Forum sur la culture alternative
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 l'Amour...?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10
AuteurMessage
Moujik Looping



Nombre de messages : 2515
Date d'inscription : 26/10/2006

MessageSujet: Re: l'Amour...?   Ven 9 Fév - 16:19

personne ne t'oblige à le faire dans les toilettes d'un squat non plus.... :lol:
Revenir en haut Aller en bas
soï
Invité



MessageSujet: Re: l'Amour...?   Ven 9 Fév - 16:20

idefix a écrit:
Citation :
Visiblement, je fais beaucoup rire Idefix, qui a surement la chance de tout savoir et de pouvoir se montrer si hautain.

Mais de quoi tu parles ??

il a mal pris ta question sur sa consommation de drogue.

explique-lui que c'était juste une façon de dire qu'il planait un peu, après vous serez copains
Revenir en haut Aller en bas
idefix
Invité



MessageSujet: Re: l'Amour...?   Ven 9 Fév - 16:20

J'ai oublié de quoi on parlait, c'était pas agressif, c'est juste que la réponse à ta question me semblait très claire... désolé
Revenir en haut Aller en bas
Blup



Nombre de messages : 29
Age : 25
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 22/09/2006

MessageSujet: Re: l'Amour...?   Ven 9 Fév - 18:27

en ce moment mais comment je hais l'amour !!! grrr

"aimer, c'est vivre dans la peur d'être quitter" disait le meilleur ami à ma mère, vous en pensez quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
mezigue



Nombre de messages : 3095
Localisation : avignon
Date d'inscription : 15/03/2005

MessageSujet: Re: l'Amour...?   Ven 9 Fév - 18:33

"qui craint de souffrir souffre déjà de ce qu'il craint"
Revenir en haut Aller en bas
http://bimbokillers.free.fr/
dnf



Nombre de messages : 124
Date d'inscription : 28/01/2007

MessageSujet: Re: l'Amour...?   Ven 9 Fév - 18:47

"aimer est plus fort que d'être aimé" comme disait le poète
Revenir en haut Aller en bas
Tomasi
Invité



MessageSujet: Re: l'Amour...?   Ven 9 Fév - 18:51

je vous conseil d'aller lire ça les copains, j'ai trouvé ça très intéressant : CONTRE L' AMOUR

ou ICI pour les gens qui supportent de lire sur leur écran.

Citation :
Que ta solitude soit accueillante aux tendresses
Texte paru en 1998 dans la revue Et ta sœur

Je tends à quitter toutes relations fusionnelles ; me sentir « célibataire », tout en étant capable de tendresse, de sincérité, de douceur, de sexualités. Je tends à être plus sujette dans mes amitiés et amitiés sexuelles.

Je me rends compte que mes idées, mes constructions affectives sont en décalage avec les représentations courantes de l’Amour et de l’amitié. En particulier, cette séparation-opposition entre l’Amour et l’amitié, qui contribue à préserver le modèle dominant du couple marié-fermé.

Je constate souvent qu’il suffit d’embrasser quelqu’un-e avec la langue, ou que deux personnes aient une/des relations sexuelles ensemble pour qu’elles « sortent ensemble », créent une sorte de dépendance mutuelle, un regard plus ou moins permanent et oppresseur sur l’autre (une surveillance) et cela est valorisé socialement. Dire (ou signifier de quelconque manière) « je suis amoureuse », « je t’aime », « j’ai un copain » est assez gratifiant. La possession, la jalousie sont encouragées, l’indépendance, l’autonomie ne le sont pas.

Je me sens décalée ; je ne sors avec personne, j’ai des ami-e-s, plus ou moins estimé-e-s, qui m’apportent plus ou moins, à qui j’ai envie d’apporter plus ou moins. Parce que je les estime, et quand je suis heureuse de la relation amicale que je développe avec elles/eux, j’ai envie de leur signifier avec mes signes d’affection et de satisfactions : un massage, un bisou, un baiser, une longue embrassade, un câlin, des caresses, un sourire, dormir dans leur chaleur, ou encore avoir des relations sensuelles ou sexuelles avec elles/eux.

Il s’agit d’échanges tendres et multiples pour dire que je les apprécie, et non mettre en place une relation de couple ou des relations de couples plus ou moins ambiguës.

J’essaye d’être relativement autonome, tout en échangeant le plaisir des corps, sans possessivité, sans une mainmise oppressante sur l’autre.

Etre célibataire ne signifie pas ne toucher personne ; avoir des relations sexuelles avec quelqu’un-e ne signifie pas dépendance et amour fusionnel.

Au jour d’aujourd’hui, j’embrasse parfois certain-e-s de mes ami-e-s et ma maman sur la bouche, un tel, une telle ont parfois des relations sensuelles et sexuelles avec moi, je dors parfois dans la chaleur de certain-e-s autres, je serre très fort et sensuellement dans mes bras d’autres encore, il m’est arrivé de faire l’amour avec une amie et d’embrasser son ami dans le même temps, et demain je ne sais, peut-être seule...

Je désire beaucoup de mes ami-e-s, avec ceux et celles qui partagent ces idées nous nous laissons beaucoup de liberté - de possibilités - et nous savons qu’il y a cette tendresse.

En dissociant sexualités et propriété exclusive, je veux rompre avec les relations de mépris, de violences physiques, d’autorité, et aussi avec l’habitude de raisonner en fonction de l’autre.

L’Amour dans le patriarcat profite à l’oppression des femmes (cf. le résumé de l’idée moderne d’amour). L’amitié me semble un peu plus rationnelle et objective que les relations dites « amoureuses ». C’est pour cela que je pense que ces réflexions s’inscrivent dans une démarche politique, féministe de ma part. Et même si on peut me reprocher ce choix, même s’il est difficile de construire des relations positives hors des normes aliénantes de l’Amour, même si l’incompréhension de quelques proches me fait douleur, je bâtis ma force et ma joie, libérée de l’attente folle et bourelle de le/la prince-sse charmant-e.

la suite dans la brochure...


Dernière édition par le Ven 9 Fév - 18:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
mezigue



Nombre de messages : 3095
Localisation : avignon
Date d'inscription : 15/03/2005

MessageSujet: Re: l'Amour...?   Ven 9 Fév - 18:54

reponse à dnf
oui, mais si "l'attente est douce, elle s'aigrit comme le lait". Et comme "l'amour qui nait subitement est le plus long à guerrir", être aimé sans retour n'a de fort que la douleur.


Dernière édition par le Ven 9 Fév - 19:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://bimbokillers.free.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: l'Amour...?   Ven 9 Fév - 18:56

être libertin c'est bien =)

J'aime s'qu'elle à écris la madame.
Revenir en haut Aller en bas
dnf



Nombre de messages : 124
Date d'inscription : 28/01/2007

MessageSujet: Re: l'Amour...?   Ven 9 Fév - 19:06

ah j'en sais rien moi attends, je faisais que citer daniel balavoine
Revenir en haut Aller en bas
mezigue



Nombre de messages : 3095
Localisation : avignon
Date d'inscription : 15/03/2005

MessageSujet: Re: l'Amour...?   Ven 9 Fév - 19:10

Le bien, le mal, l'amour c'est comme ci, c'est comme ça, blablabli, blablabla...

L'individu anihilé par les fausses vérités aime comme il aime, et son passé, son présent et son avenir sont autant de piece qui le composent, le font évoluer et composent son tempérement amoureux, quel qu'il soit, subi ou non.
La vérité est seulement ce que l'on croit vrai.
Le sentiment est ce que l'on subit, même s'il n'est pas figé.

Allez,
"L'amour, dans l'état social,n'a peut être de raisonable que sa folie".
Revenir en haut Aller en bas
http://bimbokillers.free.fr/
mezigue



Nombre de messages : 3095
Localisation : avignon
Date d'inscription : 15/03/2005

MessageSujet: Re: l'Amour...?   Ven 9 Fév - 19:11

dnf a écrit:
ah j'en sais rien moi attends, je faisais que citer daniel balavoine

Bah, il est pas moins bien que Montaigne, ce garçon là...
Revenir en haut Aller en bas
http://bimbokillers.free.fr/
Just one point



Nombre de messages : 4
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 16/08/2006

MessageSujet: Re: l'Amour...?   Sam 10 Fév - 1:18

idefix a écrit:
J'ai oublié de quoi on parlait, c'était pas agressif, c'est juste que la réponse à ta question me semblait très claire... désolé
Et bien tu m'excuseras, M. le Hautain Gentil, mais la réponse fournie ne m'a pas semblée claire du tout, et elle ne l'est toujours pas. Ce n'est pas pour autant que je me suis emballé sur la personne qui a répondu à ma question, je me garde bien d'interpeller les gens comme tu le fais.

Flurpy a écrit:
ah nan c'est du vrai... qu'est-ce t'y as cru ?
"qu'est-ce que t'y as cru", c'est clair pour vous, ça ? Moi non, désolé.
Ca exprime même plutôt le contraire, dans le sens "pourquoi tu y as cru ?".
Et pourtant je ne m'amuse pas à critiquer la personne sur sa façon peu coutumière de s'exprimer.

Au fait, l'humour, ça avait déja été inventé en 1915, et les brochures grivoises aussi depuis longtemps, donc rien n'interdisait que ce document puisse être une note d'humour de l'époque, comme certains éléments pouvaient le laisser penser.

Voilà, Seigneur Idefix, excusez-moi d'avoir troublé votre quiétude, je n'ai pas votre intelligence (ni votre mépris, c'est le bon coté).

Bien le bonsoir tout le monde, désolé du dérangement. Je retourne m'écouter Aus-Rotten.
Revenir en haut Aller en bas
soï
Invité



MessageSujet: Re: l'Amour...?   Sam 10 Fév - 1:25

Just one point a écrit:

Flurpy a écrit:
ah nan c'est du vrai... qu'est-ce t'y as cru ?
"qu'est-ce que t'y as cru", c'est clair pour vous, ça ? Moi non, désolé.
Ca exprime même plutôt le contraire, dans le sens "pourquoi tu y as cru ?".
Et pourtant je ne m'amuse pas à critiquer la personne sur sa façon peu coutumière de s'exprimer.
le "y" est une caractéristique d'un certain jargon qui s'étend de la bourgogne à lyon (et peut-être plus loin, qui sait ?), et qui s'imisce dans n'importe quelle phrase, surtout dans celle où tu t'y attends le moins. quitte à transformer du même coup le sens de la phrase.

si je ne m'abuse, les propos de la flurpette signifiaient " qu'est-ce que tu as cru ?" ou encore "qu'as tu cru?" ce qui revient strictement au même étant donné l'existence de trois façons différentes d'interroger en français au discours direct.

là-dessus, bonsoir


et idefix il est gentil en vrai, alors faites la paix les amis
l'anarchie c'est l'amour
Revenir en haut Aller en bas
l' antillais



Nombre de messages : 1629
Date d'inscription : 29/10/2006

MessageSujet: Re: l'Amour...?   Sam 10 Fév - 1:29

ca me fait plutôt penser à un expression que j'avais l'habitude d'entendre à marseille, d'ailleurs , dans "eh connard!" keny arkana la prononce, pour exemple
Revenir en haut Aller en bas
soï
Invité



MessageSujet: Re: l'Amour...?   Sam 10 Fév - 1:32

t'as p'têtre raison mon grand,

moi c'est l'expérience lyonnaiso-dijono-chalonaise qui me fait dire ça.

peut-être que c'est ce même phénomène qui s'est avancé jusqu'à marseille ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l'Amour...?   Aujourd'hui à 21:28

Revenir en haut Aller en bas
 
l'Amour...?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 10 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10
 Sujets similaires
-
» [fanfiction] L'amour sur msn
» Les plus beaux duos d'amour
» vend enveloppe promo je te rends ton amour
» [ OS ] Pour l'amour d'une fille.
» Juste une envie ... Quel est votre tue l'amour?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Couteaux & Fleurs :: Des Couteaux Et Des Fleurs :: Ici je discute à moi-même de tout et rien-
Sauter vers: