Forum sur la culture alternative
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 parcours musical

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: parcours musical   Lun 12 Déc - 23:56

salut les loulous quel a été votre parcours d'auditeur de musique?en clair qu'avez vous écouté avant d'écouter ce que vous écoutais,qui précéde ce que vous écouterais plus tard...c'est clair? grrr_zonzon
Revenir en haut Aller en bas
noizemaker



Nombre de messages : 474
Localisation : lyon-brotteaux-weill- vers la part dieux quoi ...
Date d'inscription : 25/06/2005

MessageSujet: Re: parcours musical   Mar 13 Déc - 2:12

ben , qd j'etait petit , je subissait la musique des grand , donc de mes parent vu que je suis l'aine ...
donc sa passait de vyniles , j'ai 2 - 3 -4 -5 ans et je chante , anne sylvestre , et autre trucs , les 78 tours de ma grand mere , la musique classiques , des gd compositeur , et patati patata
enfin bon je ne me preocuppait pas de la zic encore a cet age la , apres j'ai decouvert la radio ( cherie fm en boucle , je m'enregistrait des tape et des tapes , sans faire gaffe a la zik qui passait et qui sois dit passant m'interressait peu )
et puis en cm2 - 6 eme , je me suis decide a m'interresser a la zik ( bah oui un peu tard mais bon )
donc toujour via la radio , nrj ( j'ai lache cherie fm ) , skyrock ( qui etait pas trop rap a cette periode selon mes souvenirs ) , ... , je decouvrit que je preferait des groupe rock , avec beaucoup de guitarre genre noir desir , cyndy lauper , telephone , nirvana et autre truc comme cha , et aussi de la techno ( skyrock avait une emmission ou ils passait un classement de machin techno a l'epoque qui a ete supprimee )
vers la fin de 5 eme - 4 eme je commençait en avoir marre de ces truc que je trouvait trop mou et pas assez energique
et en revenant de course un samedi , je vis sur une gouttiere , un stiker d'une radio locale de saumure en brionnais ( en saone et loire ) radio cactus , et retournant chez moi , je la mis en marche apres diner et tomba sur l'emission " electrochoc " qui passait au debut du punk - hard rock - metal - et un peu de death , et qui vira black death grind ...
apres je grandis avec et puis je demenagea a lyon , et decouvrit d'autre truc , notaments grace a des connaissance que je me suis fait a des concert divers ( organ grinder , visceral strangulation , rectal foreign bodies , au blue banana ,par exemple ) ...
voila :)
note : grace au web , j'ai decouvert aussi le noize (via un mp3 de merzbow qui trainait je ne sais ou )
Revenir en haut Aller en bas
http://noizemhaker.free.fr
Zabos



Nombre de messages : 7159
Localisation : Entre deux guerres
Date d'inscription : 21/02/2005

MessageSujet: Re: parcours musical   Mar 13 Déc - 2:18

Vaste vaste, dis-voir...

Tu prends des risques pour un invité.

Tout gosse j'avais mes disques: Pierre Chêne, les Animaux font du Sport, Piere & le Loup, Anne Sylvestre etc...

Mais j'écoutais à fond les 33 tours de mon père, soit Jehan Jonas, Dick Annegarn, Julos Beaucarne, Charlebois, Léo Ferré, Brel, Brassens, Tri Yan, les Enfants Terribles, un peu de classique (Ravel, Mussorgski, Grieg) et ceux de ma mère, Led Zep, Uriah Heep, Pink Floyd, The Who, Beatles, Arthur Brown etc...

Puis j'ai eu ma première radio K7. Hé hé. Là, bah, Electric Light Orchestra, Cure, Queen, Rolling Stones, XTC, Huey Lewis, Nick Kershaw, INXS, etc... mais bon, aussi Beny B. et Début de Soirée.

Et après j'ai été au collège. Nirvana, Guns'n'Roses, Def Leppard et autres trucs du genre se sont ajoutés. Sur la fin, Téléphone, la Mano Negra, les Négresses Vertes, Dire Straits etc... mes trois premiers CD à l'époque furent Leonard Cohen, Bob Dylan et Dire Straits.

Après, le lycée. Je me suis intéressé de près à des choses comme Blur, Oasis, NO FX, Shed Seven, Nick Cave, Suede, Weezer etc... j'écoutais aussi un peu en parallèle, sous l'influence de mes potes, AC/DC, Stevie Ray Vaughan, un peu de Megadeth et de Pantera.

Par la suite, j'ai eu une grosse crise Pixies, qui a un peu bizarrement viré au Sum 41 et cie... en même temps je m'étais mis à écouter du metal relou, genre Nightwish, Edguy, Children of Bodom, Maiden, Manowar... (même si y'a des trucs pas relous en fait) et des choses plus sympas style Grip Inc., Skid Row ou Dismember. Un peu de Strapping Young Lad, Fear Factory et même du Cradle!

En même temps, Sum 41, Ska-P et le club des punks en plastique rose m'ont quand même mené l'air de rien vers Zabriskie Point, et là boum, LSD, Betteraves, et autres bordels du genre et grande plongée dans le punk. Je peux pas dire que j'en suis revenu, je suis encore en plein dedans, mais les trucs style Charge 69, je commence à en avoir ma dose, y'a un puissant effet de lassitude, l'impression que ça fait 30 ans qu'on fait la même musique. A force ça fait conservateur. J'ai essayé de tâter l'electro, mais globalement bof bof. Je me suis un peu ouvert au rap et hip hop, avec de très bonnes surprises, et j'ai vachement plus accroché avec les trucs bien hardcore en fait, voire parfois "noizibles", ah ah ah. Aussi du "neo metal" à la SOAD, Korn, Hatebreed, 36 Crazyfists etc...

C'est super schématique avec de gros trous, mais les influences musicales, c'est tellement énorme que ça peut pas tenir dans un post...

En parallèle aussi, j'ai bien accroché sur la "chanson" genre vieux albums des Cowboys Fringants, Ogres de barback etc...

Bref, pas mal d'influences, et de toute façon je n'en renie aucune.
Revenir en haut Aller en bas
http://dimanche-lorraine.blogspot.com/
raph



Nombre de messages : 130
Date d'inscription : 04/08/2005

MessageSujet: Re: parcours musical   Mar 13 Déc - 4:33

quand j'étais petit j'écoutais ma mère. pis après je suis passé au punk c'etait plus fun! jesors
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: parcours musical   Mar 13 Déc - 13:19

Variété française et rap. Avant, j'étais Zulu, un punk africain.

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
BritFox



Nombre de messages : 2343
Localisation : Open Space
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: parcours musical   Mar 13 Déc - 14:02

Mes parents écoutaient du jazz (de ahmad jahmal a glenn miller) du rock n'roll (littele richard, beatles, chuck berry etc...) et du blues (lightnin hopkins, BB king...). Je me suis donc contenté d'écouter tout ça pendant un bout de temps. Pas de Anne Syvestre ou de trucs dans le genre.
A l'adolescence des correspondants allemands m'ont fait découvrir AC/DC, scorpions (eh oui... le groupe d'ado par excellence) et d'autres groupes de metal. A partir de ce moment là, j'écoute beaucoup de metal, et toujours beaucoup de blues. C'est seuelement à la fin du lycée que je m'ouvre à d'autres trucs.
Longtemps je me refuserais (un tantinet obstinément) à écouter ce que chez nous on appelle "de la musique à Zabos", mouvement dont le symbole reste pour moi nofx.
Donc fin du lycée rap, reggae, un peu de pop, pas trop de punk (en bon métalleux je trouvais cette musique simpliste).

Aujourd'hui mais deux tendances dominantes sont le metal (en y ajoutant le hardcore) et le rap. Je me suis remis au jazz. Je me suis mis à l'electro après une période de méfiance (mais abstract keal agram déchire tout).
Mon dernier coup de coeur dans ce qui se fait à l'échelle internationale son les babyshambles, dont je trouve l'album excellent. Je vais donc peut-être me mettre à creuser cette vague du neo rock. Le punk reste anecdotique dans ma discothèque et mes goûts. J'adore les "passages punk" dans les chansons mais un "album punk" il faut vraiment qu'il y ai du nouveau par rapport aux sex pistols (que j'adore) pour que je l'accepte. Etrange : je passe quand même deux ans dans un trio de ska-reggae-punk avant d'intégrer noxious.

Le groupe qui m'a fait commencé la musique: AC/DC (que j'écoute plus trop parce que j'ai saturé). Je suis et resterai un grand admirateur d'Angus Young.
Revenir en haut Aller en bas
*/loumaou



Nombre de messages : 976
Age : 30
Localisation : Ici et là
Date d'inscription : 27/02/2005

MessageSujet: Re: parcours musical   Mar 13 Déc - 14:08

Walk'n wall!
Petite j'écoutais de la musique classique ou du Bob Marley ou du steevie Wonder quand ma mère mettait ca. Sinon j'écoutais mon père à la guitare et des morceaux de Chicago, Deep purple blabla. Sinon y'avait des 33tours je mettais en boucle. Après, vers 8ans j'ai découvert Alain Souchon^^
J'ai commencé à écouté la radio histoire de. Fun radio nrj et tout le bazarre. j'aimais bien mais bon, à la longue...alors j'ai décidé de me prendre en main et à découvrir des groupes de rock autres que chicago etc.
J'ai commencé avec du rock californien commercial et tout : offsprings, sum 41, linkin park puis limp bizkit puis je me suis lancée plus dans le métal avec SOAD, Lofo, children of bodom, blabla.
Et un jour j'ai découvert les ludwig et là de fil en aiguille j'ai découvert le pounk. Lolo fan. Puis lolo a découvert le oï, aime beaucoup aussi. Voila.

Vu que j'ai toujours écouté du rock je pense que j'écouterai toujours. Sinon j'ai une une période ou j'écoutais de l'electro, j'aime bien mais pas tout(c'est comme tout). Mais je suis assez ouverte, j'aime bien pas mal de styles différents à part allergie au r'n'b et rap genre baby fais moi kiffer fais moi bander.
Passionnante ma vie!
Revenir en haut Aller en bas
http://riot-on-the-flowers.blogspot.com/
Pierre Bunk



Nombre de messages : 291
Date d'inscription : 26/10/2005

MessageSujet: Re: parcours musical   Mar 13 Déc - 15:40

J'ai commencé tout gosse avec la zique de mes parents, comme visiblement tout le monde ici, ce qui me parait quand même assez normal, finalement. Donc du renaud, du bobby lapointe (je garde toujours des séquelles), les biteulz et compagnie.
En primaire, je reste assez sur ces trucs, malgré quelques découvertes primordiales (en oubliant les passages obligés de l'époque, donc écouter un peu de dance comme tout le monde) : Metallica (ramené par mon frangin après un camp scout - c'était master of puppets, ca reste mon album préféré de metallica), Toto et Deep Purple (j'avais acheté Deep Purple in rock aux puces, j'avais pas de platine CD à l'époque, j'avais que la vieille chaine que j'avais récupéré à la mort de mes grands parents, donc tout en vinyle, ca avait une gueule dingue, je préfère toujours le support vinyle au CD).

Donc, collège par dessus tout ca, on avait fait copain avec un surveillant qui nous passait des vinyles (principalement du deep purple, d'autant que je me souvienne), sinon, les potes qui m'ont fait découvrir Nirvana (qui m'a toujours fait chier, sauf quelques rares exceptions du genre Rape me), Pantera (je me souviendrai toujours du blanc qui avait précédé l'énorme éclat de rire avec mon meilleur pote quand on venait de s'acheter "the great southern trendkill", qui commence par un beuglement de dingue, qui nous sert de réveil quand je passe mes vacances chez lui), Offspring (époque smash, on a ensuite découvert les précédents qui sont assez extra - surtout ignition, en fait - et qui nous ont de plus en plus déçus par la suite) qui nous a amenés sur le punk, en passant ensuite par bad religion et pas mal d'autres trucs, manson, aussi, qui m'a duré tout le lycée et qui m'a valu une belle coupe de cheveux longs et le manteau noir de rigueur qui jurait un peu dans le lycée de Montreuil où j'étais.

Ensuite, je me suis lassé du Metal, je suis retourné à fond dans le punk et tous ses dérivés mais j'en ressors de temps à autres pour écouter du rap (les svinkels, TTC), de l'instrumental (Die Anarchistische Abend Unterhatung ou DAAU, quartette moderne génial), de l'électro (principalement du Prodigy) ou du vieux rock histoire de revisiter mes vieilles passions (la rédécouverte de Burn de Deep Purple a été une seconde révélation).

Bon, ca me semble un peu tout, en fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://pierre-bunk.blogspot.com/
Gonzo



Nombre de messages : 2384
Age : 35
Localisation : Santa Belgica
Date d'inscription : 21/02/2005

MessageSujet: Re: parcours musical   Mar 13 Déc - 17:00

Bon pour commencer, j'ai pratiquement aucun souvenir de ce que j'écoutais étant petit et comme mes parents écoutent beaucoup de classique, je dois pas y avoir coupé beaucoup. En fait, j'ai l'impression que j'ai oublié toute la partie de ma vie musicale ou je n'en étais pas maitre, donc que je n'ai pas pu choisir ce que je voulais réellement écouter. J'ai bien commencé par quelques faux pas, du genre Peter Gabriel ou Michael Jackson, que j'ai du acheter un peu sans savoir, ainsi que d'autres conneries. Après ca j'ai eu ma grosse periode Nirvana (d'ailleurs, tu préfère nirvana ou pearl jam?), avec aussi du Soundgarden, qui reste pour moi un excellent groupe, le led zep des 90 (faut que je me remettre le superunknow de ces jours). Des groupes de passage viennent aussi se greffer sur ma chaine, genre les presidents of the united states of america, eels, screaming trees...

Très rock donc, mais en lisant des revues à l'époque, je note les noms des groupes en influencant d'autres, mais impossible à trouver chez les disquaires pourris, pas de mp3, et j'aurai pas le net avant tès longtemps donc je me compose une petite discothèque en piochant dans les bacs à soldes pleins de trucs improbables, genre devo et leurs costumes bizarres, l'homme à tête de poisson de trout mask replika de captain beefheart, que la vendeuse a fait des yeux tous ronds en voyant que je prenais CA, vu qu'elle cherchait à le vendre depuis 2 ans sans succès.

Après ces recherches (plus ou moins, j'ai une très mauvaise estimation du temps) dans nun café de bruxelles, j'entends un truc bien founky à la radio, ca me vaudra bien un an ou deux à écouter jamiroquaÏ... no comment. Après ce passage, j'ai ma liste de groupes que je dois absolument découvrir dont un album à la banane qui m'intrigue pas mal, je finis par le dénicher chez un disquaire à la mer du nord, à partir de ce jour ou j'ai mis ce cd dans le lecteur, je suis devenu fan inconditionnel u velvet underground, même si ca a tendance à se calmer, je reviens toujours à leurs albums, le plus souvent les lives ou la dernière partie (loaded).

J'allais oublier, je dois aussi une terrible partie de ce que j'écoute à terry gilliam, j'ai pris une sacré claque en allant voir LAs vegas parano, ou après 5 minutes de film j'étais absolument tout seul dans la salle, à kiffer et le film et la musique, Jefferson airplane, Big Brother & the Holding Company, Jeff Beck, Dead Kenn, rolling stones (bon ca je connaissait avant)

Sinon, pour ce qui est du pounk, j'ai découver via un pote, avec une compile remise en K7, puis achat de nevermind ze bolloques des pistolets sexuels et de london calling, que je trouvais pas très pounk à mon gout.

tous les jours de
Bon y a pas tout, mais je découvre encorea pas mal de choses via ce forum,
Revenir en haut Aller en bas
noizemaker



Nombre de messages : 474
Localisation : lyon-brotteaux-weill- vers la part dieux quoi ...
Date d'inscription : 25/06/2005

MessageSujet: Re: parcours musical   Mar 13 Déc - 20:45

*/lolomeumeu a écrit:
..plus dans le métal avec SOAD...,

tu veux pas plutot dire S.O.D ?
Revenir en haut Aller en bas
http://noizemhaker.free.fr
Raton Mutant



Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: parcours musical   Mar 13 Déc - 21:34

Je trouve marrant qu'en fait tout dépend fortement de se qu'on nous a preter, ou de connaissances a une certain epoque.
De même pour moi, au collège nu pote ma prete un cd de son frère avec Bad Religion dessus, ET au bonheur il y avait egalement les Bérurier Noir et les Ludwig von 88 dessus. Depuis se jour là rien n'a été plus pareil.
Revenir en haut Aller en bas
Zabos



Nombre de messages : 7159
Localisation : Entre deux guerres
Date d'inscription : 21/02/2005

MessageSujet: Re: parcours musical   Mar 13 Déc - 22:38

Ouais, c'est le hasard qui joue, souvent.

J'ai découvert en 1998 les Pixies par le live d'Utrecht. Comment?

Un copain m'avait prêté une K7 avec dessus Sleeper, que je voulais absolument. Et sur l'autre face? Les Pixies. Finalement, j'ai préféré la face qui ne me concernait pas (même si j'aime bien Sleeper).

En 91, j'ai découvert et adoré Maiden parce qu'un copain m'avait prêté un best of de Bruel et s'était planté, dans la pochette, y'avait Maiden que son grand frère avait mal rangé et intervertit avec Bruel. Du coup j'ai adoré cet album de Maiden, Somewhere in time.

En 93, on me prête du Nirvana avec sur la face B And Justice for all de Metallica. Total? J'ai adoré les deux faces.

Je me souviens qu'en 1990, j'avais 11/12 ans, j'ai dit à mon père que je méprisais vachement les gens qui écoutent du "hard rock" parce que bon c'était vraiment des vilains qui étaient totalement des barabares et que je serais jamais comme ça et que j'écouterais jamais, moi, du hard rock. A la même époque, j'écoutais déjà des bouts de Def Leppard, Guns'n'Roses, et puis bon, Led Zep', Deep Purple, un peu de Satriani enregistrés sur des K7 à la radio. Mon père me faisait des sarcasmes.

Je ne voyais pas pourquoi.

Bah du coup je comprends mieux maintenant.


Dernière édition par le Mer 14 Déc - 1:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://dimanche-lorraine.blogspot.com/
Raton Mutant



Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: parcours musical   Mer 14 Déc - 0:32

Zabos a écrit:

En 91, j'ai découvert et adoré Maiden parce qu'un copain m'avait prêté un best of de Bruel et s'était planté, dans la pochette, y'avait Maiden que son grand frère avait mal rangé et intervertit avec Bruel. Du coup j'ai adoré cet album de Maiden, Somewhere in time.


Il ne faut pas ecrire si petit enfin Zabos, on croirait que tu as quelquechose a caché.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: parcours musical   Mer 14 Déc - 0:37

Dès que je suis né, j'écoutais mon peupa faire de la guitare avec son groupe, c'était assez pourrave mais j'aimais bien, je savais meme pas ce que j'écoutais. Bref, mon reup écoutait du Hendrix, Led Zepp, Jeff Beck, Genesis et même que quand j'avais 6 ans on lui a offert "On a mal vieilli" des Garcon Bouchers (qui figure maintenant dans ma cdthèque). Ensuite inévitablement quand je commence l'école je me met a la mode, faut écouter les tubes disco/dance, même si j'ai toujours été haineux envers les toubitris and genre, j'écoutais les cd a mon papa en douce, parce que c'était trop l'échec d'écouter du vieux rock quand t'es jeune. Ensuite, vers 11 ans j'ai souitcher sur Thederdome, je trouvais la pochette trop cool une fois quand je trainais a la bibliothèque de la ville avec ma moman. Ca décapais sévère du cul, pis c'étais autre chose que le caca en poudre dansante pour les newbies de la musique qu'écoutant les autres. Donc hardcore/hardrock jusqu'a 13 ans. Ensuite, au collège, j'ai surfé sur la vague rap hiphop; Rocca, Assassin, DMX, NTM, IV my People et bidule... je trainais avec des aminches dans la rue et on fumais des pétards et on rappais pis c'était trop cool, meme que j'écoutais toujours et encore les cd de rock a mon papa, parce que le rock c'était bien couille.
Quand j'suis arriver au lycée (même que j'étais une grosse caillera avec tout le tromblon qui fais sourir maintenant, cad bandeau casquette, baggy et gros tshirt, ca en a énervé plus d'un parce que MOI je pouvais aller au lycée, et les ptits fils de richtons, ben non), tout les gens de ma classes étaient des néohippies a roulette , j'ai fraterniser avec un qui m'a fais connaitre Ska-P, pis j'aimais bien, j'trouvais cool, alors vu que j'écoutais deja un peu de Bob marley et Peter Tosh j'm'y suis un peu mis. Ensuite j'ai découvert Greenday, j'ai télécharger plein de chanson, ca ma fais connaitre les Dead Kennedys, antiflag, crass, les Dropkicks, etc... j'ai fouiller le web et télécharger comme un malade, pareil pour le ska. Un jour ou j'en cherchais d'ailleur j'suis tomber sur le forum Rock...
on connais la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Zabos



Nombre de messages : 7159
Localisation : Entre deux guerres
Date d'inscription : 21/02/2005

MessageSujet: Re: parcours musical   Mer 14 Déc - 1:14

Raton la Ratatouille a écrit:
Zabos a écrit:

En 91, j'ai découvert et adoré Maiden parce qu'un copain m'avait prêté un best of de Bruel et s'était planté, dans la pochette, y'avait Maiden que son grand frère avait mal rangé et intervertit avec Bruel. Du coup j'ai adoré cet album de Maiden, Somewhere in time.


Il ne faut pas ecrire si petit enfin Zabos, on croirait que tu as quelquechose a caché.

Moi? Des choses à cacher? Allons donc, enfin, mon bon ami! censure
Revenir en haut Aller en bas
http://dimanche-lorraine.blogspot.com/
Zabos



Nombre de messages : 7159
Localisation : Entre deux guerres
Date d'inscription : 21/02/2005

MessageSujet: Re: parcours musical   Mer 14 Déc - 1:15

En parlant de ça, mon meilleur ami est un fan de Genesis qu'on a écouté en boucle en camping en 1995.

Compromettant n'est-ce pas?
Revenir en haut Aller en bas
http://dimanche-lorraine.blogspot.com/
Mordoc
Invité



MessageSujet: Re: parcours musical   Mer 14 Déc - 1:38

hum hum , moi les seuls trucs que mon pere ecoutais et qui me plaisaient , c'etait brassens et renaud . j'ai jamais vraiment ecouter de musique en primaire , j'etais pas mal tout seul et jparlais pas beaucoup. arrivé au college , je me met a ecouter du rap type skyrock par souci probable de fair chier mes parents et d'insertion sociale dans la jungle qu'est le college. ca dure jusqu'en 4em ou un amis me fait decouvrir linkin park et blink182 (nan me lancez pas de pierres s'ils vous plaits) aux alentours de la 3eme , j'elargit : sum41 , alien ant farm et je devien absolut-fan de gorillaz , donc blur et d'autres trucs du genr . a l'epoque j'etait un paria , tout mes "amis" ne comprenais pas comment je pouvais ecouter autre chose que du rap ou de la house (ouais vous voyez j'etais pas aidé). en seconde j'ecoutais pas mal de trucs qui passait a la radio mais je m'en souvien plus. je glissais aussi lentement dans ozzy osbourne et rob zombie mais c'est aussi a cet epoque que je decouvre par hasard les beruriers noirs. lors de ma premmiere premmiere (admirez la redondance) , ozzy et rob constituais l'essentiel de mon repertoir musical , mais avec des truc de metal synphonique odieux type sonata arctica , edguy , within temptation ou autres.
puis a la fin de cette année , je me met a ecouter severement les berus . devenant acro , je cherche des produits de substitutions : ludwig , betteraves ... puis banlieue rouge , svinkels , freedom for kingkong et ainssi de suite jusqu'a maintenant ...

tain maintenant que jme relit , jme rend conte que jsui dans le punk depuis a peine 2 ans . bon d'habitude je virais au bout de 1 ans , j'ai ptet trouvé mon truc :)
Revenir en haut Aller en bas
*/loumaou



Nombre de messages : 976
Age : 30
Localisation : Ici et là
Date d'inscription : 27/02/2005

MessageSujet: Re: parcours musical   Mer 14 Déc - 3:11

Nan SOAD je dis moi!
Mordoc : c'est normal, on évolue tous. Moi c'est pareil^^
Et c'est clair que ce qu'on écoute vient beaucoup de ce qu'on nous a apporté, passé fait écouté etc. Ludwig ca vient de la cousine à Romain, quand je suis tombée dans le metal c'était un pote qui me faisait découvrir des groupes car j'y connaissais rien et j'osais pas me lancer à acheter un cd au pif.
C'est ca qui est bien, cet échange musical, ce petit bout de musique qu'on apporte à l'autre, il l'adopte ou non.
il est tard..je réfléchis trop^^
Revenir en haut Aller en bas
http://riot-on-the-flowers.blogspot.com/
bast'



Nombre de messages : 381
Date d'inscription : 07/03/2005

MessageSujet: Re: parcours musical   Mer 14 Déc - 3:53

Alors, alors, voyons si j'arrive à l'faire de manière claire...
Jusqu'à mes 11 ans j'ai écouté la musique d'mes parents. C'qui final'ment n'étais pas si affreux sauf quand ma mère écoutait Anne Sylvestre ou j'lui f'sait gentiemment savoir que j'aimais pas...Ah si ma touche à moi à c't'age là c'était la cassette des Inconnus et celle de téléphone que j'écoutais en boucle (vu qu'c'était mes 2 seules). la musique à papa-maman c'était Brassens Joe Cocker America (quand ma mere passait l'aspirateur dans l'2 pieces parisien :'(). Du coup tout ca j'aime bien, bon j'ai pas réessayé Anne Sylvestre...un jour peut-etre.
6eme, je passe pour un looser parc'que j'ne connais pas Difool, ni Independenza d'Iam...J'm'adapte, en 6 mois j'suis capable de chanter intégral'ment la playlist de Skyrock.
Ensuite je découvre Tryo vers...13 ans chez un voisin d'25 ans chez qui j'ai aussi visionné en screud mes premiers films de cul. Tryo je quiffe ma grand-mere j'apprend par coeur par coeur!! Du coup jusqu'à l'été d'avant la s'conde j'suis persuadé d'aimer l'reggae...oui...
J'm'arrete à la colo mais en fait 'faut s'arréter un peu avant un pote m'a laché sur mon PC toute sa playlist de métal/heavy/tout ca. J'me fait une bribe de culture beuglante mais j'préfére tryo.
Donc la colo. GROSSE révélation pour moi.
Le deuxieme album de System Of A Down qu'un trou du cul avait dans ses CD et qu'il avait jamais écouté, moi ayant déjà aperçu une affiche, j'écoute et là...je quiffe ma race, c'est violent, vif, brutal, ca va où ca veut aller et ca y va bien! Et là j'me met à m'dire que c'qui beugle c'est vach'ment bien aussi (faut dire que les deux premiers CD d'Tryo...bon ca f'sait an et d'mi qu'ils tournaient en boucle).
Periode de grosse écoute de Oui FM, j'essaie d'apprendre mais y a pas qu'du bon!
J'ai aussi des potes qui aiment la guitare...ils me font écouter du blues j'aime bien mais j'ai pas la patience de m'y plonger vraiment, en plus ca d'mande une écoute hyper-attentive pour etre appréciée.
A la mort de mon père j'zieute les CD dans sa discothèque et j'vois Léo Ferré que mon père adorait (surtout à mon age, j'ai alors 17 ans, c'est là ou tout se joue). J'avais d'jà tenté l'coup, mais là étrang'ment ca passe, ca passe meme du feu de Dieu, j'deviens fana d'la mélancolie. Ca n'm'empeche pas d'écouter toujours Oui FM.
Ensuite je découvre mon cousin (disparut d'ma mémoire depuis mes 8 ans), il m'invite chez lui et m'fait écouter des tooooonnes de trucs. Lui, son trip, c'est l'electro du coup j'découvre massive attack, radiohead, portishead, requiem for a dream, les floyds, en fait une facette de la culture jusque-là total'ment ignorée, une musique qui passe pas beaucoup à la radio (du moins pas celle que j'écoute, où sinon j'ai jamais fait gaffe).
A la fin d'l'année scolaire, avant mon bac quoi, j'fais la connaissance de Max, un peu n'importe comment d'ailleurs et il me fait écouter les bérus, me prete des CD etc, se charge de trouver des nouveaux groupes, je prend, j'trie parc'que j'aime pas tout (rené Binamé argl), on s'fait nos premiers concerts keupons. On découvre Cha, Lud, qui m'confortent un peu dans mon envie d'élargir aussi mes cultures musicales (Erik Truffaz,...)
Après mon bac je taff, j'dépense ma thunes dans des CDs, DVD, chez Virgin. j'consolide bien le coté Floyd du coup.
En parallèle j'continue à essayer d'découvrir l'electro/tout ca.
Des gens...inatendu me filent des coups d'main dans ma tache comme mon prof de contemporaine, qui en sachant qu'j'écoute de la Trip-hop me conseille vivement Khmer de Nils Petter Molvaer, j'l'ai télécharger et j'aime bien. J'essaie aussi d'me r'mettre au rap, bien sur svinkels, mais ca fait longtemps qu'j'm'y suis r'mis, j'ai découvert via un pote de la fac le Klub des Loosers et à ma grande surprise c'est du bon!
Et là j'attend qu'ma connexion s'remette d'aplomb histoire de final'ment recevoir un CD d'Herman Dune conseillé par le cousin en question dont il est aussi fait mention dans un post antérieur.
Voilà qui est, je crois, plutot précis...

Bon y a l'meme sur mon glop mais si les gens me d'mandent c'que j'écoute, ce s'rait relou d'leur expliqué d'venir ici. Vala, pis j'trouvais ca un peu long au début aussi., mais en fait pas tant qu'ca.
Revenir en haut Aller en bas
BritFox



Nombre de messages : 2343
Localisation : Open Space
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: parcours musical   Mer 14 Déc - 12:37

Zabos a écrit:
En parlant de ça, mon meilleur ami est un fan de Genesis qu'on a écouté en boucle en camping en 1995.

Compromettant n'est-ce pas?

Surtout quand on sait qu'un autre de tes amis a essayé de t'éclairer à ce sujet ("brûle les! brûle les! phil collins est un imposteur!") et que tu l'as pris pour un metalleux sectaire... Bref l'Histoire m'a une fois de plus donné raison.
*se drape dans sa dignité et se retire*

*repasse la tête par la porte*
Et en plus tu as écouté blink182!!!!
Alors même que ces gens là confirment sans complexe dans leurs interviews que blink est leur groupe pour faire des thunes et financer leur vrai groupe, dont j'ai oublié le nom.
Revenir en haut Aller en bas
Zabos



Nombre de messages : 7159
Localisation : Entre deux guerres
Date d'inscription : 21/02/2005

MessageSujet: Re: parcours musical   Mer 14 Déc - 13:32

Ouais. En même temps qu'un groupe soit fait pour faire de la tune n'est pas mon problème en termes de musique, tant que j'aime bien...

Maintenant, oui, ça peut être un problème plus de fond.

La chose claire, c'est que dans les influences que j'ai pu avoir, même si c'est New Found Glory, Blink ou quoi, je ne jette rien, pas même certains (rares) morceaux de Genesis que j'apprécie toujours assez et pas seulement pour leur valeur de souvenir.

A part peut-être Benny B et Début de Soirée. Et le best of de Bruel, ah ah ah.

Là où j'ai été con, c'est quand j'ai été:

1°) Oui, en effet, sectaire sur le metal (alors que j'en écoutais déjà)
2°) Sectaire sur le rap, le hip hop, et tout ce qui touche au sampling ou à la programmation

Y'a aussi un réflexe identitaire à cette époque adolescente tardive, stupide, débile, mais bien présent. En ce qui me concerne, la musique ne s'arrête pas à des termes techniques ou idéologiques. Par exemple, qu'un groupe ne soit pas engagé, voire carrément un flanc par rapport à l'industrie musicale, c'est son problème, s'il aime bien tendre des perches pour se faire battre, pourquoi pas.

Avec la Bolchevita, y'a des textes dits engagés, mais ce n'est pas pour moi ne priorité. Je fais de la musique d'abord. Après, oui, je suis content de ce genre de textes, et je ne jouerai pas dans un groupe qui chante les louanges du IIIème Reich ou de Alain Minc, même si la musique est bonne. Mais je ne supporte pas l'idée de la musique mise au service d'une cause comme un outil. Je crois que c'est dangereux.

Tout comme j'ai d'abord des potes, et ensuite des idées politiques. Du coup je parle encore à celui qui voulait voter Bayrou en 2002...

(Putain je suis démoulé, je suis au boulot, et fuck)
Revenir en haut Aller en bas
http://dimanche-lorraine.blogspot.com/
BritFox



Nombre de messages : 2343
Localisation : Open Space
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: parcours musical   Mer 14 Déc - 14:17

Zabos a écrit:
(...)
Tout comme j'ai d'abord des potes, et ensuite des idées politiques. Du coup je parle encore à celui qui voulait voter Bayrou en 2002...
(Putain je suis démoulé, je suis au boulot, et fuck)

Des noms! des noms!
Revenir en haut Aller en bas
Raton Mutant



Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 10/11/2005

MessageSujet: Re: parcours musical   Mer 14 Déc - 15:18

Personne était un post fan de Starmania ou Telephone ? Je dis post fan car je suis pas de la génération véritablement concerné.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: parcours musical   Aujourd'hui à 8:56

Revenir en haut Aller en bas
 
parcours musical
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Votre parcours musical
» A chacun son parcours musical!
» LA BELLE ECHAPPEE - Conte musical 2009 par BF de VASLES
» Cadavre-exquis musical
» Kay Wheeler Instructs - "All Shook Up" Musical Cast

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Couteaux & Fleurs :: Des Couteaux Et Des Fleurs :: Musique-
Sauter vers: