Forum sur la culture alternative
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Interview d'Edouard Nenez et les Princes de Bretagne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Interview d'Edouard Nenez et les Princes de Bretagne   Lun 11 Oct - 9:27


Newo, Des Couteaux Et Des Fleurs : Edouard Nenez et les Princes de Bretagne viennent-ils de la banlieue est de Paris ou de Bretagne ?

Edouard Nenez et les Princes de Bretagne : Un peu des deux, à l'origine, j'étais tout seul, un Breton émigré à la capitale pour chercher du travail, et j'ai créé les premières chansons d' Édouard Nenez dans ma cave. Avec le temps le groupe s'est étoffé, à un moment, il y avait trois Bretons d'origine dans le groupe, mais là on est redescendu à deux. Preuve de notre grande ouverture d'esprit, il y a même un Prince de Bretagne Alsacien (mais il est né à Cronembourg..)

Edouard Nenez et les Princes de Bretagne, pourquoi ce nom ?

Donc au début c'était Édouard Nenez : le chanteur à bourrelets, et puis quand avec le temps c'est devenu un groupe et j'ai pensé qu'appeler mes musiciens du nom d'une coopérative légumière serait assez amusant. De plus, ça fait de nous le groupe avec le nom le plus long sur les affiches, ce qui n'est pas pratique et énerve les gens (moi-même parfois je me dis que c'est vraiment un nom à la con).

Comment qualifieriez-vous votre genre musical ?

Sur nos affiches c'est écrit : « Chanson destroy, Punk à texte » , musicalement, avec le changement de musiciens, on s'approche plus du punk maintenant, alors qu'au début on oscillait entre chanson française type cabaret et morceaux plus rock.

Qui est l'individu assez original pour décider des tenues portées par les membres du groupe ?

Tu veux parler du Jean Paul Gaultier Style des Princes? Eh bien alors que je leur avais dit qu'ils pouvaient s'habiller comme bon leur semblait pour jouer, ils ont adopté cette tenue (kilt et marinière) qui est paraît-il la plus pratique pour jouer ce style de musique!

Combien de fois par an montez-vous sur scène ?

Environ 2 fois par mois en moyenne les bonnes années..
D'ailleurs si des lecteurs de ce forum ont des plans concerts à proposer, ils peuvent m'écrire à : edouard(at)edouardnenez.org

Un pote marin me demande si vous avez déjà joué sur un chalutier ? Si ce n'est pas le cas, j'aurai
peut-être un plan.


Alors on a failli jouer sur une barge (un bateau plat, pas une femme fêlée) dans la baie de Douarnenez, mais finalement ça ne s'est pas fait pour des raisons logistiques.
Pour le chalutier, faut voir, on ressortira notre chanson « les poissons sont des cons » pour l'occasion..

Pour roder le show devant le public, car c'est un show auquel nous assistons quand nous allons vous voir sur scène, répétez-vous une ou plusieurs fois par semaine ?

Nous répétons une fois par semaine à « Mains d'Oeuvres » à St Ouen, mais on s'occupe plus d'essayer de réussir à jouer nos morceaux. Pour l'aspect « spectaculaire » c'est plutôt spontané sur scène, même s'il y a quelques blagues et déguisements préparés à l'avance.

Avec quel artiste de la variété française vous sentez-vous le plus proche ? Si vous répondez Sardou, je stoppe l'interview de suite.

Marcel et son Orchestre (non, je plaisante en fait c'est « Les Wampas » un bon groupe de variétoche avec un chanteur qui essaye d'imiter ma façon de chanter faux)

Sur scène se trouve un chou-fleur pour accessoire du show ? Faites-vous des castings pour le choix ?

Notre seigneur et maître est le plus souvent un Prince de Bretagne, directement importé des terres du haut Léon, point besoin de casting, la qualité est toujours au rendez-vous!

Est-il mangé à la fin de la soirée ou le libérez-vous ?

Si le public en délire ne l'a pas réduit en bouillie sur le sol et les murs de la salle, il finit en règle générale au gratin dans mon four (c'est la seule manière pour moi de pouvoir fréquenter le gratin).

Seriez-vous prêt à monter un Front de Libération du Chou-Fleur ?

Le chou-fleur, est libre, le chou-fleur est sauvage, le chou-fleur est la beauté, l'amour et la représentation fractalienne de notre monde. On ne peut enfermer ce pur chef-d'œuvre de la création..
Le chou-fleur est en quelque sorte le Chuck Norris des brassicacées.


Êtes-vous plutôt chou-fleur ou chouchen ?

L'un ne va pas sans l'autre, chouchou.

Savez-vous planter des choux ? Si oui, à quelle mode ?

Nous sommes souvent dans les choux quand nous nous sommes plantés!
Quand à la mode, c'est un procédé consumériste qui a finalement assez peu de prise sur nous (à part pour un membre du groupe que je ne citerai pas et qui possède un I-phone!)

Nous pouvons voir sur les votre site l'exceeeeeeellent clip "Connards en camping car", tube parmi les tubes de votre répertoire. Pouvez-vous nous dire comment s'est déroulée le tournage de cette
vidéo ?


Ce fût une excellente expérience, le dernier week-end d'octobre 2008 (déjà...). Une vingtaine de personnes, une véritable équipe de tournage de cinéma avec un travelling installé sur la plage et une très bonne ambiance. C'était pour eux du vrai travail mais toujours dans la bonne humeur et sous le soleil et pour nous, faire les « comédiens » c'était une première mais on s'est vraiment bien marrés.

Le réalisateur est Philippe Prouff. Comment l'avez-vous rencontré ?


C'est un ami de notre batteur et c'est lui qui nous a proposé de faire ce clip.


Trouve t-on des tee-shirts de votre groupe dans les supermarchés Édouard Leclerc ?

Non, on ne trouve pas nos T-Shirts chez Leclerc, mais notre album «Prise de chou» est distribué dans les « Espaces Culturels » attachés à cette chaîne de la grande distribution capitaliste.
Si vous voulez vraiment des t-shirts du groupe, on les trouve sur notre site internet: http://www.edouardnenez.org/

Vous avez-eu un élevage de Dolmens. Que sont-ils devenus ?

On avait vu trop grand avec cet élevage, c'était un peu une folie de vouloir dompter ces monstres. Par un soir d'orage, ils ont brisés les barrières de leur enclos, et dans une scène digne de Jurassic Park se sont enfuit dans la nature. Certains témoignages font part de leur présence dans leur ancien habitat naturel, la terre d'Armorique, d'autres prétendent même en avoir vu en Corse et jusqu'en Roumanie (où ils se seraient rendus par leurs propres moyens, et pas dans les charters de Mr Hortefeux).

La Bretagne est la patrie de l'élevage de porcs. Qu'avez-vous à dire à certaines personnes de votre public qui ne mangent pas de cet animal ?

S'ils refusent de manger du cochon par goût ou végétarisme par exemple, fort bien!
S'ils invoquent une quelconque raison religieuse, reliquat d'une superstition venue du fin fond de l'antiquité, je me permet de leur rappeler que dieu n'existe pas. Que ces mesures, sanitaires à l'époque, n'ont plus lieu d'être et qu'ils se privent bêtement de plaisirs tels qu'une bonne tranche de pâté de campagne.

Le porc est-il rock'n roll comme l'avait laissé penser le groupe Les Garçons Bouchers ?

Question à adresser à :Mr François Hadji-Lazaro, AZ/Island, Universal, 20 r Fossés St Jacques 75005 PARIS .

Avec quels groupes aimez-vous jouer quand vous vous produisez sur scène ?

Il n'est pas envisageable de répondre à cette question sans vexer quelqu'un donc j'utilise mon joker!


Dans quel lieu avez-vous joué le plus loin de votre salon ?

Je crois que c'est à Fourneaux (42) au festival des Poules à Crêtes.
Mais encore une fois, nous sommes prêts à jouer partout où l'on nous invitera (Pays basque, Québec et autres contrées exotiques!)

A partir de combien d'albums splitterez-vous le groupe pour faire un revival 2 ans plus tard ?

Le groupe cessera ces activités sous cette forme en 2012. Il n'est pas exclu que la formation continue sous un autre nom, nous en discutons...

Pensez-vous écrire une chanson sur les punks de 50 ans ?

C'est précisément pour ne pas avoir à le faire que le groupe va changer en 2012.



www.edouardnenez.org

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
 
Interview d'Edouard Nenez et les Princes de Bretagne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 29/01/10 Euroshima - Pogomarto - Edouard Nenez à la Miroite
» Régional FSCF Bretagne 17 mai 09 Questembert (56)
» [Interview] Chat sur Habbo.it : "Gustav & Georg sont là, près de moi"
» [Interview] Bill Kaulitz pour Stern magazine
» Interview fred schneider

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Couteaux & Fleurs :: Des Couteaux Et Des Fleurs :: Interviews :: Interviews DCEDF-
Sauter vers: