Forum sur la culture alternative
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 2 ans après les émeutes généralisées, Villiers-le-Bel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
ubifaciunt

avatar

Nombre de messages : 1743
Age : 39
Localisation : nanterre (pas mes rêves !)
Date d'inscription : 10/05/2006

MessageSujet: Re: 2 ans après les émeutes généralisées, Villiers-le-Bel   Mer 28 Nov - 2:32

ouh là, plein de trucs.

je rentre de Nanterre (pas mes rêves !) où une bagnole a cramé sous nos yeux pendant qu'on occupait la fac...

que dire ?

la jonction des luttes est grave hard, et pourtant, on essaie de tenir bon.

et les flics sont vraiment tous des abrutis.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.article11.info
Moujik Looping

avatar

Nombre de messages : 2515
Date d'inscription : 26/10/2006

MessageSujet: Re: 2 ans après les émeutes généralisées, Villiers-le-Bel   Mer 28 Nov - 10:57

P'tit Biduscuit a écrit:
Au Journal de Rance 2, les flics qui se plaignent devant Fillon :
Citation :
"ouais j'ai pris la photo de mon hématome avec mon portable m'sieur le ministre. ouais ça fait mal, j'ai bobo"
:evil: :evil:
Hey connard, tu sais ce que ça fait un flash ball dans la tronche ?
Ou un coup de taser dans le dos ?
La guerilla, c'est vous qui l'entretenez avec vos arsenaux de batards !
:evil: :evil:
Solidarité avec les émeutiers.

En espérant que la conjonction des luttes pourra se faire* et aménera des discussions et un poil plus de conscience politique, qui ne pourrait point faire de mal. Parce que c'est vrai que bruler les bibli, ça défoule, mais ils iront pas loin à ce train là malheureusement. La répression sera d'autant plus forte qu'ils l'auront rendue légitime aux yeux de la plupart des moutons-citoyens.

* me suis fait traiter de bourgeois, et je crois que c'était juste parce que je suis blanc, alors que le gars en face était sapé comme un prince... :?


habillé comme un prince ?

Revenir en haut Aller en bas
Zabos

avatar

Nombre de messages : 7159
Localisation : Entre deux guerres
Date d'inscription : 21/02/2005

MessageSujet: Re: 2 ans après les émeutes généralisées, Villiers-le-Bel   Mer 28 Nov - 11:21

La conjonction (?) des luttes, je n'y crois pas... j'aimerais bien, mais je n'y arrive pas. Parce que j'ai le sentiment que ce sont deux luttes qui en dehors des émeutes formelles n'ont pas de but commun à long terme.

Ça me fait chier de penser ça.

Démentez-moi.
Revenir en haut Aller en bas
http://dimanche-lorraine.blogspot.com/
Zabos

avatar

Nombre de messages : 7159
Localisation : Entre deux guerres
Date d'inscription : 21/02/2005

MessageSujet: Re: 2 ans après les émeutes généralisées, Villiers-le-Bel   Mer 28 Nov - 11:24

BritFox a écrit:
Bof, mon frère est flic, alors forcément je suis sensible au côté "gars d'ssous" mais quand je lis les flics au goulag ça me choque pas; je crois que y a pas grand monde ici qui souhaite la mort de mon frère, mais plutôt la mort de l'institution, du statut. Et puis c'est l'expression d'une rage face au nombre astronomique de fois où ils ont déconné, ce que toute personne pas trop conne ressent.

Si quelqu'un bute ton frangin, je pourrai récupérer ses films et ses BD?
Revenir en haut Aller en bas
http://dimanche-lorraine.blogspot.com/
Moujik Looping

avatar

Nombre de messages : 2515
Date d'inscription : 26/10/2006

MessageSujet: Re: 2 ans après les émeutes généralisées, Villiers-le-Bel   Mer 28 Nov - 11:41

Zabos a écrit:
La conjonction (?) des luttes, je n'y crois pas... j'aimerais bien, mais je n'y arrive pas. Parce que j'ai le sentiment que ce sont deux luttes qui en dehors des émeutes formelles n'ont pas de but commun à long terme.

Ça me fait chier de penser ça.

Démentez-moi.

qu'entends-tu par "n'ont pas de but commun" ?
Revenir en haut Aller en bas
BritFox

avatar

Nombre de messages : 2343
Localisation : Open Space
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: 2 ans après les émeutes généralisées, Villiers-le-Bel   Mer 28 Nov - 11:43

Zabos a écrit:
BritFox a écrit:
Bof, mon frère est flic, alors forcément je suis sensible au côté "gars d'ssous" mais quand je lis les flics au goulag ça me choque pas; je crois que y a pas grand monde ici qui souhaite la mort de mon frère, mais plutôt la mort de l'institution, du statut. Et puis c'est l'expression d'une rage face au nombre astronomique de fois où ils ont déconné, ce que toute personne pas trop conne ressent.

Si quelqu'un bute ton frangin, je pourrai récupérer ses films et ses BD?

Ah non je suis premier sur la liste !
Revenir en haut Aller en bas
BritFox

avatar

Nombre de messages : 2343
Localisation : Open Space
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: 2 ans après les émeutes généralisées, Villiers-le-Bel   Mer 28 Nov - 11:44

Zabos a écrit:
La conjonction (?) des luttes, je n'y crois pas... j'aimerais bien, mais je n'y arrive pas. Parce que j'ai le sentiment que ce sont deux luttes qui en dehors des émeutes formelles n'ont pas de but commun à long terme.

Ça me fait chier de penser ça.

Démentez-moi.

Ben non ça me paraît évident.
Revenir en haut Aller en bas
Zabos

avatar

Nombre de messages : 7159
Localisation : Entre deux guerres
Date d'inscription : 21/02/2005

MessageSujet: Re: 2 ans après les émeutes généralisées, Villiers-le-Bel   Mer 28 Nov - 13:06

Moujik Looping a écrit:
Zabos a écrit:
La conjonction (?) des luttes, je n'y crois pas... j'aimerais bien, mais je n'y arrive pas. Parce que j'ai le sentiment que ce sont deux luttes qui en dehors des émeutes formelles n'ont pas de but commun à long terme.

Ça me fait chier de penser ça.

Démentez-moi.

qu'entends-tu par "n'ont pas de but commun" ?

Une lutte pour exister, dans un cadre majoritairement victime de frustration et désireux d'accéder à la part du gâteau et plus si affinités est à terme condamnée à la divergeance avec une lutte politisée pour détruire la gâteau et en faire un plus beau.

Les signaux qui me viennent des quartiers ne remettent pas en cause le système, et tournent plus autour de l'attraction-répulsion vis-à-vis du modèle de société actuel. C'est sûrement beaucoup plus nuancé que ça. C'est pourtant ce que j'en ai compris via les jeunes avec qui j'en causais tous les jours, mais mes "infos" ont deux ans: les choses ont-elles évolué?

Le discours dominant pouvait se résumer par "moi je veux ce qu'ils ont, je veux même plus et mieux, et je suis prêt à le cramer si je ne l'obtiens pas". L'idée d'alternative de société, d'alternative de mode politique ni même de simple politisation était vachement absente.

Après bon, je n'ai parlé qu'avec un échantillon de mômes que certes je connaissais très bien, mais encore très jeunes, à un moment donné à un point donné. Rien de très universel. M'enfin, politiser leur action, ça les faisait bien rire, globalement, tout comme les "grands frères".

Ce n'est pas une critique, remarque. Ça peut me chagriner, mais ce n'est pas une critique. Ce que je veux dire, c'est que je ne vois pas de quel droit nous pouvons considérer que "notre" lutte est supérieure à la leur, et que par conséquent nous nous devons d'aller prêcher dans ces coins-là. Ils ont leur lutte à mener, et si unité il doit y avoir, il est encore trop tôt pour qu'il y ait uen conscience de groupe (de classe?) commune. Une union dans l'action aujourd'hui mènerait forcément à un déchirement violent dès la fin de l'action. Peut-être avons plus à apprendre/comprendre d'eux que l'inverse?

Ça c'était pour le réalisme. Dans mon moi pour de vrai, ça me fait chier de rester les bras ballants quand des gens pètent la gueule à un "ennemi" institutionnel qui est aussi le mien. On a envie de casser la gueule aux mêmes personnes. Mais peut-être pas (encore?) pour les mêmes raisons, avec peut-être pas les mêmes projets en cas de "victoire".

Enfin, c'est tout compliqué pour moi, quoi, histoire de changer.
Revenir en haut Aller en bas
http://dimanche-lorraine.blogspot.com/
korda

avatar

Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: Re: 2 ans après les émeutes généralisées, Villiers-le-Bel   Mer 28 Nov - 13:19

tout cela est très juste (et pas vraiment bandant)
Revenir en haut Aller en bas
Moujik Looping

avatar

Nombre de messages : 2515
Date d'inscription : 26/10/2006

MessageSujet: Re: 2 ans après les émeutes généralisées, Villiers-le-Bel   Mer 28 Nov - 13:34

Ah ok.

Il est vrai qu'il y a ce paradoxe que la remise en cause du "système" est souvent le fait de ceux qui ont une place plutôt convenable et que le prolétariat et encore plus le lumpen cherche avant tout à améliorer sa condition présente et immédiate...

Après cela reste abstrait et théorique.

Pour la pratique c'est sur que pour beaucoup le DIY, l'autogestion tout cela ils s'en branlent... est-ce que peut les blâmer pour cela, je ne pense pas. Ce n'est pas pour autant qu'il n'y a pas de possibilité de convergence sur des valeurs partagées ou non... l'amélioration des conditions de travail, la discrimination...

C'est un peu le même problème que Marcos a rencontré quand il s'est installé au Chiapas et qu'il parlait lutte des classes aux Amérindiens et qu'eux répondaient qu'ils avaient faim....

Le choc de la théorie qui rencontre la pratique...
Revenir en haut Aller en bas
Moujik Looping

avatar

Nombre de messages : 2515
Date d'inscription : 26/10/2006

MessageSujet: Re: 2 ans après les émeutes généralisées, Villiers-le-Bel   Mer 28 Nov - 13:34

LE MONDE.FR : Dernière minute
mercredi 28 novembre 2007

Villiers-le-Bel : une vidéo amateur contredit les affirmations de la police
Des images, tournées quelques minutes après l'accident entre la voiture de police et la mini-moto, dimanche 25 novembre, à Villiers-le-Bel, montrent un véhicule sérieusement endommagé. Cette vidéo, que "Le Monde" a visionnée, contredit la thèse présentée par l'Inspection générale de la police nationale (IGPN) d'une dégradation volontaire du véhicule après l'impact.
Revenir en haut Aller en bas
Zabos

avatar

Nombre de messages : 7159
Localisation : Entre deux guerres
Date d'inscription : 21/02/2005

MessageSujet: Re: 2 ans après les émeutes généralisées, Villiers-le-Bel   Mer 28 Nov - 14:50

Moujik Looping a écrit:
Pour la pratique c'est sur que pour beaucoup le DIY, l'autogestion tout cela ils s'en branlent... est-ce que peut les blâmer pour cela, je ne pense pas.

Non non mais te bile pas, loin de moi l'idée de blâmer qui que ce soit pour ne pas adhérer à xces valeurs, ou avoir des problèmes plus immédiats. Nous sommes d'accord.

La comparaison avec Marcos est pas conne à priori, mais je ne connais pas assez le sujet pour vraiment me rendre compte.

Ça me fait réfléchir. On ne peut pas être catégorique sur ce thème: une banlieue "sensible" et les gens qui y vivent, c'est tellement divers...

M'enfin, disons que j'ai un fond pessimiste.

Ma bonne dame
Revenir en haut Aller en bas
http://dimanche-lorraine.blogspot.com/
Moujik Looping

avatar

Nombre de messages : 2515
Date d'inscription : 26/10/2006

MessageSujet: Re: 2 ans après les émeutes généralisées, Villiers-le-Bel   Mer 28 Nov - 14:55

Zabos a écrit:
Moujik Looping a écrit:
Pour la pratique c'est sur que pour beaucoup le DIY, l'autogestion tout cela ils s'en branlent... est-ce que peut les blâmer pour cela, je ne pense pas.

Non non mais te bile pas, loin de moi l'idée de blâmer qui que ce soit pour ne pas adhérer à xces valeurs, ou avoir des problèmes plus immédiats. Nous sommes d'accord.

La comparaison avec Marcos est pas conne à priori, mais je ne connais pas assez le sujet pour vraiment me rendre compte.

Ça me fait réfléchir. On ne peut pas être catégorique sur ce thème: une banlieue "sensible" et les gens qui y vivent, c'est tellement divers...

M'enfin, disons que j'ai un fond pessimiste.

Ma bonne dame

loin de moi l'idée de t'attribuer cette pensée. Tu as été clair dans ton premier message ;)

moi ma théorie c'est aide un maximum de gens autour de toi, fais le maximum avec tes moyens et cela sera déjà ça !

et si je suis élue Miss France, promis je m'inscris à Green Peace
Revenir en haut Aller en bas
Bibine

avatar

Nombre de messages : 1388
Age : 27
Localisation : Calvingrad
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: Re: 2 ans après les émeutes généralisées, Villiers-le-Bel   Mer 28 Nov - 15:15

Et si c'est miss suisse ?
Moi je me demande si l'espece humaine ne deverait pas disaparaitre, fermer le livre de son histoire, laissez la nature reprendre ce qu'on lui a pris. Parceque peut-être que l'homme n'est qu'une bête se forcant a être autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
P'tit Biscuit

avatar

Nombre de messages : 477
Localisation : Lyon / Paris
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: 2 ans après les émeutes généralisées, Villiers-le-Bel   Mer 28 Nov - 15:26

Moi je pense que c'est possible avec la discussion. C'est long et répititif, mais pour avoir bossé moult fois avec des gens "de cité", je me suis rendu compte par la discussion qu'ils avaient tous des idéaux et des valeurs qui se rapprochent inconsciemment de mon type de société idéal. Pourquoi ? Surement parce que "l'anarchie", la liberté totale, est inscrite dans chaque etre humain, mais que peu s'autorisent à en rêver.
Je pense pas qu'il y ait de frontière entre les "politisés" et les "non politisés" (et je prétend pas que quelqu'un l'ait affirmé), y'a juste plein d'individus. Certains qui ont plus de difficultés à survivre, d'autres qui ont plus facilement accès à la "culture". Toujours est-il qu'on peut tous développer nos facultés d'analyse, plus ou moins facilement certes, mais on peut. Donc je pense pas que la (con)jonction des luttes soit impossible. Juste difficile.
Enfin, je sais pas, y'a quand même des gens qui parviennent à délivrer des messages dans les cités : le "rap conscient", les gens qui font du taf social (ubi, soi, vous en pensez quoi ? je dis de la merde ?).
J'ai jamais habité en cité, mais j'ai toujours habité juste à côté, et je sais comment ça marche dans certains quartiers. Y'a plein des gens qui étaient avec moi à l'école et qui (une fois les insultes et les moqueries passées, sur "l'intello binoclard") m'expliquaient leurs motivations, pourquoi ils agissaient comme des terreurs, qu'est-ce qui les fait triper... Bref. Tout ça n'a ni queue ni tete, mais c'est pour dire que je suis pas psy, je suis pas sociologue, mais j'ai rencontré des gens qui me laissent penser que c'est possible.

L'exemple de Marcos est intéressant.
Y'a un peu le même mécanisme dans l'anarchisme japonais. Notamment sur le fait que les anarcho-syndicalistes ont eu moins d'influence que les communistes libertaires, parce que les anarcho-syndicalistes étaient trop ancrés dans l'urbanité et dans l'industrie, alors que le Japon est resté très féodal et très rural pendant longtemps. Bref.
En fait j'avais vu un lien, mais je le vois plus là... :scratch:
Revenir en haut Aller en bas
http://biger.free.fr
Moujik Looping

avatar

Nombre de messages : 2515
Date d'inscription : 26/10/2006

MessageSujet: Re: 2 ans après les émeutes généralisées, Villiers-le-Bel   Mer 28 Nov - 15:30

P'tit Biduscuit a écrit:
...Moi je pense que c'est possible avec la discussion. C'est long et répititif, mais pour avoir bossé moult fois avec des gens "de cité", je me suis rendu compte par la discussion qu'ils avaient tous des idéaux et des valeurs qui se rapprochent inconsciemment de mon type de société idéal...

hormis le inconsciemmment

+1

toutafé !
Revenir en haut Aller en bas
Moujik Looping

avatar

Nombre de messages : 2515
Date d'inscription : 26/10/2006

MessageSujet: Re: 2 ans après les émeutes généralisées, Villiers-le-Bel   Mer 28 Nov - 15:30

bibine a écrit:
Et si c'est miss suisse ?
Moi je me demande si l'espece humaine ne deverait pas disaparaitre, fermer le livre de son histoire, laissez la nature reprendre ce qu'on lui a pris. Parceque peut-être que l'homme n'est qu'une bête se forcant a être autre chose.

je te prend comme première dauphine ?

sinon comment qu'il va le bibine ?
Revenir en haut Aller en bas
Zabos

avatar

Nombre de messages : 7159
Localisation : Entre deux guerres
Date d'inscription : 21/02/2005

MessageSujet: Re: 2 ans après les émeutes généralisées, Villiers-le-Bel   Mer 28 Nov - 15:47

P'tit Biduscuit a écrit:
Moi je pense que c'est possible avec la discussion. C'est long et répititif, mais pour avoir bossé moult fois avec des gens "de cité", je me suis rendu compte par la discussion qu'ils avaient tous des idéaux et des valeurs qui se rapprochent inconsciemment de mon type de société idéal. Pourquoi ? Surement parce que "l'anarchie", la liberté totale, est inscrite dans chaque etre humain, mais que peu s'autorisent à en rêver.
Je pense pas qu'il y ait de frontière entre les "politisés" et les "non politisés" (et je prétend pas que quelqu'un l'ait affirmé), y'a juste plein d'individus. Certains qui ont plus de difficultés à survivre, d'autres qui ont plus facilement accès à la "culture". Toujours est-il qu'on peut tous développer nos facultés d'analyse, plus ou moins facilement certes, mais on peut. Donc je pense pas que la (con)jonction des luttes soit impossible. Juste difficile.
Enfin, je sais pas, y'a quand même des gens qui parviennent à délivrer des messages dans les cités : le "rap conscient", les gens qui font du taf social (ubi, soi, vous en pensez quoi ? je dis de la merde ?).
J'ai jamais habité en cité, mais j'ai toujours habité juste à côté, et je sais comment ça marche dans certains quartiers. Y'a plein des gens qui étaient avec moi à l'école et qui (une fois les insultes et les moqueries passées, sur "l'intello binoclard") m'expliquaient leurs motivations, pourquoi ils agissaient comme des terreurs, qu'est-ce qui les fait triper... Bref. Tout ça n'a ni queue ni tete, mais c'est pour dire que je suis pas psy, je suis pas sociologue, mais j'ai rencontré des gens qui me laissent penser que c'est possible.

L'exemple de Marcos est intéressant.
Y'a un peu le même mécanisme dans l'anarchisme japonais. Notamment sur le fait que les anarcho-syndicalistes ont eu moins d'influence que les communistes libertaires, parce que les anarcho-syndicalistes étaient trop ancrés dans l'urbanité et dans l'industrie, alors que le Japon est resté très féodal et très rural pendant longtemps. Bref.
En fait j'avais vu un lien, mais je le vois plus là... :scratch:

Ça je ne le nie absolument, mais je sais que tu le sais. Ce qu'il me semble, c'est que nous avons tous envie (à juste titre) d'être au moment du processus où ce rapprochement est possible. Hors, je ne pense pas que nous y soyons. C'est frustrant. Les modes d'organisation, de sociabilité, de réaction, et même simplement les modes de vie sont encore trop divergents, sans parlerd e positions idéologiques et/ou dogmatiques. Après, ce que j'essaye de me dire, c'est que même si je risque de ne jamais voir ce processus, soit par son échec programmé, soit parce qu'il prendra trop de temps pour la p'tite durée de ma p'tite vie, ça ne m'empêche de vouloir y contribuer.

Du coup, quand je me dis pessimiste, c'est un genre de sentiment vague et un peu planant, qui ne remet en cause la volonté de faire.

Mais c't'intéressant aussi, ton point de vue.
Revenir en haut Aller en bas
http://dimanche-lorraine.blogspot.com/
korda

avatar

Nombre de messages : 54
Date d'inscription : 13/03/2007

MessageSujet: Re: 2 ans après les émeutes généralisées, Villiers-le-Bel   Mer 28 Nov - 15:51

P'tit Biduscuit a écrit:
Moi je pense que c'est possible avec la discussion. C'est long et répititif, mais pour avoir bossé moult fois avec des gens "de cité", je me suis rendu compte par la discussion qu'ils avaient tous des idéaux et des valeurs qui se rapprochent inconsciemment de mon type de société idéal. Pourquoi ? Surement parce que "l'anarchie", la liberté totale, est inscrite dans chaque etre humain, mais que peu s'autorisent à en rêver.
Je pense pas qu'il y ait de frontière entre les "politisés" et les "non politisés" (et je prétend pas que quelqu'un l'ait affirmé), y'a juste plein d'individus. Certains qui ont plus de difficultés à survivre, d'autres qui ont plus facilement accès à la "culture". Toujours est-il qu'on peut tous développer nos facultés d'analyse, plus ou moins facilement certes, mais on peut. Donc je pense pas que la (con)jonction des luttes soit impossible. Juste difficile.
Enfin, je sais pas, y'a quand même des gens qui parviennent à délivrer des messages dans les cités : le "rap conscient", les gens qui font du taf social (ubi, soi, vous en pensez quoi ? je dis de la merde ?).
J'ai jamais habité en cité, mais j'ai toujours habité juste à côté, et je sais comment ça marche dans certains quartiers. Y'a plein des gens qui étaient avec moi à l'école et qui (une fois les insultes et les moqueries passées, sur "l'intello binoclard") m'expliquaient leurs motivations, pourquoi ils agissaient comme des terreurs, qu'est-ce qui les fait triper... Bref. Tout ça n'a ni queue ni tete, mais c'est pour dire que je suis pas psy, je suis pas sociologue, mais j'ai rencontré des gens qui me laissent penser que c'est possible.

la conjonction n'est pas impossible, mais une fois avalés les "ouais t'as raison, mais tu vas chercher loin putain", j'me suis aussi vu bloqué par des "t'es ouf", "c'est pas comme ça que ça marche", "pfff, n'imp" ... à propos de sexisme, de consommation abusive, de racisme (si si cousin, je t'assure que parler des gitans avec des arabes, ça me fout hors de moi parfois, "et pourtant ils sont pas racistes, hein!, vraiment pas") ....
c'que je dis là n'a pas de sens vraiment, en fait j'ai pas le temps de réflechir à des phrases construites et tout parce que je dois bouger rapidement (héhé, sur le quartier) mais faut pas se leurrer, ya des putains d'écarts entre mes préoccupations et celles de jeunes du tiékar avec qui je suis par ailleurs vachement en phase dès qu'on parle des deks et de leur répression, de sarkozy et de sa vaseline (parce qu'il nous la met, qu'on l'admette ou non).... j'en passe mais j'y reviendrai
Revenir en haut Aller en bas
Moujik Looping

avatar

Nombre de messages : 2515
Date d'inscription : 26/10/2006

MessageSujet: Re: 2 ans après les émeutes généralisées, Villiers-le-Bel   Mer 28 Nov - 16:22

il faut aussi voir de quel conjonction au parle... pour aller faire la révolution demain hi hi hi... nan sérieusement...

Par rapport à ce que tu dis Korda c'est une des facette de la réalité, mais il y en a d'autres.. c'est un peu plus complexe

Si l'on prend le cas du racisme, tu es surpris qu'il n'y a pas que des blancs qui soit racistes ? Et oui, il y a des Togolais qui trouvent que les Camerounais se la jouent plus blanc que les blancs, des égyptiens qui pensent que les maghrébins sont des batards...
Après je pense sincèrement que le problème du racisme est moindre (globalement et surtout moins viscéral) dans les endroits où il y a une forte mixité que dans les endroits où cette dernière est absente...


Par rapport au sexisme, il faut voir comment tu abordes la chose, si tu parles de ton indignation sur la dernière pub "Sloggy" je comprends que cela peut laisser dubitatif et ne rien susciter, après si tu parles des valeurs sur le respect de la femme et sa place au sein de la société je pense que tu as plus de chance de toucher le plus grand nombre. Après il y a aussi le problème du groupe, si tu évoques en tête à tête le sujet, tu n'auras pas les mêmes réactions.

Après quant au différence des préoccupations je ne vois pas où est le problème en fait...


Dernière édition par le Mer 28 Nov - 16:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zabos

avatar

Nombre de messages : 7159
Localisation : Entre deux guerres
Date d'inscription : 21/02/2005

MessageSujet: Re: 2 ans après les émeutes généralisées, Villiers-le-Bel   Mer 28 Nov - 16:29

Ça me fait revenir sur un truc que je disais (et qui me contredit, ah ah ah):

Le racisme a bon dos, il l'a même très large. Et là, Polux Staïle, j'ai de plus en plus l'impression que c'est d'abord une question de classe sociale. Quelle que soit l'appartenance ethnique qu'on peut lire sur ton visage, la marque de fringues qu'on eput lire sur toi, la consonnance étrangère ou non de ton nom, trouver un taf est plus rude quand tu es identifié, par ton adresse par exemple, comme habitant d'un quartier de méchants.

Du coup je retombe sur l'aspect classe sociale, ou appartenance sociale, encore plus que sur le racisme. En ayant un discours parfois mielleux sur l'intégration (bien qu'on la conaisse comme un reoncement, cette intégration, qui consiste à adopter et imiter mieux que nature les codes les plus débiles de la société "blanche"), contre le racisme, en se positionnant plus que de raison sur une apparence de tolérance et de combat des discriminations ethniques, le pouvoir gomme entièrement l'aspect social du problème.

Ça aussi c'est un truc que j'ai pensé y'a pas longtemps, alors c'est encore super simpliste et relativement pas mis à l'épreuve, chaud à mettre des mots précis dessus.


Dernière édition par le Mer 28 Nov - 17:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://dimanche-lorraine.blogspot.com/
Moujik Looping

avatar

Nombre de messages : 2515
Date d'inscription : 26/10/2006

MessageSujet: Re: 2 ans après les émeutes généralisées, Villiers-le-Bel   Mer 28 Nov - 16:32

tu entends par là que quand tu as du beef sur ton compte en banque ta couleur de peau blanchit alors qu'à contrario si tu habites un quartier réputé sensible ta couleur de peau s'assombrit ?

Désolé si j'ai pas compris
Revenir en haut Aller en bas
Zabos

avatar

Nombre de messages : 7159
Localisation : Entre deux guerres
Date d'inscription : 21/02/2005

MessageSujet: Re: 2 ans après les émeutes généralisées, Villiers-le-Bel   Mer 28 Nov - 16:36

Nan nan, j'entends que même blanc comme neige, une adresse dans un quartier ayant mauvaise réputation est un putain de handicap.

D'autant plus si tu as des airs basanés-immigrant-illégal-sans-papier-ni-foi-ni-loi, bien entendu.
Revenir en haut Aller en bas
http://dimanche-lorraine.blogspot.com/
Moujik Looping

avatar

Nombre de messages : 2515
Date d'inscription : 26/10/2006

MessageSujet: Re: 2 ans après les émeutes généralisées, Villiers-le-Bel   Mer 28 Nov - 16:38

ah ok

oui cela me semble tout à fait pertinent
Revenir en haut Aller en bas
BritFox

avatar

Nombre de messages : 2343
Localisation : Open Space
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: 2 ans après les émeutes généralisées, Villiers-le-Bel   Mer 28 Nov - 17:29

Zabos a écrit:
Nan nan, j'entends que même blanc comme neige, une adresse dans un quartier ayant mauvaise réputation est un putain de handicap.

D'autant plus si tu as des airs basanés-immigrant-illégal-sans-papier-ni-foi-ni-loi, bien entendu.

A paris tu es même pénalisé si tu habites dans une ville desservie par la ligne B du RER, juste parce qu'elle est systématiquement la plus touchée lors des grèves.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 2 ans après les émeutes généralisées, Villiers-le-Bel   

Revenir en haut Aller en bas
 
2 ans après les émeutes généralisées, Villiers-le-Bel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Après l'ondée.
» Debussy - Prélude à l'après midi d'un faune
» {long métrage} l'homme d'après
» W9 : ABSOLUMENT JOHNNY ... cet après-midi
» Photo d'après This Is It étrange

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Couteaux & Fleurs :: Des Couteaux Et Des Fleurs :: Ici je discute à moi-même de tout et rien-
Sauter vers: