Forum sur la culture alternative
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Pustule l'Ardèchois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
graine d'ananar

avatar

Nombre de messages : 144
Localisation : au fond à droite
Date d'inscription : 25/05/2005

MessageSujet: Pustule l'Ardèchois   Mar 22 Nov - 19:06

1 - Si tu pouvais nous faire un petit topo de tes aventures "cartoonesque"...

Putain! ça va pas être simple!
au départ, Pustule est un nom de bande dessinée, parce que je faisais de la BD, et un jour j'arrivais plus à faire mes scénarios, et comme j'y arrivais plus, j'me suis dit : "Oh! c'est rigolo j'vais en faire des chansons" j'lai fait, ça a plus à mes copains, alors j'ai joué pour eux. Et il y a 10 ans j'ai attaqué à faire du Bar, et ça m'a plus et j'ai continué parce que c'était vraiment ce qui m'intéressais le mieux.

2 - Deux albums, mais combien de concerts?

600 environ. Deux albums c'est pas vrai, le 1er à été fait par Spi le chanteur des Naufragés, sortie en 2003. J'en ai sortie un cette année qui s'appelle "CARTOON N'EST PAS SI TRISTE", j'en ai sortie un petit 5 titres en CD qui n'avait pas de titre, et c'est un introuvable parce que même moi j'en ai plus. Et encore avant en 1999, j'avais une cassette qui s'appelait"ANARCHIE IN ARDECHE" et si t'en a une j'veux bien l'écouter parce que je crois qu'elle était bien.

3 - Peux-tu nous raconter l'aventure de ce 2ème albums?

Ce 2ème albums c'est une aventure dans un garage, c'est chez un copain qui a de grande grande oreilles et qui ne me connaissais pas du tout et qui a fait du super boulot, sans savoir qui j'était et il m'a fait un travail de génie.
Parce qu'avant j'avais fait un 1er album avec Spi, donc, le chanteur d'OTH et des Naufragés, qu'est vraiment un chouette type (à l'époque) et qui m'avais dit : "On refait le deuxième albums" et quand on est parti pour faire le 2ème, il m'a dit (en substance):"ben non, ça ne m'intéresse plus de faire des CD avec des groupes de merde, j'veux pas qu'on apparaisse dessus..."

4 - Comment crée tu tes morceaux?

Et bien en général, ça arrive comme une envie de pisser, et des fois t'as la diarrhée et quand t'as la diarrhée c'est encore pire, ça arrive très vite! et puis y'en a certain y mette 10ans..... ceux là j'lai ai toujours pas trouvé.

5 - Sur le 1er album, il y avait une chanson sur le saucisson, sur le deuxième une sur la courgette, d'où viens ce revirement?

Eh bien, si tu connais certains antispécistes tu comprendras et si tu connais encore la même partie des mêmes antispécistes y a encore, pour le troisième album, j'ai la suite, ça s'appelle : "le bon étron" c'est quand tu as mangé un saucisson, t'es partie chier, t'as vu, ça a tel couleur, ensuite quand tu mange une courgette et que tu la chie ça a une autre couleur, c'est rigolo parce que ça n'a pas exactement la même couleur...............................................................................................................

6 - Quel est ta situation en tant qu'intermittent du spectacle?

Eh bien je pense que je vais bientôt être RMiste, j'suis en train de perdre le statue parce que je fais trop de concerts de soutien, et il n'y a toujours pas eu de concert de soutien pour Pustule l'Ardéchois.

7 - Sous couvert de la rigolade, tu as des textes politisés, quels sont tes revendications?

Ben les même que toi pauv' con mais sans l'appellation! (hi hi hi)

8 - Il me semble que tu fais partie de divers associations, si oui lesquels et pourquoi?

C'est faux, j'adhère de cœurà la confédération paysanne, j'suis sympathisant. J'fait partie d'aucune asso légal puisque c'est pas intéressant. L'intérêt c'est de savoir que le combat de nos vies fait qu'on est vivant. Et c'est pour cette vie là que j'ai envie d'avancer, et la scène me permet d'avancer dans mes pensées et mes idées. Voilà, j'peux difficilement répondre plus que ça.

9 - Quel est ta "politique de vie"?

Alors, d'après "Libération" je suis un "objecteur de croissance". C'est à dire qu'aujourd'hui, pour entrer la où je vie j'ai une heure de marche et pis qu'en j'arrive la haut, après avoir fait 400 m de dénivelé, j'suis dans une bergerie avec d'autres copains et copines. On a pas d'eau pas d'électricité, mais on envisage bien de produire notre propre électricitéavec une éolienne et quand on aura creusé les 200 m de tranché on pourra mettre un tuyaux qui nous amènera l'eau à la maison, et j'te jure, ce sera trop top!
voilà, ça c'est ma politique de vie. Et puis on refait des terres, on va avoir des ânes, on remonte plein de mur en pierre dans les montagnes en Ardèche et donc, on a appris qu'on était des "décroissant", et en fait on est dans un "écolieu". Qui nous permet à tous de nous auto-suffire à priori et puis heureusement que dans la bande, y'a Pustule parce que ça nous permet d'avoir un petit surplus qui nous permette d'être un petit peu mieux. Je trouve ça intéressant d'être tout seule sur scène et que ça permette à d'autre de fonctionner dans leur liberté dans leurs envies, mais hors de ce système là. Moi j'y suis encore dedans parce que je suis Pustule mais en même tant l'intérêt c'est de pouvoir fonctionner vraiment avec ce système pour qu'on sois plein à en profiter et pas qu'un seul.

10 - quel est ton avis au sujet de la scène indépendante actuel?

Y'a une scène indépendante?
Non, je ne sais pas, je la connais, je ne la connais pas, je n'ai pas de réponse à la question. Je ne sais pas si il y a une scène indépendante en France.
Y'a des groupes comme les Molards qui sont totalement indépendant mais qui travail à côté, alors est-ce qu'ils sont réellement indépendant?
Par rapport aux majors...
Alors là on est en plein dedans, oui aujourd'hui je crois que c'est possible, moi je suis mon propre producteur, alors c'est clair que si tu veux mon CD, tu l'as dans mes concerts et pas cher. Parce que si on pouvais arriver à faire tomber ce système de con, ça m'arrangerais. Mais lutter contre le système, c'est pas forcément faire tout contre, comme le ferais certains antispéciste qui ne sont là que pour juger....
Le but est d'avancer, d'être autonome. Je pense que le réel combat de nos propres vies c'est d'être autonome parce que le dépendant c'est celui qui se soumet. Et aujourd'hui j'ai décidé d'être indépendant, et la scène indépendante j'y suis dedans bien que je sois intermittent, et bien que quelques part, je fais comme tout le monde, la course aux cachets. Mais faire la course aux cachets en allant faire du camping ou du bar, s'adresser à des gens qui ne m'aurais jamais vu autrement, parce que je ne passerais pas à la télé ni a leur radio préféré, c'est peut-être un bon moyen de prouver que l'indépendance existe comme ça. Maintenant, à côté, je suis pas sur que cette scène indépendante, elle n'est pas en train de ce faire racheter par fois aussi, ou alors on galère, mais qu'est-ce qu'on galère! c'est chaud!

11 - Et ta chanson qui s'appelle "Noir drapeau" elle te viens d'où?

En 1997, la librairie "la plume noir" à Lyon, sur les pentes de la croix rousse, a été cramer un soir, j'crois que c'était en février, par des fachos. Qu'ils mettent le feu à la librairie, c'est pas grave, ça nous rappel certains autodafés qu'il y avait dans les années trente et quarante. Ce qui nous a tous posé problème, c'est qu'à l'étage, il y avait des familles, et comme par hasard des familles immigrés. Il y aurait pu avoir des morts, heureusement que non. Il y a eu quelques asphyxiés, mais personnes n'est mort.
Le truc, c'est qu'il y avait un gars, un amis à moi qui s'appelle Martial qui était dans cette librairie là, il faisait parti de la Fédération Anarchiste (Ah oui, ça me disais quelques choses ce truc!) Il avait écrit ce texte là en pleurant par ce que c'était terrible. Mais pas ce texte là précisément, mais l'idée du texte. Il m'a donné ce texte en me disant qu'il aimerais bien que j'en fasse quelques choses, et j'ai mis 8 ans. C'est devenu un morceau qui me viens du fond des tripes parce qu'il y cette histoire derrière, il n'est pas arrivé par hasard.

Voilà c'est fini! j'espère que tu m'excuseras pustule d'avoir retranscrit assez justement ce que tu as dit!
Mais promis pour "Le Monde Libertaire" je ferais mieux!
Bonne continuation à toi!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.thehopla.net
mezigue

avatar

Nombre de messages : 3095
Localisation : avignon
Date d'inscription : 15/03/2005

MessageSujet: Re: Pustule l'Ardèchois   Mar 22 Nov - 21:08

MPoi, j'ai le 5 titres et la cassette!

Le monde libertaire? Graine d'annar, tu nous cache tes activités journalistiques...
Revenir en haut Aller en bas
http://bimbokillers.free.fr/
noizemaker

avatar

Nombre de messages : 474
Localisation : lyon-brotteaux-weill- vers la part dieux quoi ...
Date d'inscription : 25/06/2005

MessageSujet: Re: Pustule l'Ardèchois   Mar 22 Nov - 23:38

sa ressemble a quoi ce groupe ? car je connais de nom vu que un pote qui habitait en ardeche m'en a parler pas mal de fois ... y'a moy de trouver des mp3 qq part ?
Revenir en haut Aller en bas
http://noizemhaker.free.fr
Fofo

avatar

Nombre de messages : 143
Localisation : Avignoun
Date d'inscription : 16/09/2005

MessageSujet: Re: Pustule l'Ardèchois   Mar 22 Nov - 23:43

Merci pour cet interview de Furoncle-l'aveyronnais, ça faisait longtemps qu'on avait plus de nouvelle de lui, ça fait plaisir !
Revenir en haut Aller en bas
Mordoc
Invité



MessageSujet: Re: Pustule l'Ardèchois   Mer 23 Nov - 0:16

barjak m'avais envoyer un morceau , jsui fan :D
Revenir en haut Aller en bas
noizemaker

avatar

Nombre de messages : 474
Localisation : lyon-brotteaux-weill- vers la part dieux quoi ...
Date d'inscription : 25/06/2005

MessageSujet: Re: Pustule l'Ardèchois   Mer 23 Nov - 0:54

http://membres.multimania.fr/mp07/mp3/pustule.mp3

j'ai trouver un morceau ,pas mal et bien marrant !
Revenir en haut Aller en bas
http://noizemhaker.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pustule l'Ardèchois   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pustule l'Ardèchois
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Couteaux & Fleurs :: Des Couteaux Et Des Fleurs :: Interviews-
Sauter vers: