Forum sur la culture alternative
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Homophobie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11
AuteurMessage
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Homophobie   Lun 27 Juin - 9:24


_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Homophobie   Lun 27 Juin - 19:48

Citation :
Trois cents personnes s'embrassent sur la Grand-Place de Bruxelles contre l'homophobie

Environ trois cents personnes se sont rassemblées dimanche après-midi sur la Grand-Place de Bruxelles et se sont embrassées sur le coup de 16h00 lors d'un "kiss-in" organisé pour dénoncer l'homophobie. A Anvers, 6.000 personnes se sont mobilisées.

Un homme a été agressé en raison de son orientation sexuelle il y a quelques jours dans le centre, non loin du quartier gay de Bruxelles, dans un endroit de la capitale où vivent de nombreux jeunes musulmans dont certains affichent un comportement homophobe. Ce fait-divers a retenu l'attention des médias, ces derniers jours, et suscité des questions au parlement, le gouvernement s'engageant notamment à améliorer la politique de poursuite des comportements homophobes.

Un "kiss in" géant à Bruxelles

Dimanche, 300 personnes se sont réunies à la Grand-Place pour une mobilisation éclair. Il y avait des hommes, des femmes, des hétérosexuels, des gays, des lesbiennes, a indiqué l'organisateur de l'événement, Niel Verduyckt, qui a précisé avoir vu des participants marocains ou d'origine marocaine. L'événement visait à lancer un signal, a dit l'organisateur. "Nous en avons plus que marre de ces espèces de crimes de la haine, nous vivons ici et nous avons le droit d'aimer qui nous voulons et de pouvoir le montrer", a-t-il précisé.

6.000 à Anvers!

A Anvers, ils étaient six mille à se mobiliser. "Nous voulons dire aujourd'hui au tout petit groupe de jeunes intolérants d'origine étrangère qui passe son temps à stigmatiser les gays et lesbiennes que l'homophobie est inacceptable", a dit Sven Pichal, président de la Roze Huis (Maison rose) à Anvers et coorganisateur de l'événement. Les associations de défense des intérêts des homosexuels ont appelé les victimes à communiquer tout incident à la police et au Centre pour l'Egalité des chances.

Anvers accueille depuis jeudi le festival Antwerp Pride de la communauté homosexuelle. 60.000 personnes s'y sont rendues.

http://www.rtl.be

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Homophobie   Lun 27 Juin - 19:50


_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Homophobie   Lun 27 Juin - 19:56


_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Homophobie   Mer 6 Juil - 0:59

Citation :
Un professeur poussé vers la sortie pour être homosexuel

À Guebwiller, commune située dans le département du Haut-Rhin en Alsace, un professeur de 35 ans a été prié de quitter ses fonctions à cause de son homosexualité au début de l’année scolaire.

Neuf mois après les faits, celui-ci a décidé de témoigner et compte poursuivre son ancien employeur.

L’homosexualité dérange

« Ce qui a vraiment dérangé, c’est que je vive en couple donc que j’assume mon homosexualité » estime l’enseignant, interrogé par France 3. En le découvrant, dit-il, l’établissement privé lui a offert alors deux options : soit quitter son poste par rupture conventionnelle de contrat (rupture à l’amiable), soit « revenir plus tard une fois que je serai guéri ».

En l’occurrence, écrit Europe 1, l'école lui propose de suivre une « cure de désintoxication » durant neuf mois en Espagne et censée soigner son homosexualité. Un séjour proposé par l’établissement. Il choisira finalement la première option.

Une incohérence de « choix de vie »

Le collège Daniel (hors contrat avec l'Education nationale) dans laquel il enseignait a été fondé par des évangelistes qui revendiquent des « choix de vie » incohérents avec celui du professeur, se justifie Luc Bussière, président de l’association gestionnaire du collège.

« C’est dommage parce qu’on perd quelqu’un de qualité mais il y a une incohérence avec le projet de l’établissement clairement affiché et puis ce choix de vie. C’est un choix que l’on respecte mais qui est incohérent avec notre vision de l’établissement et l’éthique que les parents et l’association ensemble mettent en avant » a-t-il dit à France 3.

Depuis, après une période de dépression, l’enseignant a retrouvé un travail, cette fois-ci dans l’Education nationale. Il avait rendez-vous ce mardi matin à la Halde (Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l’Egalité) pour évoquer son cas.

http://www.ouest-france.fr

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Homophobie   Ven 8 Juil - 0:09


_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Homophobie   Ven 8 Juil - 0:13


_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Homophobie   Mer 13 Juil - 11:26

Citation :
ETATS-UNIS. Polémique autour de la candidate républicaine
Michelle Bachmann dérape sur l'esclavage et les thérapies anti-gay de son mari sont passées au crible.

Michelle Bachmann fait parler d'elle, pour le meilleur et pour le pire. La candidate conservatrice du Tea Party, régulièrement en tête des sondages pour l'investiture républicaine à l'élection présidentielle en 2012, a commis récemment un nouveau dérapage. Sa signature s'est retrouvée à la fin d'une promesse d'engagement d'un groupe religieux de l'Iowa, The Family Leader, qui prône l'interdiction de toute "forme de pornographie" et considère l'homosexualité comme un choix réversible. Un document, certes, conforme aux valeurs familiales traditionalistes revendiquées par Michelle Bachmann.

Esclavage

Seulement, le document intitulé "Le vœu de mariage", également signé par son concurrent Rick Santorum, postule que la situation des familles afro-américaines était meilleure au temps de l'esclavage. Citant un rapport de l'Institute for American Values de 2005, le texte esquisse la comparaison suivante : "L’esclavage a eu un impact désastreux sur les familles afro-américaines mais, hélas, un enfant né en esclavage en 1860 avait plus de chances d’être élevé par sa mère et son père dans un foyer avec deux parents qu’un bébé afro-américain né après l’élection du premier président afro-américain des États-Unis."

Cette phrase du préambule a soulevé l'ire des internautes et a depuis été retirée par The Family Leader. Ce n'est pas le premier propos controversé de Michelle Bachmann sur le thème de l'esclavage. En janvier, elle avait souligné que les rédacteurs de la Constitution américaine avaient "travaillé sans relâche pour mettre fin à l'esclavage aux Etats-Unis, alors que les dits "Founding Fathers" sont morts avant la fin de la guerre civile américaine qui a marqué la fin des pratiques esclavagistes et au contraire étaient pour la plupart des propriétaires d'esclaves.

Celle qui multiplie les bains de foule dans l'Iowa et en Caroline du Nord, où auront lieu les premiers "caucus" du parti républicain a déjà acquis la réputation de gaffeuse pour ses bourdes publiques; elle avait ainsi affirmé que les premières escarmouches de la guerre d'indépendance américaine avaient eu lieu dans le New Hampshire à la place du Massachussetts.

Son mari, un défaut ?

Son mari est également la cible des médias. Thérapeute au diplôme incertain selon le site américain Politico, Marcus Bachmann aurait touché 137.000 dollars de l'assurance santé Medicaid pour assurer le traitement de ses patients, une somme conséquente pour l'époux d'une candidate qui appelle à la restriction du budget fédéral.

Au-delà de la dimension financière, sa clinique du Minnesota a été accusée de tenter de "guérir" ses patients homosexuels. Publié dans l'hebdomadaire The Nation, Andrew Ramirez livre son témoignage alors qu'il était patient de la clinique en 2004 : " Un conseiller m'a demandé de lire la Bible pour ma thérapie, et de prier pour ne plus être gay". Une polémique qui vient renforcer la réputation homophobe de son mari qui avait dit, lors d'une émission d'une radio chrétienne Point of View l'an dernier, que les homosexuels étaient des "barbares qui devaient être éduqués". "Nous avons la responsabilité en tant que parents et figures d'autorité de décourager de tels pensées et sentiments", avait-il ajouté.

Judith Chetrit - Le Nouvel Observateur

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Homophobie   Mer 13 Juil - 11:59




_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Homophobie   Ven 22 Juil - 22:34

Citation :
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=DCUX5rDPlis

Des barbares LGBT s'en prennent à la clinique du docteur Bachmann
Le mari de Michele Bachmann, candidate à l’investiture républicaine l'an prochain, avait déclaré que les homos était des «barbares qui devaient être disciplinés». Certains ont décidé de le prendre au mot.

Il y a deux semaines, le magazine américain The Nation confirmait la rumeur: le mari de Michele Bachmann, candidate à l'investiture républicaine pour 2012, propose bien dans sa clinique des thérapies pour «soigner» les gays (lire notre article). Une activité qui fait mauvais genre, même si le couple Bachmann n'a jamais dissimulé ses positions anti-gays. Michele a déclaré qu'elle interdirait le mariage homo dans la Constitution si elle était élue, Marcus a notamment indiqué que selon lui, les gays étaient comme des «barbares» qui devaient être «disciplinés».

Barbares queers

Et justement, le prenant au mot, des dizaines de militants LGBT réunis en «horde» ont déboulé hier dans la clinique des Bachmann, dans le Minnesota, déguisés en barbares, et ont exigé de rencontrer le docteur Marcus, pour recevoir la discipline qui convient! «Il n'est pas là!» martèle la préposée à la réception. «S'il n'est pas là, nous allons vraiment devoir agir comme des barbares!» répondent les vikings queers: la horde met sa menace à exécution et jette des paillettes en scandant des slogans inspirés de Lady Gaga: «You can't pray away the gay, baby I was born this way!» (Inutile de prier pour faire disparaître l'homosexualité, je suis né comme ça!».

http://www.tetu.com/
[/quote]

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Homophobie   Lun 25 Juil - 10:49

Citation :
Premier mariage homosexuel dans l'Etat de New-York
Deux femmes, toutes deux grands-mères, sont devenues dans la nuit de samedi à dimanche le premier couple homosexuel marié devant la loi dans l'Etat de New York. Kitty Lambert, 54 ans, et Cheryle Rudd, d'un an sa cadette, qui vivent à Buffalo, avaient choisi le cadre romantique des Chutes du Niagara, haut lieu des voyages de noces, pour célébrer leur mariage. Les deux femmes, qui vivent ensemble depuis plus de dix ans, ont eu au total cinq enfants de leurs précédents mariages.
RTL

Citation :
Recrudescence de crimes homophobes à New York

États-Unis - «Nous vivons vraiment une époque horrible aux États-Unis», a déploré Steven Goldstein, membre du mouvement de défense des homosexuels Garden State Equality. Ce triste constat suit les agressions de quatre hommes depuis le début du mois à New York.

Les trois affaires sont très probablement le fait d'un gang qui se fait appeler les "Latin King Goonies". Ils sont premièrement suspectés d'avoir violemment enlevé, torturé et violé un jeune homme de 17 ans qu'ils soupçonnaient d'être homosexuel dans le Bronx. Après l'avoir ligoté et battu, le gang a ensuite attiré un homme de 30 ans, apparemment son amant. Ce dernier a été déshabillé, sodomisé avec une batte de base-ball, obligé à boire de grandes quantités d'alcool et brûlé avec des cigarettes, a rapporté le commissaire de police Raymond Kelly.

Si le maire de New York, Michael Bloomberg, s'est dit «dégoûté» gt ces agressions, l'attitude d'une certaine partie de la classe politique a certainement un effet néfaste sur la manière dont sont traités les homosexuels.

Dans le même ordre d'idée, le candidat républicain au poste de gouverneur de l'État de New York, Carl Paladino, s'est exprimé contre le mariage gay ce week-end en déclarant que «les jeunes enfants ne devraient pas être exposés à l'homosexualité, en particulier à la gay pride». «Je ne sais pas si vous y êtes déjà allés, mais ils portent ces petits slips et ils se pressent les uns contre les autres, c'est horrible! »

Agression homophobe à New-York en 2009

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Homophobie   Jeu 4 Aoû - 22:29

Citation :
Le dernier "Triangle rose" est mort
Par Anne-Julie Contenay, Europe 1


Rudolf Brazda avait été déporté par les nazis en raison de son homosexualité.

Une page de l’Histoire se tourne. Rudolf Brazda s’est éteint mercredi en Alsace, à l’âge de 98 ans. Il était le dernier survivant des "Triangles roses", persécutés par les nazis. Le crime de ces quelque 10.000 déportés : ils étaient homosexuels. Rudolf Brazda avait survécu à 32 mois passés au camp de concentration de Buchenwald, au centre de l’Allemagne.

Ceux qui l’ont côtoyé à la maison de retraite de Bantzenheim, dans le Haut-Rhin, où il est décédé, décrivent un homme secret, discret mais attachant. Né en 1913 en Saxe dans une famille tchèque, il voit son homosexualité comme une "disposition naturelle". Ce qui lui vaut des problèmes dès 1937, quand il est condamné à six mois de prison pour "débauche entre hommes". Expulsé d’Allemagne, il part ensuite en Tchécoslovaquie. Il est alors condamné une seconde fois pour le même motif, à quatorze mois de détention.

Aidé par un kapo

Une fois sa peine purgée, il est déporté. Rudolf Brazda est en effet considéré comme un récidiviste. Il arrive à Buchenwald le 8 août 1942 et n’en sort qu’à la libération du camp par les Américains en avril 1945. 32 mois durant lesquels il est témoin des sévices endurés par les détenus.

Sa survie, il la doit à "un peu plus de chance que les autres". Et à un kapo qui le cache dans la porcherie au moment des marches forcées lors de l’évacuation du camp par les SS en avril 1945, selon l’association les « Oublié-e-s » de la Mémoire . Libéré, il décide de ne pas retourner en Allemagne et s’installe en Alsace. Le drame des déportés pour homosexualité reste méconnu jusqu’aux années 80. Rudolf Brazda, lui, ne dévoile pas le motif de sa déportation.

Chevalier de la Légion d’honneur

Il ne sort du silence qu’en 2008, quand l’Allemagne, qui inaugure un monument en hommage aux Triangles roses, explique qu’il ne reste plus aucun témoin vivant du drame. Il est alors invité à Berlin, où il dépose une fleur au pied du mémorial en présence du maire de la ville. En 2010, il publie un livre relatant son expérience, Itinéraire d’un Triangle rose. Il participe également à des interventions dans les établissements scolaires.

En avril, l’ancien déporté est fait Chevalier de la Légion d’honneur . Quatre mois plus tard, il s’est éteint "paisiblement" dans son sommeil. Ses obsèques auront lieu lundi à Mulhouse. Conformément à son souhait, ses cendres seront déposées auprès de celles de son compagnon, décédé en 2003.

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Homophobie   Jeu 4 Aoû - 22:39

Citation :

«On estime entre 5.000 et 15.000 le nombre de déportés pour homosexualité»
Par Rédaction (avec agence) - Têtu

INTERVIEW. A l'occasion du décès du «triangle rose» Rudolf Brazda, un historien rappelle que des milliers d'hommes ont été déportés pour homosexualité durant la Seconde guerre mondiale.

Suite au décès de Rudolf Brazda, hier (lire notre article), l'historien Mickael Bertrand, qui a dirigé un ouvrage collectif sur le sujet publié en 2011*, rappelle que de 5.000 à 15.000 personnes ont été déportées en raison de leur homosexualité dans les camps de concentration nazis en Europe, dont une soixantaine de Français.

Combien de personnes en Europe et en France ont été déportées dans les camps de concentration en raison de leur homosexualité?

A l'échelle européenne, on accepte une estimation de 5.000 à 15.000, reconnue par le mémorial de l'Holocauste de Washington. En France, on a longtemps estimé ce chiffre à plusieurs milliers mais depuis nos recherches, il y a trois ans, on recense 63 déportés vraisemblablement pour motif d'homosexualité. Mais on n'a pas la preuve réelle qu'elles ont été arrêtées en raison de leur sexualité. On travaille au cas par cas. Il y en a vraisemblablement plus mais cela se joue à quelques dizaines. Ca ne veut pas dire qu'il n'y a pas eu de déportés homosexuels pour d'autres motifs parce qu'ils étaient juifs, résistants...etc. On n'a aucun exemple de femme homosexuelle déportée pour ce motif en France. Il y en a quelques unes en Allemagne. Le lesbiennisme était moins visible et les nazis eux-mêmes ne le considéraient pas comme une déviance, tandis que l'homosexuel masculin gâchait à leurs yeux la semence nazie pour repeupler la race aryenne.


Les archives françaises mentionnent-elles ces déportations?

Pas vraiment. Il faut se remettre dans le contexte de l'époque. Dans les années 20, 30, l'homosexualité était assez bien acceptée à Berlin et Paris, considérées comme des villes plutôt ouvertes sur cette question. Puis il y eut le coup de tonnerre de la fin des années 30. On en retrouve des traces, notamment une lettre d'un sénateur français se plaignant de ne plus savoir comment traiter les homosexuels dans le port de Toulon. La réaction du gouvernement à ce moment-là est de dire qu'on ne peut pas faire de fichage ni les persécuter. On les attaque mais autrement (pour attentat à la pudeur, raccolage sur la voie publique, relations sexuelles avec des mineurs…).

Les déportés dont l'homosexualité a été la cause de déportation ont-ils été indemnisés?

La sexualité est considérée dans le droit français comme quelque chose d'intouchable. Les historiens ont souvent accès à ces dossiers par dérogation. Plusieurs cas apparaissent. Jusqu'aux années 60 environ, l'homosexuel rentré des camps de concentration ne raconte pas et, le cas échéant, on ne l'écoute pas. Ensuite, certains ont fait des demandes d'indemnisation en sachant pertinemment que leur motif était leur homosexualité. L'administration française a refusé. Ensuite, ça a été le combat de Pierre Seel, décédé en 2005. C'est le seul déporté pour motif d'homosexualité qui se soit fait connaître et le seul connu à avoir été indemnisé à ce jour. Il a obtenu cette reconnaissance au début des années 90. Rudolf Brazda, que j'ai rencontré, était allemand.

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Homophobie   Sam 6 Aoû - 9:30

Citation :
Homophobie: «Tolérance zéro» pendant la Gay Pride

Confrontée à une hausse de l'insécurité, la capitale néerlandaise prend des mesures draconiennes contre tout acte de violence ou d’intimidation pendant sa Canal Parade, vitrine du tourisme gay et lesbien.


Tout suspect de violence ou de «comportement violent à l'encontre d'homosexuels sera placé en détention». La justice néerlandaise a décidé de hausser le ton, à 48 heures du coup d'envoi de la parade LGBT sur les canaux de la ville. Le procureur général de la capitale a diffusé un communiqué prévenant que des peines plus lourdes de 50%, voire de 100% seront requises contre les auteurs de menaces ou de violences physiques pendant les festivités. Cette mesure exceptionnelle s'accompagne d'un important déploiement de police et de gardes privés le long du défilé, rapporte Radio Netherlands.

Destination phare pour le tourisme gay et lesbien en Europe, Amsterdam a vu son étoile pâlir, ces dernières années. En cause: une hausse du sentiment d'insécurité dans les quartiers traditionnellement fréquentés par les homosexuels. Plus de 370 cas d'indimidation ou de violence à l'encontre de gays et de lesbiennes ont été signalés en 2009. Le plus souvent, les jeunes d'origine étrangères sont montrés du doigt comme étant à l'origine de ce phénomène.

http://360.ch

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Homophobie   Sam 6 Aoû - 22:58


On aime ... ou pas. Mais un rappeur gay qui s'assume, ça s'écoute au moins un peu.
http://www.lepost.fr/article/2011/08/06/2563873_monis-un-rappeur-different-entre-rap-et-homosexualite.html

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Nico37



Nombre de messages : 2247
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Homophobie   Jeu 25 Aoû - 23:51

Citation :
La petite musique homophobe de Christine Boutin sur Europe 1 Publié par Paul Denton

La présidente du Parti chrétien démocrate et candidate déclarée à l’élection présidentielle était l’invitée de l’émission de Laurent Guimier, David Abiker et Guy Birenbaum, Des cliques et des claques sur Europe 1, hier soir. Il a beaucoup été question d’économie et d’internet mais aussi d’homosexualité.

«CECI PERMET TOUT UN TAS DE COMPORTEMENT»

Interrogée par une auditrice sur son opposition à la théorie du genre (vers la 29e minute), Christine Boutin a resservi aux auditeurs son couplet réchauffé sur la différence des sexes. «La théorie du gender, déclare-t-elle, c’est une théorie qui affirme que si Laurent Guimier [l'un des journalistes de l'émission, ndlr] est jusqu’à présent un homme et moi une femme, ce n’est pas pour une raison de nature ou de biologie ou de différence entre nos corps, mais c’est une distinction culturelle et sociale. Ceci permet donc tout un tas de comportements.»

À ce moment de l’émission, aucun des trois journalistes ne prend la peine de demander à Christine Boutin à quels types de «comportements» elle fait référence. Ce qui lui permet d’enchaîner en minaudant: «Quand on regarde la liste, c’est une théorie qui vient des États-Unis, plus de 30 comportements sont possibles. Je pense qu’aucun d’entre nous ne les a expérimentés, même si nous sommes très actifs».

«COMPLÈTEMENT TARTUFFE»

Lorsque Guy Birenbaum l’interroge sur la discrétion dont Luc Chatel, le ministre de l’Éducation nationale, a fait preuve sur le sujet, la madonne des catholiques-conservateurs du web n’est pas tendre avec son ancien collègue: «Je lui ai écrit une lettre, il m’a répondu quelque chose, c’est complètement tartuffe». «Il faut parler de ce sujet car c’est très important», affirme-t-elle, au point de déclarer qu’il sera «l’un des thèmes» de sa campagne.

HISTORIENNE DE L’HOMOSEXUALITÉ

Au cours de l’émission, Christine Boutin n’hésite pas à réécrire l’Histoire: «Depuis que le monde est monde, que ce soit des régimes démocratiques, totalitaires, de tribus… toutes les organisations de société ont été fondées sur la différence sexuelle hommes-femmes, assène-t-elle doctement. Or aujourd’hui, on veut établir une société dans laquelle il n’y aurait pas de différence sexuelle».

Lorsqu’une autre intervenante lui rappelle qu’on l’accuse «souvent d’homophobie» puis lui demande, sur le ton de la blague, quel conseil elle pourrait «donner aux hétéros qui n’arrêtent pas de faire des bébés gays», l’intéressée répond sur un ton qui se veut compatissant: «Je leur conseillerais de faire comme moi, c’est de les recevoir quand ils sont devenus adultes pour passer des vacances, ce qui a été mon cas cet été». L’historienne se fait dame patronesse. Son meilleur rôle, assurément.

COMPARÉE À ALESSANDRA MUSSOLINI

Sur une note plus sérieuse, Emery Doligé, chroniqueur-web, revient sur les propos de Christine Boutin en 1998. «Les civilisations qui ont reconnu l’homosexualité ont connu la décadence», avait-elle déclaré à l’époque pour justifier sa croisade anti-pacs. Des propos qui ont franchi l’Atlantique et lui ont valu d’être comparée à Alessandra Mussolini par les associations LGBT lors de la dernière Fierté gay de Montréal, souligne le chroniqueur.

«Groupuscules!», l’interrompt Christine Boutin, pour mieux minorer les groupes LGBT. Sans paraître s’offusquer d’être comparée à Alessandra Mussolini. Petite-fille de l’ex-dictateur fasciste italien Benito Mussolini (1883-1945), Alessandra Mussolini est connue pour ses dérapages racistes et homophobes. Elle a notamment déclaré à plusieurs reprises «Il vaut mieux être fasciste que pédé!».

Emery Doligé cuisine Christine Boutin sur sa déclaration de 1998: «Les civilisations qui ont reconnu l’homosexualité ont connu la décadence, est-ce que vous l’avez dit?». L’intéressée botte en touche: «Je ne me rappelle pas quand je l’ai dit mais c’est possible que je l’ai dit». «Mais vous le pensez», insiste-t-il. «Je le pense assez, oui», répond finalement Christine Boutin. La boucle est bouclée.
Revenir en haut Aller en bas
Nico37



Nombre de messages : 2247
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Homophobie   Mer 5 Oct - 0:40

http://www.terrafemina.com/societe/labo-didee/articles/7160-serbie-la-belgrade-pride-interdite.html
http://www.fugues.com/main.cfm?l=fr&p=100_article&Article_ID=19156&rubrique_ID=75
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Homophobie   Aujourd'hui à 20:23

Revenir en haut Aller en bas
 
Homophobie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 11 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Couteaux & Fleurs :: Des Couteaux Et Des Fleurs :: Ici je discute à moi-même de tout et rien-
Sauter vers: