Forum sur la culture alternative
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 le foot pour les détracteurs...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ubifaciunt

avatar

Nombre de messages : 1743
Age : 38
Localisation : nanterre (pas mes rêves !)
Date d'inscription : 10/05/2006

MessageSujet: le foot pour les détracteurs...   Jeu 29 Juin - 13:04

Passkeuh le foot c'est vraiment grand, des fois...
une histoire vraie à ma sauce :









BABIJ JAR (à Julien et Hélène)




Je tiens cette histoire de mon grand-père, bien que je ne l’ai jamais rencontré. La légende familiale fait de lui un héros, une sorte de patriarche et, comme dans toutes les légendes, il y a sans doute là une part de vérité. La légende m’accompagne donc et il me semble sentir son souffle chargé de tabac brun, sa voix forte et rocailleuse, j’entends ses yeux doux me raconter cette merveilleuse histoire de tristesse et d’effroi, cette histoire apprise voici quelques années dans un bar ou une bibliothèque, seuls lieux publics que je fréquente avec plaisir. C’est là mon seul héritage, qu’importe au fond la manière dont j’ai embelli l’aïeul et les événements qui vont suivre, je sais ma vérité, elle tient dans ces quelques lignes.

Ukraine, 1942, le pays est à feu et à sang, ravagé par les purges staliniennes, la guerre, la famine, et les grandes manœuvres allemandes (on dirait du Alain Decaux tellement c’est mal écrit…). Après une farouche résistance, Kiev est occupée. C’est pas comme Paris en 4o, Kiev a au moins essayer de résister avec ses hommes, ses femmes et ses enfants, aussi, sans doute. Cent mille Allemands sur le front de l’Est, j’ignore combien de volontaires italiens,finnois ou français, je préfère ignorer le nombre de nazis. Tout nazis qu’ils sont - ô Barbara, quelle connerie la guerre – ces braves gens, à leurs moments perdus, jouent au foot. Comme les soldats de Tamerlan jouant au foot avec les crânes de leurs victimes, les Allemands jouent au foot avec des ballons, des vessies de porc, et sûrement parfois jouent-ils avec le cadavre de cette femme violée puis abattue, et peut-être aussi, parfois, certains soirs d’ivresse ou de victoire, jouent-ils avec le cadavre de cet enfant arraché à sa mère froidement abattue, puis violée, pour changer.

Toujours est-il que parmi ces cent mille hommes, il en est onze jouant au foot qui, pour punir l’affront de la résistance ukrainienne, décidèrent de ce match contre le Dynamo, équipe qui était déjà la plus prestigieuse de toute l’URSS, de Vladivostok à Leningrad. Les Allemands placardèrent donc dans Kiev qu’un match aurait lieu deux jours plus tard dans le plus grand stade de la ville qui était alors le Zenith, et que l’entrée serait gratuite. Ils n’écrivirent pas sur l’affiche les tribunes surveillées par les chiens, les mitrailleuses et les Waffen SS. Ils n’oublièrent en revanche pas d’écrire l’enjeu du match : la défaite ou la mort, une victoire contre les troupes du glorieux Reich et c’était la fusillade sous les yeux du peuple, au milieu du stade.

Le match commence. Le stade est comble. Les Ukrainiens sont venus en nombre, ils savent. Les Allemands ouvrent la marque. Les Ukrainiens égalisent peu avant la mi-temps. La foule rugit. Le match reprend, le stade encourage son équipe. De plus en plus euphoriques, les joueurs du Dynamo se ruent sur les buts adverses. Plus qu’une poignée de secondes à jouer, faute allemande dans la surface, l‘arbitre n’a d’autre choix que de siffler le penalty. Tous se regardent ; d’un pas déterminé, le capitaine ukrainien s’avance, prend le ballon, le pose à onze mètres du gardien adverse. Je ne sais à quoi il pense à cet instant précis, peut-être à sa femme violée puis abattue sous ses yeux, peut-être à son fils, je ne sais à quoi pensent ses coéquipiers, je ne sais à quoi pense le stade, je sais juste que les nazis ne pensent pas puisqu’ils n’ont jamais pensé, je sais juste que cet homme dont j’ignore le nom tire ce penalty hors de portée du gardien allemand, je sais juste qu’il doit avoir le regard haut et droit quand il retourne auprès de ses coéquipiers, que l’arbitre siffla aussitôt la fin du match, que les mitrailleuse descendirent aussitôt sur la pelouse pour accomplir leur promesse ; je sais juste qu’un monument est élevé à la mémoire de ces hommes en face du stade de Kiev.

Je sais aussi que je ferai un jour un livre de cette histoire merveilleuse, je sais que je continuerai à raconter cette histoire jusqu’à ma mort, à mes amis, à mes épouses, à quiconque, à mes petits enfants qui ne me connaîtront jamais sinon par cette histoire de tristesse et d’espoir, cette histoire qu’ils auront apprise dans les livres ou les yeux d’un grand-père qui voulait à jamais chérir le souvenir de ces hommes.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.article11.info
Merdzkoï Zonzon

avatar

Nombre de messages : 383
Date d'inscription : 11/06/2006

MessageSujet: Re: le foot pour les détracteurs...   Jeu 29 Juin - 13:18

... je reste ahuri ...

apres avoir vu la video sur l'alcool au volant de newo, et ton histoire, j'ai envie de vomir .

en tout cas, bravo pour ton histoire !
Revenir en haut Aller en bas
mezigue

avatar

Nombre de messages : 3095
Localisation : avignon
Date d'inscription : 15/03/2005

MessageSujet: Re: le foot pour les détracteurs...   Jeu 29 Juin - 17:29

ouep
Revenir en haut Aller en bas
http://bimbokillers.free.fr/
raph



Nombre de messages : 130
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: le foot pour les détracteurs...   Jeu 29 Juin - 19:02

mouais sauf qu'après vérification, ça a pas du tout l'air d'être la vraie version.

Voilà ce que j'ai trouvé :
http://livres.lexpress.fr/dossiers.asp/idC=11583/idTC=30/idR=4/idG=8
http://www.bigsoccer.com/forum/showthread.php?t=360624

enfin c'est tout aussi courageux de la part de l'équipe de Kiev, et la finalité pas si différente.
Mais bon, ça fait moins "martyrs", je préfère!
Revenir en haut Aller en bas
ubifaciunt

avatar

Nombre de messages : 1743
Age : 38
Localisation : nanterre (pas mes rêves !)
Date d'inscription : 10/05/2006

MessageSujet: Re: le foot pour les détracteurs...   Jeu 29 Juin - 20:16

raph a écrit:
mouais sauf qu'après vérification, ça a pas du tout l'air d'être la vraie version.

Voilà ce que j'ai trouvé :
http://livres.lexpress.fr/dossiers.asp/idC=11583/idTC=30/idR=4/idG=8
http://www.bigsoccer.com/forum/showthread.php?t=360624

enfin c'est tout aussi courageux de la part de l'équipe de Kiev, et la finalité pas si différente.
Mais bon, ça fait moins "martyrs", je préfère!

yep yep, mon grand-père me la disait vraiment comme raconté plus haut, maintenant, la mémoire embellit et garde bien ce qu'elle veut, j'ai eu un peu les boules aussi après vérif historique, n'empêche que le fond est là comme tu dis, quant au reste, c'est de l'histoire et des histoires...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.article11.info
Zabos

avatar

Nombre de messages : 7159
Localisation : Entre deux guerres
Date d'inscription : 21/02/2005

MessageSujet: Re: le foot pour les détracteurs...   Jeu 29 Juin - 20:47

Bien intéressant tout ça!
Revenir en haut Aller en bas
http://dimanche-lorraine.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le foot pour les détracteurs...   

Revenir en haut Aller en bas
 
le foot pour les détracteurs...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recherche grille d'accord pour open tunning
» Météo pour Rust
» caisse pour guitare type parlor /oahu et 0 size 00 et 000
» Un site interressant notement pour les conseils de lutherie.
» [Recherche] Comment gagner des tickets pour les meet and greet ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Couteaux & Fleurs :: Des Couteaux Et Des Fleurs :: Ici je discute à moi-même de tout et rien-
Sauter vers: