Forum sur la culture alternative
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Dans la presse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Dans la presse   Ven 15 Avr - 2:47

Citation :
Perben contre le p'tit pèt' des peuples

Selon une circulaire de la Chancellerie, tout usager de drogue passera devant la justice • Qui devra néanmoins apporter des réponses graduées • Ouf ! •

Ne plus rien laisser passer. Même pas un p'tit joint de temps en temps ? Même pas. C'est l'esprit d'une circulaire envoyée à tous les procureurs par la Chancellerie. Dans ce texte de 18 pages, datée du 8 avril, le ministère de la Justice estime que les décisions de classement simples «conduisent l'usager, mais également l'opinion publique, à banaliser» la consommation de drogue. Elle préconise donc une réponse «systématique» aux usagers de drogue interpelés.

Cette réponse devrait néanmoins être graduée. Pour les «usagers majeurs et sans antécédents judiciaires» arrêtés en possession de «très faibles quantités de stupéfiants», la circulaire réclame un classement assorti d'un «rappel à la loi», délivré oralement par un représentant du procureur. Pour les usagers «qui ont dépassé la simple expérimentation», le texte demande un classement assorti d'une «orientation vers une structure sanitaire ou sociale». «L'injonction thérapeutique», lourde obligation de soins, s'adresse elle aux usagers de «drogues dures» ou «polytoxicomanes».

Reste que le juge risque de ne pas y voir beaucoup plus clair pour déterminer l'attitude à adopter. Car entre ces trois niveaux d'usagers, la circulaire ne dresse aucun tableau désignant, pour chaque type de drogue, ce qui distingue un usager «ayant dépassé l'expérimentation» d'un usager «polytoxicomane», ni n'explicite ce qu'elle entend par «très faibles quantités de stupéfiants». En revanche, elle insiste sur le fait que «les poursuites pénales devant le tribunal correctionnel doivent rester exceptionnelles» et seront réservées au «récidivistes» ou «aux usagers qui refusent de se soumettre aux mesures alternatives».

Une nouveauté devrait par ailleurs énerver les consommateurs de cannabis: le texte recommande «une politique pénale volontariste» contre «la provocation à l'usage des stupéfiants». Cette disposition vise notamment «les boutiques de chanvre dans lesquelles sont mises en vente des graines de cannabis», les «vêtements et bijoux arborant une feuille de cannabis», la diffusion d'ouvrages «vantant les mérites des produits stupéfiants».

http://www.liberation.fr/page.php?Article=289600

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Newo

avatar

Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: Dans la presse   Ven 15 Avr - 2:49

Citation :
Polémique après les incidents du 8 mars


Les incidents qui ont émaillé la manifestation lycéenne du 8 mars dernier à Paris prennent un tour politique. Les parlementaires socialistes viennent en effet de demander l'ouverture d'une commission d'enquête parlementaire sur l'éventuelle passivité de la police face au déferlement de centaines de casseurs. «Y a-t-il eu des défaillances dans l'organisation du dispositif de sécurité publique, tant en amont (renseignements et prévention des violences) qu'au moment de la manifestation – protection des manifestants ?», s'interroge l'adjoint au maire de Paris chargé de la sécurité, le député PS Christophe Caresche.


Au moment des faits, les forces de l'ordre ont rappelé que des groupes à risques avaient été repérés dans plusieurs trains de banlieue convergeant vers la capitale, mais que les «interpellations ne pouvaient se faire sans raison, sans un passage à l'acte». La police avait souligné qu'il lui était impossible d'intervenir au sein même du cortège, où s'étaient fondus les casseurs, sans provoquer un mouvement de panique générale. Enfin, le service d'ordre des organisateurs était en nombre insuffisant et n'aurait pas écouté les conseils prodigués par la direction de l'ordre public. Entre 800 et 1 000 casseurs s'étaient mêlés aux manifestants pour jouer du poing et voler téléphones portables, appareils photos, portefeuilles, etc. Quarante et un d'entre eux avaient été interpellés en flagrant délit. Les leçons du 8 mars ont été retenues la semaine suivante avec 550 «gros bras» appelés en renfort par les syndicats pour expulser du cortège les perturbateurs. La police, avait ainsi pu arrêter 83 suspects.

http://www.lefigaro.fr/france/20050414.FIG0044.html

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
 
Dans la presse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Johnny dans la presse
» La Presse en Parle ...
» Dylan dans la presse
» Articles divers dans la presse papier
» Met saison 2010-2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Couteaux & Fleurs :: Des Couteaux Et Des Fleurs :: Ici je discute à moi-même de tout et rien-
Sauter vers: