Forum sur la culture alternative
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Revue de presse:infos droites extrêmes, et racisme quotidien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 21 ... 40  Suivant
AuteurMessage
Une Autonome



Nombre de messages : 351
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Revue de presse:infos droites extrêmes, et racisme quotidien   Ven 22 Juil - 13:38

Le Mrap porte plainte contre filou de villiers.

Citation :
«C'est un véritable appel à l'insurrection nationale contre l'islam, on ne peut pas laisser se banaliser ce type de propos», s'emporte Mouloud Aounit, qui avait saisi lundi la Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité. Villiers a «maintenu» hier ses affirmations et conseillé au Mrap «d'utiliser toute son énergie pour aider les autorités à éradiquer le terrorisme, plutôt que d'intimider ceux qui ont le courage de dénoncer l'islamisation de la société française». Le patron du MPF a reçu un soutien de connaisseurs, en l'occurrence celui du FN, dont les deux principaux dirigeants, Jean-Marie Le Pen et Bruno Gollnisch, sont poursuivis pour «provocation à la discrimination raciale». «Qu'on partage ou non» ces propos, «rien ne justifie l'action des chiens de garde de la police de la pensée», a jugé le parti d'extrême droite dans un communiqué. Fort de la victoire du non au référendum, Villiers, qui lorgne l'électorat lepéniste en vue de 2007, s'est lancé d'autant plus volontiers dans la pêche aux voix extrémistes qu'il se sent encouragé par le zèle sécuritaire de Nicolas Sarkozy
Revenir en haut Aller en bas
Une Autonome



Nombre de messages : 351
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Revue de presse:infos droites extrêmes, et racisme quotidien   Ven 22 Juil - 13:39

noizemaker a écrit:
ouais mais le probleme c qu'il est mort , il aurait dut avoir une amnesie complete et incurable ,sa aurait ete mieux

tu prépares un opus de tes meilleurs citations?
Revenir en haut Aller en bas
noizemaker



Nombre de messages : 474
Localisation : lyon-brotteaux-weill- vers la part dieux quoi ...
Date d'inscription : 25/06/2005

MessageSujet: Re: Revue de presse:infos droites extrêmes, et racisme quotidien   Dim 24 Juil - 23:04

non , il aurait put aussi avoir une mort cerebrale , ses organes aurait servit a quelque choses ( quoique que il est vieux alors bof ) ct histoire de virer la penser mais d'economiser la vie ...
Revenir en haut Aller en bas
http://noizemhaker.free.fr
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Revue de presse:infos droites extrêmes, et racisme quotidien   Ven 5 Aoû - 3:55

Citation :
Bien décidé à faire fructifier le capital engrangé par les partisans du non le 29 mai, Philippe de Villiers met le cap sur 2007. «Il faudra bien que le non s'exprime à l'élection présidentielle, et je ne suis pas le plus mal placé», confie au Figaro le président du Mouvement pour la France (MPF), qui se situe clairement «dans l'opposition au gouvernement du oui». Pour Villiers, «la présidentielle sera le second tour du référendum, et les Français voteront pour la rupture». Une «rupture» incarnée, selon lui, par le candidat qui mènera conjointement deux campagnes : «contre l'immigration, l'islam et le terrorisme» et «pour une Europe de la souveraineté et de la défense des identités nationales».


Dès la rentrée, Villiers va développer ces deux thèmes. Il prend déjà pour cible le ministre de l'Intérieur, Nicolas Sarkozy, favorable, selon lui, à «trois formes de communautarisme : le communautarisme d'Etat, avec le Conseil français du culte musulman (CFCM) qui est une puissance publique parallèle, financée par l'étranger, avec une vocation politico-religieuse ; le communautarisme des quartiers, puisque Nicolas Sarkozy propose de faire financer les mosquées par les contribuables ; et enfin le communautarisme des diplômes avec la fameuse discrimination positive». Philippe de Villiers s'insurge contre cette notion, qui voudrait qu'«un jeune originaire de La Courneuve puisse entrer à Sciences Po sans diplôme, contrairement à un jeune issu du VIIe arrondissement de Paris». Pour le président du MPF, la discrimination positive revient à mettre en place «la préférence étrangère, c'est-à-dire une société qui n'est plus fondée sur le mérite mais sur la distinction ethnique et reli-gieuse».


Villiers avait provoqué de vives réactions d'associations comme le Mrap en déclarant, à la mi-juillet, sur TF 1, que l'islamisme radical avait déclaré «la troisième guerre mondiale» avec les attentats de Londres. Et il est bien décidé à continuer à s'exprimer crûment. D'autant que le MPF continue à s'étoffer. Guillaume Peltier, le secrétaire général du MPF, affirme que le mouvement souverainiste a «atteint l'objectif des 15 000 adhérents», dont 6 000 nouveaux venus. «50% n'ont jamais eu d'engagement politique. Et parmi les autres 50%, ils viennent pour plus de la moitié de l'UMP, 25% du Front national, et 20% de la gauche», précise le numéro deux du mouvement souverainiste. Guillau-me Peltier en est persuadé, «Villiers est en train de changer de sociologie électorale, ce qui le met en position extrêmement intéressante pour la présidentielle de 2007». Quand le président du MPF ironise sur le «Karsher verbal» du ministre de l'Intérieur, il escompte engranger les voix des «petites gens». Quand il évoque «les caïds du punching-ball (Villepin et Sarkozy) et leurs entraî-neurs» (Debré et Devedjian), il s'empresse d'ajouter : «Et pendant ce temps-là, la France coule». Un Philippe de Villiers qui voit de plus en plus grand, qui assure qu'«il n'y a plus de majorité» et que les numéros un et deux du gouvernement «vont s'étriper».


Depuis un mois, Guillaume Peltier met le MPF «en ordre de bataille» pour présenter des candidats «à toutes les échéances, de 2007 à 2010». Lors de l'université d'été du mouvement, qui aura lieu du 9 au 11 septembre près de Grasse, l'objectif est de doubler le nombre d'inscrits par rapport à 2004, soit 600 personnes, qui formeront «le noyau dur» du MPF. Des ateliers thématiques se dérouleront sur des thèmes ciblés (immigration, islam, lutte contre les délocalisations...). Dès septembre, le numéro deux du MPF passera deux jours par semaine à visiter les 95 fédérations du parti et rencontrer les nouveaux adhérents. Trois délégations nationales vont également être créées : l'une pour mettre au point un programme du MPF pour chacune des échéances de 2007 à 2010 ; une délégation à la société civile pour confronter les théories du MPF avec les réalités du terrain ; une délégation nationale aux élus locaux, enfin, pour aider les cadres à préparer les projets locaux «100% terrain et vie quotidienne».


En octobre, un mouvement des jeunes pour la France verra le jour, avec pour mission d'organiser un café politique par mois dans chaque région. A l'été 2006, enfin, se tiendra la première université d'été des cadres, sur une semaine complète de travail, avec des sessions de formation (doctrinale, argumentaire, à la prise de parole...). «Nous devons retrouver la foule du métro à 6 heures du soir, comme pendant les meetings de la campagne référendaire», résume Guillaume Peltier, qui n'a pas l'air inquiet de l'ampleur de la tâche.

Le Figaro, 1er août

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo


Dernière édition par le Ven 5 Aoû - 4:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Revue de presse:infos droites extrêmes, et racisme quotidien   Ven 5 Aoû - 4:00

Citation :
Le chef de "Bloc Identitaire"
condamné pour diffamation

NOUVELOBS.COM | 03.08.05 | 16:12

Jugé en tant que directeur de la publication du site internet des Jeunesses Identitaires, Fabrice Robert a été condamné pour injure et diffamation à l'encontre du proviseur de lycée à 3.500 euros d'amende.



Le président du mouvement d'extrême droite "Bloc Identitaire, Fabrice Robert, poursuivi pour injure et diffamation à l'encontre du proviseur d'un lycée de Toul (Meurthe-et-Moselle), a été condamné mercredi 3 août à 5.000 euros d'amende dont 3.500 euros avec sursis.
Le tribunal correctionnel de Nancy rendait son jugement en délibéré après une audience tenue le 20 juillet à laquelle Fabrice Robert ne s'était pas présenté.
Le prévenu a également été condamné à payer 1.500 euros de dommages-intérêts au proviseur, partie civile.
Fabrice Robert, 33 ans, était jugé en tant que directeur de la publication du site internet des Jeunesses Identitaires - émanation du Bloc Identitaire - sur lequel le proviseur du lycée Louis-Majorelle de Toul se voyait critiqué pour l'interdiction en vigueur dans son établissement de porter le "harrington", un blouson de type bomber, au motif qu'il est "un symbole d'appartenance à un groupe dont l'idéologie est le racisme".

Porter le Harrington est un signe raciste ???
Merde alors ! Je me découvre en gros faf !

Le proviseur a l'air presque aussi con que Fabrice Robert.

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Revue de presse:infos droites extrêmes, et racisme quotidien   Ven 5 Aoû - 4:07

Citation :
Le général Lacaze,
un "Sphinx" énigmatique



Le général Jeannou Lacaze, ancien chef d'état-major des armées, décédé lundi dernier à l'âge de 81 ans, avait mené une carrière militaire atypique, avant de tenter, sans grand succès, un parcours politique personnel.

Surnommé le "Sphinx" pour sa réserve légendaire et son caractère énigmatique, il avait connu de prestigieux commandements et mené des missions périlleuses.
Fils d'une annamite d'origine chinoise et d'un fonctionnaire colonial, il est chef de corps du 2ème Régiment Etranger de Parachutistes (REP) qu'il conduit au Tchad lors de l'intervention française en 1969.
Deux ans plus tard, Jeannou Lacaze, qui admettait aisément sa ressemblance avec l'acteur Paul Meurisse, devient directeur du secteur "recherches" au service de documentation extérieure et de contre-espionnage (SDECE, devenu la DGSE). Il est le premier officier des services secrets à obtenir les étoiles de général.
En 1978, c'est sa division de parachutistes qui est choisie pour sauter sur Kolwezi au Zaïre et évacuer les étrangers après l'invasion de la ville par les ex-gendarmes katangais.

Pas de camembert

Nommé chef d'Etat-major des armées en 1981 par le président Valéry Giscard d'Estaing, il est maintenu à son poste après l'élection de François Mitterrand et symbolise alors la politique de confiance menée par les socialistes en matière de défense.
Atteint par la limite d'âge en 1985, il se voit confier un poste, créé spécialement pour lui, de conseiller spécial du ministre de la Défense pour les relations militaires avec les pays africains, témoignant ainsi d'une cohabitation apparemment réussie entre l'armée et la gauche.
Pourtant, lorsqu'il décide de se lancer en politique en 1989, le général Jeannou Lacaze se place clairement à droite. Devenu député européen (il siègera jusqu'en 1994), il adopte liberté de ton et franc parler, déclarant ainsi: "Je ne m'intègre pas dans un camembert, même si certains me voient à la gauche du FN et à la droite du RPR".
Après un bref passage au CNI en 1989-1990, il crée son propre mouvement, l'Union des Indépendants (UDI), qualifié par un proche de "passerelle qui évitera une hémorragie vers l'extrême-droite" des voix des militaires.

Légion d'honneur

Né le 11 février 1924 à Hué au Vietnam, Jeannou Lacaze, qui doit son prénom à une erreur d'état-civil, est rapatrié très jeune dans la région bordelaise pour suivre son père rappelé en métropole.
Révolté par la défaite de juin 1940, il décide très tôt d'embrasser la carrière militaire pour servir la nation. Après avoir appartenu à un maquis de résistants, il est affecté en 1944 au 78ème régiment d'infanterie, avec le grade d'aspirant. Puis il intègre Saint-Cyr et choisit la Légion étrangère.
Grièvement blessé en 1948 en Indochine où il a espéré retrouver sa mère, volontaire pour un deuxième séjour (1949-1951), il sert ensuite notamment au Maroc puis en Algérie.
Grand officier de la Légion d'honneur et de la Valeur militaire, le général Jeannou Lacaze est l'auteur du livre "Le Président et le champignon" (1991). Il y expose sa conception de la défense française au lendemain de la chute du communisme.

NouvelObs

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
fuck'lil



Nombre de messages : 11
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 13/07/2005

MessageSujet: Re: Revue de presse:infos droites extrêmes, et racisme quotidien   Ven 5 Aoû - 13:41

[/quote]le "harrington", un blouson de type bomber, au motif qu'il est "un symbole d'appartenance à un groupe dont l'idéologie est le racisme".[/quote]

nawak nawak
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Revue de presse:infos droites extrêmes, et racisme quotidien   Ven 5 Aoû - 16:48

fuck'lil a écrit:
Citation :
le "harrington", un blouson de type bomber, au motif qu'il est "un symbole d'appartenance à un groupe dont l'idéologie est le racisme".

nawak nawak

Ca fait partie des clichés comme les rangeos ou la marque lonsdale
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Revue de presse:infos droites extrêmes, et racisme quotidien   Sam 6 Aoû - 10:07

Citation :
La police a arrêté lundi deux suspects et a annoncé qu'elle en recherchait deux autres dans le cadre de l'enquête sur le meurtre raciste d'un lycéen noir, tué à la hâche dans la banlieue de Liverpool dans le nord de l'Angleterre, pendant le week-end.

Le Parisien

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Revue de presse:infos droites extrêmes, et racisme quotidien   Lun 8 Aoû - 3:19

Citation :
NEUVY-SUR-BARANGEON (AFP) - Le président du FN Jean-Marie Le Pen a affirmé dimanche qu'il avait "toutes les chances" d'être, comme en 2002, présent au second tour de l'élection présidentielle de 2007 mais cette fois-ci face au candidat de la gauche.

"Le ticket pour le second tour sera à 15% et nous avons toutes les chances d'être en tête de la droite", a déclaré M. Le Pen lors du discours de clôture de l'université d'été du Front national de la jeunesse (FNJ) à Neuvy-sur-Barangeon (Cher) dans des propos rapportés par son service de presse.

"Je serai le candidat de la droite", a-t-il ajouté en se félicitant par avance d'un "vrai débat entre une gauche archéo-marxiste et la droite néo-nationale" en vue du second tour.

Selon ses pronostics, la droite comptera, outre lui-même, plusieurs candidats au premier tour: "un candidat chiraquien, Chirac ou Villepin, ainsi que (le président de l'UMP) Nicolas Sarkozy, (le président de l'UDF) François Bayrou et (le président du MPF) Philippe de Villiers".

"A gauche, il y a beaucoup trop d'éléphanteaux mais ils ont l'esprit de conservation. Ils n'iront pas à la lutte et préféreront choisir un candidat neutre", a ajouté M. Le Pen en citant le nom de Ségolène Royal.

Le président du FN s'est par ailleurs dit persuadé d'obtenir les 500 parrainages d'élus nécessaires à son entrée en lice.

Le Figaro

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Revue de presse:infos droites extrêmes, et racisme quotidien   Mar 9 Aoû - 3:43

Citation :
Les cadets du FN bien démunis après la présidentielle

Jeunes frontistes cherchent chef désespérément. Pour la première fois, la 21e université d'été du Front national de la jeunesse (FNJ), la relève du parti lepéniste, qui a démarré hier à Neuvy-sur-Barangeon (Cher), se tiendra sans son directeur national, Arnaud Fréry, «aux abonnés absents». Le Front national, qui s'est enorgueilli lors de la présidentielle de 2002 d'avoir fait un tabac chez les jeunes, peine aujourd'hui à faire vivre sa branche cadette. «Le FNJ a connu son heure de gloire sous la conduite de Samuel Maréchal et du slogan "Ni droite, ni gauche, Français" (emprunté au parti collaborationniste de Jacques Doriot, ndlr). Il ne s'est jamais remis de la scission de 1998 qui a vu la plupart des jeunes suivre Bruno Mégret», confie un des cadres du mouvement.

Depuis 1999, pas moins de cinq chefs se sont succédé à la tête de cette «pépinière» de cadres du FN. Guillaume Luyt, qui a succédé à Maréchal, le gendre de Le Pen, en 1999, a claqué la porte avec fracas lors du congrès du FN, un an plus tard, vexé de ne pas avoir été propulsé au bureau politique. Louis-Armand de Bejjary, nommé peu avant 2001, a été viré en 2003 pour avoir participé à une réunion de la mouvance la plus dure de l'extrême droite. «Le FNJ se trouve un peu livré à lui-même», constate un conseiller régional.

Lors du dernier bureau politique du FN, début juillet, Jean-Marie Le Pen avait «chaleureusement invité les cadres du mouvement à intervenir lors de cette université d'été. C'est aussi une manière d'éviter que cela ne parte dans tous les sens», explique ce même élu francilien. Car la décision des jeunes frontistes de baptiser leur promotion du nom d'Alexis Carrel ne fait pas l'unanimité au sein du parti. Ce prix Nobel de médecine en 1912, proche du Parti populaire français (PPF) de Doriot et membre éminent de l'intelligentsia maréchaliste, s'était fait connaître dès 1935 pour ses thèses eugénistes. Pour Marine Le Pen, vice-présidente du FN, qui cherche à ripoliner la façade du Front depuis 2002, «ce choix est sans intérêt». Un autre membre du bureau politique regrette que «les jeunes n'aient pas choisi une thématique plus politique, en rapport avec le référendum européen du 29 mai, plutôt que de regarder vers le passé». Difficile de conserver l'esprit jeune au FN quand Le Pen frisera les 80 ans en 2007.

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Une Autonome



Nombre de messages : 351
Date d'inscription : 23/02/2005

MessageSujet: Re: Revue de presse:infos droites extrêmes, et racisme quotidien   Mer 10 Aoû - 21:17

On les entend moins les fachos en juillet aout. Ils partent en vacances
Revenir en haut Aller en bas
goergette77



Nombre de messages : 144
Localisation : paname
Date d'inscription : 23/06/2005

MessageSujet: Re: Revue de presse:infos droites extrêmes, et racisme quotidien   Mer 10 Aoû - 22:28

Une Autonome a écrit:
On les entend moins les fachos en juillet aout. Ils partent en vacances
tu n'as pas entendu le Pen qui se voit déjà président ????
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Revue de presse:infos droites extrêmes, et racisme quotidien   Jeu 11 Aoû - 3:06

Citation :
Le juge chilien Sergio Munoz a ordonné mercredi 9 août la mise en détention de la femme de l'ex-dictateur Augusto Pinochet, Lucia Hiriart, pour complicité de fraude fiscale présumée, a-t-on appris de sources judiciaires.
L'ex-première dame pendant la dictature militaire (1973-1990) est détenue à l'hôpital militaire de Santiago où elle a été admise pour des problèmes de santé.
"Il n'y a personne au Chili au-dessus de la loi", a commenté au palais présidentiel le secrétaire général du gouvernement Osvaldo Puccio.
Le juge Munoz enquête depuis un an sur une éventuelle fraude fiscale concernant les comptes secrets que le général Pinochet possédaient aux Etats-Unis pour un total de 17 millions de dollars.

Le NouvelObs

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Revue de presse:infos droites extrêmes, et racisme quotidien   Jeu 11 Aoû - 3:07

goergette77 a écrit:
Une Autonome a écrit:
On les entend moins les fachos en juillet aout. Ils partent en vacances
tu n'as pas entendu le Pen qui se voit déjà président ????

C'est toujours la même rengaine. C'est son disque rayée du mois d'août, quand on l'entend car les autres politiques sont en vacances (à part Sarko).

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
noizemaker



Nombre de messages : 474
Localisation : lyon-brotteaux-weill- vers la part dieux quoi ...
Date d'inscription : 25/06/2005

MessageSujet: Re: Revue de presse:infos droites extrêmes, et racisme quotidien   Jeu 11 Aoû - 16:15

il s'est pas fais jeter par sa fille lui ? avant je me souvient a la tv , elle distribuait des tract pour son partis de merde , ct une blondasse je croit ...

de toutes fasson on s'en fout , vivement qu'il creve ...
Revenir en haut Aller en bas
http://noizemhaker.free.fr
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Revue de presse:infos droites extrêmes, et racisme quotidien   Ven 12 Aoû - 11:01

Merde. Fais chier ! Je viens de lire des commentaires qui dataient de Juillet sur mon blog et des connards de fachos avaient laissé un lien où l'on trouve la liste des visctimes du Refoirum.

Mais ça signifie que cette liste est encore visible si on cherche bien


http://newo.skyblog.com/6.html commentaires affligeants

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Revue de presse:infos droites extrêmes, et racisme quotidien   Mar 13 Sep - 3:41

Citation :
Le MPF, asile de l'extrême droite

Le mouvement villiériste recycle des ex-membres du FN et du MNR en vue de 2007.

Par Christophe FORCARI

samedi 10 septembre 2005 (Liberation - 06:00)




Philippe de Villiers appartient à la catégorie des écolos-souverainistes. Il recycle. En écho à ses appels du pied de plus en plus pressants, d'anciens cadres frontistes, embringués un temps derrière Bruno Mégret, se rallient au panache du président du Mouvement pour la France (MPF). «Après la guerre, le MRP était surnommé la "machine à ramasser les pétainistes". Aujourd'hui, le MPF, c'est la «machine à polir les frontistes», ironise un permanent du FN. «En lançant son OPA hostile sur le Front, Villiers veut récupérer sa part de la carcasse lepéniste», ironise Franck Timmermans, éphémère numéro trois du Mouvement national républicain (MNR) de Bruno Mégret.

Une stratégie élaborée par Guillaume Peltier, secrétaire général du MPF et ancien responsable de la branche Jeunes du FN. Le renfort de cadres expérimentés venus de l'extrême droite tombe à pic pour le député européen qui entend se doter d'un parti en ordre de marche pour la présidentielle de 2007. Une candidature qu'il devrait officialiser dimanche dans son discours de clôture de l'université d'été du MPF.

Rubicon. Amorcés dès 2001, les transferts de l'extrême droite vers Villiers se sont accélérés en 2004 lors des régionales et des européennes, où le MPF avait obtenu 7 % des voix et le FN un peu moins de 10 %. Ainsi Philippe Olivier, l'époux de Marie-Caroline Le Pen, l'aînée des trois filles du chef, l'un des artisans de la scission mégretiste de 1998, avait-il lancé le mouvement en 2001. Il avait alors rejoint l'entourage de Villiers pour y jouer le rôle de conseiller officieux avant de prendre ses distances avec le vicomte.

Autre ex-FN, ex-MNR à avoir franchi le Rubicon, Philippe Adam, conseiller municipal de Salon-de-Provence et ancien conseiller général. Il a amené son «ancrage local», son «savoir-faire militant». «L'objectif est de construire un véritable mouvement politique», explique-t-il. Et l'enracinement local des cadres de sa formation croissante intéresse fortement Philippe de Villiers. Celui-ci a ainsi rencontré récemment le maire frontiste d'Orange, Jacques Bompard, en délicatesse avec Jean-Marie Le Pen (lire ci-dessous).

En s'opposant plus nettement à l'UMP et à Jacques Chirac, le président du MPF peut espérer séduire un plus grand nombre de militants du FN. Car, sur le fond, les nouveaux convertis au villiérisme n'ont rien renié de leurs idées et veulent même faire figurer dans le logiciel villiériste certaines notions qui n'y figurent pas encore comme «la préférence nationale», ce principe discriminatoire qui vise à réserver aux seuls Français emplois, logements et prestations sociales.

Villiers emboîte d'ailleurs si bien le pas de Le Pen qu'il est convoqué le 20 octobre devant le tribunal correctionnel de Paris pour «provocation à la haine raciale» : le 16 juillet, sur TF1, il avait annoncé une «troisième guerre mondiale» encouragée par une «islamisation progressive de la société française».

«J'ai retrouvé la possibilité au MPF d'exprimer des idées fortes, des idées de droite avec l'avantage de ne pas être diabolisé, sans me faire jeter des pierres ou traiter de fasciste», explique pourtant Pascal Munier, ancien cadre FN, puis MNR, des Bouches-du-Rhône, qui a adhéré au MPF début 2004. «Mégret nous a conduits dans une impasse, confie de son côté Jean-Dominique Roubeau, qui a suivi le même itinéraire. Je me retrouve totalement dans le programme de défense de la souveraineté nationale, de défense de la famille et dans son ouverture désormais très marquée aux questions sociales, explique-t-il pour justifier son ralliement. Philippe de Villiers peut incarner l'avenir face au libéralisme à tous crins de l'UMP.» Responsable départemental de la Gironde, François-Régis Taveau est lui aussi passé par le FN, puis le MNR : il pronostique déjà que «les cadres et l'électorat du FN rejoindront en masse le MPF au cas où Le Pen n'aurait pas les 500 signatures pour se présenter à l'élection présidentielle en 2007. Villiers a un boulevard devant lui». Une perspective qui a poussé Marie-France Stirbois à plaider pour «un rapprochement avec le MPF» en marge de l'université d'été du FN, en août.

Valeurs. En rejoignant le MPF, François-Régis Taveau, comme toutes les recrues frontistes, n'a pas eu «la sensation d'avoir négocié un virage. Villiers défend des valeurs qui correspondent le plus à ma sensibilité. C'est un homme d'avenir qui ne se traîne pas de casseroles». «Il défend les idées du FN sans l'extrémisme de Le Pen», ajoute un des membres du bureau départemental du MPF des Bouches-du-Rhône, lui-même ex-mégretiste. Bref, un lepénisme qui se voudrait présentable, mais n'est pas forcément à même de plaire à la frange la plus populaire de l'électorat d'extrême droite.

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Revue de presse:infos droites extrêmes, et racisme quotidien   Mar 13 Sep - 10:27

Source Le Parisien

Petites phrases de De Villiers lors de l'université d'été du MPF.

Il veut être "le candidat du patriotisme populaire" lors des élections de 2007.

"Une France ethnique, fragmentée, s'installe en lieu et place de la France une et indivisible.Cet apartheid à la française fait le lit de l'Islam radical. Il nous conduit tout droit à la guerre civile ethnique."

"Ce sont toujours les citoyens français qui paient : ils paient pour reloger les immigrants illégaux qui ne respectent pas la loi française, ils paient pour les familles polygames, ils paient pour les clandestins qui ont un accès gratuit à tous les soins médicaux."

"Il faudrait créer une garde nationale pour contrôler les frontières et les prêches dans certaines mosquées" (il regarde trop de films ricains avec sa Garde Nationale. Et même dans les films ricains, la Garde Nationale n'a pas ces rôles qui sont destinés plutôt à la Douane et aux RG).

"L'objectif est de lutter contre l'islamisation de la société française".

"... De l'autre, la France de la casse et de la peur, des usines qui déménagent et des voitures qui brûlent".

Les villiéristes souhaitent accueillir dans leur parti le maire d'Orange, dissident du Front National.

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Revue de presse:infos droites extrêmes, et racisme quotidien   Mar 4 Oct - 9:15

Citation :
Foot. Des incidents ont opposé samedi deux clubs de supporters du PSG.
Au Parc des Princes, 2 buts et 85 interpellations


Par Michel CHEMIN

lundi 03 octobre 2005 (Liberation - 06:00)


Samedi soir au parc des Princes, dans le cadre de la dixième journée de Ligue 1, le Paris SG a battu Nantes 2-0, confortant ainsi sa deuxième place au classement. Les deux équipes ont terminé à dix, après les expulsions du Parisien Cissé et du Nantais Leray pour deux cartons jaunes chacun. Dans les tribunes et aux alentours du stade de la Porte d'Auteuil, avant le coup d'envoi, c'est le carton rouge qui a été remis au goût du jour.

Banderole. Une bataille rangée entre groupes rivaux de supporters ­ les Boys du virage Boulogne et les Mystic Tigris, stationnés lors des matchs à l'opposé, virage Auteuil ­ a entraîné 85 interpellations, dix gardes à vue, mais aucun blessé. Pendant la rencontre, les Boys, mouvement de supporters considéré comme d'extrême droite, avaient déployé une banderole : «Mystic Tigris, soutenus par le PSG, manipulés par le CNT». C'est bien la première fois que la CNT (Confédération nationale du travail), d'origine espagnole et d'essence anarcho-syndicaliste, fait une intrusion dans le champ du foot professionnel.

A l'origine de cette «guerre civile», les accrochages qui se sont produits la semaine dernière au Mans. Les Tigris auraient agressé plusieurs Boys dans la Sarthe. Lors du retour à Paris, un Boys isolé aurait été pris à partie et gravement blessé, ce qui a nécessité son hospitalisation. D'où l'appel à la vengeance des Boys samedi soir. Le club parisien, parfaitement au fait de la tension entre les deux clans, a essayé dans un premier temps de calmer le jeu et de ramener la paix. En vain.

Du coup, les dirigeants du PSG ont, fort discrètement, prévenu la préfecture du risque réel d'explosion, et d'importants renforts de police ont été mobilisés. Le nombre de policiers déployés samedi soir est tenu secret, plan Vigipirate oblige, mais ils furent efficaces.

Avant la rencontre, pendant que quelques projectiles sont lancés sur les forces de l'ordre et les premières interpellations «à titre préventif» sont effectuées. Les Boys «filtraient» les arrivées de supporters. «C'était vraiment chaud, a raconté anonymement l'un d'eux. On m'a arrêté plusieurs fois pour me demander si j'étais un Tigris. Si j'avais dit oui, on m'aurait cassé la gueule.» Au sein du club, on veut «éviter de jeter de l'huile sur le feu. Nous avons fait tout ce qui était possible pour éviter les incidents. Nous sommes contre toute forme de violence et contre toutes les discriminations».

Enquête. Avec ce conflit entre supporters, c'est une semaine bien troublée qui s'achevait pour le PSG. Mercredi, l'instruction ouverte sur les transferts douteux du club était élargie à une enquête sur un système occulte de rémunérations complémentaires des joueurs via l'équipementier du club, Nike. Samedi matin, le quotidien l'Equipe révélait que Modeste Mbami entretenait des relations conflictuelles avec l'effectif en général et l'entraîneur Laurent Fournier en particulier. En d'autres temps, cette succession de problèmes aurait donné un coup fatal au moral des joueurs. Samedi soir, sur le terrain, il n'en fut rien. Vikash Dhorasoo avait prévenu : «L'important, c'est que nous, sur le terrain, on soit tous ensemble, qu'on soit tous unis.»

(avec AFP)

Marrant ça. On met la CNT dans tous les coups antifascistes mais je ne suis pas sûr que ses membres soient au courant de tout ce que les medias leur mettent sur le dos.

http://redforum.propagande.org/phpBB2/viewtopic.php?t=10453

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo


Dernière édition par le Mar 4 Oct - 11:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
eric



Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 03/10/2005

MessageSujet: Re: Revue de presse:infos droites extrêmes, et racisme quotidien   Mar 4 Oct - 10:36

on ne dit plus "parc des princes" mais "arenes des princes"
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Revue de presse:infos droites extrêmes, et racisme quotidien   Mar 4 Oct - 11:13

L'Equipe

Citation :
"Incidents
autour du Parc
Quatre-vingt-cinq interpellations ont eu lieu avant le match
à la suite d’affrontements entre supporters rivaux du PSG.
ALORS QUE le Parc des Princes semblait
parti pour vivre une saison pacifiée
après le long conflit entre les groupes
ultras et l’ancienne direction du PSG, la
journée d’hier a marqué la résurgence
de violentes tensions entre groupes de
supporters rivaux. Quelques minutes
avant le match, des bagarres ont éclaté
aux abords du Parc des Princes, près du
virage Auteuil, et se sont soldées par
85 interpellations.
Pendant les heures qui précédaient le
match, 100 à 150 supporters de la mouvance
indépendante, la frange la plus
dure des ultras parisiens, ont attendu
les membres des « Tigris Mystic », l’un
des principaux groupes du kop
d’Auteuil, pour en découdre avec eux.

Quelques bagarres ont donc eu lieu, lesquelles
ont été précédées de « ratonnades
», selon plusieurs témoins, ce
que le club démentait hier soir.
En raison d’un climat d’extrême pression
sur eux, certains responsables des
« Tigris » ne sont pas venus au Parc hier
et d’autres se seraient vu refuser l’accès
au stade pour éviter d’aiguiser les tensions.
Sur le fond, depuis des années, la nature
des dissensions est d’abord idéologique
entre des « indeps », proches de
l’extrême droite, et des « Tigris », où se
mélangent des jeunes de toutes origines.
Les incidents d’hier sont le fruit de tensions
ravivées, il y a huit jours, lors du
déplacement du PSG au Mans. Pendant
le match, des bagarres avaient éclaté
entre des « Tigris » et des « Boulogne
Boys », du kop du même nom. À l’origine,
un membre des « Tigris » aurait
été traité de « Négro » par un autre de
Boulogne, ce qui aurait déclenché les
incidents, sur lesquels circule une vidéo
sur Internet. Les membres de Boulogne
soupçonnent les « Tigris » d’être venus
au Mans avec des militants de la CNT,
un mouvement anarcho-syndicaliste
(extrême gauche).
Au retour à Paris, devant un parking au
pied du Parc des Princes, une quarantaine
de « Boys » attendaient les
« Tigris » pour en découdre. Au cours
de ces nouvelles échauffourées, un
membre des « Boys » a été sérieusement
blessé. Un ultra des « Tigris » a
ensuite été interpellé et condamné
cette semaine à cinq mois de prison
avec sursis.
Mais les fractions les plus radicales de
« Boulogne » ont rapidement fait
savoir qu’elles comptaient s’en prendre
aux « Tigris » le jour du match contre
Nantes. Pendant la rencontre, le kop de
Boulogne a déployé une banderole« Le
PSG protège les Tigris ». Ce n’était pas
le sentiment qui prévalait, hier, à
Auteuil, où les « Tigris » semblent
poussés vers l’isolement.
Le déplacement à Marseille, le
16 octobre, pourrait occasionner une
sorte de trêve dans un conflit qui apparaît
insoluble au sein même du club.
Pour le PSG, de nouvelles violences
pourraient avoir lieu lors du déplacementsuivant,
àAuxerre, où ont souvent
eu lieu des confrontations entre supporters
parisiens. – J. T.



_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Revue de presse:infos droites extrêmes, et racisme quotidien   Mar 4 Oct - 11:22

Communiqué officiel des Tigris

http://www.tm93.com./


_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Revue de presse:infos droites extrêmes, et racisme quotidien   Sam 15 Oct - 22:13

13 octobre
Ste Geneviève des Bois, dans le 91, lycée Albert Einstein.
Ecrit à la bombe de peinture : "Une bombe explosera aujourd'hui. Prenez vos précossiosns (sic). ceci n'est pas un canular."
Agrémenter de plusieurs croix gammées.

Résultat : lycée fermé, plainte.

Déjà, dans le week-end du 1er au 3 Octobre, les mêmes symboles avec des tags antisémites (notamment envers le proviseur) ont été tracés sur les murs du lycée.

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Askatom



Nombre de messages : 706
Age : 27
Localisation : La Butte Rouge
Date d'inscription : 04/10/2005

MessageSujet: Re: Revue de presse:infos droites extrêmes, et racisme quotidien   Dim 16 Oct - 12:58

Putain encore un truc tout près de chez moi !
SA devient vraiment flipant la !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bleedingpigs.propagande.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Revue de presse:infos droites extrêmes, et racisme quotidien   Aujourd'hui à 19:30

Revenir en haut Aller en bas
 
Revue de presse:infos droites extrêmes, et racisme quotidien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 21 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Revue de presse suite et fin
» Revue de presse
» Revue de presse
» couverture revue
» La Pluie sans parapluie - REVUE DE PRESSE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Couteaux & Fleurs :: Des Couteaux Et Des Fleurs :: Ici je discute à moi-même de tout et rien-
Sauter vers: