Forum sur la culture alternative
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La pollution, c'est d'la balle!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Niétro
Invité



MessageSujet: Re: La pollution, c'est d'la balle!   Dim 16 Sep - 19:54

lol2
Revenir en haut Aller en bas
mezigue

avatar

Nombre de messages : 3095
Localisation : avignon
Date d'inscription : 15/03/2005

MessageSujet: Re: La pollution, c'est d'la balle!   Dim 16 Sep - 19:57

seigneuryo a écrit:
starsky a écrit:
non non, c'est des rumeurs lancées par le grand patronat pour excuser les licenciements massifs et le traffic d'arme legal, la survie. En vrai, c'est instinctif et egocentré. Puis les légumes sont de source sure tous des sales cons, tandis que les moustiques piquent uniquement dans le but de nourrir les enfants (ça, c'est de la survie). moi, respectueux et empli de mansuétude, j'ouvre le dialogue, j'invite les moustiques à boire une mousse fraiche en boulotant des olives et on tchatche toute la nuit du ressentiment selon nietzshe et de l'equilibre entre ce que l'on considère le bien et le mal dans un état de survie constante.

En général, ils reviennent pas et se mettent à piquer uniquement des dirigeants du medef, des légumes, puis du nez (parcequ'un régime mal adapté sans compensation nutritive, ça peut affaiblir son moustique!)
Vous les crasseux, vous mettez toujours tout sur le compte des patrons, sans les moustiques vous serez pas ici, he ouais, ils transmettent le sang de quelqu'un sur un autre, et souvent le sida, mais le sida c'est pas dangereux, ça a été diaboliser par les grosses multinationales car en fait il sert à donner le pouvoir aux hommes de se démerde tous tout seul, donc plus de question de survie, vivent les moustiques !

Je n'ouie pas ton argumentation noyée dans le flot souillé de la vaine rethorique du pauvre! Ne soit pas sot, les moustiques sont nos amis, il faut les aimer aussi. Ca va sans dire. Quand à tes elucubrations sordides au sujet du sida, je préfère n'avoir rien entendu et m'en aller vers le soleil couchant, désinvolte et magnanime, car guidé par mon coeur, ma voix sais répondre à mes questions: ce jeune est désemparé, il ne sait pas ce qu'il dit, il traine avec trop de légumes et son libre arbitre est altéré par le cotoiment quotidien de l'indigence d'esprit encline à la caste des curcubitacés...
Revenir en haut Aller en bas
http://bimbokillers.free.fr/
Bibine

avatar

Nombre de messages : 1388
Age : 26
Localisation : Calvingrad
Date d'inscription : 22/02/2007

MessageSujet: Re: La pollution, c'est d'la balle!   Dim 16 Sep - 20:12

Est-ce que les moustiques peuvent faire un coma ethylique si on est trop bourré quand ils nous piquent ?
Revenir en haut Aller en bas
mezigue

avatar

Nombre de messages : 3095
Localisation : avignon
Date d'inscription : 15/03/2005

MessageSujet: Re: La pollution, c'est d'la balle!   Dim 16 Sep - 20:46

Pfff, ils restent collés à ta sueur dégoulinente et meurent enlisés comme des cons!
Revenir en haut Aller en bas
http://bimbokillers.free.fr/
Niétro
Invité



MessageSujet: Re: La pollution, c'est d'la balle!   Dim 16 Sep - 22:22

Bibine a écrit:
Est-ce que les moustiques peuvent faire un coma ethylique si on est trop bourré quand ils nous piquent ?

en dehor du fait que starsky se rapproche de la réalitée ... oui les moustiques peuvent d'etre bourrée et défoncés, ils reagissent, en plus, selon ton émnation de chaleur/odeur corporel ... un moustique n'est jamais rassasié ... ils bouffent a en creuver ... mais apres comparaison de tout ce qui existe au monde un moustique n'est pas plus chiant que Starsky !!?!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
seigneuryo

avatar

Nombre de messages : 1882
Date d'inscription : 14/04/2006

MessageSujet: Re: La pollution, c'est d'la balle!   Lun 17 Sep - 19:06

Les tiques, ça c'est des belles saloperie, mais certaines personnes aux critiques faciles et mauvaises langues pourraient dire que ces bêtes ne sont pas des des suppôt de satan, mais moi j'ai des preuves ! N'est-ce pas monsieur-je-traîne-avec-des-moustiques-et-je-les-bouffes-après, j'ai bien vu votre petit jeu !
Vous lobotomiser les moustiques avec retribution et persuasion, pour leurs faires sucer le sang des patrons et ensuite les manger, en avalant ainsi le sang récolté, vous nourrissez les tiques ! j'ai vu clair dans votre jeu, mais cela ne se passera pas comme ça !
Revenir en haut Aller en bas
mezigue

avatar

Nombre de messages : 3095
Localisation : avignon
Date d'inscription : 15/03/2005

MessageSujet: Re: La pollution, c'est d'la balle!   Mar 18 Sep - 12:30

lol2 lol2 lol2
Je m'avoue vaincu, foudroyé par un fou rire explosif dont quelques spasmes vicieux secouent encore mes côtes...
gloire à satan
ah le con...
Revenir en haut Aller en bas
http://bimbokillers.free.fr/
Zabos

avatar

Nombre de messages : 7159
Localisation : Entre deux guerres
Date d'inscription : 21/02/2005

MessageSujet: Re: La pollution, c'est d'la balle!   Mar 18 Sep - 12:54

Niétroplasmique a écrit:
Bibine a écrit:
Est-ce que les moustiques peuvent faire un coma ethylique si on est trop bourré quand ils nous piquent ?

en dehor du fait que starsky se rapproche de la réalitée ... oui les moustiques peuvent d'etre bourrée et défoncés, ils reagissent, en plus, selon ton émnation de chaleur/odeur corporel ... un moustique n'est jamais rassasié ... ils bouffent a en creuver ... mais apres comparaison de tout ce qui existe au monde un moustique n'est pas plus chiant que Starsky !!?!!!!!!

Bé non, eh, les stiques, ils te boulottent (uniquement les femelles) en période de ponte (soit une bonne partie de l'année...) car le sang, ça aide vachement à tenir le coup quand elles pondent bla bla.

Je sais pas, les moustiques, c'est super bien foutu comme truc, alors du coup, j'admire la qualité du bordel. Ça veut pas dire que je les aime bien. Ni que je les aime pas. Après un moustique qui me gave, je l'explose, hein, faut pas déconner. Comme une aubergine qui me gonfle, je la pèle et la cuit, et une perdrix qui se moque de moi, je lui mange le coeur. Par exemple.

Seigneuryo, tu t'es arraché sur ce coup-là. Moi aussi, je suis en plein spasme vicieux.

(en plus les moustiques sont des pollinisateurs! Pas à grande échelle, loin s'en faut, mais ça m'a quand même fait halluciner)
Revenir en haut Aller en bas
http://dimanche-lorraine.blogspot.com/
Zabos

avatar

Nombre de messages : 7159
Localisation : Entre deux guerres
Date d'inscription : 21/02/2005

MessageSujet: Re: La pollution, c'est d'la balle!   Mar 30 Oct - 12:11

Bosnie-Herzégovine : Tuzla engloutie sous les déchets de sa centrale thermique

Traduit par Nihad Hasanović
Publié dans la presse (Oslobodenje): 26 septembre 2007
Mise en ligne : vendredi 26 octobre 2007



La rupture unilatérale d’un contrat entre deux compagnies puissantes a provoqué une catastrophe écologique dans les environs de Tuzla. La vie des gens résidant à proximité des décharges de la centrale thermique est en danger. Ils ont déposé des plaintes contre Électricité de Bosnie-Herzégovine, coupable d’une pollution implacable : pluies jaunes, scories, vase, et même substances radio-actives.

Un grand lac aux eaux troubles et noires, pleines de scories [1], de cendre et de vase, voilà le paysage apocalyptique que présente Šićki Brod, près de la ville de Tuzla. C’est une véritable bombe écologique, presque inconnue du public. Les décharges ouvertes, où l’on dépose des scories et de la cendre, déchets de la centrale thermique de Tuzla, sont un grave danger non seulement pour ceux qui vivent à proximité et sont habitués à la poussière et aux pluies jaunes, mais aussi pour la ville de Tuzla.

Les habitants disent que pendant l’été, quand le lac se tarit, des nuages de poussière assaillent les lieux alentours et parviennent même jusqu’au centre de Tuzla. Pour cette raison, la région entière est une zone dangereuse pour la vie. Malheureusement, ce qui se passe à Šićki Brod n’inquiète pas beaucoup les politiciens reponsables, car une pollution implacable de l’environnement dure depuis des années sans que les coupables soient punis.

Les problèmes des habitants de Šićki Brod ont augmenté depuis deux ans, après que la société Électricité de Bosnie-Herzégovine (Elektroprivreda BiH) a unilatéralement rompu le contrat sur la coopération à long terme avec l’usine de ciment de Lukavac dans le domaine de la livraison des scories et des cendres. En violant le contrat, Électricité de Bosnie-Herzégovine a doublé les prix sans l’approbation de l’acheteur. Cette société a ainsi chassé les propriétaires autrichiens de la cimenterie vers la Republika Srpska, où il se procurent maintenant les déchets nécessaires pour la production de ciment.

Des déchets à n’en plus finir

Au lieu d’être traités dans la cimenterie, les déchets s’entassent à présent à Šićki Brod. Mélangés avec de l’eau, ils sont distribués à travers une tuyauterie et au moyen de pompes spéciales jusqu’aux décharges qui deviennent chaque jour de plus en plus vastes. Le manque de professionalisme au sein du management d’Électricité de Bosnie-Herzégovine coûte cher. Tout d’abord, la cimenterie de Lukavac essuie des pertes puisqu’elle doit se priver d’une arrivée d’argent supplémentaire pour se procurer les déchets de la centrale thermique d’Ugljevik. Deuxièmement, la centrale thermique de Tuzla subit des pertes elle aussi : son déficit annuel à cause de la cessation des livraisons est estimé à 1,5 million de marks (environ 775.000 euros). Mais les plus gros dégâts provoqués par ce comportement sont visibles sur le terrain : les déchets s’accumulent beaucoup plus vite qu’avant en transformant les environs de la centrale en une grande zone de pollution.

Les décharges de Drežnik et Jezero sont remplies. Seule la décharge de Divkovići est toujours « en activité ». Bien que sa capacité soit évaluée à 1,5 million de mètres cubes, la vase dangereuse en déborde déjà sans contrôle. Le jour où nous avons visité ce dépôt de scories, nous nous sommes aperçus des machines qui, comme c’était officiellement annoncé, travaillaient sur la deuxième phase de la décharge de Jezero, par quoi sa capacité sera augmentée de 12,5 millions de mètres cubes de vase. Quand on y pompe des déchets de la centrale thermique, le niveau des eaux résiduelles de la décharge de Jezero s’élevera de quinze mètres ! Cela veut dire que beaucoup de biens vont disparaître. La chose la plus triste, des scories et de la vase vont engloutir des maisons et des propriétés.

Franjo Jagić, qui habite depuis quinze ans le quartier de Bukinje, à proximité de la décharge, dit que ses problèmes avec les déchets de la centrale thermique sont quotidiens. « Récemment, on m’a comblé la source d’eau avec des scories. Quand le niveau du dépôt de scories se sera élevé, je ne pourrai même pas m’approcher de ma propre maison », dit Franjo Jagić, âgé de 55 ans. Il ajoute qu’il est obligé de vivre sur cette parcelle qui appartenait à sa mère, parce qu’il n’a pas d’autre choix. Dans sa maison il n’y a pas d’électricité, et chaque jour la vie de ce quinquagénaire devient de plus en plus difficile à cause des problèmes de déchets. Bien que de nombreux citoyens aient déjà déposé des plaintes contre la centrale thermique et contre Électricité de Bosnie-Herzégovine, Franjo Jagić dit qu’il n’est pas en état d’entreprende un tel procès parce qu’il n’a pas d’argent.

Un mauvais voisin

Des analystes spécialistes des eaux résiduelles montrent très bien quels sont les dangers produits par la décharge. Ratko Banović, le président de l’association écologique Pokret Eko Zeleni, située à Tuzla, affirme que le pH des eaux de la décharge s’élève à 12 (la valeur normale est 7,5). Cela signifie qu’aucun organisme vivant ne peut survivre dans les eaux qui affluent dans la rivière Jala. D’après une analyse, la poussière est phytotoxique et change la composition du sol. À cause de cela, les gens qui habitent les environs ne peuvent pas utiliser leurs champs, potagers, vergers, etc.

On a aussi détecté la présence de substances radioactives. Leur quantité atteint le seuil critique, de sorte que les gens qui demeurent longtemps près de la décharge courent un danger.

« En raison de ce problème, nous ne sommes pas en bons termes avec les responsables de la centrale thermique et Électricité de Bosnie-Herzégovine. Nous n’avons pas donné notre approbation écrite au plan de construction de la deuxième phase de la décharge Jezero 2 », affirme le chef de l’association Eko Zeleni. « En déposant des déchets là, ajoute-t-il, on détruit des dizaines de milliers de mètres carrés de terres arables. Le problème est aussi que les décharges ne sont pas récyclées après leur emploi. Ainsi, elles restent une source de danger pendant des années. »

Les citoyens qui souffrent des caprices de ce mauvais voisin, la centrale thermique, se demandent si quelqu’un peut mettre fin à la pollution impitoyable de l’environnement. Les déchets engloutissent déjà des maisons. Tôt ou tard, ce sont les êtres humains qui vont être engloutis. N’est-il pas urgent de faire, enfin, quelque chose ?
Revenir en haut Aller en bas
http://dimanche-lorraine.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La pollution, c'est d'la balle!   

Revenir en haut Aller en bas
 
La pollution, c'est d'la balle!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Underground Pollution Rec
» Une balle au coeur
» L'electrosmog:POLLUTION ELECTRO MAGNETIQUE Les dangers des ondes Electromagnétiques en Studio d'enregistrement ( Mj tutoriel )
» La petite balle jaune
» Bretagne : non à l'élevage intensif, contre la pollution des plages bretonnes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Couteaux & Fleurs :: Des Couteaux Et Des Fleurs :: Ici je discute à moi-même de tout et rien-
Sauter vers: