Forum sur la culture alternative
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Catastrophe écolo et humaine passée inaperçue...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zabos



Nombre de messages : 7159
Localisation : Entre deux guerres
Date d'inscription : 21/02/2005

MessageSujet: Catastrophe écolo et humaine passée inaperçue...   Ven 22 Sep - 19:16

Dans le journal macédonien Bechuk.

Citation :
La ville de Bitola est menacée par une catastrophe écologique. Proche de la centrale thermique « REK-Bitola », la décharge municipale de Meglenci brûle depuis trois mois. Certains jours, le vent porte la fumée et la puanteur des déchets enflammés jusqu’à la ville de Bitola. Les employés de REK et de FOOD Bitola sont les plus frappés. Ils se plaignent que leur santé est gravement menacée et s’inquiètent pour la santé des mineurs.

« La fumée et la puanteur sont quotidiennes pour les employés, mais la situation devient vraiment dangereuse. Il est prouvé que la combustion des matières organiques à de basses températures est dangereuse car les substances toxiques provoquent le cancer. Ceci n’est permis nulle part dans le monde », explique Mirce Nedelkovski, conseiller à la municipalité de Bitola et directeur de FOOD, une installation industrielle située à 100 mètres de la décharge de Meglenci.

Le village de Meglenci est depuis longtemps déserté. Or, les habitants des agglomérations voisines de la Pelagonija [l’une des plus importantes régions céréalières de Macédoine] sont mis en danger.

Les habitants de Novaci et Logovardi sont les plus frappés par ce problème de pollution. Ces deux villages sont traversés chaque jours par les camions de JP Komunalec, la société de traitement des déchets, pour transporter entre 80 et 100 tonnes d’ordures. Le maire de la municipalité de Novaci, Lazar Kotevski, pense que la solution au problème repose dans le déplacement de la décharge hors du champ le plus fertile la Pelagonija.

« La décharge est une plaie pour nous, les citoyens, et il faut remédier au problème le plus vite possible. Les responsables doivent y penser. Peut-être l’excavation faite par [la mine de la centrale de] REK-Bitola est-elle l’endroit le plus convenable pour le ramassage des ordures », affirme Kotevski.

Immobilisme politique et technique
Le dirigeant de JP Komunalec-Bitola, Jovko Krstevski, responsable de la décharge, explique que les ordures s’enflamment d’elles-mêmes, ce qui rend difficile la maîtrise du feu. Les employés de Meglenci, admettent, que ce problème ne peut être résolu faute d’équipement technique adéquat.

« Nous essayons d’étouffer le feu en le recouvrant de terre, mais nous ne pouvons jamais le maîtriser. Le bulldozer est depuis longtemps en panne et les mécaniciens attendent de nouvelles pièces pour le réparer. Nous voulons construire un nouveau bulldozer avec les pièces de deux véhicules en panne », raconte Jovan Pavlovski, ouvrier de JP Komunalec.

Vladimir Taleski, le Maire de Bitola, a promis aux conseillers d’analyser ce dossier. Il y a trois ans les maires des municipalités du sud-ouest de la Macédoine ont mis au point un projet de décharge régionale. Cette décharge devait être placée aux alentours du village de Topolcani. Tout a été freiné lorsque l’on a déterminé que cette localité ne convenait pas à l’installation d’un site de décharge.
Revenir en haut Aller en bas
http://dimanche-lorraine.blogspot.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Catastrophe écolo et humaine passée inaperçue...   Sam 23 Sep - 18:14

La combustion des dechets a basse température est dangereuse car la chaleur n'est pas suffisante pour détruire toutes les dioxines. PLus la chaleur est faible, plus il s'en créé et ne peuvent etre détruit.
Les dioxines sont la cause, on suppose, de beacoup de cas de cancer et de malformation à la naissance,et même dans certains cas la mort directe par intoxication.
La dioxine, c'est aussi l'agent orange utilisé par les US pendant la guerre du Viet Nam.
La dioxine, c'est pas cool.
Revenir en haut Aller en bas
nikros



Nombre de messages : 1975
Localisation : Dans mon trou (d'bite)
Date d'inscription : 20/09/2005

MessageSujet: Re: Catastrophe écolo et humaine passée inaperçue...   Sam 23 Sep - 18:22

Ya un incinerateur vers chez moi qui recrache tout plein de dioxine, j'crois que c'est l'une des plus grosse source de dioxine en France.
Youpi, vivement dans 30 ans quand j'aurais un cancer de la thyroide !
Revenir en haut Aller en bas
http://troudbitindustry.propagande.org/
Zabos



Nombre de messages : 7159
Localisation : Entre deux guerres
Date d'inscription : 21/02/2005

MessageSujet: Re: Catastrophe écolo et humaine passée inaperçue...   Dim 19 Nov - 2:34

Et une nouvelle couche en Serbie...

Paru le 16 novembre sur le site de la radio serbe Radio B92.

Citation :
Une nouvelle alerte rouge à la pollution a été déclenchée dans la nuit de mardi à mercredi à Pancevo, en Voïvodine, à 30 kilomètres de Belgrade. Les taux de concentration de benzène et de souffre dans l’air ont explosé toutes les normes tolérées. Principale accusée : la raffinerie Petrohemija, contre laquelle une plainte a été déposée. Le Président Tadic veut des sanctions.

Les appareils du système d’observation ont enregistré une concentration de benzène de 100 microgrammes par mètre cube et de 10 microgrammes de soufre. A 23h30, les sirènes ont été enclenchées à cause d’une très forte pollution de l’air. A une heure du matin, la concentration de benzène est tombée de 118 à 67 microgrammes.

La quantité permise de benzène est de 10 microgrammes.

Sur la proposition du maire Srdjan Mikovic, le Conseil municipal s’est réuni en séance extraordinaire, et a pris la décision d’enclencher les sirènes d’alarme. Cette décision a été communiquée par les médias aux citoyens tout en leur conseillant ne pas sortir de chez eux, car la concentration de benzène dans la soirée atteignait 118 microgrammes par mètre cube.

Srdjan Mikovic a déclaré à B92 que la situation était quelque peu meilleure mercredi matin, car le taux de benzène mesuré dans deux endroits était respectivement de 18 et 11. « Le benzène n’a pas une odeur particulièrement irritante, mais c’est une substance cancérigène classée dans le premier groupe des matières cancérigènes. Nous sommes quotidiennement confrontés à la pollution mais, hier soir, les concentrations étaient si élevées que, conformément à l’aricle 7 des Règlements sur la pollution, et après avoir consulté le Conseil, j’ai pris la décision d’enclencher les sirènes ».

« Certaines mesures ont été prises pour empêcher de telles situations, mais elles ne sont pas suffisantes. Grâce à des donations, nous avons installé un système d’observation et de suivi de la pollution de l’air dans les endroits habités. Les producteurs sont tenus par la loi de contrôler constamment le taux de pollution afin que les organes d’État et les citoyens soient informés. Les organes d’inspection devraient avoir plusieurs appareils pour détecter les endroits pollués. Pour toute la Serbie, il n’y a qu’un seul système mobile de ce genre qui se trouve actuellement à Leskovac, ce qui est honteux », déclare Srdjan Mikovic. Il ajoute que depuis mardi soir, quelques installations ont interrompu leur travail et que cela a déjà donné des résultats. L’inspectrice républicaine pour la protection de l’environnement Jelena Stankovic a rendu visite mardi soir aux éventuels pollueurs et, à son avis, ce serait l’industrie Petrohemija qui aurait contribué directement à la pollution. Mais on saura probablement si d’autres usines sont également responsables.

La forte concentration de soufre dans l’air, qui a atteint 225 microgrammes, a provoqué des émanations très désagréables et la dispersion de substances poudreuses dans toute la ville.

Le Conseil municipal est en séance permanente.

Le directeur de la Raffinerie Nikola Garic a confirmé que depuis mardi soir à 22 heures, le travail a été considérablement réduit dans toutes les installations susceptibles d’émettre du benzène.

Grâce aux conditions météorologiques favorables, aucune pollution n’a été enregistrée à Belgrade.

Tadic : Les pollueurs doivent cesser le travail

Le Président de Serbie Boris Tadic a assisté mardi soir à Pancevo à la réunion du Conseil municipal, à laquelle participaient également les dirigeants de la Raffinerie de pétrole Petrohemija, et il a exigé que toutes les usines potentiellement pollueuses cessent d’urgence toute activité. Boris Tadic a demandé à l’inspectrice de l’environnement Jelena Stankovic de vérifier de nouveau la situation, et de lui présenter ses résultats, ainsi qu’au premier ministre Vojislav Kostunica, au président du Conseil exécutif de Voïvodine Bojan Pajtic et au maire de Pancevo Srdjan Mikovic.

Boris Tadic a insisté pour que des fonds soient assurés pour l’acquisition d’un système mobile de contrôle de la pollution pour toutes les villes où elle se manifeste. Il a exigé que toutes les fois où une situation semblable survenait, les usines réagissent instantanément en réduisant leurs activités et la production des substances polluantes, tout en se gardant de montrer de l’arrogance envers les citoyens et les médias.

Plainte contre Petrohemija

La Direction pour la protection de l’environnement près du ministère des Sciences et de l’Environnement a annoncé que l’inspecteur en charge avait effectué un contrôle spécial dans l’usine Petrohemija de Pancevo suite à la forte concentration de benzène mesurée.

« Il a été constaté que Petrohemija n’avait pas procédé conformément à la décision délivrée le 1er novembre par la Direction pour la protection de l’environnement, qui avait donné l’ordre à Petrohemija de réajuster le pompage des eaux usées provenant de l’usine Etilen suite aux mauvaises conditions météorologiques.

La Direction pour la protection de l’environnement demandera l’aide du ministère de l’Intérieur afin d’identifier tous ceux qui, par négligence ou consciemment, sont responsables des concentrations accrues de benzène dans l’air.

L’inspection pour la protection de l’environnement a ordonné l’interruption du système de pompage des eaux usées jusqu’à nouvel ordre, et elle déposera une plainte contre les responsables de Petrohemija.

Le représentant de la direction de Petrohemija a cependant affirmé que l’usine n’était pas responsable de la nouvelle pollution à Pancevo.

Et une dernière sympathique pour la route:

Citation :
Une nappe de pétrole, qui s’étend sur 140 km de long et 150 mètres de large, descend le long du Danube. En cause : une avarie sur le site serbe de Prahova. La compagnie Nafta Industrija de Serbie (NIS) doit prendre des mesures immédiates afin d’empêcher la pollution du fleuve et de procéder à l’assainissement. Mais la Roumanie est furieuse contre la Serbie, qui ne l’a pas informée à temps de la pollution.

Bonne nuit les Terriens!
Revenir en haut Aller en bas
http://dimanche-lorraine.blogspot.com/
Gonzo



Nombre de messages : 2384
Age : 35
Localisation : Santa Belgica
Date d'inscription : 21/02/2005

MessageSujet: Re: Catastrophe écolo et humaine passée inaperçue...   Dim 19 Nov - 3:08

CCC [Force Rose] a écrit:
La dioxine, c'est aussi l'agent orange utilisé par les US pendant la guerre du Viet Nam.
La dioxine, c'est pas cool.

A ce propos, l'agent orange a été créé par Monsanto, firme qui bien sur existe toujours et qui est en passe de devenir le plus gros fournisseur de semances, avec plein de bonus dedans, genre les semances terminator, qui ne peuvent être utilisées qu'une fois et qui donc rend les pays les moins favorisés encore plus dépendants, et font pression un peu partout pour s'imposer encore plus. Pour vous faire une petite idée du sujet, plus que grave et inquiétant

http://www.stop-monsanto.qsdf.org/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Catastrophe écolo et humaine passée inaperçue...   Aujourd'hui à 22:47

Revenir en haut Aller en bas
 
Catastrophe écolo et humaine passée inaperçue...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Opera National de Paris : Répertoires & Saisons passées
» [Fic] Un triste passée, un heureux présent...
» Les joies du passé simple.
» help!- Il est passé par ici!.. il repassera par là?? ....
» Suicide de l'ex-femme de Bertrand Cantat: que s'est-il passé?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Couteaux & Fleurs :: Des Couteaux Et Des Fleurs :: Ici je discute à moi-même de tout et rien-
Sauter vers: