Forum sur la culture alternative
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Cellule(s) invisible(s) - revue de presse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 8 ... 14  Suivant
AuteurMessage
seigneuryo



Nombre de messages : 1882
Date d'inscription : 14/04/2006

MessageSujet: Re: Cellule(s) invisible(s) - revue de presse   Mar 2 Déc - 22:18

Ha... alors ca y est, Cellule Invisible est devenue une marque déposé...
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Cellule(s) invisible(s) - revue de presse   Mer 3 Déc - 0:54

La Parisienne Libérée.

N°9 - Ultime Hyper Totale Gauche (UHT)
Nouvelles définitions officielles :
terroriste - qui opère un retour à la terre
coupable - qui songe à commettre un crime
anarchiste - qui obéit à son chef
ultragauche - qui fait très très peur

http://www.dailymotion.com/video/x7kqw4_n9-ultime-hyper-totale-gauche-la-pa_news

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Cellule(s) invisible(s) - revue de presse   Mer 3 Déc - 3:07

Citation :
Sabotage des TGV : manipulations et provocations
2 décembre 2008

DERNIERE MINUTE :

Nous venons d’apprendre que des neuf personnes mises en examen dans ce dossier, seuls Julien Coupat et sa compagne ont été maintenus en détention par la chambre de l’instruction de la cour d’appel.

On doit s’interroger sur l’incohérence révélée par ce traitement inégal. On voit mal pourquoi Julien Coupat et sa compagne n’ont pas eux aussi bénéficié d’une mesure de libération.

http://www.solidariteetprogres.org/article4880.html

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Cellule(s) invisible(s) - revue de presse   Mer 3 Déc - 3:21

http://tf1.lci.fr/infos/jt/0,,4179151,00-sabotages-a-la-sncf-3-suspects-remis-en-liberte-.html
Même TF1 se pose des questions.
Trois "terroristes" sont sortis. Elle est folle la justice ?

http://jt.france2.fr/20h/

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Cellule(s) invisible(s) - revue de presse   Mer 3 Déc - 5:51

Je m'attends à tout moment à retrouver des flics chez moi à 6 heures du matin :shock: :affraid:

Citation :
Arrestation et perquisition chez des membres Belges du Comité de soutien aux inculpés du 11 novembre

- 25 novembre, 20H : création à Bruxelles d'un Comité de soutien aux inculpés du 11 novembre arrêtés dans le cadre de l'enquête sur les sabotages des TGV en France. Les neuf inculpés sont poursuivis pour « association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste » et cinq d'entre eux sont maintenus en détention provisoire après une garde à vue de 96 heures et une opération très médiatisées dans le petit village de Tarnac.

- 27 novembre, 10H45 : lors d'un contrôle routier sous caméras de repérage, un membre du Comité fraîchement créé est interpellé à Bruxelles parce que la voiture qu'il conduit est signalée dans le fichier Schengen. Alors que lui-même ne fait l'objet d'aucun signalement de recherche, il est immédiatement arrêté et menotté lorsque les policiers découvrent des documents relatifs au Comité. La voiture, un rétroprojecteur et tous les documents trouvés dans le véhicule sont saisis. L'automobiliste est emmené au commissariat de la rue Marché au Charbon et maintenu menotté à un banc et sans pouvoir manger de 11 H du matin à 20H. Il est interrogé par des inspecteurs du Parquet fédéral qui l'interrogent au sujet du Comité et cherchent à savoir qui est le responsable du Comité de soutien. A 20H il est emmené avec trois voitures de police place du Jeu de Balle.

- 27 novembre, 20H : sept inspecteurs du Parquet fédéral font irruption au domicile de Philippe Simon, au-dessus de la librairie « Imaginaire », place du Jeu de Balle à Bruxelles. Pendant deux heures, en l'absence de Philippe Simon, munis d'un mandat de perquisition sur lequel était mentionnées apparemment les infractions « association de malfaiteurs » et « détérioration en réunion », les policiers fouillent minutieusement l'appartement et copient tous les fichiers de son ordinateur pour finalement emporter celui-ci. Des revues politiques et des cd ont également été saisis.

- 28 novembre, 1H : le membre du comité est relâché mais la voiture, la liste d'adresse électronique et tout le matériel du Comité sont saisis.

Cette arrestation, cette perquisition et ces saisies laissent présumer qu'une procédure pour faits de terrorisme a été ouverte en Belgique en relation avec les événements français. S'organiser en vue de soutenir des personnes incriminées pour terrorisme est désormais criminalisé. Détenir des documents relatifs à un Comité de soutien est directement prétexte à arrestation, perquisition. La saisie des documents du Comité et d'un fichier d'adresses est inacceptable. Les adresses des personnes reprises dans le fichier saisi apparaissent dorénavant dans une enquête pour faits de terrorisme ! Dorénavant ils peuvent craindre d'être poursuivis eux-mêmes. Philippe Simon et le membre du Comité de soutien arrêté se voient également, tous deux, associés avec l'enquête menée en France. Ceci est excessivement grave.

Il y a clairement amalgame entre lutte politique et terrorisme. Le Comité de soutien bruxellois aux inculpés du 11 novembre s'est constitué non seulement pour obtenir la remise en liberté des personnes arrêtées en France mais également pour dénoncer les législations anti-terroristes qui prolifèrent partout en Europe. L'utilisation du terme « terrorisme » pour qualifier les idées portées par certaines personnes constitue une épée de Damoclès qui plane au-dessus de toutes les formes d'actions politiques et sociales. Cet incident en est une nouvelle preuve.

Selon nous, les opérations de police de ce 27 novembre sont clairement une tentative d'intimidation à l'encontre du Comité de soutien bruxellois. Nous dénonçons catégoriquement ces pratiques. Nous exigeons la restitution immédiate des objets et documents saisis. Nous protestons à nouveau contre l'existence et l'utilisation de ces législations anti-terrorisme ainsi que la libération des inculpés français.

Comité de soutien bruxellois aux inculpés du 11 novembre
soutien11novembre at bruxxel.org

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Cellule(s) invisible(s) - revue de presse   Mer 3 Déc - 18:26

Citation :
Sabotages SNCF : nuance sur la gravité des faits
NOUVELOBS.COM | 03.12.2008 | 09:46

Le "groupe Coupat" avait sans aucun doute "l'intention" de paralyser le pays en sabotant les lignes TGV, mais les faits qui lui sont reprochés sont d'une gravité inférieure aux standards de la lutte anti-terroriste, affirme le patron de l'Unité de coordination de la lutte antiterroriste.


Le "groupe Coupat" avait sans aucun doute "l'intention" de paralyser le pays en sabotant les lignes TGV, mais les faits qui lui sont reprochés sont d'une gravité inférieure aux standards de la lutte anti-terroriste, affirme le patron de l'Unité de coordination de la lutte antiterroriste (Uclat).
Dans un entretien à Libération, Christophe Chaboud, accuse le "groupe Coupat d'avoir "organisé des sabotages concertés dans le but de perturber tout un réseau de communication", ajoutant : "L'intention de paralyser le pays en s'attaquant à son réseau de voies ferrées ne faisait pas de doute".
"Et cette action s'inscrivait dans une logique dangereuse", qui justifie la décision d'interpeller Julien Coupat et quatre de ses complices. Christophe Chaboud précise toutefois : "concernant la qualification pénale ce n'est pas à moi de me prononcer".

Trois personnes libérées

"Nous ne sommes pas confrontés dans ce cas à une gravité des faits comme on en rencontre souvent dans la lutte antiterroriste", admet en outre le responsable de l'Uclat, selon qui "les personnes visées n'encourent pas des peines trop lourdes".
Sur les cinq jeunes incarcérés trois ont été remis en liberté mardi.
Des neuf personnes mises en examen dans ce dossier, seuls Julien Coupat, chef présumé de ce groupe anarcho-autonome autobaptisé "cellule invisible", et sa compagne, Yldune L., ont été maintenus en détention par la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Paris.
L'unité de coordination de la lutte antiterroriste (Uclat), rattachée au directeur général de la police nationale, centralise les informations fournies notamment par la direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) et la direction centrale de la police judiciaire (DCPJ).

Les officiels s'éloignent de la théorie des ministres qui nous présentaient le groupe comme de dangereux terroristes (faisant presque concurrence à Al Quaïda).
Les fameux autonomes ont été incarcérés car ils avaient peut-être "l'intention" de paralyser le pays. Cher-e lecteur-trice, dévoile-moi tes intentions, je te dirai si tu mérites la prison.

"Et cette action s'inscrivait dans une logique dangereuse" Dangereuse physiquement ou financièrement ?

Cellule Invisible, je n'ai lu nul part qu'ils s'identifiaient sous ce "sigle". Ce sont les enquêteurs et les média qui ont lancés ce nom qui avait été utilisé des années plus tôt dans la rédaction d'un livre.

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Cellule(s) invisible(s) - revue de presse   Mer 3 Déc - 18:27

c'est un coup des J.Sarkozystes !!!
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Cellule(s) invisible(s) - revue de presse   Mer 3 Déc - 18:32

'Taing ! Je vous ai au téléphone, et 20 secondes plus tard, je te trouve sur le site. Je suis surveillé 'depuis 11 mois ?)

Sans blague, qu'est-ce qu'ils nous font chié les djeunz umpistes alors qu'ils sont révolutionnaires et ce sont des casseurs d'avantages sociaux ?
http://www.lesrevolutionnaires.fr/


_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Zabos



Nombre de messages : 7159
Localisation : Entre deux guerres
Date d'inscription : 21/02/2005

MessageSujet: Re: Cellule(s) invisible(s) - revue de presse   Mer 3 Déc - 19:03

Je... je...

Argh...
Revenir en haut Aller en bas
http://dimanche-lorraine.blogspot.com/
Bennou



Nombre de messages : 280
Date d'inscription : 08/10/2007

MessageSujet: Re: Cellule(s) invisible(s) - revue de presse   Mer 3 Déc - 19:33

On va devoir ressortir les bonnes bouteilles à mèches et les jolies poings en acier ou quoi ?
Remarque ils ont raisons, la grève ça sert a rien, encore un truc de râleurs qui sont jamais contents !
On a qu'a prendre rendez vous avec eux pour adhérez et on les pend tous...

"Jeunesse qui porte le changement", mon cul ouais...
Si on les suit remarque, Sarko serait un bête de révolutionnaire, il FORCE le changement.
Dans son élocution, on peut noter une certaine ressemblance avec Mossieur Michael Vendetta quand même...
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Cellule(s) invisible(s) - revue de presse   Mer 3 Déc - 19:39

Pire que les autonomes, ces zozos !


_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Zabos



Nombre de messages : 7159
Localisation : Entre deux guerres
Date d'inscription : 21/02/2005

MessageSujet: Re: Cellule(s) invisible(s) - revue de presse   Mer 3 Déc - 19:41

Hop, sur la première tof...

Alors le code c'est:

Le noir et blanc c'est un truc de cons.

La couleur flashy c'est trop mieux.

Des gens qui discutent en assemblée générale, collectivement, c'est un truc de cons.

Deux timoniers qui te disent quoi faire pendant que tu fermes ta gueule, c'est trop mieux.

On remarquera aussi que la première photo est vachement plus belle.

Aussi, avoir un portab', c'est mieux que de boire un coup. Et SUD c'est un syndicat retrograde, et le public, c'est nul. D'ailleurs y'a marqué non juste au-dessus.

Pis les décors identifiables réels, c'est has been. Alors que les lieux éthérés virtuels en placo de PVC de bois (sisi) c'est top moumoute.

Chuis sûr que y'en a plein d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
http://dimanche-lorraine.blogspot.com/
seigneuryo



Nombre de messages : 1882
Date d'inscription : 14/04/2006

MessageSujet: Re: Cellule(s) invisible(s) - revue de presse   Mer 3 Déc - 23:50

Ca me rapelle qu'en cherchant une vidéo de propagande nazi sur youtube (oui j'en recherche une mais je n'arrive pas à foutre la main d'ssus), je suis tombé sur une vidéo, "liberté, liberté cherié", qui faisait une comparaison entre le socialisme et le nazisme, tout en vantant la supériorité du libéralisme.
Revenir en haut Aller en bas
Askatom



Nombre de messages : 706
Age : 27
Localisation : La Butte Rouge
Date d'inscription : 04/10/2005

MessageSujet: Re: Cellule(s) invisible(s) - revue de presse   Jeu 4 Déc - 0:07

ça me fait penser un peu à çà moi
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bleedingpigs.propagande.org
Zabos



Nombre de messages : 7159
Localisation : Entre deux guerres
Date d'inscription : 21/02/2005

MessageSujet: Re: Cellule(s) invisible(s) - revue de presse   Jeu 4 Déc - 0:47

Les jeunes de l'UMP, c'est un bon argument pour la légalisation de l'euthanasie en France. Euthanasie lente. Sans soins palliatifs. Ni congés pour agonie d'un proche...
Revenir en haut Aller en bas
http://dimanche-lorraine.blogspot.com/
Gonzo



Nombre de messages : 2384
Age : 35
Localisation : Santa Belgica
Date d'inscription : 21/02/2005

MessageSujet: Re: Cellule(s) invisible(s) - revue de presse   Jeu 4 Déc - 1:11

D'ailleurs, l'affiliation à un parti n'est elle pas un signe de déficience mentale?
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Cellule(s) invisible(s) - revue de presse   Jeu 4 Déc - 2:13

Citation :
Communiqué du comité de soutien aux inculpés de Tarnac
mardi 2 Décembre 2008

Au regard du maintien en détention de deux inculpés du 11 Novembre, des perquisitions effectuées à Tarnac et en Belgique, des pressions exercées sur les manifestants au Palais de justice de Paris vendredi dernier et aujourd'hui mardi, le comité de soutien maintient ses demandes de libération immédiate et de levée des accusations pour TOUS les inculpés.

Des comités de soutien existent déjà ou sont en train de se monter partout en France et même dans le monde. Ils ne se laisseront pas intimider. Nous appelons à la création de nouveaux comités et à l'intensification des manifestations de soutien, qui seule pourra faire plier la machine antiterroriste et contrer l'opération politique déclenchée le 11 Novembre.

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Cellule(s) invisible(s) - revue de presse   Jeu 4 Déc - 2:17

Citation :
Compte-rendu (forcément incomplet et subjectif), notes et propositions à propos de la réunion publique du lundi 24 nov. et du rassemblement/manif du samedi 29 nov. à RENNES.

REUNION PUBLIQUE - 24 novembre
(Voir texte et affiche ici : http://nantes.indymedia.org/article/15323)
«Rien de tel qu'un terroriste pour combattre la crise? Discussion ouverte sur la crise, les stratégies et opérations médiatico-policières de l'Etat pour la gérer et les possibilités de lutte"

La discussion qui se déroulait dans un bar, annoncée par des affiches et un texte d'invitation, a rassemblé une centaine de personne, ce qui est déjà en soi très positif. Il y avait au rendez-vous les habitués mais surtout toute sorte de gens (profs, militants, même des cheminots). La stratégie du pouvoir cherchant à créer la figure du terroriste, ici Tarnaco-autonome, forcément isolé, a été rendu inopérante par cette hétérogénéité. D’un côté il est clair qu'il n'y a pas à se réapproprier ces identités purement policières, et de l’autre que l'ennemi intérieur pourrait désormais être tous ceux qui luttent. C'est cette transversalité qu'il faut chercher, afin de briser l'isolement et de faire se rejoindre les gestes de luttes, condition nécessaire pour qu'une position politique s'intensifie.

La distinction illégale/légale n'est même plus ce qui détermine la criminalisation d'un acte : il y a bien dans tout geste de lutte réel une part d'illégalité. C'est le résultat direct des opérations du pouvoir visant à réduire toujours plus le champ de l'action politique tolérée. Restreindre les luttes à l'unique plan du légal, c'est accepter l'impuissance à laquelle on voudrait nous contraindre. Et celui-là même qui voudrait se limiter à la pure légalité pourrait tout autant se voir ficher (fichier Edvige, Baseleve, profs...).

Cette question de l'inefficacité des formes de luttes intégrées au jeu de la contestation démocratique a vite débouché sur celle du sabotage. A aucun moment il n'y a eu de dénonciation des ces actes, plutôt une sympathie pour des gestes qui ont fait l'histoire du mouvement ouvrier. Un cheminot nous disait que ces pratiques allaient se répandre à nouveau face au constat de l'inefficacité des luttes conventionnelles.

Une question importante est celle de la liberté politique. Comme disait l'autre, la situation actuelle est caractérisée par l'inflation de tout types de libertés intégrées (médiatique, économique, personnelle, religieuse...) au prix du renoncement à la liberté politique. Cette dernière veut dire : tenir ensemble des actes et l'énonciation de la pensée de ces actes. Cela veut aussi dire remettre en cause le fait que le capitalisme constitue l'horizon indépassable de toute vie. Cet endroit est celui d'une bataille : c'est ce lien que nous avons à tenir coûte que coûte, et c'est aussi ce lien que l'État tente de détruire sans cesse.
Ce qui se joue dans l’affaire des sabotages de la SNCF repose sur ce schéma : on accuse des personnes de terrorisme en leur faisant porter un montage policier qui lie d’un côté un livre portant des énonciations politiques, traduite en ‘intentions terroristes’, et de l’autre côté des actes de malveillance comme il en existe des milliers chaque année.
L'anti-terrorisme n'est donc pas que le nom d'une brigade spécialisée de la police, mais plutôt un mode de gouvernance des populations, qui se joue désormais à une échelle mondialisée.

Il fonctionne sur la peur, comme un paralysant politique. Mais gouverner par la peur est dangereux. Comme le disait une prof : la peur est un premier réflexe, dont on doit savoir faire quelque chose d'offensif. Ne pas se laisser terroriser, c'est transformer les peurs individuelles en courage commun.

Le contexte de crise implique la mobilisation des citoyens comme acteurs économiques. Certes le capitalisme est en recomposition permanente, mails il vit actuellement un moment de fragilité. Il est clair cependant qu'il ne s'effondrera pas tout seul, et la situation exige d'être à la hauteur quant à l'offensive politique à mener. Pour contrecarrer cela, vieux réflexe du pouvoir : afin de cimenter le consensus nécessaire à cette mobilisation, rien de mieux que la construction d'un ennemi intérieur, aux contours suffisamment flous pour pouvoir y intégrer tout ce qui va contre la marche forcée de l'économie.

L'une des forces de cette discussion était de justement de vouloir ne pas s'en tenir qu'à la parole. Cela a aboutit au rassemblement, suivi d'une manifestation sauvage, du samedi 29 nov.

RASSEMBLEMENT / MANIF en soutien aux 9 de Tarnac. 29 novembre
(Voir affiche et texte ici: http://nantes.indymedia.org/article/15411)
Appelé par un affichage conséquent.
"Libération des 5 incarcérés et arrêt des poursuites. A l'heure où tout geste de révolte peut être désigné comme terroriste, il s'agit de ne pas se laisser gérer par la peur, mais d'organiser la solidarité et la résistance."

15h, place Hoche, 200 personnes environ (250 au max, 3000 avec les passants) se retrouvent alors que la populace de rennes se presse pour célébrer son pouvoir d'achat au marché de noël. Lecture de la lettre des parents des inculpés, de textes sur l'anti-terrorisme.

Puis on part en déambulation animée avec fumigènes (du plus bel effet dans les rues commerçantes bondées), flambeaux, pétards, banderoles ("Ne nous laissons pas terroriser - Organisons la riposte"). L'espace était laissé aux prises d'initiatives. Malgré le fait que beaucoup de manifestants ne se connaissaient pas ou peu, un climat de confiance diffus était présent.

Pas mal de slogans gueulés au mégaphone («Bloquons tout – Tout ce qui bouge ! », « Sarkozy nique ta mère – MAM nique ton père », « La France tu l’aimes ou tu la baise », « C’est nous les Khmers Rouges, avec nous au moins ça bouge »), des chansons, des blocages de carrefours, et surtout une traversée excitée de la gare au cri de "Libérer nos camarades" (on décide de ne pas bloquer, opération trop facile pour nous, les flics s'en chargent en dressant un cordon aux entrées pendant une vingtaine de minutes après notre sortie). Pour finir, parloir sauvage et feux d'artifices à la prison des femmes.

Pas d'interpellations, peu de flics, sauf les présences habituelle et à la bourre.

La création d’un collectif de soutien au 9 de Tarnac a été largement évoquée lors de la discussion publique et du rassemblement. Pendant la manif, la F.A. de Rennes a diffusé un tract appelant à une réunion publique pour la création d’un tel comité, donnant rendez-vous jeudi 4 dec. à 20h30 à leur local, rue de Châteaudun. Cela peut être le bon moment pour toute personne souhaitant organiser cette solidarité et discuter plus largement de la situation.

Vraiment des moments qui nous ont renforcés et donnés la certitude qu’on ne lâchera pas l'affaire!

De vilains chenapans

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Cellule(s) invisible(s) - revue de presse   Jeu 4 Déc - 2:25

Comités de soutien

Berlin http://tarnac9.noblogs.org/
USA http://tarnac9.wordpress.com/
Moscou http://komitet11noyabrya.wordpress.com/
Bruxelles http://www.soutien11novembre.org/index.php?option=com_content&view=article&id=23&Itemid=19
Genève http://www.soutien11novembre.org/index.php?option=com_content&view=article&id=26&Itemid=21
Limoges http://www.soutien11novembre.org/index.php?option=com_content&view=article&id=21&Itemid=16
Nancy http://www.soutien11novembre.org/index.php?option=com_content&view=category&layout=blog&id=7&Itemid=10
Paris http://www.soutien11novembre.org/index.php?option=com_content&view=category&layout=blog&id=20&Itemid=25
Rennes http://www.soutien11novembre.org/index.php?option=com_content&view=category&layout=blog&id=21&Itemid=26
Strasbourg http://www.soutien11novembre.org/index.php?option=com_content&view=article&id=27&Itemid=23
Tulle http://www.soutien11novembre.org/index.php?option=com_content&view=category&layout=blog&id=8&Itemid=11

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Cellule(s) invisible(s) - revue de presse   Jeu 4 Déc - 4:47

Terroristes ou résistants ? ;)
P'tite parodie de maquisards
http://www.dailymotion.com/video/x7lf7w_vise-la-reclame-moulin-guingouin_fun

Question : la crise créera t-elle des hordes d'autonomes ? re ;)
http://www.dailymotion.com/video/x7lsfq_la-mouvance-archiautonome-loeuvre_news

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Cellule(s) invisible(s) - revue de presse   Jeu 4 Déc - 4:54

Citation :
Article paru
le 28 novembre 2008


Tarnac. « On sait qui sont les saboteurs de l’info »

Membre de l’association Acrimed (critique des médias), Marie-Anne Boutoleau décrypte le traitement médiatique de l’affaire de Tarnac.

Que vous inspire le traitement médiatique de cette affaire ?

Marie-Anne Boutoleau. Tout ce que nous pouvons dire, c’est que si nous ne savons pas qui sont les dits « saboteurs » de la SNCF, nous savons en revanche qui sont les saboteurs de l’information dans cette affaire. Plus sérieusement, il s’agit d’un cas typique de journalisme policier, la palme dans le domaine revenant au JDD qui, une semaine après les perquisitions, revient sur les lieux du « crime » et en ressort une liste de courses présentée comme ayant échappé aux enquêteurs, et dans laquelle au milieu d’autres articles de maçonnerie figuraient des fers à béton. Puisque les preuves ne sont pas tangibles, aidons la police à en fabriquer… De manière générale, on a pu observer que les médias, au moins dans un premier temps, ont instruit quasi exclusivement à charge, au mépris de toute présomption d’innocence. Ceci se retrouve dans les termes employés pour désigner les mis en cause, qui ne veulent pas dire grand-chose mais reprennent, sans recul aucun, les typologies policières : « anarcho-autonomes », « ultragauche », « saboteurs » et « terroristes ». Or on peut penser qu’un tel traitement n’a pas été sans conséquence sur la sévérité avec laquelle a été traité le groupe de Tarnac.

Manipulation ? Dérapage ?

Marie-Anne Boutoleau. Ni manipulation, ni dérapage, ni dérive : il s’agit malheureusement, comme dans l’affaire du RER D, de l’ordinaire du journalisme dans ce genre de situation. Par habitude, par paresse ou parce qu’ils sont soumis à la pression de leurs chefs, trop de journalistes se contentent de reprendre les dépêches AFP ou les sources officielles (sans parler des prétendus experts), qui sont les plus faciles d’accès - quand elles ne sont pas les seules disponibles. Qui plus est, lorsqu’il s’agit d’un sujet dont ils n’ont aucune connaissance (de part leur formation, ou leur origine sociale…) et qu’ils ne peuvent approfondir, faute de temps et de moyens. Par mimétisme et pour ne pas manquer une affaire croustillante, ils préfèrent publier une information même non vérifiée afin de ne pas rester à la traîne face à la concurrence. Et quand il n’y a rien d’intéressant à se mettre sous la main, on peut tout à fait faire comme Denis Astagneau lors du 13 Heures de France Inter : on prend un reportage démontrant que les dits « ultragauchistes » ne prônent pas la lutte armée, on le coupe pour n’en garder qu’une phrase afin de révéler un scoop : les « anarcho-autonomes » envisageraient la lutte armée !

À Tarnac, on a vu des réunions interdites aux journalistes. Que penser de cette défiance ?

Marie-Anne Boutoleau. Je ne sais pas si les protagonistes de cette affaire ont exprimé une méfiance particulière vis-à-vis des médias, plusieurs d’entre eux ou de leurs proches ayant accepté de leur accorder des interviews. Cela dit, si c’est le cas, on peut les comprendre, après ce que ceux-ci leur ont fait subir. Plus généralement, la question du rapport aux médias a été au coeur de débats enflammés lors de mobilisations sociales récentes, comme celle des étudiants contre la loi LRU à l’automne 2007. À chaque fois, il s’agit pour les grévistes ou les manifestants de faire respecter la démocratie interne à leur mouvement, particulièrement quand les interventions de journalistes dans la mobilisation menacent d’en déformer le sens. Ce qui se joue alors, c’est le conflit légitime entre deux droits d’informer : le droit d’informer des journalistes et le droit d’informer des acteurs mobilisés. Qui pourrait prétendre que le second est moins légitime que le premier ? On aimerait voir les journalistes montrer la même opiniâtreté à l’égard de ces zones de non-droit journalistique que sont les entreprises, les prisons…

Pour plus d’informations et pétition : soutien11novembre.org
L'Humanité
Entretien réalisé par Sébastien Homer

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Cellule(s) invisible(s) - revue de presse   Ven 5 Déc - 4:44


_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
seigneuryo



Nombre de messages : 1882
Date d'inscription : 14/04/2006

MessageSujet: Re: Cellule(s) invisible(s) - revue de presse   Ven 5 Déc - 19:46

Mdr
"Le cocktail molotov c'est bourgeois, je suggère le cubi molotov"
Revenir en haut Aller en bas
Zabos



Nombre de messages : 7159
Localisation : Entre deux guerres
Date d'inscription : 21/02/2005

MessageSujet: Re: Cellule(s) invisible(s) - revue de presse   Ven 5 Déc - 20:42

J'peux pas dire que ça me fait pas rire.
Revenir en haut Aller en bas
http://dimanche-lorraine.blogspot.com/
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Cellule(s) invisible(s) - revue de presse   Ven 5 Déc - 21:25

Citation :
MANIFESTATION LIMOGES SAMEDI 13 DECEMBRE
En soutien aux inculpés de Tarnac 11 novembre.

Rouen, Paris, Tarnac : 10 garde-à-vues prolongées, 9 mis en examen, 5 incarcérés.
Suspectés d'être impliqués dans un sabotage sur les caténaires de TGV.
Une opération policière, une instruction, et bientôt un procès d'une sévérité exceptionnelle.
Sous couvert d'antiterrorisme, des lois d'exception qui rendent possible cet arbitraire démesuré. Qui créent un nouveau délit d'opinion.
Deux semaines après, toujours aucune preuve. Toujours 2 personnes en détention. Toujours 9 mis en examen.
Des arrestations pour l'exemple, une menace adressée à tous ceux qui ne courbent pas l'échine.

SAMEDI 13 DECEMBRE
16 h
Place de la republique

LIBERATION DES 2 INCARCERES
RETRAIT DES CHEFS D'INCULPATION
DE « TERRORISME »

« En réalité pour nous tous cette affaire est un test.
Jusqu'à quand allons-nous accepter que l'antiterrorisme
permette n'importe quand d'inculper n'importe qui ? »

extrait de la pétition de soutien des éditions La Fabrique

11novembre-soutien(at)gmx.com

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cellule(s) invisible(s) - revue de presse   Aujourd'hui à 16:23

Revenir en haut Aller en bas
 
Cellule(s) invisible(s) - revue de presse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 14Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 8 ... 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» Revue de presse suite et fin
» Revue de presse
» Revue de presse
» couverture revue
» La Pluie sans parapluie - REVUE DE PRESSE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Couteaux & Fleurs :: Des Couteaux Et Des Fleurs :: Ici je discute à moi-même de tout et rien-
Sauter vers: