n'est pas viable». L'Etat, lui, soutient que le système est garanti sur «au moins 35 ans».

D'ici là, ce qui semble garanti, ce sont les dividendes électoraux, auprès d'une population pauvre à 60%, pour un président triomphalement réélu en décembre, et qui lorgne déjà sur un troisième mandat en 2014.

A terme il est moins sûr que les classes moyennes, que Morales a su gagner peu à peu, se satisfassent d'une solidarité qui dure. «Et il y a une crainte d'inefficacité et de corruption dans la gestion du nouveau système», souligne le politologue Carlos Cordero, de l'Universite San Andrés.

(Source Libé-AFP)

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réforme Retraites : actions et manifestations   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réforme Retraites : actions et manifestations
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» forme rondo
» [sondage] TH et un hypothétique album sous forme immatérielle (pas de CD)
» Je suis en forme lol
» forme de la caisse
» retraites , tous égaux devant la réforme !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Couteaux & Fleurs :: Des Couteaux Et Des Fleurs :: Manifs-
Sauter vers: