Forum sur la culture alternative
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Kill the poor...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gonzo



Nombre de messages : 2384
Age : 35
Localisation : Santa Belgica
Date d'inscription : 21/02/2005

MessageSujet: Kill the poor...   Mar 25 Nov - 3:32

Citation :
Le tribunal de police de Paris estime que l'association «Droit au Logement» a «embarrassé la voie publique», en installant un campement de mal logés, rue de la Banque, et la condamne à12.000 euros d'amende.

Coup de semonce pour l'association «Droit au Logement». Pour la première fois de son histoire, le Dal a été condamné lundi par le tribunal de police de Paris à payer 12.000 euros d'amende pour avoir installé du 3 octobre au 15 décembre 2007 un campement de mal-logés rue de la Banque à Paris, dans le 2e arrondissement de la capitale. Un jugement inférieur aux 32.000 euros qu'avait requis le ministère public. «C'est la première fois que l'association est poursuivie bien qu'elle ait organisé une centaine de campements à Paris en 18 ans d'existence. L'Etat cherche à couler l'association financièrement», a dénoncé Jean-Baptiste Eyraud, porte-parole du Dal.

Le motif de la condamnation pour «dépôt et abandon d'objets» inquiète vivement l'association. Le tribunal a en effet reconnu le Dal coupable d'avoir «embarrassé la voie publique en y laissant des objets», en l'occurrence les tentes dans lesquelles avaient campé 374 familles sans logis ou mal-logées dans des hôtels et des taudis. Or cette disposition relève… du volet «circulation routière» du code pénal. «C'est un détournement de la loi. La magistrate ouvre le champ à des amendes pour tous les mal-logés. La tente d'un SDF laissée dans la rue peut lui valoir une amende de 750 euros! Les sans-abri sont aujourd'hui assimilés aux rebuts. Cette décision casse l'action sociale», a accusé Jean-Baptiste Eyraud.

«Les Enfants de Don Quichotte» échappent à l'amende

Le porte-parole du Dal qui compte faire appel, rappelle également que le campement de la rue de la Banque avait été levé à la suite d'un accord avec le gouvernement qui a abouti au relogement de seulement 130 des 374 familles de protestataires. «Un an après, l'Etat poursuit le Dal et obtient une condamnation, cette décision est inacceptable. On ne peut pas laisser mourir les SDF dans les sous-bois. Ce n'est pas par la répression que l'on résoudra la crise du logement», souligne-t-il.

Le Dal n'était pas la seule association à être sur le banc des accusés lundi. Pour avoir tenté d'installer un campement sur les quais près de Notre-Dame en décembre dernier, «Les Enfants de Don Quichotte» ont vu leurs tentes confisquées par la justice. L'association de Jean-Baptiste Legrand a en revanche été relaxée de l'amende de 1.875 euros réclamée par le procureur. Une «clémence» qui fait dire à Jean-Baptiste Eyraud que «la juge a considéré qu'il y avait de bonnes et de mauvaises associations».

La différence de traitement a été également notée par Jean-Baptiste Legrand. «S'ils font ça pour diviser les associations, on fera appel par solidarité avec le Dal», a-t-il mis en garde. De leurs côté, les Verts se sont dits «scandalisés»par la condamnation visant le Dal. «Cette décision est très grave, elle crée un précédent dans la répression financière de l'action collective», a ainsi déploré Dominique Voynet.

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2008/11/24/01016-20081124ARTFIG00628-paris-le-dal-condamne-pour-l-installation-de-tentes-de-sdf-.php
Revenir en haut Aller en bas
 
Kill the poor...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Manowar-kill
» [16-18/09/10] - KILL-TOWN DEATH FEST
» 21-24 Avril 2011 - Kill - Allemagne
» 22 Octobre 2011 - Kill for Him Festival - Barcelone
» Other Bands Play, ManOwaR Kill!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Couteaux & Fleurs :: Des Couteaux Et Des Fleurs :: Ici je discute à moi-même de tout et rien-
Sauter vers: