Forum sur la culture alternative
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 On le tente ou pas ?...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fofo



Nombre de messages : 143
Localisation : Avignoun
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: On le tente ou pas ?...   Jeu 24 Nov - 2:54

...le Sujet qui se voudrait être "l'analyse" de tout ce qui a remué le pays ces dernières semaines?

Nos analyses personelles biensur, vu qu'à ma connaissances, personne sur ce forum ne détient LA vérité absolue.
"Tout est relatif" qu'il disait, je rajouterai "tout est subjectif".

J'aimerai vraiment que sur ce sujet il n'y est pas de reglements de comptes stériles et de braquage idéologiques.

Ouvrons-nous et dialoguons, je sais pas vous mais perso, l'actualité récente m'a fait tourner la tête au point que je n'arrivais plus a savoir ce que je pensais. Tout allait vite, trop vite.
A se demander aujourd'hui si nous n'avons pas tous était les spectateurs (ou acteurs sans le savoir) d'une grande mise en scene...

A qui profite le crime ? ok, sarko et le F.N., ça c'était facile...
Mais au-delà ?

Et aujourd'hui Concretement, comment se positionner ?
En fait, je dis ça parce qu'aujourd'hui j'ai mis mon vieux T-shirt tout pourris sur lequel flotte le drapeau noir avec marqué dessus "que souffle le vent de la révolte !", et je me suis mis alors à m'imaginer le nombre et la diversité des réactions et des pensées que je pouvais provoquer en me baladant dans la rue avec.

La révolte pourquoi ? La révolte pour qui ? La révolte comment ? Est-ce la finalité ou l'introduction ? Qu'est-ce qu'il y a après la révolte ?

La tension semble être retombée pour l'heure, mais les esprits ont été marqués, et dans l'ombre le monstre avance. Je n'arrive pas encore à mettre des mots sur ce que je ressent qu'il est urgent de faire, si vous y arriver à ma place c'est cool, sinon je repasserai plus tard pote_buveur

Et si vous trouvez ce sujet pourri, stérile, intellectualisant, prétentieux, déja vu,... bref, chiant...et ben....passez votre route et bonne route quand même...
Revenir en haut Aller en bas
Fofo



Nombre de messages : 143
Localisation : Avignoun
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: On le tente ou pas ?...   Jeu 24 Nov - 3:05

...je rajoute une petite reflexion personnel :

on a à dispositon un moyen de communication sans précédent.
Pour moi internet et une arme dont on estime pas encore la puissance vu qu'on en est les pionniers. Si le "1984-Spirit" continue de s'étendre sur notre planète, il ya fort à parier qu'on se retrouve d'ici 30 ans (voir moins...) à parler de la chance qu'on avait "à l'époque" de pouvoir s'exprimer librement, sans censure et d'avoir accès à toutes sortes d'informations (les meilleures comme les pires, c'est le principe de la liberté...).

PROFITONS-EN tant qu'il en est encore temps !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: On le tente ou pas ?...   Jeu 24 Nov - 4:03



Dernière édition par le Jeu 24 Nov - 13:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: On le tente ou pas ?...   Jeu 24 Nov - 11:24

Déjà, au niveau sécuritaire, c'est que les mesures boigbrotheriennes vont être renforcées. Comme après chaque vague d'attentats.
J'ai entendu que juste pour Paris, les autorités prévoyaient 23 000 caméras prochainement. Et Paris n'est pas la ville la plus touchée par les violences urbaines, contrairement à ce que voudrait nous faire avaler Fox News.
Les politiciens du tout-sécuritaire font facilement l'amalgame entre violences urbaines et terrorisme islamiste. Dans ces conditions-là, je ne vois pas où l'on pourrait trouver une forme d'intégration alors qu'on exclut (consciemment ou pas) une partie de la population par peur.
Puis les personnes interpellées ont été en général lourdement condamnées. Comme si on pensait que mettre un môme désoeuvré en prison avec des grands délinquants ou des criminels allaient arranger les choses. A mon avis, ils en sortiront plus martyrs ou héros. Des travaux d'intérêts généraux pour qu'ils réparent en partie leurs dégâts en aidant leurs voisins auraient, pour moi, une plus grande impact.
Mais le grand gagnant des émeutes et l'état policier.

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Zabos



Nombre de messages : 7159
Localisation : Entre deux guerres
Date d'inscription : 21/02/2005

MessageSujet: Re: On le tente ou pas ?...   Jeu 24 Nov - 21:11

Un truc que je me dis, sur la révolte, que c’est même pas ce que je pense quand je réfléchis, mais que ça me hante quand je laisse courir les pensées.

Qu’en fait, toute révolte est vouée à l’échec. Toute action massive deviendra quelque chose qui a un moment ne sera pas « ce que nous voulions ». Groupe. Dogme. Pouvoir. Trois trucs comme ça, à toute vitesse, sans vraiment réfléchir, qui me viennent et qui vont détruire l’idéal qui motive la révolte. Inévitablement.

Mais alors je suis défaitiste, nihiliste, ou quoi ?

Pas exactement. La révolte, je ne la trouve pas belle dans ses achèvements, ils seront forcément bâtards, à côté de ton idéal, et puis ce sera quand même pas pour tout le monde et puis les cas particuliers, et la question de la fin et des moyens. Tout ce bordel. Moi je me dis que la révolte elle est belle en tant que telle. Pour ce qu’elle est. Je me dis qu’elle est belle dans le dedans, dans ses hasards, ses rencontres, dans le souffle de vie qu’elle provoque, dans le grand défouloir général, dans toutes les révolutions intimes et intérieures qu’elle va provoquer. Elle est belle par la solidarité des gens DANS la révolte, à l’intérieur, et non pas POUR la révolte, à son service. Ni dieu ni maître ? Alors dans ces cas-là, ni dieu ni maître, pas même « la cause ». Alors bon c’est du spontané, si j’y réfléchis, bordel, ce défouloir, il peut aussi défouler des trucs sacrément puants. Mais bon, j’ai dit, je fais dans le spontané.

Pour faire simple, tant qu’on manifestera avec des zolis drapeaux, même noirs, tant qu’on attaquera les préfectures ou je ne sais quoi avec des trompettes, des percus et des joints, en demandant gentiment avec des slogans, même grossiers, même à 500 000, des trucs qu’on voudrait bien que l’Etat nous donne, bah on n’est pas arrivé. Les « il faut savoir terminer une Révolution », ça choque tout le monde, mais il faudrait penser au « il faut savoir commencer une révolution ». Dans quelle direction ? Je m’en branle. De toute façon je resterai pas jusqu’à la fin. Quand les émotions sont passées, on risque de se faire chier et en plus de se faire couillonner. Mais bon, à un moment, va falloir ranger les djembés et les joints pour penser à être efficaces. L’Etat, ce putain d’Etat, il se dit que les gens, les flics dans leur gueule, donc la violence, y’a que ça qu’ils comprennent. Bah en même temps, vu sa réaction face aux trucs des banlieues, moi, j’ai bien l’impression que la violence, l’Etat, y’a que ça qu’il comprend lui aussi…

Plus de slogans face aux flicards, mais des pavés, des fusils, des grenades. C'est de Renaud? On s'en tape. Là ça me cause, là, tout de suite, maintenant.

Y’a que ça qui défoule, qui fait du bien, et qui fait qu’on te prendra au sérieux.

C’est plein de trous, c’est pas vraiment ce que je pense quand je réfléchis au truc, même carrément pas, mais quand je laisse vagabonder mes pensées sur ce thème –et encore je me bride-, bah c’est ça qui sort.
Revenir en haut Aller en bas
http://dimanche-lorraine.blogspot.com/
Gonzo



Nombre de messages : 2384
Age : 35
Localisation : Santa Belgica
Date d'inscription : 21/02/2005

MessageSujet: Re: On le tente ou pas ?...   Ven 25 Nov - 1:24

Sur un trajet de train, j'ai relu "la ferme des animaux" d'Orwell, ca décourage quand même grandement de faire une révolte, vu que le pouvoir, ce satané pouvoir est toujours là. Ca doit être une des plus grosse part de frustration et départ de derapages en tous genre, et c'est ainsi depuis qu'il y a de la vie sur terre, "eat or not to be eat" :) . La survie de l'espèce, donc en gros du plus fort, de celui qui a la plus grosse bite. La révolte, ouais, pourquoi pas? Mais après, on fait quoi? C'est très con mais j'essaie souvent de m'imaginer une civilisation différente mais avec les problèmes de tous les jours, quels genre d'urbanisme, etc... C'est bien plus marrant de que jouer à civilisation ou aux sims.
Revenir en haut Aller en bas
BritFox



Nombre de messages : 2343
Localisation : Open Space
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: On le tente ou pas ?...   Ven 25 Nov - 1:33

Et vous ne pensez pas qu'ATTAC avait bien commencé (pas la révolution, mais la dénonciation intelligente des problèmes)? Je dis ça parce que j'avais eu ce sentiment au début. Maintenant ils me gavent. Mais je trouve que c'est comme ça qu'on commence. Comme Chomsky.
Bien sûr il est facile de juste lire du Chomsky. Mais il est moins évident de s'incrire à attac et de participer à leurs interventions (comme celle au lux pour dénoncer le blanchissage de l'argent). Ce genre d'initiative ne prend du poids qu'avec du monde. Je me plaindrais de l'impossibilité de faire bouger les choses si je m'investissait vraiment dans un truc de ce genre et que j'y passais du temps... (et je parle pas de se battre avec les flics pendant un sommet).
Seulement je le fais pas, j'essaie "de réussir dans la vie" ce qui me prend pas mal de temps. Je veux pas grand chose. Un taf, des potes, une copine, pas d'inquiétude de tous les jours, etc, etc... Mais ça prend du temps.
Bref la révolution il faut d'abord la faire sur soi même avant d'imaginer autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Newo



Nombre de messages : 10780
Localisation : Derrière Mars
Date d'inscription : 18/02/2005

MessageSujet: Re: On le tente ou pas ?...   Ven 25 Nov - 1:47

Les luttes m'ont rendu nihiliste.

_________________
Contre ce Monde, pour l'Humanité.
http://www.dailymotion.com/Newo
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: On le tente ou pas ?...   Aujourd'hui à 1:09

Revenir en haut Aller en bas
 
On le tente ou pas ?...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 3 jours avant la sortie de l’album, "Laissez-vous Tente
» Matériaux et forme chapiteau-tente pour un festival
» De l'attente à la tente, la boîte à questions / la boîte à souvenirs
» Vos coups de gueule sur l'édition 2010
» Bah oui...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Couteaux & Fleurs :: Des Couteaux Et Des Fleurs :: Ici je discute à moi-même de tout et rien-
Sauter vers: