Forum sur la culture alternative
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Hortefeux au bûcher - Histoires de sans-papiers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Hortefeux au bûcher - Histoires de sans-papiers   Ven 5 Oct - 15:37

Je me permets de changer le titre du topic pour y ajouter de la matière et le généraliser sur les expulsions de sans-papiers, leurs conditions de vie, de détention, de concentration, vu qu'il ne me semble pas qu'il existe de topic exclusivement dédié à ce thème. J'espère que tu m'en voudras pas mam'zelle! (Zabos)

Paris Reuters a écrit:
Le gouvernement s'est félicité vendredi de l'adoption par le Sénat du projet de loi sur "la maîtrise de l'immigration" autorisant notamment le recours aux tests ADN mais la gauche ne désarme pas contre un texte jugé contraire à l'esprit de la République.

Les critiques sont d'autant plus vives que les sénateurs ont validé une autre mesure combattue par les défenseurs des droits de l'homme : l'interdiction d'accès aux centres d'hébergement d'urgence pour les sans-papiers.


Le Parti socialiste a annoncé par avance qu'il saisirait le Conseil constitutionnel si le texte était définitivement voté "en l'état."

Jeudi, le Comité consultatif national d'éthique a estimé dans un avis très critique que l'article sur les test ADN était "en contradiction avec l'esprit de la loi."

Le gouvernement ayant demandé l'urgence, une commission mixte paritaire (CMP) sera convoquée le 16 octobre au Sénat. La CMP, où la droite est majoritaire, devrait parvenir à un accord sur un texte commun aux deux assemblées qui sera soumis le 23 octobre aux députés et sénateurs pour son adoption définitive.

A en croire un sondage CSA publié vendredi dans Le Parisien, les Français sont partagés sur les tests ADN pour vérifier la filiation des candidats au regroupement familial, 47% jugeant qu'il s'agit d'une bonne chose et 45% étant d'un avis contraire.

Le ministre de l'Immigration, Brice Hortefeux, a estimé pour sa part être parvenu à une "version utile, constructive, protectrice" de l'article sur la possibilité de tests ADN.

"IL Y A DE LA HAINE"

"Il y a un certain nombre de garanties, un certain nombre de garde-fous qui ont été adoptés, ce qui permet d'aboutir à un texte équilibré", a-t-il dit sur France Info.

Le ministre a confirmé implicitement que cette mesure ne s'appliquerait pas d'emblée à l'Algérie, au Maroc et à la Tunisie.

Selon la dernière version du texte, qui vise à mieux encadrer le dispositif, les tests ADN devraient être approuvés par un juge français. Ils ne concerneraient en outre que la filiation avec la mère, seraient gratuits et ne seraient employés que pendant une période probatoire, jusqu'en 2010.

Dans un éditorial, le journal Le Monde daté du 6 octobre estime que les sénateurs, après les députés "ont fini d'esquisser le visage le plus inquiétant de la France" et qu'il y a "de la haine dans cette course à l'ADN."

"S'il advenait que ce texte soit maintenu au sortir de la commission mixte paritaire prévue le 16 octobre, alors il faudrait acter que notre pays a fait litière de son histoire et de sa géographie au détriment des étrangers", écrit-il.

L'ancien Premier ministre socialiste Laurent Fabius a estimé pour sa part que le gouvernement voulait à tout prix faire passer cette nouvelle loi pour masquer ses difficultés économiques et sociales.

"Ce qu'a voulu le gouvernement (...) c'est qu'on pose comme principe - moi je mets les pieds dans le plat - qu'au fond l'immigrant c'est un délinquant potentiel", a-t-il dit.

Laurent Fabius a jugé "absurde" la disposition privant les étrangers en situation irrégulière d'hébergement d'urgence.

"C'est le produit de toute une série de lois, quatre en quatre ans. Ce qui prouve que ce que recherche la droite, ce n'est pas de traiter la question, c'est d'utiliser ça comme une espèce de bouton qu'on gratte", a-t-il dit sur LCI.

L'association Terre d'Asile regrette à propos des tests ADN l'adoption d'un amendement "instaurant la possibilité d'un référentiel ethno-racial."

Mais elle approuve d'autres dispositions votées par le Sénat, comme sa décision de porter à 48 heures le délai de recours pour les étrangers ayant fait l'objet d'un refus d'entrée sur le territoire ou la restauration du délai de recours d'un mois pour les demandeurs d'asile rejetés de leur demande.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Hortefeux au bûcher - Histoires de sans-papiers   Ven 5 Oct - 15:41

ah et du coup: http://www.touchepasamonadn.com/
Revenir en haut Aller en bas
Zabos

avatar

Nombre de messages : 7159
Localisation : Entre deux guerres
Date d'inscription : 21/02/2005

MessageSujet: Re: Hortefeux au bûcher - Histoires de sans-papiers   Sam 1 Mar - 0:18

Citation :
Le tribunal correctionnel de Bobigny a relaxé, vendredi 29 février, une Française âgée de 30 ans, Khadija Touré, qui s'était opposée à la reconduite à la frontière d'un Malien, en novembre 2006 à Roissy.

Lors de l'audience, le 15 février, le procureur de la République avait requis trois mois de prison avec sursis contre Khadija Touré, accusée d'"entrave à la circulation d'un aéronef", un délit passible de cinq ans de prison et d'une amende de 18 000 euros, selon l'article 282-1 du code de l'aviation civile. "J'ai agi humainement, je ne vois pas ce qu'on peut me reprocher", avait expliqué la jeune femme. "Elle a eu un comportement humain de compassion, de résistance citoyenne" qui est "à l'honneur de notre pays", avait estimé son avocate, Me Irène Terrel.

Le 29 novembre 2006, alors qu'elle embarquait pour le Mali, Mme Touré avait été alertée à l'aéroport par des militants du syndicat SUD-Etudiants de la présence à bord du vol d'un étranger en situation irrégulière expulsé. Une fois embarquée dans l'appareil, elle avait demandé à plusieurs reprises à parler au commandant de bord, qui avait menacé de la débarquer. Le sans-papiers avait finalement renoncé à s'opposer à son expulsion et la passagère s'était rassise. Mais elle avait été interpellée à son retour en France.

DES INCIDENTS COURANTS

En avril 2007, deux passagers d'un autre vol Paris-Bamako d'Air France, un Malien et une Française, avaient eux aussi été poursuivis pour "délit de solidarité", selon l'expression utilisée par les militants de RESF pour qualifier ces poursuites. Leur révolte avait fait échouer l'expulsion de deux sans-papiers. Accusés de "provocation à la rébellion", ils avaient été relaxés par le même tribunal de Bobigny, en septembre 2007.

Au sein du personnel navigant d'Air France, le malaise est grand. Les élus du comité central d'entreprise ont adopté, le 10 juillet, une motion demandant aux actionnaires de "se prononcer pour l'arrêt des expulsions". En juillet également, le ministre de l'immigration et de l'identité nationale, Brice Hortefeux, avait reconnu que sur six mille reconduites à la frontière intervenues entre janvier et mai 2007 par voie aérienne, "4,6 %" avaient posé des "difficultés".

Le Monde
Revenir en haut Aller en bas
http://dimanche-lorraine.blogspot.com/
Zabos

avatar

Nombre de messages : 7159
Localisation : Entre deux guerres
Date d'inscription : 21/02/2005

MessageSujet: Re: Hortefeux au bûcher - Histoires de sans-papiers   Jeu 19 Juin - 17:34

D'après l'AFP:

Citation :


Hortefeux annonce des expulsions de sans-papiers en augmentation de 80 %

Le ministre de l'Immigration Brice Hortefeux a annoncé jeudi une augmentation de 80% des reconduites à la frontière d'étrangers en situation irrégulière pour les cinq premiers mois de 2008, par rapport à la même période de 2007.

M. Hortefeux, qui s'exprimait devant la presse après un an d'activité ministérielle et à la veille de la présidence française de l'Union européenne, a précisé que le nombre des sans-papiers reconduits à la frontière s'élevait à 14.660 pour les cinq premiers mois de 2008.

A propos des reconduites à la frontière, il a déclaré que l'objectif pour 2008 était de 26.000 et que, d'ores et déjà, 38% des reconduites se faisaient de façon volontaire.

Au cours des cinq premiers mois de 2008, le nombre des cartes de séjour délivrées pour motifs professionnels a crû de 16%, a ajouté le ministre de l'Immigration. Il a souligné un "rééquilibrage très net en faveur de l'immigration professionnelle". Sur la période du 1er juin 2007 au 31 mai 2008, le nombre d'étrangers venus travailler en France s'est élevé à 30.170, soit une progression de 36,7%.

Le ministre a détaillé cette progression: 28,6% sur les cinq premiers mois de 2008 pour les visas long séjour et 16% pour les cartes de séjour délivrées pour motif de travail.

Au total, l'ensemble des cartes de séjour pour motif de travail, qui représentait 7% du flux des entrées durables en 2006, est passé à 9,4% en 2007 et 16% pour les cinq premiers mois de 2008.

Parallèlement, l'immigration familiale a baissé de 12,6% en un an.

Par ailleurs, le nombre des étrangers en situation irrégulière est en baisse de 8% depuis un an, a dit M. Hortefeux, en se basant notamment sur les chiffres provenant de l'aide médicale gratuite (AMD).

Et Hortefeux, on se décide un jour à l'expulser en plusieurs morceaux?

Enfin, lui et ce gouvernement...

Enfin, lui et LES gouvernements?
Revenir en haut Aller en bas
http://dimanche-lorraine.blogspot.com/
Zabos

avatar

Nombre de messages : 7159
Localisation : Entre deux guerres
Date d'inscription : 21/02/2005

MessageSujet: Re: Hortefeux au bûcher - Histoires de sans-papiers   Ven 20 Juin - 12:19

Citation :
**COMMUNIQUE DE PRESSE -- 18 juin 2008**

*Le Parlement européen a adopté la directive de la honte :
un coup dur pour l'Europe des droits de l'Homme*

Le Parlement européen, en adoptant, sans y ajouter le moindre
amendement, le texte de la « directive retour » négocié par les
ministres de l'Intérieur et de l'Immigration des 27 Etats membres, a
perdu une grande part de sa crédibilité quant à sa capacité à tenir son
rôle d'instance démocratique chargée notamment de la protection des
citoyens en Europe.

En prévoyant l'enfermement de migrants non communautaires pour une durée
maximale de 18 mois, en autorisant l'expulsion d'enfants, qui plus est
hors de leur territoire d'origine, en instituant une interdiction du
territoire européen de 5 ans, cette directive porte atteinte aux
libertés publiques et fait de l'enfermement un mode de gestion courant
des populations migrantes.

Sourds aux appels des ONG, sourds aux appels des Eglises, sourds aux
appels de nombreux représentants d'Etat du Sud, sourds aux mobilisations
citoyennes, les parlementaires européens ont, dans leur majorité, choisi
de renoncer à toute velléité de résister à la logique policière qui
sous-tend la politique d'immigration conduite par les ministres de
l'Intérieur en Europe depuis 20 ans.

La Cimade le déplore profondément. Elle étudie avec ses partenaires
toutes les voies possibles pour contester cette directive devant la Cour
de justice ou la Cour européenne des droits de l'Homme.

www.cimade.org
Revenir en haut Aller en bas
http://dimanche-lorraine.blogspot.com/
Zabos

avatar

Nombre de messages : 7159
Localisation : Entre deux guerres
Date d'inscription : 21/02/2005

MessageSujet: Re: Hortefeux au bûcher - Histoires de sans-papiers   Dim 22 Juin - 21:59

Ça complète et ça commente assez pertinemment les post précédents:

http://www.maitre-eolas.fr/2008/06/20/1008-brice-l-haruspice
Revenir en haut Aller en bas
http://dimanche-lorraine.blogspot.com/
nikros

avatar

Nombre de messages : 1975
Localisation : Dans mon trou (d'bite)
Date d'inscription : 20/09/2005

MessageSujet: Re: Hortefeux au bûcher - Histoires de sans-papiers   Dim 22 Juin - 22:15

En causant de sans papiers et de bûcher, ils ont réussi à faire cramer le CRA de Vincennes.
Comme quoi, ils ont même pas besoin de nous les ptits gars, ils s'en sortent très bien ! Y en a même une 30aine qui auraient réussis à se faire la malle.
Revenir en haut Aller en bas
http://troudbitindustry.propagande.org/
ubifaciunt

avatar

Nombre de messages : 1743
Age : 39
Localisation : nanterre (pas mes rêves !)
Date d'inscription : 10/05/2006

MessageSujet: Re: Hortefeux au bûcher - Histoires de sans-papiers   Lun 23 Juin - 1:35

une bonne 50aine même :-)


Forza !!!


beau comme une prison qui brûle !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.article11.info
ubifaciunt

avatar

Nombre de messages : 1743
Age : 39
Localisation : nanterre (pas mes rêves !)
Date d'inscription : 10/05/2006

MessageSujet: Re: Hortefeux au bûcher - Histoires de sans-papiers   Jeu 26 Juin - 0:21

http://nantes.indymedia.org/article/14544






(hu hu l'UMP !)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.article11.info
Stygmate

avatar

Nombre de messages : 97
Date d'inscription : 29/12/2007

MessageSujet: Expulsions, arrestations...marre de tout ça   Jeu 2 Oct - 10:15

Citation :
Dernière heure

D'après nos informations, ce serait bien un sans-papiers qui s'est jeté du
7ème étage, ce matin à 7h10, place du colonel Fabien, au 97 bd de la
Villette. La police avait déjà forcé la porte de son appartement et
bousculé sa femme et ses enfants lorsque, se réfugiant dans une pièce
voisine, il s'est jeté par la fenêtre. Les informations diffusées jusqu'à
présent font état de ce qu'il s'agirait d'un trafiquant de drogues. Selon
nos informations, recueillies auprès de la famille de la victime, la
police aurait perquisitionné ensuite pendant cinq heures sans rien
trouver.


DÉPÊCHE PRÉCÉDENTE


PARIS : CHUTE MORTELLE LORS D'UNE INTERVENTION DE POLICE

Aujourd'hui à 7h10 du matin, un homme de 47 ans s'est jeté du 7ème étage,
97 bd de la Villette, alors que la police menaçait de forcer la porte de
son appartement où il se trouvaient sa femme et ses quatre enfants. Il
serait décédé sur le coup.

Un autre sans-papiers se serait défenestré, tôt ce matin aussi, dans le
13ème arrondissement. Tombé du deuxième étage, ce dernier aurait survécu.

09h18, 97, bd de la Villette

Un Nigérian de 47 ans, soupçonné de trafic de stupéfiant et d'association
de malfaiteurs, est mort mercredi à Paris après une chute depuis le 7e
étage de son appartement alors que des policiers venaient l'interpeller,
a-t-on appris auprès de la préfecture de police.

Des policiers de l'antenne de Meaux de la Police judiciaire de Versailles
sont intervenus à 6H45 sur commission rogatoire au domicile de cet homme,
dans le 10ème arrondissement.

Après avoir frappé en vain à sa porte, ils sont retournés à leur véhicule
pour chercher du matériel pour forcer l'ouverture.

Alors qu'ils forçaient la porte, l'homme est tombé de la fenêtre du 7e
étage. Le Nigérian, probablement en situation irrégulière, est décédé à
7H10. La police ignore s'il s'est défenestré ou s'il a chuté
accidentellement en tentant de s'enfuir.

Sa femme et ses quatre enfants se trouvaient dans l'appartement au moment
de l'intervention policière.

[Source : leparisien.fr]

PARIS Chute du 7e étage : la police des polices est saisie 10:41

L'IGPN est saisie après une chute mortelle lors d'une intervention
policière à Paris au domicile d'un Nigérian.

La "police des polices", l'IGPN (Inspection générale de la police
nationale), a été saisie après la mort mercredi matin 1er octobre d'un
homme, tombé du 7e étage à Paris, lors d'une intervention de la police,
a-t-on appris de source policière et auprès de la Préfecture.

Selon les premiers éléments de l'enquête, des policiers de l'antenne de la
Police Judiciaire de Meaux (Seine-et-Marne) sont intervenus peu avant 7h
du matin boulevard de la Villette (19e arrondissement) au domicile d'un
Nigérian soupçonné de trafic de stupéfiants et d'association de
malfaiteurs.

Septième étage

Ne parvenant pas à pénétrer dans l'appartement, les fonctionnaires sont
retournés dans leur véhicule pour chercher du matériel leur permettant
d'ouvrir la porte du suspect.

Quelques minutes plus tard, l'homme a chuté du septième étage de
l'immeuble. Il est décédé peu après, en dépit de l'intervention des
secours. "Nous vérifions qu'il était bien l'occupant de l'appartement",
indique-t-on de source policière. La "police des polices" devra notamment
déterminer si cette tentative d'interpellation a été menée selon la
procédure habituelle. (avec AP).

[Source : nouvelobs.com]

Ce matin 9h appel de Angelo P. du Foyer Vincent Auriol : suite à une
visite de la PJ pour une affaire de droit commun et une erreur d'
homonymie sur le N° de chambre un résident sans-papiers s'est défenestré
du 2è étage (sans dommage corporel apparemment) et a été emmené pour
contrôle, il a été relâché à 10h....

[Source : mailinglist resf]
Revenir en haut Aller en bas
http://stygmate.propagande.org
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Hortefeux au bûcher - Histoires de sans-papiers   Jeu 2 Oct - 11:41

Ce n'est pas la première fois que des personnes fuient vers l'irréversible pour éviter l'arrestation. J'espère que ça ne deviendra pas une épidémie.

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Bibine

avatar

Nombre de messages : 1388
Age : 26
Localisation : Calvingrad
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: Re: Hortefeux au bûcher - Histoires de sans-papiers   Jeu 2 Oct - 12:35

C'est quand même violent de preferer la mort a une arestation, faudrait que les zigotos bien placé se pose plus de questions.
Revenir en haut Aller en bas
Stygmate

avatar

Nombre de messages : 97
Date d'inscription : 29/12/2007

MessageSujet: Re: Hortefeux au bûcher - Histoires de sans-papiers   Jeu 2 Oct - 18:13

Bibine a écrit:
C'est quand même violent de preferer la mort a une arestation, faudrait que les zigotos bien placé se pose plus de questions.

c'est incomprehensible le desespoire qu'il faut pour faire ça devant sa famille, ses enfants.
Pauvre de nous !
:cry:
Revenir en haut Aller en bas
http://stygmate.propagande.org
Zabos

avatar

Nombre de messages : 7159
Localisation : Entre deux guerres
Date d'inscription : 21/02/2005

MessageSujet: Re: Hortefeux au bûcher - Histoires de sans-papiers   Mar 25 Nov - 16:44

Citation :
C'est en toute discrétion que le ministre de l'immigration à réuni le Conseil d'administration de Frontex, le 20 novembre, près de Tours.

Hortefeux s'est exprimé quant aux objectifs d'une telle réunion, l'organisation, à l'échelle européenne de "charters" pour faciliter l'expulsion des migrants : « Chacun connait la difficulté qu'est susceptible de poser, pratiquement, une reconduite à la frontière d'un clandestin dans un avion de ligne, exploité sur une liaison commerciale et embarquant une clientèle privée.

« Parallèlement, l'affrètement d'aéronefs sous le seul pavillon d'un des États membres est fréquemment source de crispations diplomatiques avec les autorités des pays d'émigration.

« Il nous était donc assez rapidement apparu, c'est du moins la lecture que nous faisions du mandat de l'agence telle qu'il ressort du règlement de 2004, que la création de FRONTEX devait nous permettre d'organiser des opérations de retour groupés.

« Un groupe ad hoc, constitué de représentants des pays les plus directement concernés (France, Autriche, Allemagne, Italie, Pays-Bas, Pologne, Espagne et Royaume-Uni), s'est réuni pour la première fois il y a quelques jours afin d'envisager les modalités de mise en œuvre de tels retours. »

Jeudi 20 novembre 2008, Hortefeux est venu, à Montlouis-sur-Loire (près de Tours), participer au Conseil d'administration de l'Agence FRONTEX.

Créée en 2004, l'agence européenne Frontex est chargée de coordonner la chasse aux immigrés entre les États de l'Union européenne, mais aussi de mettre en place les camps à l'extérieur de l'Union, comme en Libye, au Maroc, en Ukraine... Il était impensable que cette réunion puisse se dérouler à l'insu de tout le monde, dans un lieu privé : le château de la Bourdaisière.

Visiblement Hortefeux ne tient pas à faire toute la publicité sur l'ensemble de ses projets. Il prévoit d'organiser des charters européens pour pouvoir mieux expulser des sans papiers. En effet, le ministre est bien obligé de constater que les expulsions en utilisant des compagnies aériennes deviennent de plus en plus difficiles d'un point de vue diplomatique, coûtent très chères (20.970€ selon le Sénat), mais aussi, sans doute, en raison des mobilisations qu'elles suscitent à Roissy ou à Orly, par exemple.

Dans cette perspective, le charter prévu le 18 novembre au départ de Londres et devant faire escale à Lille pour expulser à Kaboul des Afghans vivant en Grande Bretagne et en France n'a pu être mis en place. Condamnée en référé par la Cour Européenne des Droits de l'Homme, la France a refusé, au dernier moment, d'y contribuer.

Hortefeux prévoit également de mettre en place, d'ici 2012, de visas biométriques, en vue de rendre encore plus difficile le passage des frontières de l'Union européenne.

Le Collectif de Soutien aux Demandeurs d'Asile et aux Sans Papiers 37 a organisé un rassemblement le 20 novembre à côté du château de la Bourdaisière. La veille, les autorités faisaient pression sur la mairie de Montlouis pour que le maire (PS) signe un arrêté interdisant la circulation aux abords du château. Un important dispositif (avec hélicoptère) a été mis en place par la gendarmerie.

Une vingtaine de personnes, dont des membres du groupe de la Fédération anarchiste de Tours et de l'association SôS Soutien aux Sans papiers de Paris répondirent à l'appel du collectif : ralentissement de la circulation, distribution de tracts (très bien reçus) aux routiers et aux automobilistes.

Les militant de SôS sans papiers demandèrent une entrevue avec Hortefeux pour lui remettre une lettre de Maurice Rajsfus portant sur la conférence européenne de Vichy des 3 et 4 novembre organisée par Hortefeux. Ils essuyèrent un refus. Des membres du collectif et de SôS sans papiers furent reçus ensuite par le maire de la commune. Il confirma qu'il avait été prévenu de cette réunion au dernier moment, mais ne voulu pas prendre position sur la politique menée par le gouvernement à l'encontre des immigrés.

Nous lui avons rappelé que c'est la gôche qui a légalisé les camps de rétention et que le PS est signataire de l'appel contre l'immigration jetable (être une écurie électorale suppose quelques contradictions !). Nous lui avons donc demandé pourquoi il avait facilité la tenue de la réunion du CA de FRONTEX en signant l'arrêté municipal autorisant les gendarmes à bloquer une bonne partie de sa commune. Il nous a répondu qu'il agissait en tant que maire, et non comme socialiste, devant préserver l'ordre public. Malgré tout, dans un communiqué, il a « exprim[é] son opposition à la politique d'immigration menée par l'actuel gouvernement ». De même, il « s'étonne de l'importance des forces de l'ordre déployées autour du château de la Bourdaisière lors de la venue du ministre ». « La conséquence en a été le blocage de la circulation sur toute une partie sud de la ville, de 8 h à 17 h »

Nous ne sommes pas étonnées de ce déploiement policier. Nous sommes opposées à la politique du gouvernement Sarkofeux et rendront publics les projets inhumains de l'Europe forteresse.
DES PAPIERS POUR TOUS

FERMETURE ET DISPARITION DES CAMPS DE RETENTION

OUVERTURE DES FRONTIERES

LIBERTE DE CIRCULATION ET D'INSTALLATION

Collectif de Soutien aux Demandeurs d'Asile et aux Sans Papiers

http://www.hns-info.net/spip.php?article16259
Revenir en haut Aller en bas
http://dimanche-lorraine.blogspot.com/
miss babouche

avatar

Nombre de messages : 885
Age : 27
Localisation : dans la cambrousse.......
Date d'inscription : 12/12/2006

MessageSujet: Re: Hortefeux au bûcher - Histoires de sans-papiers   Mar 25 Nov - 21:37

Lamentable. Pathétique. Dégueulasse. Révoltant.

Le pire, c' est que si ces lois avaient été mises en place plusieurs décennies antérieures, l' autre nain ne serait probablement pas dans cette région du monde.
Quelle bande d' enfoirés...
Revenir en haut Aller en bas
Bennou

avatar

Nombre de messages : 280
Date d'inscription : 08/10/2007

MessageSujet: Re: Hortefeux au bûcher - Histoires de sans-papiers   Mar 25 Nov - 23:02

Ouais, mais l'autre nain, il doit bien se marrer sur sa chaise aujourd'hui...
Ca viendra, p'tetre qu'un jour on verra sa tête en haut d'un pique, et que tous les sans papiers feront un grand feu de joie et pourront squatter l'élysée...
Revenir en haut Aller en bas
Zabos

avatar

Nombre de messages : 7159
Localisation : Entre deux guerres
Date d'inscription : 21/02/2005

MessageSujet: Re: Hortefeux au bûcher - Histoires de sans-papiers   Mar 9 Déc - 22:07

Le premier fanzine de RESF:

http://www.educationsansfrontieres.org/spip.php?article16907
Revenir en haut Aller en bas
http://dimanche-lorraine.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hortefeux au bûcher - Histoires de sans-papiers   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hortefeux au bûcher - Histoires de sans-papiers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Louis la brocante et les sans papiers.
» NICOLAS BACCHUS
» l autre forum... celui que je veux effacer de ma mémoire
» NAT JONES A BESOIN D'AIDE
» Moniteur de type sans fils (in ear)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Couteaux & Fleurs :: Des Couteaux Et Des Fleurs :: Ici je discute à moi-même de tout et rien-
Sauter vers: